Traîtres

Traîtres


Le bal des faux-culs continue. J’étais place du Trocadéro, voici quelques semaines, avec peut-être 100 000 ou 150 000 sympathisants, qui manifestaient qu’ils ne voulaient pas être dépossédés de leur vote à la primaire de droite – au moment même où un trio inattendu de renégats expliquait qu’ils allaient proposer dès le lendemain une solution pour déposer « respectueusement » le candidat Fillon.

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • quinctius cincinnatus Répondre

    Il fallait les comprendre : avec Juppé ils auraient eu bien plus de chance de conserver leur siège ; la Morale n’ avait rien à voir avec leur prise de position

    06/04/2017 à 17 h 22 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: