Un budget de la défense en réduction pour une France en réduction

Posté le 03 mai , 2013, 9:49
2 mins

Communiqué de presse de Jacques Myard,

député de la Nation, maire de Maisons-Laffitte, président du Cercle Nation et République

le 30 avril 2013

Jacques Myard dénonce fermement la nouvelle réduction du budget de la défense annoncée dans le livre blanc sur la défense.
Cette nouvelle baisse qui s inscrit malheureusement dans la ligne de la période précédente pose désormais la seule question qui vaille : la France veut-elle assurer son rang, son indépendance ou a-t-elle décidé de s en remettre aux utopies d’une défense européenne illusoire ?
L’enveloppe initiale prévue, 179,2 Mds € sur six ans 2014-2019, enregistre une réduction nette annuelle, soit 29,1 Mds € contre 31,4 Mds € dans le budget 2013.
Avec seulement 1,5% du PIB, notre défense atteint un étiage alarmant à un moment où la situation internationale empire chaque jour davantage sur notre flanc sud, au Proche et Moyen orient, en Méditerranée et en Afrique. Le Gouvernement a-t-il oublié les leçons répétées de l’Histoire ? Notre défense doit demeurer, plus que jamais, le bouclier de notre souveraineté, fondement de notre liberté.
De surcroît, la baisse des crédits prévus pour les équipements militaires contribue à la récession économique, alors même qu’il est urgent de conforter et relancer notre industrie.
Il nous faut combler notre retard en matières d avions de transports, et de drones qui sont un outil important de renseignement.
Certes, chacun peut comprendre qu’en raison des contraintes budgétaires, le Gouvernement soit tenu de faire des choix, mais doit-on pour autant obéir aux oukases de Bruxelles sur la réduction des déficits, son ultima ratio, lorsqu’il s agit de l indépendance de la France et donc de l’Europe ?
Cette question est fondamentale, elle ne peut se résumer à une notion de comptabilité.
Lorsque par faiblesse l’on baisse la garde, on a toutes les chances de le payer au prix fort. Alors cessons de jouer avec le feu.

13 Commentaires sur : Un budget de la défense en réduction pour une France en réduction

  1. Claude Roland

    7 mai 2013

    Pour en revenir à l’armée française, elle est dans un triste état. Cependant, avec les socialistes au dogme pacifiste (prouvé en 1936-1940), elle n’est pas près de s’améliorer au niveau moyen. Heureusement que nous avons des soldats bien entraînés et réputés dans le monde pour cela, même s’il n’y en a pas des divisions entières. Et j’en profite pour les saluer tous respectueusement. Dommage qu’un peuple français aussi aveugle soit incapable encore de distinguer les dirigeants qui peuvent au mieux servir ses intérêts. Je persiste donc et signe : peuple d’aveugles dirigés par des diots voire des malfrats ; parce que ce peuple le mérite finalement, non ? On a les dirigeants que l’on mérite, et ce n’est pas seulement moi qui le dis. Nous allons voir la prochaine tendance et nous verrons si les Français recouvrent enfin la vue, le bons sens et la lucidité.

    Répondre
  2. Claude Roland

    7 mai 2013

    @ sentinelle : je constate pour ma part que vous lisez vite ; trop vite. C’est un confrère qui parle de “40 millions de bulbes en France”. Je n’ai pas dit que je l’approuvais. Cependant, vu le comportement bourrin de beaucoup, ça fait réfléchir. Peuple d’aveugles, dirigés par des idiots, parce qu’ils le valent bien pour paraphraser la pub L’Oréal…
    Côté médecine, je ne me plains de rien, désolé. Quant à aller au combat, j’ai donné et je n’ai peur de personne. Et en ce qui concerne ma profession, ayant eu la vocation, je suis très attentif et soigneux de mes patients qui me le rendent bien.
    Maintenant, Monsieur le Juge (typiquement français) qui préjuge avant de savoir et fais des procès d’intention (ça aussi typiquement français), je vous remercie de cette démonstration de susceptibilité et de courte vue. Et j’espère que vous êtes en bonne santé car je suppose qu’en cas de maladie, vous irez la queue entre les jambes demander de l’aide à mes confrères en reniant alors vos propos déplacés à mon encontre, n’est-ce pas ? A moins que vous ne comptiez que sur Dieu…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      7 mai 2013

      Hé ! Bé ! ça vole de plus en plus haut les échanges aux ” 4 V² ” !
      chacun sait que le patient est toujours satisfait de sa … pharmacienne …et rarement de son médecin … sans doute parce que la première lui vend un produit ” réel ” , palpable, consommable et assez souvent remboursé, presque gratuit … tandis que le médecin a le toupet de monnayer le produit de sa seule intelligence … inadmissible pour les esprits simples

      Répondre
  3. Capitaine Teach

    4 mai 2013

    Pour réduire les dépenses publiques, on réduit (sans doute par pure idéologie) celles de la défense. Ces dépenses sont pourtant nécessaires pour assurer une indépendance de la Nation. Les soldats français iront donc combattre les Islamistes à bicyclette, comme à l’époque où les vaillants soldats d’une armée au rabais affrontaient les Panzer Division… Dans le même temps, les dépenses de l’Education nationale progressent par l’embauche d’enseignants formés à formater les petits cerveaux de l’idéologie de gauche, à défaut de leur apprendre à lire et à écrire. A chacun son importance…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      7 mai 2013

      prenons l’exemple de la force de dissuasion océanique et l’échec du lancement de son dernier missile … comment croire, alors que tous les responsables ( civils et militaires sont aux …abris ) qu’elle est maintenant …crédible ?

      Répondre
  4. Philippe Coutel

    4 mai 2013

    Monsieur Myard vous me posez un sacré problème : J’habite Maisons Laffitte, et en tant que maire de ML je suis d’accord avec vous à 100 pour cent avec toutes vos options et idées, y compris sur le plan national. MAIS vous êtes UMP et je ne veux plus entendre parler de l’UMP. Pour faire court je ne développe pas pourquoi, mais je pense que vous pensez pareille, mais vous avez besoin de l’UMP pour exister sur le plan national. Alors, à quand un grand coup de balai, voir un coup d’état, voir une révolution à droite ? Les temps changent terriblement et à une vitesse prodigieuse ; une génération se lève qui ne baisse plus leurs frocs face aux sans-culottes ( et sans sous-tingue pour les FEMEN). Pour l’instant les veilleurs sont là et ne se recoucheront PLUS JAMAIS. Prenons garde que cette génération ne se charge de ce grand coup de balai sans notre aide ni notre collaboration.

    Répondre
  5. Philippe Coutel

    4 mai 2013

    Et si un jour la Russie nous envahit militairement, qu’est-ce qu’on fait ? Poutine a dit en rigolant (…..?) : “La France m’agace ; je vais lui envoyer mes chars qui ne sont qu’à 24 h de Paris”. Alors, une blague ou une demie-vérité ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      7 mai 2013

      Les Russes n’ont rien à foutre de la France et des Français !… enfin pas grand chose; car à part le champagne, le Moulin Rouge et les pt”ites femmes,Courchevel et la Côte d’Azur que voulez vous que ces nouveaux consommateurs ( synonyme de barbares yankysés ) trouvent d’attirant dans ce pays ? …

      Répondre
  6. sentinelle

    4 mai 2013

    je constate que pour Roland et ses ces chers confrères docteurs les 40 millions de “bulbes” sont certainement les ouvriers et employés de toutes sortes, qui par leur labeur leur payent de confortables revenus vu les sommes demandés pour consulté un spécialiste aujourd’hui.
    Vous êtes insultant pour le peuple et certainement pas très courageux pour aller au combat, alors de grâce ” Fermez là “, le peuple en a assez de se faire insulter par les soi-disant ” 25 millions d’intelligents ” qui n’ont aucunes solutions, mais qui sont les premiers à nous dévorés.
    Certainement vous n’êtes pas content des restrictions de consultations et d’examens que l’état veut imposer aux Français, mais je doute fort que votre inquiétude soit pour notre bien-être et notre santé mais plutôt pour les pertes de revenus pour vous et de vos ” chers confrères “.
    Je fait partie des « sur 65 millions d’habitants dans ce pays, tu as 40 millions de bulbes » (bulbes rachidiens, soit des cerveaux de poisson quoi : juste les fonctions vitales), selon vos propos et je n’en ai pas honte, ne vous en déplaise.
    Toutefois je vous assure que DIEU ne vous tiendra pas pour irresponsable de vos paroles blessantes et outrageantes envers LUI, au travers de ces enfants, même les plus simples d’esprit devant LUI sont plus intelligent que vous et vos ” chers confrères “.

    Répondre
  7. JEAN PN

    4 mai 2013

    Notre président François gère la France comme il a géré sa région. C’est à dire à perte !
    Que font tous nos élites pour nous sortir de là ? Rien ! Tous des mauviettes avec l’islam qui, en plus, nous envahis.
    Moi je ne vois qu’une solution: MARINE !!!

    Répondre
  8. Claude Roland

    3 mai 2013

    Déjà, “notre armée tient entièrement sur les gradin du stade de France ; et encore il reste des places libres…” : C’est que m’a affirmé, sans rire, un officier supérieur que je connais bien.
    Dans les années 30, les socialos idéalistes et pacifistes ont réduit également le budget des armées. Comme quoi, ces gens ne voient pas plus loin que le bout de leur nez ; c’est atavique. Et les Français, après 1936 et 1981, leur ont fait encore confiance en 2012 !! Peuple d’aveugles dirigés par des idiots. Comme me dit un confrère cardiologue : “sur 65 millions d’habitants dans ce pays, tu as 40 millions de bulbes” (bulbes rachidiens, soit des cerveaux de poisson quoi : juste les fonctions vitales).
    Bref, l’armée Française au XXIème siècle a besoin de haute technologie pour pallier ses faibles effectifs mais la haute technologie, ça coûte. Ce qui fait que nous n’avons qu’une armée de prototypes en tout petit nombre. Et on veut se projeter ailleurs comme au Mali… Sitôt partis de là bas, les islamistes reviendront en force parce que l’armée malienne est une armée de lapins qui savent courir…
    Par contre, personne ne songe à dégraisser le mammouth… Et notre éducation nationale n’a jamais été aussi inefficace et impuissante à former des étudiants de valeur, sauf rares exceptions.
    Avec ça, nous sommes forcément mal barrés pour le XXIème siècle, quoi qu’on en dise. Des grandes gueules, des bras cassés et des crânes de piaf ! On ira loin avec ça.

    Répondre
    • Chevalier Noir

      4 mai 2013

      Tout à fait de votre avis, cher Monsieur Roland !
      Il n’y a rien à ajouter au constat.
      Sauf peut être encore bon nombre d’économies si on y ajoute:
      – touts les subventions aux syndicats destructeurs d’entreprises.
      – l’arrivée discontinue de populations parasites qui ne nous apportent ni savoir faire, ni compétences,et nous plument.
      -La gestion des régions qui font double, voir triple emploi avec le système régalien…
      Je m’arrête, car je suis sûr qu’il n’y aura plus de place sur la page, pou énumérer les anneries incontrôlées de toutes es gabegies

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      6 mai 2013

      la tribune des officiels est par contre trop exigüe pour contenir tous les officiers supérieurs et généraux ( retraités inscrits au tableau A compris ) !

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)