UMP : la fuite en avant

Posté le octobre 22, 2009, 12:00
2 mins

Ces derniers jours, des députés UMP ont fait un rapide calcul après avoir échangé sur les courriers qu’ils avaient reçu depuis les affaires Mitterrand et Jean
Sarkozy
 : au rythme d’un militant par jour rendant sa carte pendant 10 jours, ce dans les 577 circonscriptions, on arrive à 5 770 adhérents de perdus pour l’UMP au moment même où le
mouvement s’inquiète du faible nombre de réadhésion (il s’agit de la prévision basse…). Les effectifs « payants » sont en gros moitié moindre qu’au moment de la présidentielle. Il
s’agit certes d’un phénomène habituel. Celui des retours de carte et des mails incendiaires l’est moins.

C’est pour cela que les observateurs, et surtout les
élus, s’attendaient à quelques gestes d’apaisement, voire à un discours remobilisateur.

 

Las, on apprend que Xavier Bertrand, secrétaire
général du mouvement a signé un protocole d’accord avec le Parti Communiste Chinois !
Ce protocole vise à multiplier les rencontres entre dirigeants, cadres et élus des deux partis ! et organiser tous les deux ans en Chine et tous les deux ans France, un grand évéenment commun !
Comme s’il n’était pas suffisant que l’Etat et les entreprises françaises négocient avec les représentants de la plus grande dictature du monde et du plus sanglant des régimes politiques de
l’histoire, encore faut-il que l’UMP, parti dit de droite, finisse de se salir les mains dans un partenariat officiel avec les communistes chinois !

 

Nous invitons toutes les personnes de droite à écrire
à Xavier Bertrand (Secrétaire général de l’UMP, 55, rue de la Boétie, 75008 Paris) pour lui dire que « l’accord entre l’UMP et le PCC est la manifestation d’un machiavélisme
de bas étage. Toute personne défendant les valeurs de la Droite et la liberté humaine ne peut que condamner un tel accord ».
Libre à chacun de sanctionner ensuite comme bon lui
semble le parti politique qui se livre à une telle fuite en avant.