Toujours plus d’immigration !

Posté le juin 27, 2017, 10:11
3 mins

Le 23 juin dernier, Emmanuel Macron a participé à une conférence de presse avec Angela Merkel, à l’issue du conseil européen, à Bruxelles.

Cette conférence de presse confirme nos craintes.

Je pensais que nous aurions peut-être, avec M. Macron, de bonnes surprises en matière économique, mais qu’elles se paieraient cher en termes identitaires – notamment par une aggravation de l’islamisation et du chaos migratoire.

Nous y sommes. Notre nouveau président a, en effet, donné la « politique migratoire » (ou plutôt le laxisme migratoire) d’Angela Merkel en exemple à l’Europe et à la France en particulier.

« Les décisions prises par la chancelière Angela Merkel ont été des décisions courageuses, a-t-il déclaré. » Manifestement, « courageux » signifie désormais, en novlangue technocratique, « qui a été décidé contre la volonté du peuple ».

Mais le président Macron ne s’est pas contenté de ces formulations diplomatico-technocratiques.

Il a précisé : « Nous devons accueillir des réfugiés car c’est notre tradition et notre honneur. Je le redis ici, les réfugiés ne sont pas n’importe quel migrant. Ce ne sont pas les migrants économiques. Ce sont des femmes et des hommes qui fuient leur pays pour leur liberté, ou parce qu’ils sont en guerre, ou pour leur choix politique. »

Il ignore manifestement que les millions de personnes qui arrivent sur les côtes européennes sont très loin d’être toutes des « réfugiés » – et que, parmi les « réfugiés », il faut compter des assassins islamistes.

Mais, de toute façon, il a ajouté que cette précision sur le statut spécifique des « réfugiés » n’avait aucune importance, puisqu’il a poursuivi : « Nous devons ainsi faire preuve de solidarité quand un de nos voisins fait face à des arrivées massives de réfugiés ou de migrants. »

Autrement dit, peu importe que l’immigré soit ou non réfugié, nous « devons » l’accueillir.

En vertu de quelle loi ? Nous ne le saurons pas.

Peu importe que cela soit catastrophique pour tout le monde : les pays d’origine, les pays d’accueil, et jusqu’aux immigrés eux-mêmes.

Ce délire migratoire ne sert que les mafias de passeurs, les associations de l’anti-France, et quelques entreprises peu scrupuleuses, qui s’engraissent sur le dos de ces malheureux.

Pire, beaucoup de musulmans, que ce soit en France ou au Maghreb, nous supplient d’y prendre garde, car ils savent bien ce qu’impliquerait l’application de la charia chez nous. Leurs libertés disparaîtraient avec les nôtres.

Mais nous « devons » absolument poursuivre cette politique absurde !

3 réponses à l'article : Toujours plus d’immigration !

  1. BRENUS

    01/07/2017

    Il y aurait bien un moyen (ou une série de moyens) pour décourager les prédateurs de venir nous foutre à la porte de notre propre pays. C’est de faire tout simplement ce qu’ ont fait ces prédateurs avec les pieds noirs en algérie ou les blaks avec les blancs qui vivaient chez eux : leur mettre – en toute légalité bien sur- la vie impossible, avec mille emmerdes permanentes, masquées de préférence pour éviter les poursuites. Exactement comme ces parasites ont fait avec les notre chez eux. Pourquoi devrions nous nous gratter et tendre le cou au sabre islamique. A l’extrème il reste la politique de la terre brulée : puisque vous nous obligez à vous laisser le territoire, vous allez recevoir des endroits devenus invivables, un cadeau empoisonné. Après tout les Romains n’hésitaient pas à saler les terres nourricières de ceux qui les harcelaient en permanence, de sorte que ces derniers étaient, EUX, obligés de déguerpir. De nos jours, il suffirait de peu de chose pour qu’un endroit devienne une source de répulsion.

    Répondre
  2. claude Roland

    27/06/2017

    Macron est logique. Il exécute les instructions Rothshield & cie, et dit ce qu’on lui demande de dire. Ce n’est qu’un pantin. La France appartient aux banquiers et les Français n’en sont que les habitants-locataires, enfumés de cannabis, drogués, gavés d’alcool fêtarde, et donc anesthésiés pour ne pas voir la réalité. Et quand ils la voient, il s’enferme dans le déni. Pour beaucoup de Français, tout va bien dans le meilleur des monde tranquilles, rassurés par le fait que devant leur porte, il ne se passe rien. Quant aux victimes de la délinquance, ils s’en foutent tant que ça ne les touchent pas personnellement.
    Il faut reconnaître que l’anesthésie est vraiment efficace car regardez les Suédois, descendants des Vikings. Les migrants mettent le pays en feu, ils violent à tour de bras et personne ne bronche. Ils ont même essayé les gri-gris !!! Ils distribuent aux femmes des bracelets de couleurs où il est inscrit « ne me touchez pas » ; et c’est sensé leur éviter un viol !!!!! Authentique ! Et c’est chez les Vikings qui ont terrorisé l’Europe autrefois !!!! Alors chez les Gaulois, on préfère aussi se coucher devant l’islam. On parle, on discutaille à l’infini, mais on ne fait rien CONCRETEMENT, lâcheté oblige. Sauf que la lâcheté se paye très cher, trop cher tôt ou tard. Quand le vin est tiré, il faut le boire.

    Répondre
    • vozuti

      02/07/2017

      oui,les français avaient une dernière chance de se réveiller, à cette élection, et ils ont réagit comme un troupeau qui court vers la falaise pour se jeter dans le vide.
      les américains ont saisi l’opportunité en votant trump,mais les français ont fait le choix funeste de voter encore pour les mêmes.
      il faudra payer l’addition,les opportunités pour revenir en arrière sont épuisées.

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)