Trompeuse augmentation de la population en France

Trompeuse augmentation de la population en France

 

Les données officielles ne cessent de se gargariser de la croissance de la population française, alors
que les autres pays européens voient leur population stagner.

Les médias en profitent pour essayer de nous faire croire que la vie serait meilleure en France et les
perspectives de paiement des retraites améliorées. Ce qui ne dépend pas en réalité de la population en âge de travailler, mais de la population réellement au travail,
donnée pour laquelle la France est malheureusement l’un des pires pays d’Europe.

 

Pour en revenir à l’accroissement de  la population, il faut cesser de masquer sa véritable
origine
. Celle-ci est double : l »immigration, le différentiel de fécondité entre les populations immigrées et les non immigrées.

 

L’INED avait affirmé que le solde migratoire était de 65 000 migrants légaux par an, cet institut a dû
ensuite corriger le tir à 100 000. Maxime Tandonnet évalue le chiffre à 200 000. JP Gourévitch trouve un total à 125
000 par an en France métropolitaine
.

 

Or ces immigrés ont une fécondité supérieure à la moyenne nationale. Leurs filles
aussi.
Personne n’ose publier des chiffres comparant la fécondité des communautés d’origine étrangère et celle de non immigrés. Pourtant l’expérience prouve cette donnée chaque
jour, dans le métro…

 

Dilution des immigrés d’origine européenne

Le coût dissimulé des migrations

Des dizaines de milliers de sans papiers pourront être
régularisés

Une immigration essentiellement africaine

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: