UMP : Le changement de nom est à mille lieues des intérêts du pays

UMP : Le changement de nom est à mille lieues des intérêts du pays

723451-logos-republicains

De Maxime Tandonnet dans Le Figarovox :

« Le changement de nom passionne sans doute les militants, mais il est à mille lieues des intérêts du pays. Quant à la composition de ses nouvelles instances, elle ne donne guère dans la nouveauté, ni dans la sobriété, ni dans la clarté des orientations. Enfin, les conflits d’ambitions narcissiques, en vue des présidentielles, deux ans à l’avance, ne sont plus seulement un sujet d’indifférence, mais de révulsion pour les Français. […]

La question n’est pas d’obtenir l’alternance en 2017, mais de la réussir, d’utiliser les cinq années de 2017 à 2022 pour engager la France dans la voie d’une transformation profonde et au bout du compte de réconcilier les Français avec la politique. »

Partager cette publication

(18) Commentaires

  • ghpelissier03599600 Répondre

    Mes bien chers amis, nous remettre au goût du jour les vertus d’un changement de nom, n’enlève rien à ceux, trop accrochés au maintien du leur. Notez par exemple la tendance de Marine Le Pen qui pour respecter une mode a failli changer le FN en RBM comme si cette mutation aurait pu lui accorder une seconde virginité. Son père portait des culottes courtes pendant la guerre. Elle, n’était pas née et sa nièce pas davantage. Mais je vous parie que si le dernier fiston de Marion décidait de conserver le nom de son arrière grand père, il se trouvera toujours un antifa, également héritier de sa tare, pour lui reprocher dans 20 ans un nazisme peut être encore enseigné par des programmes universitaires. Et pousser une femme dans les bras de Phillipot ajouterait ou retrancherait quoi au moeurs de ce brave?….. Et si un conflit entre Marion et son grand père l’exposait à ne retenir que le nom de Maréchal,… « Nous voilà » dans de beaux draps!
    Et si Pierrette décidait d’abandonner les royalties que lui verse PLAY BOIS pour le succès de la publicité mensongère du…. maillot de bain qu’elle portait dans ce magazine sans jamais à avoir à attendre le lendemain pour enlever le bas! « Ah la sal… »
    Trouverait-elle alors, avec le nom de son ex, un contrat la liant au Louvre pour remplacer Belphégor in vivo? Et le monstre, ne serait elle pas en droit de se plaindre pour usurpation d’identité ? Et la rupture du contrat de travail d’un étranger installé à vie au Louvre au profit d’une indigène au sex appeal finissant, quel Tribunal de Prud’homme saura la traiter?
    Redevenons sérieux; pour se faire oublier, Juppé a bien dû s’éloigner du pouvoir en allant enseigner chez Maria Chapdeleine des concepts qui l’ont contraint à rester en CDD. Cette cure de Jouvance s’est pourtant traduite par une élection municipale obtenue dès le premier tour, auprès de ses électeurs autant amnésiques que…. bordelais. Et ce régime n’a pas échappé à son camarade de chambrée, Sarko, qui depuis son échec électoral parcourt le monde pour expliquer comment les français se sont trompés sur son compte. Et le Galluzo, qu’en pensez-vous ? Mais enfin, vous l’avez oublié ? il s’agit de son vrai nom. Celui qu’il a cru devoir changer contre la noblesse de: de Villepin.
    J’ai dû bien sûr enquêter sur tous ces coups avec vous l’imaginez, toute la science de l’inspecteur POIROT. Je n’en suis hélas que le BISTOUILLE et vous prie de m’en excuser…..

    19/06/2015 à 15 h 03 min
    • ghpelissier03599600 Répondre

      « ….et le monstre ne serait-il… »

      19/06/2015 à 15 h 07 min
      • ghpelissier03599600 Répondre

        Correction des coquilles:
        – « … sans jamais avoir… »

        22/06/2015 à 15 h 46 min
  • DESOYER Répondre

    Le changement de nom est surtout une vaste enfumade en faisant croire que l’ex-UMP est devenu unn véritable parti de Droite comme le parti républicain américain, alors que nous retrouvons toujours le même programme (ou absence de programme) et les mêmes incapables (NKM, Fillon, Juppé, Copé, sans oublier l’inénarrable Sarközy).

    29/05/2015 à 19 h 46 min
  • HOMERE Répondre

    Pourquoi voulez vous réconcilier les français avec la politique ? dans quel intérêt ? ceux qui ont choisi ce « métier » l’exercent sans scrupule ni convictions autres que de paraître dans l’illusion générale de l’intérêt factice des électeurs.Restons modestes devant l’impuissance grandissante de nos dirigeants qui font peine à voir dans leur bocal qui rétrécit inexorablement devant les vraies puissances du monde qui les manipulent…les français qui savent celà n’attendent pas grand chose de ces personnages de théâtre en carton pâte….eux s’en battent les bretelles en ne s’exprimant plus dans les urnes d’ou sortent toujours les mêmes personnages avec leurs cortèges indécent de promesses et de mensonges…les noms de leur partis ? ils s’en foutent pourvu qu’ils aient l’ivresse que leur confèrera « la légitimité » ainsi acquise par la peau de chagrin des électeurs encore bercés par leurs illusions…ainsi va le monde absurde et manipulé ! alors les Républicains ? pourquoi pas ? mais pour quoi ?

    29/05/2015 à 14 h 07 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      @

      01/06/2015 à 22 h 50 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    LE TITRE … en question … des  » intérêts  » ou plutôt des  » ATTENTES  » ? s. v. p. utilisez le  » bon  » vocabulaire pour exprimer CLAIREMENT votre pensée !

    28/05/2015 à 15 h 59 min
  • karr Répondre

    Les politiciens se cachent tous derrière la république,les valeurs -républicaines,les démarches républicaines et j’en passe.
    Je me moque de leur république,parlons de démocratie.
    Est-ce que les britanniques,les espagnols,les belges,les suédois,norvégiens , hollandais et danois se réfugient sans cesse derrière des valeurs monarchiques?Pourtant ils vivent en démocratie,eux!

    27/05/2015 à 14 h 49 min
  • Josette Gazu Répondre

    Certes, un nom ne fait pas un programme. Il n’y a qu’un Bruno Lemaire pour attendre « des idées nouvelles » à l’UMP!
    Cependant si ce changement de nom ne répond pas aux besoins du pays, il illustre parfaitement l’importance de l’étiquette, susceptible de servir les intérêts de ceux qui la portent et dont la COMMUNICATION est devenue une « programme » en soi.

    27/05/2015 à 10 h 22 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Ce qu’ ils [ les  » responsables  » par … dérision ] appellent des idées  » nouvelles  » dans un parti politique français, ne sont que des  » échecs recyclés  » … à partir du moment où on a compris cela chaque citoyen est en droit de demander au Media , qui après tout n’ est qu’ un miroir, de réfléchir les desiderata des citoyens et non pas de se contenter de les  » capturer  » dans leurs vaines querelles …[ celles des  » responsables  » ]

      27/05/2015 à 20 h 54 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      le dernier déplacement en avion-taxi de Sarkozy pour se rendre de Paris au Havre , coût 3500 euros , si on ajoute que son chauffeur  » personnel  » *** se rendait à l’ aéroport du Havre pour le prendre en charge afin qu’ qu’ il puisse se rendre en temps et en heure à son  » meeting « , montre à l’ envi que seul l’ emballage change … et c’ est bien la raison pour laquelle les militants ( les débiles ) de l’ U.M.P. ne jurent que par lui

      *** rappel : nous payons chauffeur et voiture , nos les contribuables

      29/05/2015 à 13 h 59 min
  • orldiabolo Répondre

    Il faut reconnaître que si cela ne change pas le fond, le coup tactique est quand même génial… En effet les mots socialisme et socialiste, et même « gauche », sont devenus en trois ans de tels repoussoirs que les partageux de tous bords hésitent à les employer. L’élément de langage de remplacement était partout le mot républicain, gargarisé at libitum et censé représenter la vertu absolue. Tout ce qui n’était pas républicain (en gros tout ce qui n’était pas dans la pensée unique socialiste) était voué aux gémonies. (Réédition du coup de l’après-guerre où tous ceux qui n’étaient pas communistes ou procommunistes étaient qualifiés de fascistes.) Désormais l’usage du mot républicain renverra mentalement et automatiquement à l’ancienne UMP… Le PS devra trouver un autre mantra !

    27/05/2015 à 10 h 06 min
  • René de Sévérac Répondre

    Il est à noter que le thème « Les Républicains » fut contester par les prétendus socialistes !
    Je m’étais imaginé que ces derniers étaient convaincus que l’américanisation de la société dictait leur changement de nom en « Les Démocrates ».
    Eh bien je me suis mis le doigt dans l’œil;
    évidemment le nom UMPS ne pouvait satisfaire (car créé ailleurs). Mais Les Républicains de Droite et Les Républicains de Gauche, ça marche !

    27/05/2015 à 9 h 14 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      j’ avais signalé, il y a de cela quelques temps, que lorsque Valls était alors ultra-minoritaire au P.S. ( français ) il avait envisagé de créer son propre parti en lui donnant le nom de  » Démocrates « 

      27/05/2015 à 20 h 58 min
  • gilbert Répondre

    il faudrait changer tellement de chose et de gens à l’UMP que cela reviendrait à créer un nouveau parti ou à le saborder, les intérêts de ces apparatchiks de la politique sont tellement divergents à force de vouloir ratisser de partout.
    si ils veulent être entendu, ils n’ont d’autres choix que le « parler vrai » sans se soucier des réactions de pucelles effarouchées des politocards du PS et affiliés, et surtout de mettre le PS face à ses magouilles, trahisons et compromissions.

    27/05/2015 à 8 h 42 min
  • Nicolas Répondre

    Très juste, Raymond. On s’en balance, du nom de ces ripoux. Sans intérêt pour le peuple, et on continue, du pain (RSA, etc…) et des jeux … Et notre pays est dépecé.

    27/05/2015 à 8 h 36 min
  • raymond Répondre

    ce n’est pas le nom qu’il faut changer mais le contenu,pourquoi changer de nom si toute la pourriture qui est sous cette banniere,n’est pas differente du ps et cause la perte de notre belle France,umps allait tres bien pour l’ensemble de ces cloportes

    27/05/2015 à 8 h 16 min
  • Rouletabille Répondre

    Comme ils n’ont rien à dire, rien à proposer de crédible, ils donnent un peu de grain à moudre aux médias et de poudre de perlinpinpin aux encartés.
    L’essentiel c’est le pouvoir, les ors des palais, le sentiment d’être quelqu’un.

    27/05/2015 à 8 h 05 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: