Une caste politique méprisée par les Français

Une caste politique méprisée par les Français

Le site Atlantico vient de publier un sondage qui en dit long sur le discrédit des politiciens dans l’opinion publi­que.

Chacun sait, en effet, que le président « normal » connaît des sommets d’impopularité. Mais ce sondage a eu l’excellente idée d’interroger les Français sur ceux qui feraient mieux.

Eh bien, le moins que l’on puisse dire, c’est que la classe politique est méprisée cordialement.

Seuls trois hommes politiques feraient mieux que François Hollande : Alain Juppé (34 % des Français estiment qu’il ferait mieux et 19 % qu’il ferait moins bien, ce qui lui donne un « indice de crédibilité » de 34-19 = 15), Christine Lagarde (indice de crédibilité de 3) et Manuel Valls (3 également).

Tous les autres feraient moins bien que François Hollande selon les Français.

Nicolas Sarkozy a un indice de – 11 ; Martine Aubry de -16 ; et Marine Le Pen de -19…

À propos de cette dernière, il faut cependant remarquer que son « indice de crédibilité » masque à la fois une forte adhésion et une forte répulsion : 25 % des Français pensent que Marine Le Pen ferait mieux que François Hollande (derrière Alain Juppé, Christine Lagarde et Nicolas Sarkozy), mais 44 % pensent qu’elle ferait moins bien.

Naturellement, ce sondage ne dit rien sur l’élection de 2017. Les questions ne sont pas les mêmes et, surtout, rien ne dit que les quelques rescapés de ce sondage pourront être effectivement candidats.

Dans l’état actuel des choses, je doute que Manuel Valls se présente contre François Hollande ou que Christine Lagarde se présente aux primaires de l’UMP. Et je persiste à penser qu’Alain Jup­pé est si éloigné des électeurs de droite qu’il ne peut pas gagner les primaires.

Mais ce sondage est un coup de semonce.

François Hollande est détesté, certes. Et, beaucoup d’entre nous pensent que n’importe qui ferait mieux que lui.

N’importe qui, mais donc pas forcément un autre politicien, si je comprends bien ce sondage !

Les Français sont, en effet, excédés de ces alternances qui ne sont qu’apparentes et remplacent des socialistes prébendiers de droite par des prébendiers socialistes de gauche !

Le problème est que personne d’extérieur au sérail politique ne peut apparaître comme « sé­rieux ». Mais il suffirait d’une personne ayant montré ses ca­pacités de gestion et son intégrité dans la société civile pour que le système (qui n’a d’ailleurs plus rien de commun avec la Ve République) s’effondre…

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • Pascal Blaize Répondre

    Merci pour votre appel du pied !

    Je suis donc Candidat.

    « Le problème est que personne d’extérieur au sérail politique ne peut apparaître comme « sé­rieux ». Mais il suffirait d’une personne ayant montré ses ca­pacités de gestion et son intégrité dans la société civile pour que le système (qui n’a d’ailleurs plus rien de commun avec la Ve République) s’effondre… « 

    13/10/2015 à 10 h 27 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      vous avez relevé comme moi une certaine confusion dans la pensée politique de l’ auteur de cet article sans doute écrit d’ un doigt rapide , trop rapide, sur le clavier de son ordinateur ; en conséquence de quoi je jugerai utile qu’ il [ l’ auteur ] éclaircisse son propos : où trouver le  » meilleur des Princes  » ?

      13/10/2015 à 15 h 09 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: