Taxation des bonus bancaires

Taxation des bonus bancaires

Lors du conseil des Ministres, Christine Lagarde, Ministre de l’économie, a détaillé le
dispositif de taxation des bonus bancaires et expliqué la destination de l’argent récolté.

Tout d’abord le contexte européen de la décision :
« Dans le cadre d’une initiative concertée, la France et le Royaume-Uni – qui accueillent les deux principales places financières européennes – ont annoncé le 9 décembre dernier leur volonté de
mettre en oeuvre une taxe exceptionnelle sur les banques d’un montant égal à 50% des bonus qui seront versés en 2010. Les deux pays ont invité leurs partenaires européens à rejoindre cette
initiative. »


Ensuite, sa justification :
« Cette taxe exceptionnelle sur les banques est justifiée au moment où leurs résultats ont bénéficié du fort soutien des Etats. En cohérence avec les décisions du G20 et l’arrêté
du 3 novembre dernier, elle incitera les banques à faire preuve de discipline et de modération dans le versement des bonus en 2010 afin qu’elles privilégient le renforcement de leurs fonds
propres. « 

Enfin, la destination du produit de la taxe :
« Le produit de cette taxe sera affecté au fonds de garantie des dépôts afin que les banques contribuent à la sécurité des déposants. Il financera l’extension de la
garantie des dépôts de 70 000 € à 100 000 €
décidée par l’Union européenne à l’initiative de la France lors de sa présidence au deuxième semestre de l’année 2008. »

Même si le pays croule sous les impôts, il semble tout à fait logique de rappeler les banques et leurs dirigeants à un peu d’humilité si l’on veut bien se souvenir que la crise actuelle est en
grande partie due aux comportements spéculatifs abusifs de ces responsables.
Mieux garantir la sécurité des déposants ne peut que conforter la confiance en l’avenir et favoriser l’activité économique.

On s’étonnera tout de même que l’activité même des banques et leur tendance à des prises de risque démesurées ne soit toujours pas mieux encadrée, prenant ainsi le risque d’une nouvelle
crise…

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: