Ultra-droite

Posté le octobre 25, 2017, 12:18
56 secs

Nos médias avaient pris l’habitude de qualifier le Front national d’extrême-droite. Une étiquette peu représentative des idées de ce parti, il suffisait de lire le programme présidentiel de Marine Le Pen pour s’en convaincre.

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

Roger Rochelais
La Rochelle (17)

9 réponses à l'article : Ultra-droite

  1. quinctius cincinnatus

    05/11/2017

    mise en cause , apparemment de façon fallacieuse, par  » le Monde  » dans une affaire de  » violences faites aux femmes  » M. Le P. riposte violemment en accusant Pierre Bergé d’ avoir couvert des actes de pédophilie dans sa villa de Marrakech ***, s’ appuyant sur un témoignage d’ un des anciens amants *** de … l’ esthète

    *** nouveau lieu de résidence de … D.S.K.

    *** dont le livre décrivant des orgies a été loin d’ avoir un petit début de publicité dans le Media politiquement correct

    Répondre
  2. Hilarion

    03/11/2017

    Certes l’économie n’est pas qu’une question de mathématiques, mais Maurice Allais (X Mines seul prix Nobel français d’économie) avait analysé mathématiquement l’économie sur une très longue période, permettant d’en tirer des enseignements pour le futur, la méthode pouvant donc se définir comme scientifique. Il expliquait notamment (mais fallait-il être X Mine pour le conclure) que l’industrie française disparaîtrait si elle était mise en concurrence directe avec des pays qui utiliseraient une main d’oeuvre de 4 à 10 fois moins coûteuse bénéficiant en prime d’un transfert technologique massif.
    Il expliquait aussi (et chiffrait) que l’apport massif de populations analphabètes contribuerait à l’effondrement économique du pays par le poids improductif qu’elles y introduisait. Voilà il faut bien l’admettre des propos iconoclastes qui ont d’ailleurs valu à M.Allais d’être exclu par tout ce qui est autorisé à « causer dans le poste ». Il faut rappeler qu’une « cadre » du FN avait déclaré il y a peu, qu’il fallait cesser de parler d’immigration parce que c’était « anxiogène ». Alors si Marine Le Pen s’est inspirée de Maurice Allais à une époque, il est bien probable que la nécessité de rallier le politiquement correct lui en a fait oublier les principes. Le grand problème de Marine Le Pen en dehors des insuffisances hélas démontrées se retrouve dans cette pensée attribuée à Sénèque « pour qui ne sait vers quel port il se dirige, il n’est pas de vent favorable ».

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    02/11/2017

    glissement sur la gauche

    PHYSIOLOGIQUEMENT , il me semble que Mme Marine Le Pen se rapproche de plus en plus de Mme Martine Aubry : champagne v/s bière ?

    Répondre
  4. bd.blogeur27348600

    25/10/2017

    Effectivement, quand on voit le programme économique de Marine le Pen, je la classerais plutôt à l’extrême gauche!

    Mais qu’est-ce qu’un extrême? Tout pouvoir qui attente aux libertés individuelles, manipule chiffres et informations pour se maintenir en place, et qui a ce titre ne respecte pas l’opinion de la majorité des ressortissants du pays où il gouverne…

    Disons que nous sommes en mode totalitarisme soft, ce n’est certainement pas Marine le Pen qui va solutionner quoi que soit, vu que la contradiction est interdite au sein du parti, cela ne présage rien de bon…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      25/10/2017

      Marine Le Pen aurait donc, à vous lire, un programme économique ?

      mon idée est qu’ il est préférable que les  » politiques  » ne se fassent pas des idées sur l’ économie car cela finit toujours de façon catastrophique tellement l’ économie est  » chose incertaine  » à laquelle il faut savoir s’ adapter souplement

      Répondre
      • senetaire

        29/10/2017

        Oui, elle a un programme économique, c’est d’ailleurs la seule ! tous les autres ne vous vendent que des salades puisque c’est Bruxelles via Mme Merkel qui définissent l’économie française…

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          30/10/2017

          et bien elle n’ a pas particulièrement brillé pour l’ exposer lors de son débat avec Macron ! pas un téléspectateur, pas un auditeur ne semble s’ en être aperçu !

          un conseil aux  » frontistes  » dégagez Marine !

          Répondre
        • Gérard Pierre

          01/11/2017

          Il fut un temps où dame Marine se revendiquait de la pensée économique de Maurice Allais, l’un de nos rares prix Nobel d’économie.

          C’est probablement parce que l’homme, qui avait pris position contre le projet de traité constitutionnel européen, plaida un moment pour ce qu’il appelait un protectionnisme éclairé. Je crois même me souvenir qu’il avait réalisé une étude sur les coûts de l’immigration dont les résultats ne furent pas très … ‘’consensuels‘’ ! …… ce qui explique que sa disparition, il y a sept ans, soit passée médiatiquement inaperçue !

          Problème pour dame Marine, c’est que Maurice Allais, polytechnicien, avait surtout développé des applications mathématiques à l’économie, et là, … lorsque interviewée par les journalistes elle devait expliquer pourquoi elle se revendiquait de la pensée de ce prix Nobel français, … elle ramait lamentablement !

          Alors, qu’à cela ne tienne, elle a simplement changé de modèle économique ! … comme ça c’est beaucoup plus simple !

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            02/11/2017

            oh vous savez l’ Economie n’ est pas qu’ une question de mathématiques ! l’ Homme et ses réactions  » illogiques  » et / ou cupides y tient lui aussi une place primordiale

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)