Un programme simple et efficace pour 2012

Un programme simple et efficace pour 2012

Dans le n° 793, Guillaume de Thieul­loy a proposé une « Esquisse d’un programme de droite pour 2012 ». Ce programme simple et clair mérite d’être largement repris, enrichi et diffusé par tous les libéraux.

Dans cet esprit, je voudrais développer l’un des trois axes de l’auteur : la rupture avec l’esprit de 68 et de 1981.

Il faut rendre aux Français leur autonomie matérielle, réduire les prélèvements obligatoires et la dépense publique. Le programme qui en découle est clair et efficace. Il comprend seulement trois points. Il s’adresse à tous les Français, quelles que soient leur situation sociale, leurs croyances, leur couleur, leurs préférences, leurs talents. Il ne prend pas aux uns pour acheter les voix des autres. Il rend, à tous, ce qui leur appartient.

Premier point : restituer aux Français l’intégralité de leurs revenus. Pour un salarié, cela s’appelle le salaire complet. C’est le salaire net, plus les charges dites « patronales » et les charges dites « salariales ». Dans les faits, ces charges sont prélevées sur le travailleur.
Si chacun dispose de la totalité de ses ressources, il peut choisir, pour son assurance-maladie et sa retraite, entre des prestataires mis en concurrence. Il peut ainsi s’assurer mieux et à meilleur compte.

Deuxième point : restituer aux Français la libre disposition de la propriété foncière et immobilière. Les règlements d’urbanisme draconiens engendrent la pénurie de logements et la hausse des prix. Les plus modestes ont des difficultés à se loger et cette difficulté touche désormais les classes moyennes. Avec le libre usage de la propriété foncière, chacun fait ce qu’il veut avec ce qu’il a, aux conditions de ne pas nuire aux voisins et de supporter tous les frais.

Troisième point : appliquer la « flat tax ». Il n’y a plus de niche, d’exemption, de cas particulier… Les impôts et taxes indirects n’ont plus de raison d’être. Les Français paient les produits et services à leur véritable valeur. De toute façon, quel que soit le prélèvement considéré, il est toujours au final, payé par l’individu. Les impôts sur les entreprises ne sont pas payés par l’entreprise, mais par le consommateur.

La conséquence de ce programme est la réhabilitation de la responsabilité. L’État ne se mêle plus de la vie privée des gens, la famille est la base de la société, la responsabilité sur les enfants est rendue aux parents. L’aide aux plus démunis et aux personnes en difficultés redevient de la responsabilité de chacun, ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être. Les secours publics ne s’adressent qu’aux accidentés de la vie qui ne peuvent trouver suffisamment d’aide de la part de leur entourage.

La libre circulation des personnes et des biens prend le pas sur « l’immigration », parce que la responsabilité personnelle de subvenir à ses besoins s’adresse à tous et remplace l’assistance automatique.

Dans ce schéma, la Nation se maintient dans ses fonctions régaliennes, garantit la sécurité, assure la justice et veille au respect des contrats.
Si toutes les forces du pays, toute l’attention de nos gouvernants étaient concentrées sur ces missions-là, nul doute qu’elles seraient bien mieux accomplies qu’aujourd’hui. Lorsque la sécurité intérieure n’est plus assurée, les atteintes aux biens et aux personnes se multiplient, les forces de police et de gendarmerie étant utilisées ailleurs. Lorsque la justice est lente et inefficace, elle s’épuise à poursuivre une multitude de pseudo-délits. Lorsque l’armée est sous-équipée, elle a de plus en plus de mal à assurer sa mission de défense du pays.

Ne nous faisons pas d’illusions. Il ne suffira pas d’exprimer ces vérités pour qu’elles se matérialisent. Déjà, en 1850, Frédéric Bastiat déplorait :
« La spoliation légale peut s’exercer d’une multitude infinie de manières ;
de là une multitude infinie de plans d’organisation : tarifs, protection, primes, subventions, encouragements, impôt progressif, instruction gratuite, Droit au travail, Droit au profit, Droit au salaire, Droit à l’assistance, Droit aux instruments de travail, gratuité du crédit, etc. Et c’est l’ensemble de tous ces plans, en ce qu’ils ont de commun, la spoliation légale, qui prend le nom de Socialisme. » (La Loi).

Aucun des candidats actuels à la présidence ne s’évade de ce socialisme. Raison de plus pour faire un battage maximum autour du projet proposé par les « 4 Vérités ». À défaut de faire jaillir un homme nouveau, peut-être pousserons-nous un des candidats actuels à mettre fin à la spoliation légale et à rétablir la loi dans son rôle…

Patrick de Casanove

Président du Cercle Frédéric Bastiat

Partager cette publication

Comments (7)

  • Wàng Répondre

    Bonjour, j’ai proposé moi même un programme reprenant ces mesures, dans une ligne libérale conservatrice, mais en un peu plus étoffé. J’ai obtenu 85% de votes négatifs de la part des lecteurs d’Agoravox : un signe encourageant.

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/programme-minimum-pour-la-droite-94082

    12/06/2011 à 0 h 32 min
  • sas Répondre

    A jean…..la revolution c est faite dans le sang et les coups….

    LE POISON MA9ONNIQUE C EST INSTILL2 PARTOUT DANS LE CORPS NON PR2PAR2 DE NOTRE NATION……la decentralisation n a été que l instrument de la contamination totale…(C EST DAILLEURS POUR CELA QUE C EST UN DROIT COMMUN DE GÖCHE DEFERRE QUI S Y EST COLLE)

    il est illusoire de penser que la contre revolution et l eviction de ces roturiers apatrides claniques et maffieux  cooptés se fera….dans la soie et avec des confétis….

    SI NOUS VOULONS REPRENDRE LE COURS DE NOS VIE !!! la rectitude de nos moeurs !!! LA VERTUE DE NOS RAPPORTS AUX AUTRES ET DE NOS ACTIONS !!!  LE FONDAMENTALISME DES DES FAITS ET REFLEXIONS QUE NOUS AVIONS ANTANT ET QUI MOTIVENT NOS ACTIONS JOURNALIERES !!!

    …il nous faudra mes chasser a coup de godillots dans la tronche, de pieds aux culs, de goudron et de plumes pour ces traites patentés et hypervisible en ces jours maudits….et autres rentiers de cette ripoublik…merdeuse et agonisante.

    sinon point de salut……l echouage ou le naufrage sera total

    la france tombera mûre dèrrière l espagne et l italie….les PIGS

    J ai dit

    sas

    10/06/2011 à 13 h 13 min
  • Jaures Répondre

    Inutile ici bien entendu de réfuter ce programme. Le problème est qu’aucun parti politique, même le FN, ne le propose.
    D’ailleurs, les organisations patronales ne souhaitent pas le transfert de leurs charges sur les salaires, mais la suppression pure et simple de celles-ci. De fait, si ces charges obligatoires étaient supprimées, la pression sur les salaires serait telle que les travailleurs se retrouveraient bien vite avec leur salaire net actuel, devant en plus économiser pour leur santé, leur retraite, leur éventuel chômage,…

    Aucun candidat ne prendra le risque de proposer de telles mesures. A moins que vous-même, M De Casanove, ne vous présentiez. Bon courage !

    10/06/2011 à 10 h 43 min
  • Catoneo Répondre

    Ce programme excellent a surtout le grand mérite d’être mémorisable. Royal-Artillerie participe à sa diffusion à la mesure de sa modeste audience. http://royalartillerie.blogspot.com/2011/06/libert-programmables-pour-2012.html J’engage tous les sites « libres » à en faire autant. Félicitations.

    09/06/2011 à 17 h 07 min
  • Anonyme Répondre

    Beau programme ! Bien dans la lettre et l’esprit de Frédéric Bastiat et auquel donc je souscris largement.

    Vous vous gardez bien cependant de parler du plus difficile : la transition.

    Comment en effet rompre proprement avec des décennies d’étatisme keynesanismo-socialisto-giscardo-chiraquien,"UMPPS" mais tout aussi bien SFIOMRPPCFRPFUDSR puisque tout cela a commencé sous la IV° ? Comment remplacer l’assistanat par la responsabilité ?

    Et, pour me contenter d’un exemple, comment traiter dignement le retraité qui a aujourd’hui besoin de la pension que lui versent les caisses de retraite auxquelles le système l’a forcé à côtiser durant toute sa vie active ?

    En juin 1848, les députés de la majorité républicaine-libérale (dont Frédéric Bastiat) ont eu l’excellente idée de supprimer les ateliers nationaux, ce gouffre budgétaire d’inspiration socialiste, ancêtre de notre Etat providence. Pour faire appliquer cette décision, il a fallu plusieurs jours de guerre civile dans Paris. Pourtant les ateliers nationaux n’avaient que quelques mois d’existence.

    Dans notre situation actuelle, je le crains, le retour aux sains principes du libéralisme demandera plus qu’un quinquennat …

    09/06/2011 à 17 h 03 min
  • RaLeBolHenri Répondre

    Le 1er point : restituer aux français l’intégralité de leurs revenus . Pour un salarié,cela s’applle LE SALAIRE COMPLET ….etc….etc . Si chacun dispose de la totalité de ses ressources,il peut choisir,pour son assurance-maladie et sa retraite entre les prestataires mis en concurrence . Il peut ainsi s’assurer mieux et à meilleur compte . cette proposition est une des principales demande que le  C D C A  EUROPEEN  ( Confédération  DE  Défence  des Commerçants , Artisants , Agriculteurs  et  professions libérales  . ) a réclamé à corp et à cris et par de nombreuses manifestations réprimées à coup de matraques par nos chers CRS et Gendarmes , manifestations bien enttendu toujours refusées , ,,,,,c’était sous le règne de la MOMIE  Gauchiste  J . CHICHI  ,,,,l’ex président  vénéré soit-disant d’une majorité de Français . Cette mème Momie , a fait condamner par ses sbires a 1 an de prison ferme le Président  Mr  Ch . P  créateur du  Syndicat  C D C A  ,par le grand tribunal rouge de nîmes,,,la seule raison , on voulait plus payer pour remplir les poches d’un système dont ont avais pas droit en temps que professions libéralles  , on  était pas la  c g t  des dockers du port de marseille . A ce mème tribunal de nîmes,venez à l’heure actuelle , tous les jours,,,,,et vous verrez les peines distribuées pour vols,violences,insultes,incendies,dégradations…etc….etc….à nos sympathiques voyous . L’assurance de notre syndicat nous couvrez à 100%,maladie,chirurgie,médicaments,,,,il faut voir que l’indépendant n’est pas une feignace comme les fonctionnaires et autres . Revenon à notre proposition de Mr Guillaume de Thieulloy simple et surtout claire ,,,, Voilà un bon programme d’ouverture et de libertée pour les français qui veulent s’en sortir et être indépendant,par là mème,la reprise économique de la France ,,,il faut en causer……mais ,il y a un mais,,,,,UN  ETAT DINAUSORE QUI EST A LA BOTTE DES ROUGES SANG . La France ne pourra s’en sortir  qu’avec un gouvernement à poigne , des actions , plus de BlaBlaBlaaaaa .

    08/06/2011 à 14 h 38 min
  • sas Répondre

    J e complete….rendre aux francvais ce qui leur appartient…

    -REINSTAURER LA LIBERT2 DE PENSER ET PAROLE PUBLIC

    -RECCUPERER TOUT LE GROS POGNON QUI A ETE PILLE DANS MLES CAISSES DE L ETAT depuis 40 ans……etant super administratif  : IL N Y A QU A CONSULTER

    -Punnir serieusement par saisie effective  de" tous les biens" des complices et opérateurs de ces pillages sous bannières

    Ca va nous occuper un moment mais on repartira sur des bases saines

    Evidamment INTERDICATION ABOLUE POUR UN CONDAMNE OU GRAVEMENT MIS EN CAUSE D ANS UNE AFFAIRE SOIT DIRECTEMENT SOIT PAR COMPLICITE DE REPRENDRE LE MOINDRE DROIT CIVIC OU MANDAT PUBLIC….

     

    TIENS C ET MARRANT C EST MËME PAS DANS LE PROGAMME DE marine……

    sas

    08/06/2011 à 13 h 48 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *