Troisième tour social et ethnique pour Sarkozy

Troisième tour social et ethnique pour Sarkozy

Le président Sarkozy devra libéraliser le Code du travail, alléger les charges sociales, maîtriser les dépenses de santé, réformer les retraites, instaurer le service minimum dans les transports publics. Inévitable, le conflit avec les grands syndicats du secteur public (CGT, FO, SUD, FSU) sera le « troisième tour social ». Comme en 1986 (avec la loi Devaquet sur les universités), 1994 (avec la loi Giraud instaurant le Contrat d’insertion professionnelle), 1995/96 (avec les réformes du gouvernement Juppé), 2005 (avec le projet Villepin du CPE).

Sarkozy aura aussi maille à partir avec la communauté musulmane. Un sondage CSA CISCO La Croix sur le vote religieux a montré une plus forte mobilisation de l’électorat musulman à cette présidentielle – il a constitué 3 % des votants, contre 2 % en 2002 – et une accentuation de son orientation à gauche. 64 % des électeurs musulmans ont voté pour Royal, contre 39 % pour Jospin il y a cinq ans, 14 % pour Besancenot, Bové et Laguiller, 1 % pour Voynet. Ainsi, 79 % des électeurs musulmans ont donné leur voix à la gauche, contre 76 % en 2002. Bayrou a recueilli 19 % de leurs suffrages, contre 1 % en 2002. À droite, le vote musulman n’existe presque pas : malgré ses clins d’œil aux banlieues, Le Pen n’a séduit que 1 % des électeurs musulmans, au lieu de 5 % en 2002, 6 % en additionnant le score de Mégret. Sarkozy n’a fait, lui aussi, que 1 %, contre 11 % pour Chirac, 12 % pour Madelin, 13 % pour Boutin en 2002. Pour le vote musulman, le total UMP-FN est passé de 19 % en 2002 – c’était déjà très faible – à 2 % en 2007. Le soutien moral apporté par des fractions croissantes de la communauté musulmane à ses éléments violents est inquiétant. Cela annonce de nouvelles émeutes de banlieue, constitutives d’un « troisième tour ethnique ».

Monopolisant les médias, le politiquement correct occulte les thèses économiques libérales, impose le silence aux économistes de l’offre et aux libertariens. Il étouffe la pensée identitaire, nationale conservatrice ou traditionaliste au profit des post-soixante-huitards. Il ne faut pas se voiler la face : Sarkozy ne pourra mener à bien ses réformes sans une meilleure médiatisation du discours national-libertaire, donc sans un rééquilibrage idéologique des médias. Il devra faire ce que ne firent pas ses prédécesseurs dits de droite : exercer une vigoureuse pression dans ce sens sur leurs propriétaires. En tant que chef de l’État, il en a les moyens…

Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

Partager cette publication

(12) Commentaires

  • EcranBleu Répondre

    L’ouverture a gauche est une simple farce. Si vous preniez le temps de lire entre les lignes, vous verriez que Sarko execute simplement les ordres de sa loge maconique et met des "freres" aux postes clefs.
    Pour les macons, la politique sert uniquement a enfariner le peuple. Ils ne sont ni de droite ni de gauche. Tout ca, c’est pour amuser la galerie.

    Vedrine ? Un macon ! Kouchner ? Je vous laisse deviner…

    20/05/2007 à 22 h 23 min
  • EIFF Répondre

    Eté 92, guerre en Bosnie. Bernard Kouchner et ses « Médecins du monde » diffusent dans la presse et sur les murs de Paris une pub, frappante et coûteuse. La photo – montage présente des « prisonniers » d’un camp serbe en Bosnie. Derrière des barbelés. Kouchner y accole l’image d’un mirador d’Auschwitz. Son texte accuse les Serbes d’ « exécutions en masse ».

    Info ou intox ? Intox, reconnaît Kouchner douze ans plus tard. Son récent livre autopublicitaire, Les guerriers de la paix, relate une entrevue avec
    Izetbegovic (le dirigeant nationaliste musulman au pouvoir à l’époque à Sarajevo), sur son lit de mort :

    – Kouchner : C’étaient d’horribles lieux, mais on n’y exterminait pas systématiquement. Le saviez-vous ?
    – Izetbegovic : Oui. L’affirmation était fausse. Il n’y avait pas de camp d’extermination quelle que fût l’horreur des lieux. Je pensais que mes révélations pourraient précipiter les bombardements.

    Ce médiamensonge a effectivement fait basculer l’opinion vers le soutien aux bombardements. Toute la presse occidentale l’avait diffusé massivement.
    Mais le récent démenti a été passé sous silence. Le public ne peut savoir qu’il a été roulé.

    Y a-t-il eu d’autres médiamensonges « réussis » dans cette guerre ?
    Oui. Un seul exemple. Quand l’Otan a commencé à bombarder la Yougoslavie, en 1999, elle a affirmé réagir à ce qu’elle appelait un « massacre de 40 civils » par l’armée yougoslave, à Racak, village du Kosovo. Mais Belgrade parlait d’un combat entre deux armées, provoqué par les forces séparatistes albanaises. L’ONU avait commandé un rapport à une commission de légistes dirigée par un docteur finlandais, Madame Ranta. Celle-ci a confirmé la thèse de Belgrade. Mais aucun média n’en a parlé. Le médiamensonge reste intact pour l’opinion.

    Source : http://www.michelcollon.info

    18/05/2007 à 14 h 04 min
  • EIFF Répondre

    Finalement ce ne sera ni Sarko l’américain, ni Sarko le libéral, mais bien Sarkozy le chiraquien, un pas à droite quinze pas à gauche, certains pensaient prendre un virage à droite, manifestemment c’est un gouvernement ouvertement tourné vers le passé, avec la vieille garde chiraco-gaulliste inéfficace et un poste clé offert au va-t-en-guerre socialiste Kouchner, ancien administrateur du Kosovo, d’un Kosovo réislamisé par les mafias et les milices nazislamistes de l’UCK et financés par Bruxelles pour exterminer les serbes chrétiens, ce même Kouchner qui n’hésitât pas à se rendre à l’enterrement de nombreux chefs albanais islamistes et qui laissât les serbes et les églises du Kosovo se faire chasser et incendier dans l’indifférence générale de la communauté internationale durant son mandat, il y a vraiment de quoi vomir, cette fausse droite est à gerber et n’a retenu aucune leçon pour permettre à la France de retrouver son indépendance.

    18/05/2007 à 13 h 37 min
  • Jaures Répondre

    Ainsi, alors que sur ce site on nous abreuve de statistiques alarmistes selon lesquelles des centaines de milliers d’étrangers musulmans arriveraient chaque année depuis 25 ans, que les Français musulmans issus de l’immigration mettraient en péril notre identité nationale, nous apprenons que cet électorat ne représente qu’à peine 3% des électeurs et que ces dangereux intégristes ont voté pour une femme (non voilée) qui a introduit la contraception dans les lycées, souhaitait le retour de la police de proximité et l’encadrement militaire des délinquants. Est-ce que, par hasard, on aurait pas quelque peu, par une idéologie de la peur et du complot, tenté de noircir artificiellement le tableau ?

    18/05/2007 à 11 h 33 min
  • Matrix Répondre

    A Guillermo,

    Vous avez raison…  en quelque sorte : "le roi est mort, vive le roi". Il est vrai qu’on voit de plus en plus de journalistes devenir dociles avec la droite et Sarko… Ils semblent dresses pour servir. Ceci dit je pense que nous allons voir quelques journalistes et directeurs de chaines changer sous peu. Si les media changent de face la mentalite des francais changera avec eux. Mais il faut tjrs rester vigileant avec ce qu’on entend et ce qu’on voit… grace a internet c’est possible.

    18/05/2007 à 9 h 00 min
  • Guillermo Répondre

    A Matrix,

     

    je ne suis pas de votre avis car je trouve que vous faites  bien trop d’honneur à la plupart de nos journaleux. Sarko n’aura même pas à faire le ménage. Ces gens-là n’ont strictement aucun honneur, pas plus que de conviction personnelle et encore moins de vista politique.

     

    En Sarko, ils ont trouvé un véritable dieu en encenser et devant qui se prostituer à qui mieux-mieux. Il en aurait été de même si La Madone des assistés avait été élue.

     

    Nombre de ces minables sont donc passés en quelques heures du gaucho au sarkozyste convaincu, peut-être sans même en avoir totalement conscience. Dommage pour eux que nos ancêtres aient fait une révolution, un roi à aduler aurait été tellement plus conforme à leur tempérament de laquais.

     

    17/05/2007 à 20 h 42 min
  • Pierre Répondre

    L’enseignement pour Sarkosy et L’UMP est de mener une politique de droite (et pas de gauche) sur les problemes de societe comme sur les problemes economiques et sociaux.  Mais l’ouverture a gauche du gouvernement Fillon n’augure rien de bon! on prend les memes a ceci pres et on recommence!

     

    Cordialement

    17/05/2007 à 19 h 41 min
  • Raptor Répondre

    Pour ma part, je rejoins assez SAS et le pessimisme ambiant. Non seulement la France est touchée plus que tout autre pays européens par le socialo-marxisme, mais en plus Sarkozy a l’air prêt à toutes compromissions. Son crédo semble être de limiter la casse tout en pouponnant l’électorat socialo et centriste, bref un peu la même chose qu’avec Chirac. Voila qui n’augure rien de bon pour son mandat, même si je veux bien attendre les cent 1ers jours pour me faire une idées définitive!

    17/05/2007 à 14 h 00 min
  • charles marel Répondre

    on compare souvent notre situation a celle de la grande bretagne avant l arrivée de miss tatcher au pouvoir
    ( ampleur des problemes , dette etc)
    a supposer que sarko  entame ce qu il a promis de faire

    tatcher a mis qq années avant de changer la grande bretagne  , changement realisé apres 5 ans de pouvoir ( vous imaginez ce que cela peut donner dans 5 ans chez nous )

    d autre part tatcher n avait pas les directives européennes sur le dos ; directives supra nationales et qui s imposent dans l union …

    alors …..

    17/05/2007 à 11 h 00 min
  • EIFF Répondre

    Malgré le léchage de bottes, les multiples signes de compromissions et le déversement de toutes sortes de subventions et d’aides pour favoriser et draguer les musulmans et intensier l’immigration afro-maghrébine, la fausse droite et l’UMP, on le voit, n’a pas été récompensé et les musulmans se sont portés en grande majorité sur la candidate socialo-communiste favorable à la disparition de l’identité française.

    Malgré la construction massive de mosquées dans toutes les villes de France, malgré la préférence étrangère pratiquée dans les médias et les services publiques, malgré l’impunité générale des bandes éthniques et la promotion abusive de la culture islamo-tiersmondiste, le "vote" musulman est resté ancré à gauche et à l’extrême gauche alors que le les agents de l’UMP se sont donné corps et âme, comme des moutons allant à l’abattoir, pour séduire cette partie de l’électorat.

    Sarkozy peut s’estimer heureux d’être arrivé au pouvoir, mais avec la poursuite de l’immigration et les revendications sans cesse croissante des communautés de peuplement extra-européenne, et toujours satisfaites par les laquais au pouvoir, la droite scellera son avenir dans les années à venir, surtout si le nouveau président renonce à ses promesses et se tourne vers la gauche au lieu de jouer l’ouverture à droite.

     

    16/05/2007 à 17 h 18 min
  • Matrix Répondre

    Je pense que Sarkozy devra en effet en passer par un nettoyage dans les medias. Tous les journalistes de gauche devront etre mis a la porte si l’on veut vraiment reformer la France. Malheureusement cela donnera la sensation d’etre dans une dictature pendant quelques temps… avec beaucoup de censure. Apres tout Mitterrand avait fait la meme chose. Segolene en aurait fait de meme. Le style de Sarkozy est tres certainement assez cassant mais disons-nous bien que beaucoup meriteront le coup de pied au derriere. Du balai !…

    Et au lieu de chialer ces journalistes de gauche pourront utiliser Internet pour se defouler.

    16/05/2007 à 16 h 47 min
  • sas Répondre

    Mais Monsieur Rouxel…….n’es a t -il pas été programmé ainsi depuis le début de son ascension pour le moins surprenante et contre nature ?????

    Et que dire de cette précipitation a embaucher des ministres socialistes, qui fort supris…..et strpontistes professionnels ne sauront refuser……ce job alibi……qui ne retardera guerre les échéances déjà présentes.Et plus grave , que penser de la brochette de repris de justice qui reviennent à la gammelle……tant la soupe etait bonne

    non décidément on ne fait pas de bonne soupe avec d’anciens légumes……et kles carottes nouvelles ,sas les cherches encore

    La seule certitude, messieurs les gogos, c’est que le budget de l’elysée va probablement exploser……la 1 ere dame de france qui etait fière de ne pas en être……va s’en occuper….

    le vin est tiré……il va falloir le boire.

    SAS

    16/05/2007 à 13 h 19 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *