Une nouvelle affaire des fiches

Une nouvelle affaire des fiches

En marge de l’affaire Benalla, un scandale est en train de grossir sur les réseaux sociaux.

Tout n’est pas avéré dans ce dossier complexe, mais ce qu’on en sait est déjà suffisamment grave pour qu’il soit nécessaire d’en parler, puisqu’il s’agit de rien de moins qu’un fichage des adversaires politiques (classés en 3 catégories : « souverainiste », « extrême droite » et « France insoumise »).

Au cœur du scandale, figure une officine appelée EU DisinfoLab. D’après son nom, cette officine est supposée lutter contre la désinformation (les fameuses « fake news » chères à notre vénéré président !) et elle est soutenue par l’Union européenne pour cela.

Mais pas seulement. Elle est aussi financée par Twitter.

En l’occurrence, EU DisinfoLab a reçu 125 000 dollars de Twitter en janvier 2018. Cerise sur le gâteau, cette som­me a été prise sur les 1,9 million de dollars de recettes publicitaires que Twitter aurait engrangées de Russia Today et Sputnik pour manipuler la campagne américaine !

Car, si Donald Trump a remporté la campagne, c’est bien sûr que ladite campagne a été manipulée. Et, comme chacun sait, les Rus­ses sont tellement machiavéliques que, lorsqu’ils manipulent une campagne, ils le font en payant officiellement de la publicité à un média américain pour leurs propres médias gouvernementaux! En tout cas, cette somme est « généreusement » mise à disposition des traqueurs de « fausses nouvelles » par Twitter.

Bref, EU DisinfoLab a reçu de l’argent de Twitter. Mais, surtout, cette officine a utilisé une application appelée Visibrain qui permet de lire en temps réel tous les tweets produits, de les filtrer et les classer, et, surtout, de classer leurs émetteurs.

Ce qui a donné lieu à la publication d’une étude passionnante sur les « fausses nouvelles » en lien avec l’affaire Benalla.

On y apprend que 4,5 millions de tweets ont été écrits par 247 701 personnes. Dont 47 % produits par 1 % des auteurs.

Ces hyperactifs sont répartis de façon assez équilibrée entre 3 « communautés » : les LR ou souverainistes proches de la Manif pour tous, les militants RN et les militants France insoumise. Donc l’essentiel de l’opposition à Emmanuel Macron.

Un fichier des 3 378 comptes les plus actifs (ainsi qu’un autre des 55 000 comptes ayant publié plus de 7 tweets en lien avec l’affaire Benalla) a été publié.

Cette publication est totalement illégale (même si vous réunissez 10 courriels publics, vous êtes en principe tenu de déclarer ce fichier à la CNIL). Mais elle l’est ici d’autant plus que ce fichier contient des informations privées. Le blogue « Les crises », très en pointe sur les libertés numériques, y a relevé des informations relatives à la religion, à l’orientation sexuelle ou au militantisme politique.

À ce stade, nous ne connaissons pas la responsabilité réelle d’EU DisinfoLab dans la publication de ce fichier (la structure accuse ses détracteurs d’avoir constitué un faux fichier avec ces informations privées).

Mais ce qui est certain, c’est qu’une structure ou des personnes proches du pouvoir ont eu accès à des informations privées normalement détenues par Twitter seul pour ficher des opposants politiques.

Notons qu’un certain nombre de comptes figurant parmi les 3 378 les plus actifs (au moins à droite) ont été récemment bloqués.

J’ai dit ici que l’élection d’Emmanuel Macron nous apporterait peut-être un peu de liberté économique, mais que cela se paierait d’une baisse des libertés publiques. Pour les libertés économiques, je ne vois rien venir (les impôts ont encore augmenté par rapport à la glorieuse époque Hollande). Pour les libertés publiques, nous y sommes en plein.

 

 

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Partager cette publication

Comments (17)

  • Janvier Répondre

    @Hans , elle n’a pas d’enfants
    Comment fait-on des enfants entre gays ?
    Pour son époux, c’est le second mariage , voyez les raisons du divorce.
    A l’époque , on était « prudes ».
    On tenait aux apparences sociales

    21/08/2018 à 23 h 21 min
    • HansImSchnoggeLoch Répondre

      Je n’ai jamais compris pourquoi on qualifiait Merkel de « Mutti » (mémère). *)
      Elle mériterait plutôt le sobriquet de « Raben Mutti » (marâtre).

      *) En France nous avions bien un pépère (avec enfants).

      22/08/2018 à 9 h 22 min
  • Janvier Répondre

    Indépendamment du scandale fichage, chaque Twitteur aurait produit à lui seul, environ 60 tweets.
    C’est plus qu’improbable
    Qu’est -ce que cette officine a pris en compte ?
    Admettons que j’envoie un tweet
    On me reprend 15 fois
    On me crédite de 16 ?
    Une méthode pseudo-scientifique couvre un fichage des citoyens en fonction de leur appartenance religieuse ou partisane
    Autre problème : comment ces fascistes orwelliens ont-ils déterminé ces proximites ?
    Cela veut dire que tous les courriels ont été scrutés à la loupe
    Les façons de faire de cette officine ont franchi le seuil de tolérance .
    Et peut-être pire encore : y-a-t’il écoutes téléphoniques ? Filatures ?
    De ces « ennemis de la République « ?
    Pouvez -vous apporter une réponse technique à ma première question ?
    Quant aux suivantes , vous est-il possible de mener une enquête ?
    Merci

    20/08/2018 à 10 h 36 min
    • HansImSchnoggeLoch Répondre

      // Qu’est -ce que cette officine a pris en compte ? //

      On peut compter par « gravatar ».
      Quand vous vous enregistrez sur Twitter ou sur un autre site vous devez fournir entre autres votre adresse eMail.
      Le « gravatar » est votre adresse eMail codée en alphanumérique par un algorithme spécial.
      Celles et ceux qui programment savent de quoi je parle.

      Votre raisonnement est assez près de la vérité.

      20/08/2018 à 12 h 41 min
      • Janvier Répondre

        @ Hans, dans ce cas, en principe , si mon tweet est repris , il n’est compté qu’une fois comme émetteur initial ?
        Ou bien, à chaque fois que mon adresse codée est reprise ?
        Ces abrutis ne se rendent pas compte qu’ils sont incrédibles
        – paresse (non-filtrage )
        – besoin de faire « un coup »
        Diversion pour le fichage , ça, de toute façon
        Devinette : quelle est la différence entre la France Macron-Rotshchild et la Corée du Nord ou la Chine ?
        L’emplacement des camps de rééducation.
        Bien à vous

        20/08/2018 à 13 h 12 min
        • HansImSchnoggeLoch Répondre

          Twitter n’est rien d’autres qu’une gigantesque base de données.
          Pour s’y retrouver dans ce labyrinthe il faut des conventions.

          Chaque membre de Twitter est défini par une structure, nom, prénom, adresse eMail, gravatar, etc..
          Le gravatar est unique, c’est votre ADN web.

          Quand vous laissez un message celui-ci est indexé et on y ajoute votre gravatar.
          Les réponses d’autres intervenants à votre message sont elles aussi indexées et on y ajoute le gravatar de l’intervenant ainsi que le votre pour que l’application puisse les afficher sous votre message initial.

          En fin de compte c’est une chaine gigantestque qui est gérée par Twitter. Je ne vais pas rentrer dans les détails ce serait trop long et trop ennuyeux.

          Le comptage peut se faire de différentes façons.
          a) on compte toutes les occurences de votre gravatar
          b) on compte uniquement les gravatars de vos messages initiaux.
          c) un comptage intermédiaire qui ne m’est pas connu.

          Apparemment EU DisinfoLab aurait pu compter suivant l’option a).

          Le web est controlé, surtout les sites réactifs comme les 4V.
          Il faut être extrêment prudent sinon on risque d’atterrir dans un des camps de rééeducation macroniens à défaut d’ un camp nord.coréen ou chinois.

          Personnellement je n’utilise ni Twitter, ni Facebook.
          J’ai un petit compte sur Google+ qui me permet d’échanger des fichiers avec mes connaissances, c’est amplement suffisant.

          Soyez prudent.

          20/08/2018 à 18 h 33 min
          • Janvier

            Moi non plus , Hans
            Ni facebouc ni Whats’app ni Instagram ni tweeter
            En ?2014 ou 15, (à vérifier) Merkel a fait installer des camps , Pologne , Ukraine , pays baltes . Objet : accueuillir des migrants.
            Alors pourquoi des barbelés électrifiés et des miradors ?
            Pas la queue d’un migrant dans ces camps.
            Ils sont bien destinés à la dissidence.
            Le passé de cette chose :
            – Stasi, évident : responsable de la Section jeunesse
            – Bundeswer donc CIA
            Alors , agent double
            – neo-nazie à Magdebourg
            Mais non, on a rien compris .
            Elle défilait avec eux pour leur dire que c’était pas bien , d’etre nazi
            Sauf que le chef était un assassin
            Broutilles …
            Elle est donc liée à Gladio
            Elle n’est pas le seul imm…dice au pouvoir apparent
            Prenez soin de vous

            21/08/2018 à 16 h 26 min
          • HansImSchnoggeLoch

            Frau Merkel est une relique d’un autre âge.
            Son passé et son éducation est-allemande ont certainement laissé des traces dans son subconscient.

            La dernière loi allemande sur le troisième sexe montre à quel point tout est corrompu en Allemagne. Vivement l’AfD au pouvoir.
            Le fait que Frau Merkel soit sans enfants a certainement facilité la votation de cette loi.
            Sur sa tombe sera apposée la mention « Ungebraucht zurück! »
            En français: « Retour sans avoir servi! »

            Nous avons compris.

            21/08/2018 à 19 h 44 min
  • betsynette Répondre

    Ce chef de la …..moralité…….est le plus immoral de ce qu’à connu notre pays.
    Faut il dire que la merde avec la merde…..merkel soros. et manu bayrou philippe solére et j’en passe, que l’on n’entend plus depuis sa mise en examen, et tous ceux qui gravisse autour de cette merde qui devient de plus en plus glissante , ceux qui ne pensent qu’a se remplir les poches sur le dos des ……Français…….béats…..de se voir plumer et de ne pas …..bouger.
    larem= la mer…..en plus d’eux= la merde.

    16/08/2018 à 14 h 11 min
  • BRENUS Répondre

    Deja pour ne pas faciliter la tache à tous les fouille-merdes, n’allez sur le web qu’au travers d’un VPN. Certains sont meme gratuits mais ce ne sont pas les meilleurs, d’autres coutent 3 euros par mois pour abonnement de 2 ans (NORDVPN par exemple). Vous avez avez aussi HYDEMYASS, pas mal, pas cher. Officiellement on vous tracera au Beloutchistan: très drôle. Prenez une boite mail jetable et un pseudo genre macronet ou meluchine : ça fait toujours son petit effet. Pour le mot de passe c’est coursapresmoi. Renseignez vous sur les réseaux de hackers (avec un bon anti-virus) c’est édifiant et vous pouvez bloquer la machine a espionite.

    16/08/2018 à 6 h 50 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    sans entrer dans le  » conspirationnisme  » cet article est cependant très instructif ; saviez vous que le père de  » Bigh Brother  » avait été correspondant de presse près les brigades internationales lors de la guerre civile espagnole pour deux titres  » libéraux  » de la presse britannique ?

    15/08/2018 à 20 h 07 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Ce bon Dr.Goebbels aurait rêvé de Twitter et de EU DisinfoLab.
    Avec ces outils il aurait fait un malheur et l’Allemagne aurait gagné la guerre sans la faire.

    Nous vivons à une époque merveilleuse où le gouvernement de Mr.Macron pense pour nous à défaut de penser à nous.
    On n’arrête décidément pas le progrès.

    14/08/2018 à 19 h 44 min
  • IOSA Répondre

    Jadis, c’était aux urnes qu’on déglinguait physiquement les opposants d’Hitler, il semblerait bien que notre président Macron ait pris l’exemple avec mein Kampf en livre de chevet.

    14/08/2018 à 18 h 36 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      heu ? pas exactement … Hitler , lui, tout ignare qu’ il était de l’ Economie et de la monnaie, a su en écoutant les gens avisés , c’ est à dire en prenant le contre-pied de Weimar, redresser et l’ économie et la monnaie et l’ emploi … d’ accord c’ est impardonnable !

      à l’ E.N.A. on n’ apprend pas l’ Economie mais les  » ficelles  » des dépenses publiques et de la fiscalité

      14/08/2018 à 20 h 53 min
      • Hilarion Répondre

        A l’ENA on apprend aussi, et surtout, les « ficelles » qui permettent d’accéder au fromage « républicain.

        16/08/2018 à 12 h 32 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          là , mon propos était uniquement de parler de la compétence économique des énarques

          quand un diplôme vous ouvre des portes vous utilisez la clef après vous êtes ou non compétent et dévoué

          17/08/2018 à 7 h 58 min
          • HansImSchnoggeLoch

            Bravo, vous venez de remettre la discussion sur les rails du problème.
            Il est parfois bon de ne pas laisser le sujet s’égarer dans les méandres du superflu.

            18/08/2018 à 13 h 39 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: