Tout ça, ça m’énerve !

Posté le mai 06, 2008, 12:00
8 mins

J’emprunte le titre de mon article au regretté Loïc Le Ribault (sur l’extraordinaire destinée duquel Jean-Paul Le Perlier vient de publier un livre passionnant : « Loïc Le Ribault, le scientifique qu’il fallait faire taire… » – Guy Trédaniel Éditeur).

Loïc avait regroupé sous ce titre tous les sujets d’agacement que lui infligeait la société moderne. Je vais faire aujourd’hui la même chose, en me limitant toutefois à l’actualité, sinon un volume n’y suffirait pas.

– Nous ignorions presque tout des FARC, avant qu’ils n’enlèvent Ingrid Bettencourt. Mais grâce au battage médiatique fait autour de leur victime, les voilà presque aussi célèbres qu’Al Quaïda. Et d’aucuns s’imaginent qu’ils vont relâcher la plus formidable enseigne publicitaire dont ils eussent pu rêver. Cette naïveté m’énerve !

– Après moult conciliabules, les sportifs français avaient trouvé un slogan contre les Chinois et pour le Tibet. Ils devaient arborer un badge affirmant leur souhait : « Pour un monde meilleur ». L’Olympe accouchait d’une fourmi ! Eh bien, même ce slogan guimauve gnan-gnan, ils ont dû y renoncer. C’est grotesque et ça m’énerve !

– Le PSG a été sanctionné à cause d’une banderole prétendue insultante déployée au cours d’un match par leurs supporters. Or, ce n’était rien d’autre qu’une plaisanterie un peu lourde comme il s’en fait depuis toujours dans le milieu sportif. La Commission de discipline a d’ailleurs été relativement indulgente. Eh bien il se trouve des moralistes pointilleux pour fulminer en exigeant une sanction plus sévère. Ces gens-là m’énervent !

– J’entends sur France-Infos un message déjà maintes fois seriné, qui conseille à toutes les femmes de se faire faire une mammographie tous les deux ans après l’âge de 50 ans, sous prétexte de dépister un éventuel cancer du sein. Les malheureuses qui suivront ce conseil aberrant courent le risque d’avoir effectivement un cancer du sein, car il aura été causé ou déclenché précisément par les rayonnements nocifs de ces radios excessives. Peut-on entendre d’aussi criminelles sottises sur une antenne publique et ne pas s’énerver ?

– Toujours sur France-Infos, une bavarde surexcitée, qui a pour mission de donner le résumé des nouvelles, se lance à toute vitesse dans la lecture de son bulletin sans reprendre souffle, aussi pressée d’en finir que si elle avait trois violeurs à ses trousses et avalant les mots à une telle allure qu’elle les rend incompréhensibles. Cette hystérique du haut débit se rend-elle compte à quel point elle nous énerve ? Et son patron, qu’attend-il pour s’énerver ?

– À l’arrêt de l’autobus, je contemple une superbe affiche vantant une boisson et montrant des fruits magnifiques aux couleurs appétissantes : oranges, ananas, poires, abricots… Le tout suivi de la mention « arômes naturels ». Ce qui signifie que ces arômes remplacent de fait les fruits totalement absents du breuvage. Mais les enfants séduits par les photos trompeuses demanderont à leur mère de l’acheter. C’est de la publicité mensongère des plus cyniques. Que font donc les fonctionnaires du BVP (Bureau de Vérification de la Publicité) pour interdire cette affiche ou la faire modifier ? Je crains qu’ils soient payés à ne rien faire d’utile, et ça aussi, ça m’énerve !

– Je terminerai avec un drame qui fait bien plus que m’énerver. Une belle jeune fille suédoise séjournant en France a été assassinée par un faux chauffeur de taxi. Le criminel était un violeur récidiviste maintes fois condamné, et néanmoins remis en liberté sans aucune surveillance, ni contrôle judiciaire ni suivi médical et qui n’était même pas fiché. La justice française relâche dans nos rues des bêtes fauves dont elle ne se préoccupe même pas de savoir où elles vont. Cela m’indigne, me scandalise, me met en rage et me pousse à écraser de mon mépris ces magistrats gauchis qui veulent faire obstacle au projet de loi sarkozyste sur la récidive, sous prétexte que cela porterait atteinte aux droits de l’homme. Car, pour ces êtres désaxés, les droits de l’homme sont faits pour les criminels et non pour les victimes. De sorte que l’idéal des droits de l’homme, dont le monde a plus que jamais besoin, ce sont eux qui le détruisent.

Partager cet article sur Facebook

Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

27 réponses à l'article : Tout ça, ça m’énerve !

  1. COZE

    4 juin 2008

    Cher Monsieur,

    Je le répète une fois encore, l’emprisonnement ne convient absolument aux criminels. Ce n’est pas en « mettant en quarantaine » une personne malade qu’elle ressortira parfaitement guérie.

    IL FAUT SOIGNER LES CRIMINELS !

    Tant que nous ne le ferons pas, il y aura toujours des récidives.

    Ce n’est pas en augmentant le temps d’emprisonnement que nous parviendront à rendre plus docile un criminel. Cela peut même une circonstance aggravante : le criminel voulant se venger ou rélaiser un dernier coup d’éclat. 

    Et si l’on me dit que la peine de mort serait la meilleure solution, je répondrais que toute violence n’est pas obligatoirement punie de la peine de mort. Il est donc inévitable qu’il y ait des personnes violentes à l’extérieur qui ne sont pas soignées. À moins d’aligner toutes les peines, comme la tentative de viol sans torture ou acte barbarie, sur la peine de mort…

    Cordialement

     

    Répondre
  2. SAS

    1 juin 2008

    A JEAN CLAUDE LAHITTE……mes amitiés habituelles jean claude….

    responsable n° 1 l eradication nationale tu dis……

    moi je dis 1 exaequo LA MAGISTRATURE rose , initiée et irresponsable……

    associés ils ont détruit notre civilisation en 2 siècles…..

    les gens commencent enfin et tradivement à comprendre…..que ce n’est pas celui qui chante le plus fort qui a forcément raison…

    sas te salutante

    Répondre
  3. Professeur

    15 mai 2008

     Les Muppet ; je ne me souviens que de Piggy la cochonne ( amoureuse de la grenouille ) .

    Piggy la cochonne qui représentait " Jojo " que j’adorai parceque je le considérai comme un comique . Il y a bien d’autres comiques qu’il serait vain d’énumérer ( je parle d’homme politiques ou de femmes ) .

    En ce qui concerne M. Besancenot  ( je sais bien qu’il n’est pas facteur , et qu’il possède un "modeste " appartement à Montmartre ) , mais il me semble ( je ne voudrais pas passer la vitesse de la lumière ) , que nous sommes en face d’un autre problème , et d’une autre dimension . Nous sommes face à des hommes ( et femmes ) qui désirent en découdre , sérieusement , et le plus rapidement possible , et d’exercer  ensuite le commandement le plus brutalement possible , et entraïner notre pays dans une véritable rupture . C’est tout , je peux me tromper qui vivra verra , ou comme dit M. Lance qui verra vivra . Je le remercie de pouvoir nous exprimer librement  , n’ayant pas la prétention ( je parlepour moi )de lui donner la réplique . Les posteurs donnent d’excellentes idées .

    La prostate : un peu plus grand qu’une ancienne pièce de cinq francs , au millieu une lentille ( de la famille des papilionacées )dure que le toucher rectal décèle comme un cancer ( la meilleure façon de le découvrir : bien entendu des conseils diététiques , une vie saine sont les meilleurs moyens de prévention  avant d’arriver à la lentille , mais la médecine hygiéniste et sérieuse ( cf le nouvel article  " Des chercheurs qui trouvent " ) ne sont pas encore à l’ordre du jour . Ensuite ( pour le cancer de la prostate ) viennent le taux de PSA , la résonnace magnétique et l’écographie ( ces deux dernières peu fiables ) et en dernière ressort la biopsie qu’il faut évidemment éviter ( mais je rappelle que seul le médecin … ) .

    Pour la peine de mort , j’ai bien réfléchi . Aux Etats – Unis les adolescents meurtriers ( 14 ans ) bénéficient d’échapper à la " peine " de mort  et de rester toute leur vie ( perpétuité signifiant bien perpétuité ) dans une cellule qui les fera réfléchir sur leurs méfaits . Les envoyer dans un monde "meilleur "est risqué .

    Quant à ceux qui s’attaquent aux enfants , arrêtons comme je l’ai déjà dit  auparavant de les protéger ( je sais bien que l’homme au chapeau rond  de la quatrième république se rendait dans un certain pays pour assouvir ses pulsions sexuelles sur de jeunes garçons . Tout le monde était au courant : " mais ici , c’est courant " diront les imbéciles et les paisibles salauds , ce qui l’empêcha d’accéder à la fonction suprême  . Ne savait – il pas que le suicide existe .

    Au revoir. Pour moi , la discussion est close . Merci .Je vous trouve  tous fort sympathique . Professeur de sports , et non pas de papier – cul , petite sotte .

    Répondre
  4. IOSA

    15 mai 2008

    On ne pourra jamais empêcher un meutrier de commettre son premier crime…mais on peut empêcher le second, sauf évidemment, si la police n’arrive pas à l’arrêter.

    Une seule solution radicale, les envoyer au goulag en Chine, car quitte à payer ( puisque l’on paie malgré tout ) faisons le et puis le coût final sera moins important, d’autant plus que nous allons expédier des A380 vides là bas.

    Remplissons les des meutriers et en échange, il y aura une ristourne pour le paiement des avions.

    Même si ce que je dis à l’air d’une connerie, l’effet dissuasif sera là !

    Répondre
  5. VITRUVE

    13 mai 2008

    AVE
    j’aimais bien le professeur  Valdeck BUNSEN dans les muppet’s
    ( je crois qu’il s’intéresse aujourd’hui à la prostate chez les mâles des bipèdes supérieurs…) le grand chercheur serait-il de retour?

    N’ empêche, le "petit facteur" a explosé l’ AUDIMAT ( comme les ch’tis d’ailleurs…) assistons-nous à la naissance d’un grand comique?

    Trêve de plaisanterie, inquiétante, quand même, la dégringolade du niveau intellectuel français, l’esprit "canal" mâtiné de l’humour du sentier sans doute…
    VALE

    Répondre
  6. Pierre LANCE

    13 mai 2008

    Au Professeur P.S. : Les personnes à qui vous avez passé des coups de fil disent n’importe quoi et sont donc très dangereuses. À moins que vous ayez mal interprété leurs dires. Car il ne faut absolument pas confondre hypertrophie de la prostate et cancer de la prostate. Cela n’a absolument rien à voir. Et si quelqu’un vous dit que 50 % des hommes de 50 ans ont un cancer de la prostate (si c’est ce signifient vos propos), il faut le fusiller à l’aube. Il est possible que 50 % des hommes de 50 ans (et 60 % des hommes de 60 ans, etc.) aient une hypertrophie de la prostate, mais ce n’est la plupart du temps qu’un grossissement pouvant occasionner une gêne “mécanique” par réduction du volume de la vessie (mictions plus fréquentes, désagréables si elles obligent à se relever la nuit), et cela n’évolue que rarement en tumeur maligne, et plutôt chez les personnes qui ont une mauvaise hygiène de vie. J’ai connu un monsieur de 80 ans qui avait une hypertrophie de la prostate et que son médecin obligeait à faire une biopsie tous les deux ans, ce qui est proprement scandaleux. D’abord parce que rien ne pouvait donner à penser que sa prostate pouvait devenir cancéreuse, ensuite parce qu’une biopsie n’est nullement un examen anodin et qu’il n’est pas conseillé d’en faire souvent (comme les mammographies pour les femmes). En outre, ces examens programmés engendrent une anxiété latente cancérigène par elle-même et ce sont des examens coûteux qui ruinent inutilement la Sécurité sociale, ce dont tout le monde se moque évidemment. Pour les lecteurs plus que quinquagénaires qui auraient une inquiétude concernant leur prostate, je leur signale qu’un commencement d’hypertrophie se signale par une réduction des intervalles entre les mictions. Chez un homme jeune et en bonne santé, l’envie d’uriner survient toutes les 90 minutes environ et ne devient pressante qu’au-delà de 120 ou 140 minutes, généralement. Si l’intervalle normal de 90 minutes se réduit progressivement à 60 minutes, voire à 45 minutes, on peut soupçonner une hypertrophie. Mais pas de panique, et inutile de consulter, car il existe de nombreux produits phytothérapiques efficaces pour la réduire. J’en recommande un particulièrement, qui a été expérimenté par un de mes amis de 72 ans à sa complète satisfaction. Il s’agit de “Capital Homme Prostate” du laboratoire “Diétaroma”. À raison de 2 gélules par jour, l’amélioration est spectaculaire au bout d’une cure de 3 mois environ, plus ou moins selon les personnes. (Cet ami n’a obtenu son amélioration qu’au bout de 4 mois de patience. Il a dû reprendre la cure après 15 jours d’interruption en constatant le retour de sa gêne, mais l’amélioration est revenue en une semaine et une prise permanente est sans inconvénient). Si vous n’obtenez aucune amélioration, alors il peut être utile de consulter un médecin, mais sans se laisser entraîner dans l’engrenage médical. Et surtout, cher professeur (professeur de quoi, si ce n’est pas indiscret ?), ne dites pas “seul un médecin peut informer”, car nombre de médecins sont dramatiquement ignares sur toutes les questions de santé. Ce n’est pas entièrement de leur faute, mais surtout celle de la Faculté, dont l’enseignement est terriblement indigent, notamment en matière de nutrition, d’hygiène de vie et de psychologie. Un médecin digne de ce nom devrait s’astreindre à une formation permanente à toutes les thérapies (y compris les non conventionnelles) et surtout se garder de tomber sous l’influence des “visiteurs médicaux” à la solde des laboratoires de la pharmaco-chimie. Enfin, concernant la condamnation à perpétuité ou la peine capitale, je maintiens qu’il n’y a aucun avantage pour la société à désespérer des criminels qui sont avant tout des malades mentaux et à les rendre plus fous encore par un enfermement à l’isolement comme celui que vous souhaitez. Il faut primordialement protéger de leurs actes les victimes potentielles, notamment les enfants. C’est pourquoi je considère la guillotine comme le traitement le plus sûr en même temps que le plus charitable. Il faut expédier l’assassin dans un autre monde, en espérant que l’y attend une destinée différente. Cordialement.

    Répondre
  7. no.second.to

    12 mai 2008

    Besancenot, facteur ??????????????

    Laissez moi rire,la derniére fois où il a distribué du courrier ,c’était devant les complaisantes caméras de France 2 !  

    Enfin , on a dépassé le mur du con.

    Pour une fois,je suis en accord avec M P.Lance sur la peine de mort pour les délinquants sexuels mais la castration chimique ,trop sympa, la castration physique et sans anesthésie.On en touche pas à un enfant, point barre!

    Pour les JO en Chine où est le probléme car il y a bien eu ceux de Moscou et la situation des détenus au goulag ne dérangeait les français et leurs bien pensants journaleux.

    Oncques ne faillit

    Répondre
  8. armelle

    12 mai 2008

    Au professeur Pcul,

    Le bas de gamme ne m’intéresse pas, alors votre petit facteur, vous pouvez vous le garder … il trouvera et il a déjà trouvé un auditoire à son niveau, il en faut bien pour tout le monde …

    Répondre
  9. Professeur P.S

    11 mai 2008

    Communiqué .

    ndlr j’ai passé quelques coups de téléphone . Le cancer de la prostate est à 5O % à 5O ans , 6O % à 6O ans etc…1OO% à 100 ans . Le taux de PSA peut être bas . Prendre l’affaire au sérieux .

    Aller sur le site . Le toucher rectal en médecine générale ( format pdf ) . Pas paniquer quand même . En tout état de chose , seul un médecin peut  informer . Pour les dames le dermato .

    Le " petit " facteur va tous nous étonner . P.S

     

    Répondre
  10. VITRUVE

    11 mai 2008

    AVE
    Et ce dimanche, la cerise sur le gâteau: Besancenot chez Drucker
    Pauvre France…

    Répondre
  11. Armelle

    11 mai 2008

    "Les français courent après le boucher pour qu’il les égorge"  (Céline)

    Répondre
  12. Professeur P.S

    10 mai 2008

    Réponse à Pierre LANCE

    À IOSA :

    "Les condamnations à perpétuité sont inapplicables, parce qu’il est humainement impossible d’enlever à quelqu’un, quels qu’aient été ses crimes, le moindre espoir de liberté. Le désespoir n’a jamais amélioré personne. En fait, une vraie condamnation à perpétuité est infiniment plus cruelle qu’une condamnation à mort. C’est pourquoi les "bonnes âmes" abolitionnistes sont bien plus "méchantes" que les partisans de la peine capitale. Et comme au fond d’elles-mêmes, elles le savent, elles ont inventé la "peine incompressible", qui est une tricherie annulant la perpétuité."

    O.K pour le lynchage , je retire ce que j’ai dit , mais pour la condamnation à perpétuité , je suis à fond pour , sachant ( je ne suis pas une "bonne âme " ) , que c’est pire que la  "peine de mort " qui n’est pas une peine . Je ne sais pas pourquoi tout cela vient sur le " tapis " , mais je m’étonne de tous ces discours . Fourniret à donné sa parole qu’il parlerait , et qu’il n’a qu’une parole . Je ne suis pas concerné , mais on nous dit que l’enfermement à vie n’est pas humain , et pour quelles raisons ? pouvez – vous me le dire ? Le condamné va devenir fou , et aprés ! Ne l’est-il pas déjà ? Je ne suis pas Mère Thérésa , bien que j’ai un immense respect pour elle . Je ne me défoule pas , je ne me suis jamais posé de questions à ce sujet  , et aurai pratiqué sans la moindre hésitation le talion . Quand le petit Luc a été tué par Léger je pensais qu’il serait guillotiné , mais quelqu’un  ,plus malin sûrement que moi ,m’a répondu qu’il réussirait à se faire enfermer . Il est libre , le père de Luc est mort n’ayant pas réussi sa vengeance , mais sa conscience ( à Léger ) doit le travailler , s’il en a une . Fourniret une parole . On se moque de qui ?

    La perpétuité , à vie , pour qu’ils ne récidivent pas . Cela me pose aucun problème . Et j’insiste une cellule par personne ( bien que des tentes soient à étudier , je ne suis pas spécialiste ) .

    Je considère mes propositions raisonnables , et raisonnées .

    Pour le toucher rectal , je me renseignerai mieux que cela .Dixit un médecin  " spécialiste ". Excusez-moi , mais je ne voudrais pas être désagréable , mais vos propos  : "parce qu’il est humainement impossible d’enlever à quelqu’un, le moindre espoir de liberté ,quels qu’aient été ses crimes" , me laissent pantois . J’assume sans le moindre remords .La question n’est même pas à débattre .

    Respectueuses salutations à tous .Professeur P.S

     

    Répondre
  13. Jean-Claude THIALET

    9 mai 2008

    09/05/08    – "Les -Vérités"

    Alas ! Alas ! Alas ! comme aurait écrit Shakespeare, nous avons en France bien des sujets d’irritation, d’énervements. Et sur tous les sujets ! Ceux relatés par Pierre LANCE, mais aussi des tas d’autres qui pourraient alimenter, semaine après semaine, des numéros entiers de "4-VERITES" et autant de forums.

    La faute à qui ? A nos gouvernants, tous nos gouvernants, de droite et de gauche, qui considèrent le Peuple (comme ils disent) comme un éternel enfant !

    Aux médias, aux Syndicats, et aux Assoces en tous genres, etc. qui abrutissent et manipulent ce même peuple !

    Mais, surtout au peuple d’autruches, de "consommateurs", de "gobe-tout" que nous sommes devenus et qui acceptent tout dès lors qu’on leur dit que "c’est pour votre bien-être !", "c’est pour votre santé !", "c’est pour la défense de l’anti-sémitisme ou de l’anti-racisme  !", "c’est pour la défense des libertés" !", "c’est pour les droits de l’homme", et toutes les autres "tartes à la crème" qui font que le "démocrate" est d’autant plus esclave qu’il se croit libre !

    Et là, le responsable n°1 me paraît être l’EDUCATION NATIONALE qui, de plus en plus incapable d’instruire et de former les enfants à un métier, d’en faire des hommes responsables et libres, se charge de les éduquer à sa façon.

    Et c’est ainsi que le peuple de fiers Gaulois est devenu un peuple de moutons de Panurge bons à égorger !

       Cordialement, Jean-Claude THIALET 

    Répondre
  14. Anonyme

    9 mai 2008

    Non Mr Lance, je ne pense pas que, biologiquement, la castration physique suffise.  Les pulsions sont issues de la chimie du cerveau, et de fait il faut donc effectuer aussi une castration chimique EN PLUS de la castration physique faute de ne pouvoir modifier le cerveau chirurgicalement.  Si la zone des pulsions sexuelles était bien localisée dans le cerveau limbique (plancher du cerveau), on pourrait la griller, mais ce n’est pas actuellement possible.  Et je doute même fortement qu’une éventuelle future thérapie génique y arrive.

    Celà dit, il est certain que la perpétuité enferme des hommes qui deviennent des bêtes fauves sans retour.  Imaginez qu’un jour quelqu’un, ou un groupe de terroristes ouvrent les prisons….  On retournerait illico aux âges sauvages.  La peine de mort est la plus pratique et paradoxalement la moins cruelle, et c’est même pour celà que la grande majorité des états Américians l’ont rétablie.  La peine à perpette est très cruelle, digne d’esprits de gôche.  Le problème n’est cependant pas là, il réside essentiellement dans le bon fonctionnement du mental des juges, donc de procès et  jugements corrects et équilibrés.  Et là le bât blesse.  Regardez le cas d’Outreau pour considérer qu’il n’est pas un fait acquis que les magistrats soient tous des gens mentalement équilibrés.  Aussi, je recommande une psychanalyse systématique de tout étudiant de l’école de la magistrature avec avis de psychanalistes pesant dans la délivrance de leur diplôme et leur prise de fonction dans un tribunal en tant que procureur ou juge.  Même si la psychanalyse est une science encore assez aléatoire, c’est mieux que rien et à mon avis, c’est même vraiment nécessaire.

    Répondre
  15. Daniel

    9 mai 2008

    Professeur J S

    Si par malheur je me retrouve dépendant de votre profession, je prierai avec ferveur pour ne pas tomber sous votre "coupe".

    Répondre
  16. Pierre LANCE

    9 mai 2008

    Je remercie les auteurs de tous ces commentaires approbateurs qui précèdent. Mais contrairement à ce que croient certains, je ne recherche pas l’approbation, mais plutôt la coopération raisonnable et mesurée. Et je voudrais bien que ce site ne soit pas considéré comme un défouloir où l’on fait des propositions excessives qui n’ont aucune chance d’être admises. Que certaines situations nous énervent tous, c’est un fait, mais il ne faudrait pas que cet énervement nous fasse péter les plombs et nous amène à opposer aux lâchetés des gens de gauche des réactions barbares et rétrogrades, car cela n’aurait d’autre effet que de les conforter dans leurs errements. À IOSA : Les condamnations à perpétuité sont inapplicables, parce qu’il est humainement impossible d’enlever à quelqu’un, quels qu’aient été ses crimes, le moindre espoir de liberté. Le désespoir n’a jamais amélioré personne. En fait, une vraie condamnation à perpétuité est infiniment plus cruelle qu’une condamnation à mort. C’est pourquoi les “bonnes âmes” abolitionnistes sont bien plus “méchantes” que les partisans de la peine capitale. Et comme au fond d’elles-mêmes, elles le savent, elles ont inventé la “peine incompressible”, qui est une tricherie annulant la perpétuité. À Robert DION : La castration chimique est insuffisante, comme le dit par ailleurs SAINT-TEX. C’est la castration physique et définitive qui est le seul traitement sûr. Et je ne vois pas ce qu’il aurait de si terrible pour des hommes incapables de réfréner leurs pulsions. Ne seraient-ils pas au contraire aussi soulagés que leurs victimes potentielles, et ainsi débarrassés de ce qui fait leur malheur ? Mais apparemment personne n’ose y penser chez nos législateurs. À Barthélémy : Ce site est fait pour commenter les articles des rédacteurs et je ne vois pas ce que vient y faire ce “poème” de Philippe Muray, de surcroît bourré de fautes de versification et de français insupportables. (“des tas de malhonnêtetés”, c’est de la poésie ça ? Beurk !). Que “Les Belles Lettres” puissent éditer de tels fatras n’est pas à leur honneur. Cet éditeur devrait mieux préserver sa réputation. À SAINT-TEX : Merci de vouloir acheter un de mes livres qui n’est pas écrit. Mais vous pourriez trouver toutes sortes d’énervements à votre goût dans ceux qui ont été publiés, notamment “Réflexions d’un hors-la-loi”, “Le Crépuscule des Idéologies” ou “Pour assistance à civilisation en danger”. (Voir mon site : http://assoc.wanadoo.fr/lerenouvelle/pub). À EIFF : Vos jugements sur Nicolas Sarkozy sont tout-à-fait excessifs. Son “ouverture à gauche” a plombé le parti socialiste et n’a affecté en rien sa ligne politique. Et je vous ferai remarquer que les succès socialistes aux municipales ne lui ont pas fait changer de cap. De plus, vous oubliez un peu vite qu’il navigue entre des récifs et en butte à des courants contraires, notamment internationaux. Il pourrait peut-être faire mieux, mais dans un pays de râleurs comme le nôtre, ce n’est déjà pas si mal. Au Professeur J.S. : Je suis très surpris de vous voir écrire que le toucher rectal peut déceler un cancer de la prostate. Tout juste peut-il révéler une hypertrophie de la prostate, mais en aucune façon son caractère cancéreux, lequel n’est heureusement pas du tout fréquent. Vous préconisez la “feida”, autrement dit le lynchage du condamné par la famille ou par la foule. Et vous croyez que c’est une proposition raisonnable au XXIe siècle ? Ce genre de propos ne sert absolument à rien. Pour le reste, je suis assez d’accord avec vous. L’expansion de la maladie d’Alzheimer est l’une des conséquences de la décadence de notre civilisation. Mais beaucoup de familles s’occupent elles-mêmes de leurs vieillards, comme autrefois, ce qui est souvent un calvaire. À Guillermo : On pourrait faire une encyclopédie en effet. Mais je ne crois pas que le Maire de Paris soit hétérophobe. Il lui suffit d’être homophile. Et malgré ses erreurs, il semble assez populaire. Ce n’est pas, à mon avis, le plus mauvais des socialistes. Il est vrai que chez eux, c’est toujours le concours du pire. Cordialement à tous.  

    Répondre
  17. Florin

    8 mai 2008

    à J.S. : une chambre par détenu ???? pardi, il faudra investir bien plus encore que pour les HLM … et souvent pour les mêmes "clients" … je suppose, avec toilettes, téloche, clim et bar au rez-de-jardin ????

    Tout ça, quand on sait que même les gens honnêtes et travailleurs ont du mal à se loger de nos jours.

    Non monsieur : faisons comme en Arizona, où le trop-plein de détenus sont logés dans d’immenses tentes collectives, vetûs de rose et nettoyant à longueur de journée les bas-cotés des routes …  

    Répondre
  18. Daniel

    8 mai 2008

    Des petits désordres sans importance car ils ne nous contraignent pas: pour  l’hystérique du haut débit qui ne sait plus où sont les virgules et même les points,  il suffit d’appuyer sur le bouton pour la faire taire. Seul un statut de la fonction publique pourrait nous rendre dépendant de ses désordres donc exigeant sur la manière dont elle fait son travail . ( je ne connais pas son statut).

    Jusqu’aux désordres graves: la "Justice" …  ou plutôt ce système de pouvoir qui prétend nous représenter et nous remplacer de force pour les violences que nous subissons!. et sans responsabilité des juges par rapport au sens même du mot Justice…  comme on confierait sous la contrainte la construction de nos maisons à des pros, lesquelles s’écrouleraient dés les travaux terminés. Sans recours possible.

    Comment  ne pas rappeler que la Justice est dépouillée de son sens éminemment spirituel par ce concept philosophiquement idiot qu’est le droit. Le droit, concept tordu opposé à tout ce qui caractérise l’humain, a été développé, me semble-t-il,  par des Francs Maçons dépourvus de spiritualité pour aboutir à leurs fins.

    Le droit est rassurant pour les demeurés puisqu’il constitue une réponse prémachée et passe partout aux questions individuelles sur le bien et le mal dans le rapport à autrui. Le droit est un concept fermé à l’intelligence, à l’individualité, à la connaissance de soi, donc à la consience: ceux qui en ont fait un but et un outil professionnel sont effectivement parvenus à leur "fin"…  leur limite en tant qu’Homme. Exemple: ces juges qui manifestent pour la protection des criminels au détriment des victimes…

     Le Droit est humainement stérile: c’est un principe mécanique;   utile mais qui ne peut constituer une réponse à l’intelligence. Ce qui est humain est la notion de Devoir.  Là, que chacun cherche! puis que chacun choisisse et assume son choix…

    Le droit produit des satisfactions pour le consommateur. Le Devoir est une joie pour l’esprit. Remettons les valeurs dans le bon ordre.

    Moi, ce qui m’énerve chez P.Lance,  qui nous recommande d’être exigeant avec lui dans son post, semaine précédente (ce dont je le remercie),  c’est qu’il constate que la forme produite est mauvaise sans vouloir remonter à la cause qui a produit cette aberration mais aussi toutes les autres!!!   Une seule erreur de positionnement philosophique sur le fond entraine de multiples désordres dans les formes visibles et matérialisées.                  

     Inutile de faire semblant de s’énerver sur les multiples conséquences si on ne s’étonne pas du désordre de pensée qui constitue  la cause unique, mais que nous cautionnons par nos choix quand c’est notre intérêt !

    Répondre
  19. Guillermo

    7 mai 2008

    Totalement de l’avis de Pierre Lance.

    Et comme il le dit fort justement, on pourrait faire une encyclopédie tellement que ce pays marche sur la tête. 

    Moi dans les tout derniers trucs qui m’énervent c’est la pub omniprésente du maire de Paris qui vous dit – entre autres âneries – de ne pas laisser couler l’eau du robinet alors que tous les matins je vois toutes les vannes de robinet d’incendie charrier des tonnes d’eau pour nettoyer les trottoirs.  J’aime encore quand il fait la pub du Paris antiségrégationniste alors qu’il est lui même totalement hétérophobe (cf. les 560000 euros filés aux associations homo).

     

    Et l’autre qui me laisse encore par terre, c’est la fameuse manifestation où les juges se sont pris à manifester après que l’un d’entre eux ait pris un coup de canif !  Autrement dit, ce qui m’énerve au plus haut point, c’est que ces juges si détestés de l’opinion, et dont plusieurs sont responsables indirects de crimes ou de suicides comme dans l’affaire d’Outreau – aient pu avoir la bêtise et le culot de faire ainsi la publicité de leur propre couardise.

     

    Je pense que la prochaine manifestation qu’ils font dans ce genre on doit aller une contre-manifestations pour aller leur dire que tout les monde sait déjà qu’ils sont des couards.

     

    Répondre
  20. Professeur J.S

    7 mai 2008

    Bonjour . Pour le cancer du sein , il n’y a qu’un excellent dermato , qui , regarde avec minutie ( une torche et une grosse loupe grossissante ) les seins et découvre bien avant la radio les risques de cancer du sein . Pour la femme . Pour l’homme , excusez moi de le dire de cette manière , mais seul le doigt du médecin néphrologue peut savoir si vous avez ou non le cancer de la prostate . Avis à ceux ( nombreux ) qui redoute ce toucher rectal . Conseils prodigués par un ami chirurgien à Chateauroux .

    Pour la jeune Suédoise , je suis pour la feida , cette bonne vieille justice privée , que déjà Charlemagne essayait de juguler du temps de la Renaissance carolingienne . On confie le condamné , au lieu de le faire protéger par des forces de police considérables à la famille , ou à la foule qui n’attend que ça . Vox populi , vox déi .

    2O ans sans jugement pour une attaque à mains armées ; réorganisation des prisons . Une chambre par détenu , propreté absolue arrêt de la télévision à 22h30 .Travaux forcés (‘ nettoyage de la nature , désenssablement des rivières etc … ) les pieds attachés par des chaînes . Pour les plus récalcitrants location de terrain en Sibérie ou partenariat avec des prisons africaines ou d’Amérique du sud ( les gardiens s’en vont la nuit laissant les détenus se débrouiller  seuls ) .

    Pas de sports , d’études etc…

    Je suis d’accord pour les journalistes qui lisent à toute vitesse ce qu’on leur à préparé , pour laisser place à de la publicité mensongère ( comme vous avez pû le constater vous-même sur l’affiche ) .

    Des sujets qui fâchent , les Professeurs qui lancent des milliers d’adolescents ( collégiens  , lycéens ) dans la rue pendant le C.P.E , actuellement encadrant les jeunes dans la rue qui réclament "plus de profs" . Certains se font prendre par la police pour des blagues de lycéens et  sont mis en garde à vue ne comprenant rien à ce qui leur arrive , laissant leurs parents complétement désemparés . Le nouveau responsable des 4 vérités n’a pasconnu Mai 68 , au moins il pourra comprendre comment on fabrique une génération de gauchistes . Dernièrement les " responsables " des lycéens avaient rendez-vous avec le Ministère de l’enseignement . Ils sont en train de passer leur baccalauréat pour au moins l’un d’eux , l’autre mystère , en seconde ?Le Gouvernement ne veut pas jeter de l’huile sur le feu et joue le jeu . Pour quelles raisons les véritables concernés ne sont pas entendus , Enfin cela fait partie du jeu .

    Payer convenablement le corps enseignant , les faire visiter certains pays où la misère et la famine font rage , pour qu’ils puissent s’apercevoir que tout n’est pas si mal en France . Et leur interdire de faire grève , ce qui est un mauvais exemple pour les jeunes( à la limite grève un dimanche . Restaurer les heures de retenue le samedi matin , les collégiens sont tous accrocs de ce genre chose , comme cela se faisait chez ces bons vieux pères ( Maristes ou autres )  . Travail et liberté totale d’entrependre, je dis bien totale ( pourrait faire l’article 1  de notre Constitution )  , doivent devenir les deux mamelles de la France .

    Puisque j’y suis et que je sais que vous êtes toujours en avance , parfois pour les prochaines décennies , attelez – vous au scandale qui fera la une dans 10 ou 20 ans . Tout le monde nous serine le plan Alzeihmer ( je pense que le Président a cru bien  faire, et dans certains cas c’est indispensable ) . On voit fleurir toutes sortes de maisons de retraite où l’on entasse les personnes âgées sans qu’ils n’ont souvent rien demandé . .. qui aimerait du jour au lendemain se voir assigner comme résidence une " maison de retraite ". Nous avons eu parmi nous des personnes âgées , trés âgées , grand – père , arrière etc … tous plus de 90 ans qui n’avaient aucun signe de déchéance mentale . Brusqument on nous parle de 2000000 d’Azeihmer … Cest au médecin de déclarer qui à cette maladie , mais pas aux politiques .D’où vient cette maladie . A des animaux à qui l’on a fait manger des carcasses de moutons . Nos ancêtres paysans ont dû faire un tour complet dans la tombe , ou alors se tourner vers La Mekke .

    Revenir à la ville compact avec son travail et ses loisirs à proximité de son domicile , des facilités pour ceux qui voudraient garder leurs parents ( il y en a ) , les autres le plus longtemps dans leur maison avec leurs habitudes , encadrés par du personnel compétents ( j’insiste sur compétents ) et dévoués. Il y en a .

    Ne dites pas que c’est moi qui vous est donné cette idée , que vous avez eu j’en suis sûr avant moi .

     

    Répondre
  21. IOSA

    7 mai 2008

    à Robert Dion…

    La castration chimique pour les récidivistes….hum ???

    Faut il vraiment attendre une seconde victime ???

    Empêcher la récidive c’est avant tout faire de la prévention auprès des enfants car malgré tout,   quelques ‘ uns d’entre eux deviendront des prédateurs et les autres….des victimes potentielles.

    Davantage de flics dans les rues, sur les routes au lieu des radards automatiques, devrait déjà faire baisser la délinquance, mais bon..celà ne rapporte pas de fric !

    Dans toutes les villes, il y a des panneaux publicitaires électroniques, pourquoi ne pas utiliser ce système pour afficher le visage des personnes recherchées ou disparues ?…Pas de fric à gagner !

    Le véritable problème de notre société, c’est le manque de volonté des dirigeants à montrer un visage d’une France capable d’assumer la sécurité de son peuple.

    En déployant tout les moyens nécessaires, y compris la participation de tous, nous pouvons enrayer le fléau.

    Concernant la double peine…..pffft!!!  c’est du bidon, les détenus apprendrons à camoufler leurs pensées, leurs gestes, en milieu carcéral ils ont tout le temps pour étudier et comprendre les lacunes du dispositif et en définitif, il y en aura autant dehors, tout comme maintenant ! ( ex: les camps de rééducation en Chine).

     

    Répondre
  22. EIFF

    7 mai 2008

    "ces magistrats gauchis qui veulent faire obstacle au projet de loi sarkozyste sur la récidive" 

    Mr lance, Nicolas Sarkozy a commencé son mandat par l’ouverture à gauche et par la distribution de postes-clés pour les socialistes, pas étonnant qu’il récolte ce qu’il a lui-même semé, Chirac avait fait la même erreur avec la dissolution. Aujourd’hui Sarkozy et ses services sont piégés, la gauche ordonne il exécute, c’est la même chose avec les clandestins et les délinquants étrangers, les gauchistes sortent une banderolle et braillent, aussitôt le gouvernement recule et se couche lamentablement.

    Il y avait certainement d’autres moyens pour écarter définitivement ces prédateurs et ces barbares effroyablement dangereux, mais la rupture du président a ses limites et le plus souvent des ratés, à l’heure qu’il est, Madame Dati et notre président super-star doivent certainement penser à leur destination pour les grandes vacances plutôt qu’à régler le problème de la sécurité et de la violence.

    Répondre
  23. Anonyme

    7 mai 2008

    Bravo Mr Lance, et bienvenu au club des énervés du genre.  Ou alors c’est moi aussi qui en fait parti.

    Je vous conseille d’écrire un livre en listant les choses qui vous énerve, et je l’achète.  Je vous conseille aussi de lire le livre de Serge de Beketch : "Le dictionnaire de la colère", qui est du vrai petit lait.

    Bref, je partage à 100 % votre opinion.

    A  IOSA : je propose une puce électronique placée dans le cerveau, comme celle que l’on place sous la peau chez ceux qui le veulent aux USA (la puce transpondeur grosse comme un grain de riz).  Pourquoi le cerveau ?  Parce que l’enlever clandestinement serait un sérieux risque.

    A Robert DION : Hélas, la castration chimique dépend de la volonté du malade à prendre ses médicaments chaque jour.  s’il ne veut pas, les jettent ou se sauve, ça ne sert à rien.  Il faudrait la castration physique, et aussi chimique pour le cerveau.  Celà dit, les Chinois ont une solution efficace et bon marché qui évite des procès longs et coûteux : une balle dans la tête.  Quand un violeur prend le droit de violer, on peut bien prendre le droit de l’éliminer, idem pour un tueur.  Un officiel chinois l’a dit publiquement : "chez vous, les droits de l’homme protègent les criminels, chez nous, ils protègent les honnêtes gens".  Et vlan !

     

    Répondre
  24. Barthélémy

    7 mai 2008
    CE QUE J’AIME ( court extrait ) Par Philippe Muray.
    J’aime que le Tartuffe du moderne lyrique
    Se lance dans une guerre vraiment catégorique
     
    Contre les plus tragiques des vestiges archaïques
    Dont on signale encore de très rares reliques
     
    J’aime le pompeux escroc du présent sans réplique
    Lorsqu’il se félicite à longueur de rubriques
     
    D’avoir remis en route l’histoire tétanique
    Désormais rétablie dans sa pure dynamique
     
    J’aime ses yeux candides enfin désabusés
    Découvrant que ce monde n’est que méchanceté
     
    Qu’il recèle des tas de malhonnêtetés
    Saletés préméditées et immoralités
     
    J’aime que le tribunal pénal et viscéral
    Anal et impartial royal et idéal
     
    Voie de sa procédure la grandeur verticale
    Se transformer soudain en échec colossal
     
    Et ces beaux libertaires qui t’envoient aux enfers
    Et ces purs altruistes qui te mettraient aux fers
     
    Et tous ces vigilants des causes assurées
    Qui se campent en héros des causes desepérées
     
    Et ces cafards méchants de tous les comités
    Qui chantent sans répit le mensonge étoilé
     
    J’aime le sociologue fortement hystérique
    Parce que le partage des tâches domestiques
     
    A lire les plus sûres études statistiques
    Demeures depuis quinze ans totalement statique
     
    J’aime les déceptions et les irritations
    Et les désillusions et les réprobations
     
    Les insatisfactions et les renonciations
    Les récréminations et les lamentations
     
    J’aime que ce qu’ils croient soit en liquidation
    J’aime que ce qu’ils aiment se trouve en perdition
     
    J’aime les lendemains lorsqu’ils s’avachissent
    ET LES AVENIRS RADIEUX QUI SOUDAIN S’OBSCURCISSENT
     
    Les idées qui se perdent un beau jour dans les sables
    Les théories mort-nées les complots invendables
     
    Les intentions échouées les thèses insoutenable
    Et les vues de l’esprit qui deviennent improbables
     
    Car c’est dans l’échec seul que la liberté vit
    Et toute réussite bientôt l’anéantit
    Philippe Muray – Minimum Respect – ED. Les Belles Lettres 2003.
    Envoyé par Berthélémy.
    Répondre
  25. Robert DION

    7 mai 2008

    Le criminel était un violeur récidiviste maintes fois condamné, et néanmoins remis en liberté sans aucune surveillance, ni contrôle judiciaire ni suivi médical et qui n’était même pas fiché. La justice française relâche dans nos rues des bêtes fauves dont elle ne se préoccupe même pas de savoir où elles vont.

    Une seule réponse efficace pour les récidistes : La castration chimique

     

    Répondre
  26. IOSA

    7 mai 2008

    Quand un condamné recoit perpétuité, je pense  "prison à vie", le gars meurt en prison comme avant, du temps où justice était vraiment JUSTICE….ben non, en France la perpette c’est trente ans maxi.

    Pour les autres condamnés à une sentence non perpétuelle, dès la moitiée de la peine effectuée……possibilité de libération conditionnelle (sous contrôle judiciaire, pointage une fois par semaine, voir deux semaines).

    Et entre les pointages, ils font quoi ? ( les flics et le condamné en liberté).

    Le pucage électronique à vie des truands et meutriers dès la condamnation est une bonne solution, même si celà n’enlève pas tout les risques futurs, celà aura au moins le mérite de faire un pas positif vers les familles des victimes.

    Et pour nous tous, un soulagement de savoir que ces personnes sont réellement surveillées à chaque minute en prison ou dehors.

    Et appliquons aussi la puce à ceux que la Justice ne peut juger, malgré leurs crimes ( cas des infirmières de Pau).

    Mais ce qui m’énerve le plus et bien plus que Sarkosy……c’est mes commentaires censurés !

     

     

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)