UMP : Fillon futur dissident ?

Posté le novembre 22, 2012, 1:13
3 mins

François Fillon et son « ticket » affichaient grise mine au bout du marathon vaugirardien. Le dépit est grand j’en conviens pour une équipe qui se voyait aux manettes de l’UMP. Mais elle s’est trop regardée dans les miroirs médiatiques qui favorisent toujours les images qui penchent à gauche…

L’ère RPR et son caporalisme est terminée. L’apprentissage de la démocratie est, semble-t-il, plus difficile pour un parti que pour les citoyens. Mais cette session de formation sera utile dans l’avenir et l’UMP, comme le PS, sera passée par des péripéties affligeantes avant de trouver le chemin de la conquête flamboyante…

 Espérons qu’elle sera en ordre de bataille en 2014 !

 Certains ralliements d’élus ou anciens ministres ressemblaient davantage à des alliances de circonstance qu’à des vraies convictions. Je pense en particulier à ceux du Sud-Est . Leur comportement dans les prochains jours dira leur sincérité ?…

Rappelons que les opérations de vote furent longues car, outre la rareté des bureaux, il fallait déposer 3 enveloppes dans des urnes différentes.

Je doute que les électeurs aient lu la charte avant de la cocher, sinon qu’auraient-ils fait dans ces files patientes ?

En revanche, le choix des Mouvements méritait attention et réflexion avant de se présenter. Ils donnent la véritable température politique des votants et leur positionnement dans le spectre que le candidat débouté voulait large.

Il est étonnant que le résultat n’ait pas été encore communiqué. Il aurait pu fixer le marqueur définitif dans cette élection sur le fil en faisant taire les voix discordantes. Mais peut-être est-ce précisément cette compilation qui a convaincu François Fillon du vœu majeur des adhérents, ne répondant pas à la vision qu’il a de la Droite ?

 Non, dans cette société multiple qu’ est devenue la France, fort éloignée de celle des années 50, le gaullisme de gauche dont il se réclame empiète trop sur le pré-carré des socialistes et consorts pour trouver recette auprès des militants de l’UMP !

 Gageons que le décryptage des mouvements va le confirmer…

Henri Gizardin

http://target2007.typepad.fr/hgizardin/

Article précédent

Trois cinquièmes

Article suivant

UMP : la honte !

5 réponses à l'article : UMP : Fillon futur dissident ?

  1. F

    23/11/2012

     » Croire en l’UMP, c’est comme croire en la résurrection! »

    Cet aphorisme n’engage que vous, Quinctius. A tout hasard, je vous signale que croire en la résurrection dure depuis deux millénaires. Croire en l’UMP ne durera pas le vingtième de ce temps…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23/11/2012

      bien entendu , il s’agissait là d’un propos volontairement percutant mais sans agressivité envers la croyance d’autrui

      si je vous ai blessé , vous un catholique tolérant , je m’en excuse

      et si vous êtes abonné à la version papier des  » 4 V²  » je vous recommande la lecture de la correspondance de Monsieur André Tillier ( n° 867 )

      pour moi , je rejoins D.L.R.

      je vous souhaite une bonne fin de semaine

      Répondre
  2. BRENUS

    22/11/2012

    C’est finalement une bonne chose que cet éclatement qui fait apparaitre les vrais penchants de chacun. Fillion qui a toujours trainé les pieds ou conduit de mauvais arrangements avec les syndicats a plus sa place au centre, si ce n’est au PS. Les Pécrasse et autres qui ont appelé a voter PS peuvent toujours se tirer. Bon vent.
    La défunte UMP laissera peut être moins de vivants, mais aussi moins de traitres qui n’avaient rien à y faire. Pour le reste, le redressement de ce qu’on appelle la droite se fera naturellement avec les conséquences désastreuses de la politique gauchisante qui pousseront nombre de votant a aller voir ailleurs.

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    22/11/2012

    Croire en l’U.M.P. c’est comme croire en la Résurrection !

    Répondre
  4. Malmaison

    22/11/2012

    Il est clair que pour François FILLON, la démocratie ne signifie que la victoire. La défaite ne signifie que trahison et tripatouillage.
    Mais après avoir analysé les recomptages de la Nouvelle Calédonie et les Alpes Maritimes, son jugement sera reconsidéré.
    Attendons ce recomptage avec sérénité.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)