Un cabinet noir à l’Élysée ?

Posté le mars 29, 2017, 10:04
5 mins

François Fillon ayant évoqué l’hypothèse d’un « cabinet noir », chargé de déstabiliser les opposants, à l’Élysée, tout le microcosme politico-médiatique lui tombe dessus à bras raccourcis.

La première remarque qui me vient à l’esprit est que le procès en « complotisme » est passablement éculé.
Ne pas tout interpréter par la théorie du complot (comme disait l’excellent historien Pierre Chaunu, il faut aussi laisser une large place à la bêtise humaine pour comprendre notre histoire et notre actualité !) n’implique pas d’ignorer qu’il existe des complots.

Et les socialistes au pouvoir sont particulièrement « orfèvres » en cette discipline pour le moins originale. Feu le président Mitterrand en atteste.

Au demeurant, tout récemment, a refleuri sur internet une petite vidéo signalant que François Hollande, alors conseiller à l’Élysée, avait prêté la main dans les années 1980 à une manipulation appelée « L’affaire Caton » : il s’était fait passer pour un haut fonctionnaire de droite réglant ses comptes avec les dirigeants de « son camp ».

Cela montre quelques prédispositions intéressantes.

Ajoutons que la lecture du pavé « Un président ne devrait pas dire ça… » est également édifiante pour comprendre de quoi est capable le si « gentil » président Hollande. Il ne s’y vante pas seulement, devant les journalistes, d’avoir commandé des « opérations homo » (pour homicide), comme un adolescent voulant impressionner sa « copine ». Il y dit à mots à peine couverts qu’il « écoute » Nicolas Sarkozy et qu’il a déjà réfléchi aux filières de diffusion de ses « scoops » frelatés.

Si l’on songe, par ailleurs, à ses rapports équivoques avec Christiane Taubira, dont même la presse de gauche a été obligée de convenir qu’elle mentait quand elle prétendait ignorer le détail de ces écoutes, on ne peut que se méfier.

J’ajoute que le démenti des journalistes qui ont écrit « Bienvenue, place Beauvau » est bien peu convaincant.

Qu’ils n’aient pas parlé de « cabinet noir » est fort possible. En revanche, ils ont très exactement décrit un président se faisant remonter toutes les informations « sensibles ». Ils peuvent bien appeler ça un cabinet blanc si ça leur chante ; la réalité n’en sera pas modifiée pour autant !

Or, la réalité, c’est que le secret de l’instruction n’existe plus, en France. Au moins pour certains opposants.

Au strict minimum, François Hollande est coupable de laisser faire et de ne jamais sanctionner ce genre de « fuites ». Mais l’accusation de François Fillon me semble tout, sauf invraisembable. Elle m’aurait semblé crédible sous n’importe quel gouvernement ; a fortiori sous l’autorité de ce sinistre personnage aux curieuses relations avec la presse et la justice.

Une deuxième remarque me vint à l’esprit à propos de cette polémique. Elle était que MM. Hollande et Jouyet (son secrétaire général, si actif auprès du sieur Macron) étaient fort désœuvrés, puisqu’ils ont immédiatement publié un communiqué démentant tout cabinet noir – et sommant M. Fillon d’être « exemplaire » (c’est-à-dire, sans doute, d’être aussi « moral » que M. Cahuzac et ses amis !).

Ma troisième réflexion était un peu plus réjouissante. Si François Fillon attaque désormais François Hollande, peut-être allons-nous enfin avoir une campagne anti-socialiste et non plus seulement une campagne au rythme des révélations médiatico-judiciaires.

Il reste un petit mois pour dresser le bilan calamiteux du quinquennat et empêcher le successeur désigné de François Hollande d’être élu. Il n’est que temps de « cogner » enfin et de désigner le véritable adversaire : le socialisme !

7 réponses à l'article : Un cabinet noir à l’Élysée ?

  1. Guillemot

    31/03/2017

    J’apprécie le commentaire de Gérard Pierre, sur la nécessité et le bon usage du cabinet noir, qui a existé de tous temps.
    Comme un médicament, comme un couteau de cuisine, ce qui est puissant est à double tranchant, un usage assassin peut en être fait.

    Répondre
  2. Gérard Pierre

    31/03/2017

    « Il n’y a pas de cabinet noir à l’Élysée ! »

    …… et il a l’air tellement faux-jeton en prétendant cela que ça en serait presque de la franchise !

    Quel président de la république va nous soutenir, …… LES YEUX DANS LES YEUX, …… que son éthique le conduit à gouverner son pays en ne se tenant surtout au courant de rien ? …… en lisant simplement les revues de presse matinales ?

    Autant prétendre conduire sa voiture à la vitesse réglementée sur des départementales sinueuses et méconnues en ne laissant qu’un léger espace entre deux doigts d’une main appliquée sur ses yeux !

    La notion de cabinet noir ne me gêne pas en soi ! …… Ce cabinet est un peu comme les langues d’Ésope. Tout dépend de l’utilisation que l’on en fait.

    S’il doit servir à recueillir de précieux renseignements sur les intentions malveillantes des uns, sur leurs ‘’mauvaises habitudes‘’, sur leurs malversations, sur toute une série de coups en préparation, alors ce cabinet a toute sa légitimité car si gouverner c’est prévoir, c’est en prévoyant qu’on peut avoir plusieurs coups d’avance sur celles et ceux dont le seul objectif est de vous nuire et d’entraver votre action républicaine.

    En revanche, si ce cabinet doit initier et ourdir des intentions malveillantes, des ‘’mauvaises habitudes ‘’, des malversations, et préparer des coups afin de paralyser le jeu normal de la démocratie, alors ce cabinet n’a aucune légitimité et ses pratiques doivent être dénoncées et mises à jour !

    Je crains fort que l’actuel locataire de l’Élysée n’ait été plus occupé à de basses manœuvres durant son quinquennat qu’à se soucier des intérêts supérieurs de la France ! …… sinon son bilan ne serait pas aussi pitoyable et il aurait pris le risque de se présenter à sa propre succession au lieu d’envoyer son clone à sa place au casse-pipe !

    Vous avez aimé cinq ans de socialisme avec Emmanuel Hollande ? … alors vous aimerez cinq ans de socialisme avec François Macron !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      31/03/2017

      Hollande n’ ayant été de toute sa vie politique qu’  » homme d’ appareil « , il lui aurait été difficile de faire un saut psychique et mental vers les exigences intellectuelles et comportementales qui sont celles que devrait avoir un homme d’ Etat ; il faut aussi tenir compte du fait que  » lagauche  » a toujours vécu dans la hantise de complots réactionnaires

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    30/03/2017

    pas besoin de créer ex nihilo un cabinet noir  » organisé  » ; d’ une part les informations remontent tout  » naturellement  » de façon administrative, d’ autre part il y a suffisamment de  » collaborateurs « et de  » militants  » motivés dans les dites administrations pour accélérer les dites remontées …

    Répondre
  4. HOMERE

    30/03/2017

    Si la théorie du complot devient simplement complot,c’est que complot il y a…..
    Ecoutez…la ficelle est tellement grosse,qu’il est absolument impossible que l’on puisse douter de la manip du rustre Elyséen …on dit que plus gros c’est et plus çà passe…mais là çà dépasse… l’entendement…seuls les minables journaleux qui sont grassement payés pour anesthésier les masses font semblant de croire le contraire …mais là….remarquez leur bout de nez comme il remue à chaque syllabe …c’est un signe qui ne trompe pas !!

    Répondre
  5. 30/03/2017

    Tous les gens instruits et intelligents savent bien et depuis longtemps que la majorité des  » gens de gauche » sont les successeurs des montagnards , de ces gens qui firent couper la tête à un roi paisible et aussi après à sa femme .
    S’ils étaient aussi près du peuple qu’ils le clament ils auraient dû cesser de s’enrichir et baisser leurs émoluments et ceux des députés et ceux des sénateurs … au contraire , ils les augmentent . Ce sont des gens intolérants ,racistes aux idées qui ne sont pas les leurs , magouilleurs en fric ( voir le N° spécial Hollande du Canard enchaîné de décembre 2012 , page 63 et suivante ) et aussi en magouilles électorales ( voir ce que Mélenchonnn’ en pense de son HOLLANDE ) .
    Mais les bonnes dames et les bons messieurs au grand coeur et à petite jugeote , aidés par nos bons immigrés devenus nationaux depuis peu ( tout comme VALLS d’ailleurs ) vont encore gagner aux élections prochaines ( S’ils perdent ils sont déjà prêts à mettre le foutoir ..et on se doute sur qui ils vont s’appuyer pou mettre la France en déroute pour ambêté un gouvernement de droite .

    Répondre
  6. lama65

    29/03/2017

    seule la gauche peut essayer de dire que tout est faux,et en effet nous avons déjà connu ça avec C Taubira,qui disait (nous ne sommes au courant de rien )avec les preuves du contraire dans les mains

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)