Un système social au détriment des Français

Un système social au détriment des Français

On reconnaît la décadence d’une institution ou d’un service public quand son coût devient prohibitif pour les contribuables tout en offrant un service qui se dégrade rapidement.

C’est aujourd’hui le cas de la sécurité sociale en France :

Pour 2007,  le budget total de 295,5 milliards d’euros de   pour le régime général de la Sécurité sociale et de 402,3 milliards d’euros pour l’ensemble des régimes obligatoires de base.

Pour 2011, un déficit de plus de 20 milliards d’euros.

Le contribuable français paie donc 400 + 20 ; 420 milliards d’euros, soit environ 7 000 euros par Français par an.

ajoutons à cela le coût des mutuelles, au moins 600 euros par an par personne.

On arrive à 7 600 euros par an par personne.

tout cela pour quel résultat ?

Voici le témoignage d’un de nos lecteurs : « Mon médecin me prescrit 7 médicaments pour venir à bout d’un rhume un peu violent. Je refuse au passage la proposition d’un arrêt de travail. Je passe à la pharmacie. Je donne carte vitale et carte de mutuelle. On me répond, votre mutuelle ne rembourse plus les médicaments qui ont une pastille orange. Bilan : 1 médicament sur 7 est remboursé ! Mon vilain rhume me coûte 40 euros + les 70 euros par mois versés à la mutuelle qui ne rembourse rien + cotisations salariales et patronales sur mes revenus) …. Je vous demande donc de me dire quels soins et à qui sont remboursés par mes cotisations et ma mutuelle ? »

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *