Un remaniement au parfum de synthèse radicale-socialiste

Posté le février 16, 2016, 10:30
3 mins

remaniement-gouvernement-detailsEncore un remaniement pour rien, me suis-je dit en découvrant le remaniement ministériel de jeudi dernier.

Mais il faut avouer que François Hollande a l’art de la synthèse socialiste : bouger insensible­ment, communiquer abondamment… Il est bel et bien resté le Premier secrétaire du PS qu’il a été si longtemps.

En dehors de Laurent Fabius, qui prend la tête du conseil constitutionnel, en vertu de cette curieuse conception de la « séparation des pouvoirs » qui caractérise la Ve République, les ministres an­noncés partants… restent.

Jean-Yves Le Drian, réélu en Bretagne, devait partir ; il garde son poste. Stéphane Le Foll, ébranlé par la fronde paysanne, de même que Marisol Touraine, fortement contestée par le monde médical, restent également en place. On ne change pas une équipe qui perd !

Faible avec les forts, François Hollande sait aussi être fort avec les faibles. Il a donc fait preuve « d’autorité » en virant Fleur Pellerin. Toujours élégant avec les femmes (comme l’avait montré sa répudiation par Twitter de Valérie Trierweiler), il a également viré Marylise Lebranchu par communiqué… paru pendant qu’il parlait avec elle !

« Je n’apportais rien en termes de valeur ajoutée politique à ce gouvernement, a-t-elle commenté. »

Comme si un remaniement de­vait nécessairement n’être qu’une opération politicienne !

Sylvia Pinel, nouvelle vice-présidente de la région Languedoc, quitte pour cela le gouvernement (règle appliquée, on le voit, dans le plus pur arbitraire !).

Arrivent 3 écologistes. Barbara Pompili et Jean-Vincent Placé (qui accepte un poste de secrétaire d’État, précédemment refusé avec dédain sur Twitter !) avaient créé l’UDE, précisément pour être nommés au gouvernement ce que la ligne trop anti-Valls d’EELV ne leur permettait pas. Leur arrivée n’est donc pas une surprise.

En revanche, Emmanuelle Cosse qui crachait feu et flammes sur l’exécutif, voici peu, a créé la surprise (et le chaos) dans son parti pourtant habitué aux querelles d’ego.

Le vieux routier du radical-socialisme, Jean-Michel Baylet, rejoint également l’équipe.

Jean-Marc Ayrault fait la preuve de sa remarquable capacité à avaler des couleuvres en devenant n° 2 de son ex n° 2 qui n’avait cessé de dauber sur lui.

Au total, une équipe pléthorique (pas moins de 38 ministres et secrétaires d’État), incompétente, sectaire, et représentative de la « gauche plurielle ». Exacte­ment le genre d’équipe qu’il faut mettre d’urgence à la retraite en 2017 !

6 réponses à l'article : Un remaniement au parfum de synthèse radicale-socialiste

  1. BRENUS

    20 février 2016

    38 ministres ou secrétaires d’état ! C’est déjà un grand pas dans l’inversion de la courbe du chomage. Il ne reste plus qu’à créer deux ou trois millions de postes de fonctionnaires et le challenge est gagné.

    Répondre
  2. Raspoutine

    19 février 2016

    Il faut un procès en haute cour contre les criminels de ce gouvernement – les déchoir de leur nationalité française, et la guillotine pour Hollande, Valls, Belkacem – il fait traduire en justice aussi Juppé.

    Répondre
  3. Raùs

    17 février 2016

    Ce remaniement sent l’alcool frelaté !

    Répondre
  4. David Dom972

    17 février 2016

    Je te nomme, tu me nommes, nous nous nommons, chouette ! Elle n’est pas belle la France ?
    Euh, plutôt la politique.
    Et si ces nominations venaient de milieux obscurs, secrets ???? Dans ce cas, il n’y a rien à dire, et rien à faire.
    Ils nous prennent vraiment pour des c… !!!

    Répondre
  5. Claude Germain V

    17 février 2016

    3 écologistes faisant parti d’une extrême gauche marxiste-léniniste -nazie d’une violence physique et mentale laissant a des milliards de kilomètres derrière eux les pseudos méchants d’extrême droite , dixit les petits enfants d’Adolphe Hitler , les nationnaux-socialos UMPS .
    Viennent ensuite les français ou française de papier , personnes n’ayant aucune generation en terre de France , Valls ( double nat ) , Najat (double nat. ) , et la petite dernière , étourdissante nomination pour une ministre du travail qui vendait encore voila quelques mois des culottes dans le magasin paternel …………………………………..nominations socialistes ou UMP démontrant la démence des petits dictateurs et des centaines de politicards verreux qui se gobergent de pouvoirs divers et de l’argent des francais……Charles Martel et Jeanne d’Arc doivent se retourner dans leurs tombes , j’oubliais Clovis , Charlemegne , St Louis et toutes les autres dynastie qui ont fait la France et son Histoire Chretienne …..Nous sommes très mal parti ……

    Répondre
    • Raùs

      17 février 2016

      Claude [email protected] il faut retirer la nationalité française à tous les musulmans à double nationalité

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)