Toujours plus de dette…

Posté le janvier 24, 2009, 12:00
58 secs

Nicolas Sarkozy s’était engagé à ne pas
augmenter les impôts. François Fillon avait souligné la situation de faillite de l’Etat. On pouvait espérer un redressement des finances publiques. Las, à mi-mandat, et malgré la
RGPP, les comptes ne font que se dégrader.

 

Ainsi, selon le Figaro, la France émettra en 2010 pour 188 milliards d’euros de nouvelles obligations, soit 23 milliards de plus qu’en 2009. Un record : il y a dix ans, la France empruntait moitié moins…

 

La dette publique française atteignait
1 430 milliards au 30 juin 2009. Elle devrait donc dépasser allégrement la barre des 1 600 milliards l’année
prochaine.

 

 

LE Figaro cite l’agence de
notation  Fitch : ‘L’Angleterre, l’Espagne et la France doivent mettre en œuvre une politique budgétaire crédible dans les prochaines années,
étant donné le rythme de dégradation de leurs comptes et les défis auxquels ils devront faire face pour stabiliser leur endettement
.» Si ces trois pays n’y parviennent pas, avertit l’agence, «la pression s’intensifiera fortement
sur leur notation
».

 

Ce qui signifie des taux plus élevés pour financer la dette.
Et donc, des hausses d’impôts dans le pays développé le plus taxé ! Au moment des fêtes de Noël, on aimerait pouvoir offrir aux générations à venir autre chose que des déficits, des dettes et des
impôts !