Un système pernicieux, mais solide

Un système pernicieux, mais solide

Dans le n° 922 du 20 décembre des « 4 Vérités », j’ai imaginé un gouvernement composé de personnalités de la société civile connues pour leurs compétences et leur intégrité en lieu et place des politiciens professionnels. Plusieurs lecteurs ont réagi. « Ce ne serait, m’ont-ils dit, ni démocratique, ni efficace, ni durable. » Je les rassure tout de suite, ça ne se fera pas.
 
hollande-pinocchio
 

Le système politique français, aussi pernicieux soit-il, est solide. Il est fondé sur le parlementarisme à tous les niveaux, avec plus de 600 000 élus, dont 925 parlementaires dans un parlement qui fonctionne à 2,5 millions euros par jour – la France est le recordman mondial du nombre des élus. Ces heureux élus entretiennent avec soin la poule aux œufs d’or. Ils ne vont pas la lâcher pour faire plaisir aux mécontents et autres contribuables qui s’égosillent en pure perte. Sans doute ceux-ci, qui constituent la grande majorité des Français, sont très hostiles au pouvoir actuellement en place. Les manifestations de colère, voire de révolte, sont nombreuses. François Hollande et son équipe sont jugés comme ils sont : incompétents, dépourvus d’autorité, attachés à une idéologie aussi archaïque que destructrice, et parfois ridicules. Les résultats sont là, qui font foi : chômage de masse, immigration déferlante, insécurité et délinquance envahissantes, fiscalité écrasante, avec 12,5 milliards d’impôts supplémentaires sur les ménages pour cette année. Mais, pour autant, rien ne vient fédérer ces mécontentements, ni un leader charismatique, ni une organisation nationale sérieuse et efficace – et ce n’est pas l’armée, engluée aux 4 coins de l’Afrique, pour 1,3 milliard d’euros par an, qui bougera. D’ailleurs, les militaires ne s’en plaignent pas. Il vaut mieux attendre à Bangui, avec primes et double solde, que dans une garnison à Vesoul. Il n’y aura pas de soulèvement populaire. Il n’y aura pas de 18 brumaire. Le système va continuer à fonctionner avec l’argent du contribuable. Il nous faut en tirer les conséquences.

Si vous exprimez la vérité, les politiciens au pouvoir, et d’abord le premier d’entre eux, vous diront : « Ce n’est pas vrai. » Le chômage augmente. La courbe ne s’est pas inversée. François Hollande qui a raté son pari solennel réplique : « Taisez-vous, je vous dis que le chômage a baissé. Vous êtes un déclinologue, un pessimiste, un défaitiste. Comme en 40, nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts… » Alors, n’allez pas à contre-courant, respectez scrupuleusement le « politiquement correct ». Avoir l’esprit critique n’est pas convenable. On vous le fait sentir. Si vous insistez, on vous le fait comprendre. L’appareil judiciaire est là pour cela. À dire certaines vérités, notamment en matière d’immigration, vous vous exposez à être puni pour « incitation à la haine raciale ». Si vous manifestez un peu trop bruyamment contre le mariage homosexuel, vous risquez la garde à vue pour trouble à l’ordre public socialo-communisto-sexuel. À croire que la devise de la république est maintenant : « Liberté, égalité, fraternité, homosexualité ». Faites confiance à la justice syndiquée et politisée et restez tranquilles.

Si, s’agissant de l’Afrique, vous dites que les Africains sont mentalement, culturellement, politiquement et matériellement très éloignés des Européens, vous n’êtes pas admis au dialogue. Le dialogue avec le pouvoir ne peut avoir lieu que dans le non-dit et le mensonge. Sur de telles bases, c’est évidemment l’échec assuré.

M’étonnant un jour auprès d’un ancien ministre de cet état d’esprit, je me suis laissé aller à lui dire : « Mais enfin, les membres du gouvernement sont entourés de con­seillers intelligents et bien formés. Il serait bon de les écouter. » « Non, m’a-t-il répondu, ce sont des courtisans. Ils ne cherchent qu’à plaire par la parole et le comportement. Ils abondent toujours dans le sens du chef. Ce ne sont pas des conseillers ; ce sont des valets aimables et cultivés. »

M’entretenant aussi, naguère, avec une juriste qui n’était pas fonctionnaire, mais appartenait au cabinet du ministre des Affaires étrangères, cette dame m’a confié qu’elle était ahurie par la flagornerie des hauts fonctionnaires placés momentanément sous son autorité.

« C’est parfois, me disait-elle, à mourir de rire. »

À la vérité, la politique d’un pays est toujours le reflet de la mentalité du peuple qui l’habite. La mentalité française est égalitariste. La tentation du nivellement par le bas est constante. On détruit celui qui a plus que vous. Ainsi s’explique-t-on qu’une majorité du peuple français ait adhéré au marxisme et au communisme stalinien. En 1945, seule la position géographique de la France a évité qu’elle ne devienne une démocratie populaire avec exécutions, camps de concentration, et nationalisations. La lutte des classes, avec violence à l’appui, est la règle des syndicats et en premier lieu de la CGT communiste toujours largement subventionnée par l’État. À l’ouest, vous ne voyez cela nulle part ailleurs, ni dans les pays anglo-saxons, ni en Allemagne. Ainsi comprend-on la faillite de la France. Ses racines de cette faillite sont très profondes.

Je ne suis pas seul à dire l’évidence. Le Center for Economics and Business Research, agence anglaise connue et sérieuse, établit que la France devrait être reléguée prochainement à la 8e place dans le monde (elle était à la 1ère ou 2e en 1918) et à la 13e place en 2028.

« La France va devenir un des problèmes les plus complexes et endémiques de l’Union européenne, lit-on dans ce rapport, et sera probablement le principal obstacle à la bonne marche de la monnaie unique… »

Pour terminer, un mot sur l’antisémitisme qui renaît et s’aggrave en France. Mais pourquoi s’en étonne-t-on ? La gouvernance française fait tout pour qu’il en soit ainsi. Depuis 1945, cette gouvernance a fait rentrer en France 8 millions de musulmans, pour lesquels on construit de somptueuses mosquées avec l’argent du contribuable – à qui, en vertu des valeurs républicaines et démocratiques, on n’a pas demandé son avis. L’islam pourrait devenir la première religion de France. 95 % des musulmans français ont voté pour Hollande. Ils sont parmi les bénéficiaires des 630 milliards d’euros redistribués chaque année, une formidable pompe aspirante. Alors, logiquement, il se passera à terme en France ce qui se passe actuellement au Moyen Orient. Malheur aux juifs, malheur aux chrétiens… Mohammed Merah, qui a tué de sang-froid des enfants juifs en 2012, c’était un gars de Quimperlé ? Non, c’était un islamiste algérien.

 Christian Lambert

 

 

Partager cette publication

(16) Commentaires

  • Jaures Répondre

    Jacksie, pourquoi n’avez-vous pas informé le Pape du passé du Prince Albert de Monaco avant qu’il ne le reçoive ?
    Je rappelle que SAS, avant son mariage à l’Eglise, a séduit de nombreuses stars et eu au moins 2 enfants illégitimes (série en cours) avec une hôtesse de l’air togolaise et une serveuse américaine.

    17/01/2014 à 10 h 15 min
    • HansImSchnoggeLoch Répondre

      Les enfants d’Albert de Monaco.
      Le bouffon squattant l’élysée en a déjà quatre tous engendrés en tant que célibataire endurci et on parle d’un cinquième en gestation.
      Le Pape ne va pas en faire un foin puisque la visite se fait au niveau des chefs d’état, dixit le coureur de jupons, pas le Pape bien sûr.

      17/01/2014 à 21 h 21 min
      • Jaures Répondre

        Cher Hans, je pense effectivement que tout cela n’a pas la moindre importance.

        19/01/2014 à 13 h 52 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          tout au contraire : c’est un marqueur tout à fait fiable de la personnalité … je vous laisse à tous deux, pour une fois d’accord et à tort, l’éventail des adjectifs qui pourraient illustrer cette  » personnalité  » justement ce à quoi s’attachent les profileurs

          20/01/2014 à 16 h 12 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          pour confirmer ce que je dis, ce travail a déjà été fait par Madame Cécile AMAR … journaliste

          vous devriez lire son livre ( aussi drôle que très bien informé et qui est une mine de renseignements sur justement … la personnalité de F.H. ) ; son titre :

           » jusqu’ici tout va mal « 

          20/01/2014 à 16 h 20 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      sans doute parce qu’elle ( ou il ) n’a pas l’âme d’un délateur ( d’une délatrice )
      je parie que cette éventualité psychologique ne vous est pas venu une seule fois à l’esprit et pour cause, vous n’êtes pas vous même un … délateur !

      20/01/2014 à 15 h 50 min
    • Jacksie Liscarroll Répondre

      Hello Jaurès
      toujours à côté du sujet ! Albert de Monaco ne gouverne pas la France que je sache non ?? et par ailleurs ce matin je lis dans le Télégramme de Brest que le Pape invite tous les fiancés de France pour la Saint Valentin ; Joli pied de nez pour le bouffon qui vous sert de président.

      09/02/2014 à 15 h 15 min
  • Philippe Répondre

    La France et le peuple de France sont immensément riches pour s’offrir le luxe d’un communisme égalitarisme, syndicaliste, et opportuniste, poussé à ce point.
    Il y a encore des poches à vider, des taxes à inventer, pour entretenir le système protégé par les 600.000 politiciens qui font la mayonnaise nationale.
    Le seul avenir possible pour un jeune français aujourd’hui, c’est d’être fonctionnaire politiquement correct avec un emploi à vie.
    Réjouissons-nous, et vive M. Hollande et sa clique de médiocres aux ordres, que sont les membres du gouvernement

    16/01/2014 à 11 h 53 min
  • Jacksie Liscarroll Répondre

    Hello Monsieur Lambert
    je me permets ici de demander votre avis car vous devez savoir que François Hollande a toujours l’intention de se rendre au Vatican pour rencontrer le Pape « François » Je pense que s’il persiste il faut absolument mettre le Pape au courant des dérives scandaleuses de Hollande car le Pape recevant cet homme méprisant qui n’a jamais épousé les femmes à qui il a fait des enfants et qui plus est les a trompées sans états d’âme.
    Je ne sais pas comment parvenir à dénoncer cet homme odieux auprès du Pape ! avez-vous une idée ?
    merci et bravo pour vos messages que je lis avec grand intérêt

    15/01/2014 à 19 h 25 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Croire que Fransisco est ignorant de la vie volage de François Hollande c’est faire bien peu de cas des réseaux d’informations pontificaux qui en savent certainement davantage que  » Closer  » sur la vie des  » pipoles  » politiques ou non !

      18/01/2014 à 9 h 38 min
  • Jaures Répondre

    On peut tenir n’importe quel discours en le truffant de contrevérités et d’arguments fallacieux. Reprenons dans l’ordre.
    Tout d’abord, il est vrai que la France a 600 000 élus mais, parmi ceux-ci, 375 000 sont des conseillers municipaux bénévoles et les maires et adjoints des 21 000 communes de moins de 500 habs touchent des indemnités de 250 à 650 € bruts/mois. Notre nombre élevé d’élus est lié à notre répartition administrative par communes. Les élus professionnels ne sont que quelques milliers.
    Il est vrai que les Français sont plutôt mécontents de leur situation mais si personne n’arrive à fédérer ce mécontentement, c’est que les intérêts et revendications sont contradictoires. Tout le monde veut voir baisser ses impôts mais garder son école, sa crèche, sa préfecture, sa caserne, son commissariat,…Quand on demande où doivent être réalisées les économies, les retraités souhaitent qu’on élève l’âge de la retraite, les fonctionnaires ne sont pas contre la baisse des indemnités chômage, les salariés du privé pensent qu’on peut baisser le nombre de fonctionnaires,…
    Dire que la France serait égalitariste est une ineptie. La France a le record d’Europe du nombre de millionnaires par rapport à sa population. Les 10% des plus riches possèdent la moitié du patrimoine français.Un patron peut gagner jusqu’à 150 fois le smic et cet écart s’accroit chaque année.
    Enfin, la France n’est pas antisémite et le nombre de musulmans n’a rien à y voir. En Pologne où le musulman est rare, un récent sondage publié par la communauté juive montre que 40% de la population étudiante ne veut pas d’un juif dans sa classe et que 61% n’accepterait pas de découvrir que son partenaire est juif.

    15/01/2014 à 17 h 25 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Un test A.D.N. proposé par iGENEA , une société de génétique israélienne, prétend déterminer à quelle lignée ( maternelle ou paternelle ) appartient votre ( éventuelle ) origine  » juive  »
      Je rappelle que SEULE l’origine maternelle est retenue par la Loi Hébraïque comme  » marqueur  » de votre identité  » juive  »
      Ceci, mis à part, le  » racisme  » est ….Polonais ( comme le plombier ) ***

      *** plaisanterie facile mais à deux entrées !

      18/01/2014 à 9 h 33 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      pour appauvrir encore plus et  » réduire  » au chômage ses employés proposons à @ Jaurès l’égalitariste de prendre les commandes d’une entreprise

      18/01/2014 à 9 h 41 min
  • raimanet Répondre

    No Comment …

    15/01/2014 à 15 h 12 min
  • Schaeffner Répondre

    Excellente synthèse de la société française actuelle que l’on doit à une personnalité qui sait de quoi elle parle (ancien ambassadeur).
    Malheureusement elle ne fait pas voir l’avenir en rose…
    Cependant merci M. Lambert, continuez à nous ouvrir les yeux. Rien que pour vos articles je continuerai à m’abonner au journal « les 4 Vérités »

    15/01/2014 à 10 h 32 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    les  » Français  » étant  » par nature  »  » égalitaristes  » ( que de guillemets ! ) il est logique que leurs  » gouvernants  » ne s’opposent pas de front à leurs convictions; ce qui explique le  » retournement  » idéologique de François Hollande ; entre parenthèse j’avais dit dès qu’il fut élu qu’il ferait la politique de Sarkozy en douceur quand la  » reprise  » serait de retour de manière à ce que cela ne soit pas  » douloureux « . La reprise étant molle et surtout la politique économique menée par Sarkozy ( et avant lui bien d’autres ) ayant été une médication qui a affaibli le corps  » malade  » ( de l’Europe ) , il faut maintenant employer les  » grands moyens  »
    Cependant la question se pose : F.H. en a t il les moyens budgétaires et  » électoraux  » ? N’est il déjà pas trop tard ( responsabilité évidente de TOUS les Français ) ? Ce pacte dit de  » compétitivité  » n’est il pas un nouveau C.I.C.E ? La réforme territoriale promise et les différentes institutions pour surveiller la  » dépense publique  » seront elles impartiales ? Seront elles comme c’est à craindre de nouvelles cours des comptes ? etc …et SURTOUT le « peuple  » de gauche aiguillonné par les syndicats suivra t il ? Voilà biens les questions qui se posent pour une  » relance  » de l’offre ; n’est il pas trop tard déjà ? La R.F.A. nous aidErera t elle ?

    15/01/2014 à 10 h 11 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: