Une étonnante contradiction

Une étonnante contradiction

François Hollande est considéré par la grande majorité des Français comme le plus médiocre des présidents qu’ait connus la France républicaine. Il est nul et ridicule. On le lui a fait comprendre et il ne se représente pas, à son vif regret. Mais voici que son premier collaborateur, celui qui a marqué sa politique économique et financière, laquelle a abouti à un échec total en même temps qu’elle ruinait nombre de familles écrasées par l’impôt, est, lui, populaire. C’est en lui qu’une majorité d’électeurs placent leurs espoirs.
Comment expliquer cette contradiction ?

En réalité, l’explication est simple, mais elle est secrète. Les Français, dans leur majorité, ne l’avouent jamais, mais ils sont farouchement attachés à leur conception de la politique : ils ont horreur de l’ordre, de la rigueur, de l’autorité. Ce qu’ils veulent, tout en proclamant le contraire, c’est la pagaille. Dans le semi-désordre permanent, chacun espère tirer, à son profit, les marrons du feu, pratiquer le système D, rouler l’interlocuteur, et pratiquer la tricherie jour et nuit. C’est ce qu’ils appellent la liberté. Et ils sont d’autant plus attachés à ce comportement qu’une administration étouffante, incohérente et pointilleuse, s’emploie par la menace à tout compliquer.

Un homme d’autorité et de bon sens qui imposerait l’honnêteté en toutes choses, qui ferait que chacun soit traité selon son mérite, est à écarter en priorité absolue.

Il est évident qu’avec une telle mentalité, dans un tel système, l’échec est assuré. L’injustice est reine, l’agression et la crainte de l’agression constantes, le malaise général.

Tout homme politique le sait bien qui, pour réussir, ne peut que flatter le plus grand nombre et, pratiquement, favoriser l’anarchie. Chirac, pour être élu, disait : « Vous allez voir, plus démagogue que moi, vous ne trouverez pas. » Et, en effet, on a vu ! Ainsi la fraude est-elle gigantesque. Elle porte sur des milliards d’euros chaque année. Mais elle est tolérée. « Pourvu que ça dure », espère la majorité de l’opinion. Avec Macron, on n’a rien à craindre ; le bazar est garanti ; alors, votons pour lui ! Il reste cependant une petite inquiétude.

Imaginons que Macron, une fois élu, fasse un miracle. Imaginons qu’il baisse l’ensemble des prélèvements obligatoires de 30 % immédiatement, qu’il ramène le chômage à 2,6 % de la population active comme au Japon, qu’il rembourse la dette gigantesque qui aliène l’indépendance de la France, qu’il renvoie chez eux ces foules d’immigrés qui occupent de nombreux emplois et se nourrissent des milliards d’euros de l’assistanat, qu’il instaure enfin la sécurité en France. Bref, imaginons que Macron soit un homme d’ordre et d’efficacité. Alors, oui, ce serait un miracle et je dirais à Emmanuel Macron : « Vous êtes un chef, bravo, continuez ! »
Mais si, en fait, les objectifs que je viens de citer ne sont pas atteints, si tout perdure, le chômage, la fiscalité, la dette, l’immigration, alors je dirai à Macron : « Tu es un charlatan comme les autres. Pars retrouver ta banque. Tu n’es pas digne de gouverner ces Français dont tu as dit publiquement, en pays étranger et musulman, qu’ils étaient des criminels exceptionnels, ayant pratiqué la barbarie, en ajoutant, de surcroît, que la culture française n’existait pas. »

J’ai un autre étonnement encore en observant l’interminable et confuse campagne qui se déroule depuis des mois. Comment se fait-il que, lors des nombreux rassemblements publics, on voie tant de sympathisants agiter le drapeau rouge, lever le poing, chanter l’Internationale, avec, de toute évidence, la nostalgie du « grand Lénine », du « petit père des peuples » qui, lui, avait su créer des camps de la mort pour faire crever les riches (en réalité, les malheureux des camps soviétiques étaient de pauvres gens ; les riches étaient au Kremlin et ils y sont encore !).

Croyez-vous qu’une telle mentalité soit facteur de progrès, de sérénité et de fraternité ?

Partager cette publication

(4) Commentaires

  • HOMERE Répondre

    Non …non Monsieur Lambert…ce n’est pas Hollande qui a échoué….ce sont les français en le choisissant…comme ils vont échouer en choisissant Macron…le français échoue…un point c’est tout ! c’est un échoueur professionnel qui soigne son petit égo en échouant….
    Plus sérieusement,croyez vous que nous sommes mieux inspirés par autre chose que nous mêmes ? j’ai des doutes !!

    30/04/2017 à 17 h 14 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      le Français est un être civique particulièrement sensible à ce qui doit être moralement  » correct  » ; bien sûr me direz vous , mais que faites vous donc de toutes ces  » incivilités « , de toutes ces fraudes fiscales et de combien d’ autres turpitudes … civiques ? Hé bien je vous répondrai que cela est dans la  » nature humaine  » et qu’ on doit les … comprendre ! … car voyez vous, monsieur, les Français ne comprennent pas grand chose … peut être grâce au Media !

      01/05/2017 à 8 h 55 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      il y a sans doute plusieurs explications à ce vote … de confiance [ en Macron ] ; en voici une ( qui vaut ce qu’ elle vaut )

      – 1 les Français veulent la même politique que celle pratiquée par Hollande

      – 2 ils veulent la même parce qu’ ils pensent que si elle a échoué ce n’ est pas parce qu’ elle n’ était pas la bonne mais parce que captain Hollande n’ a pas su la piloter ; le bateau était sûr, taillé pour la … course , les vents plutôt favorables, mais le timonier (‘ le skipper ) malhabile ( ne savait que louvoyer )

      – 3 en conclusion changeons et le skipper , nommons le midshipp , et cet équipage de bras-cassés et continuons sur le même vaisseau fantôme après avoir débarqué le Hollandais volant ( qui nous a volé 5 ans de notre vie )

      06/05/2017 à 21 h 40 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    rien ne m’ étonne plus venant des Français ! je parierais même que la majorité de vos lecteurs papier votera pour Mc Kron !

    27/04/2017 à 12 h 18 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: