Une troisième guerre mondiale est-elle possible ?

Posté le 14 octobre , 2016, 7:15
6 mins

Allons-nous vers une troisième guerre mondiale ? Le sujet a été souvent traité. Il faut dire qu’il en vaut la peine. Une troisième guerre mondiale ferait des centaines de millions de victimes, déplacerait des populations par dizaines de millions, détruirait des villes entières. Ce serait une guerre nucléaire, bactériologique et chimique.

Qui veut prendre de tels risques ? Qui veut créer un tel désastre ?

Personne. Aucun chef d’État, d’aucune grande puissance, ne se lancera la tête froide dans une telle aventure.

Poutine sait très bien qu’il n’aurait rien à gagner, par exemple, à remettre la main sur les États baltes et, à plus forte raison, sur la Pologne. Donald Trump, aux États-Unis, pour le cas où il serait élu, mènerait une politique isolationniste. Il chercherait, semble-t-il, à établir de bonnes relations avec la Russie et même avec la Corée du Nord. La menace pour les États-Unis, répète-t-il, ce n’est pas Moscou, c’est la submersion par les minorités noire, indienne et musulmane qui, dit-il, importent la misère et le crime, des minorités en voie de devenir majorité. Hillary Clinton, quant à elle, qui, paraît-il, nommerait Bill, son mari, Secrétaire d’État, mènerait la même politique qu’Obama, c’est-à-dire un interventionnisme prudent. Quant à la Chine, c’est avant tout une puissance commerciale qui renforce ses frontières maritimes, mais qui évitera de se lancer dans une guerre générale.
Chacun sait que l’on est passé du temps des nations à celui du « choc des civilisations ». On en est aujourd’hui à un conflit sans frontière, à une guerre sur tous les fronts que l’islam a déclenchée contre l’Occident et qui se manifeste à New York, à Paris, à Londres, à Madrid, et bien sûr sur toute l’étendue du Proche et du Moyen-Orient, à feu et à sang.

La cause de ce désordre est, comme nul ne l’ignore, la décolonisation imposée par Staline et Roosevelt, et les interventions dé­sordonnées des États-Unis et de la France.

Or, c’est aujourd’hui dans ces régions troublées que se situe le danger, celui de l’engrenage qui échappe à tout contrôle.

Imaginons que l’Iran se dote de l’arme nucléaire. Son premier objectif sera de lancer 2 ou 3 bombes sur Israël, de manière à raser l’État hébreu, quitte à causer de sé­rieux dégâts collatéraux aux États voisins, mais ça ne ferait rien, ça ne pourrait que créer des martyrs bienheureux ! Le problème est qu’aussitôt, avant même que les missiles iraniens aient atteint leur but, Israël riposterait en expédiant quelques bombes de même nature sur l’Iran. Or, l’Iran est soutenu par la Russie et Israël plus encore par les États-Unis. On comprendra que c’est là que résident tous les risques.

On passe des accords, mais la situation évolue et les accords, eux, n’évoluent pas, et c’est l’engrenage qu’on ne peut plus arrêter, d’autant que les organisations militaires comme l’OTAN ont été créées non pas pour imposer la paix, mais pour opposer la guerre à la guerre.
En 1939, la Grande-Bretagne et la France ont déclaré la guerre à l’Allemagne, en vertu d’un accord avec la Pologne, ce qui a fait dire qu’on faisait la guerre pour Dantzig. Si la France et la Grande-Bretagne s’étaient abstenues, il y a fort à parier que l’Allemagne, à la recherche de son espace vital, aurait attaqué l’URSS, avant même juin 1941, et elle l’aurait probablement vaincue. Rappelons-nous qu’à l’époque, il y avait aux États-Unis un fort courant de sympathie en faveur de l’Allemagne hitlérienne, dirigé en particulier par le célèbre aviateur Charles Lindberg. L’URSS vaincue, il n’y aurait probablement pas eu de victoire communiste en Chine. Bref, 50 millions de vies auraient été épargnées et la colonisation se serait poursuivie pour le plus grand bonheur des peuples colonisés, tous désormais en proie à un chaos permanent.

C’est là assurément une thèse discutable, mais on est en droit de la considérer quand on constate à quoi a abouti la victoire des Alliés en 1945, c’est-à-dire la victoire mondiale du communisme avec les désordres sans fin chez les peuples « libérés » du « joug colonial » remplacé par le chaos et l’islam.

Allez donc à Lampedusa en Italie et vous pourrez à loisir demander aux réfugiés qui arrivent par dizaines de milliers chaque mois ce qu’ils pensent de cette évolution « démocratique », placée sous le signe de la liberté des peuples à disposer de leur incompétence !

19 Commentaires sur : Une troisième guerre mondiale est-elle possible ?

  1. Claudette Bergeron

    18 octobre 2016

    En Route
    Lisez très attentivement les Messages que la Vierge Marie a donnés à Fatima en 1917 et vous comprendrez.

    Répondre
  2. Gérard Pierre

    18 octobre 2016

    Une troisième guerre mondiale ?

    La première guerre mondiale fut celle des nationalismes ! …… nationalismes qui, confondus avec la notion hautement estimable de Patrie (et des vertus qui s’y rattachent) a, par amalgame, abouti à la négation des identités nationales et régionales !

    La seconde guerre mondiale fut celle des idéologies totalitaires ! …… dont la plus sanguinaire des deux sortit vainqueur grâce à la décision unilatérale du futur vaincu de la renvoyer dans le « bon camp » ! …… ce qui amena Churchill, après la guerre, à se poser souvent la question : « Ne nous sommes-nous pas, finalement, trompés d’ennemi ? »

    La troisième guerre mondiale, si elle a lieu, aura pour cause principale le contrôle des sources d’énergies !

    Pourquoi se bat on actuellement en Syrie ? …… sinon pour une question de gaz dont les pays occidentaux souhaitent bénéficier de manière fiable en favorisant la construction d’un gazoduc passant dans des …… ‘’régions sûres‘’ …… car ainsi était perçue la Syrie dans les années soixante-dix à quatre-vingt. L’approvisionnement en gaz algérien étant tributaire de l’humeur et des appétits du FLN, celui de Russie des ‘’caprices‘’ du ‘’tsar‘’, …… ce qui explique l’appui « désintéressé » de Poutine à Bachar al-Assad !

    Par ailleurs, un blocage du détroit d’Ormuz à la sortie du golfe persique, …… [la menace a plané sur cet endroit il y a peu], …… par une puissance régionale, couplée avec l’hypothèque sur le gaz, entraînerait immanquablement une réaction militaire de l’OTAN ! …… Aucun pays dit développé ne saurait accepter un recul de son alimentation en énergie !

    …… Sinon comment expliquer la complaisance aplaventriste des démocraties à l’égard des dictatures moyen orientales ? …… au point d’accepter même un remplacement de population et de ‘’civilisation‘’ sur le sol européen !

    Nous y voilà !

    En 1939, la France a peut-être eu l’impression de mourir pour Dantzig ! …… au XXIème siècle acceptera-t-elle de se laisser dépersonnaliser, de se laisser dhimmiser, contre un pauvre plat de lentilles à la sauce hydrocarburée ?

    Tout est là !

    Dans cet immense jeu de menteurs, tout partira d’une étincelle : celle de l’impatience ou de la folie de l’un des acteurs du jeu !

    Répondre
    • quinctius cincnnatus

      20 octobre 2016

      pas seulement ” de l’ énergie ” mais aussi des ressources alimentaires et des métaux rares : pourquoi croyez vous donc que les anglo-saxons des antipodes veuillent nous déposséder de notre domaine maritime austral ?

      c’ est là où on constate combien la géopolitique française n’ a pas le pied marin !

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    17 octobre 2016

    à Srebrenica c’ était devenu tellement bordélique que les Bosniaques musulmans après plus d’ une décennie de gestion ” musulmane ” ont choisi d’ élire un maire … Serbe et son équipe … c’ est dire !

    ” le Monde ” et B.-H. L. sont inquiets !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17 octobre 2016

      tiens le curé est de retour des orties pour prêter une main … secourable à J@uresse

      Répondre
  4. Jean Meslier

    16 octobre 2016

    Pour estimer que les peuples colonisés ėtaient “heureux”, il faut ne s’être jamais mis à leur place :

    – Pour la construction des 142 km de voie ferrée Congo-Océan, 16 000 morts,
    – Pour l’exploitation, par Léopold II, roi des Belges, de son Congo, propriété personnelle et non possession de l’État belge, 8 millions de morts,
    – Pour la répression de la rēvolte de Madagascar, en 1947, 80.000 morts,
    – Pour la colonisation de l’Algėrie, en 1955, 85 % d’illettrés et un niveau de vie en moyenne du quart des Européens et une population administrée par le Code de l’indigėnat, qui en faisait des serfs sur leur propre terre…

    Répondre
    • Jacky Social

      20 octobre 2016

      @Meslier: c’est toujours tres en dessous des 100 millions de morts de votre gentil communisme. Quant a vos chiffres de 8 millions de morts, c’est autant que la population locale de l’epoque (qui atteignait quelque 13 millions en 1930 !). Alors arretez de nous faire rire avec vos chiffres peu credibles. Vous faites de la propagande et cela en devient ridicule, mais il est vrai que le ridicule ne fait pas de victime.

      Répondre
    • Jacky Social

      20 octobre 2016

      Leopold II est le plus grand homme politique du 19eme siècle. C’etait un fin visionnaire qui a su manipuler les grandes puissances de l’epoque. Et contre ca vous ne pouvez rien. Je n’aime plus la Belgique car elle tourne tres mal (merci la Republique Populaire de Walbanie magnettique et demottelaire), mais Leopold II est un sacre bonhomme comme il en manque aujourd’hui. On le voit encore avec Devastopolpot Magnette et son refus fascistoide de signer le CETA. En Walbanie, on aime la lose et on voue un culte a la pauvrete permanente. Les pleurnichages, on adore. Pole Magnettique, notre Joe Dalton, avec son charisme animal de prognate carolo qui vous mesmerise en deux C4 – trois greves bloque a present la Belgique et l’Europe, alors qu’il represente une minorite de bouseux socialistes, egoistes et faineants (pleonasme). Et puis, Devastopolpot viendra critiquer le Brexit. C’est dur, la coherence en socialie magnetique.

      Répondre
    • Gérard Pierre

      23 octobre 2016

      ‘’Pour estimer que les peuples colonisés étaient « heureux », il faut ne s’être jamais mis à leur place !‘’

      Admettons ! …… Alors lisons ce qu’écrivent, …… certaines plumes reconnues du peuple soit disant colonisé algérien :

      « Trente ans après l’indépendance, nous voilà ruinés, avec plus de nostalgiques que le pays comptait d’habitants et plus de rapetoux qu’il n’abritait de colons. Beaucoup d’Algériens regrettent le départ des Pieds Noirs. S’ils étaient restés, nous aurions peut-être évité cette tragédie. » – Boualem Sansal.

      Ce même Boualem Sansal écrivait par ailleurs : « En un siècle, à force de bras, les colons ont, d’un marécage infernal, mitonné un paradis lumineux. Seul l’amour pouvait oser pareil défi, … Quarante ans est un temps honnête, ce nous semble, pour reconnaître que ces foutus colons ont plus chéri cette terre que nous, qui sommes ses enfants. »

      Il rejoint en cela la journaliste Malika Boussouf qui écrit également :
      « Si les Pieds Noirs n’étaient pas partis en masse, l’Algérie ne serait peut-être pas dans l’état désastreux dans lequel elle se trouve. »

      Et pour en terminer, Ferhat Abbas, président de la république algérienne, du temps du G.P.R.A., avait reconnu :

      « La France n’a pas colonisé l’Algérie. ELLE L’A FONDÉE. »

      Quant à vos 85 % d’illettrés ! ! ! …… Décidément, vous ne lisez pas les auteurs algériens !

      « La scolarisation française a fait faire aux Arabes un bon de mille ans ! » – Belkacem Ibazizen, fils d’un instituteur kabyle.

      ‘’ …… des serfs sur leur propre terre… ‘’ ! ! ! …… Vous voulez sans doute parler de cette période de plusieurs siècles où l’Afrique du Nord était colonisée par la puissance ottomane ?

      À propos ! … Je me suis laissé dire qu’il subsisterait des Arabes en Algérie ! ! ! …… Le pays d’origine des Arabes, c’est bien l’Arabie ? … dites-moi ! …… Alors que font-ils encore dans un pays berbère ? …… La ‘’décolonisation‘’ de l’Algérie serait-elle incomplète ?

      C’est fou ce qu’on peut découvrir lorsqu’on lit autre chose que …… L’Humanité !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        23 octobre 2016

        ” ils ” [ les pieds noirs ] ont fait , à force d’ amour, d’ un marécage un paradis lumineux ”

        c’ est ce que les colons … fascistes firent des marais du Latium, là où avaient échoué la Rome antique et le Royaume de Savoie , à force de courage, d’ amour et d’ obstination

        le Fascisme c’ est l’ Homme en lutte

        Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    15 octobre 2016

    ” une troisième guerre mondiale est elle possible ” ?

    possible … mais une guerre du 93 certainement

    c.f. le ” sauvageon ” de … 15 ans ( connu des services de police mais, curieusement, pas de la Justice ! ) qui brise le coude de son proviseur adjoint et roue de coup l’ assistante de celui ci

    certains proposent déjà qu’ il soit ” réintégré dans la vie sociale … heureuse ” par une croisière en voilier autour du Monde … plutôt que le voilier je pencherai pour la … galère

    Répondre
  6. prothais-jean-pierre prothais

    14 octobre 2016

    une 3eme guerre mondiale ca pourrais mettre tout le monde +ou – d accord il y aurais plus aucuns de survivant l arme atomique seras lancè par touts les peuples qui y sont dotè et basta comme ca on pourras plus jamais de quoi que ce soit sur ce bordel de planète ils y a trop de dictateurs et comme ca les problèmes que on rencontre de tout les jours seras vite baclè lol haaaaaaaaa je suis pas fou mais vive la prochaine guerre ce monde et pourris

    Répondre
  7. TONTON

    14 octobre 2016

    USA 240 ans d’existance est 220 ans en geurre avec le monde entier
    A vous choisire vos amis
    Chrysostom

    Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    14 octobre 2016

    sachant que la fortune des milliardaires a ” fondu ” de 300 milliards de $ en 2015 , une guerre n’ est donc pas chose impossible pour … qu’ ils se ” refassent ”

    le facho

    Répondre
  9. Jaures

    14 octobre 2016

    “Allons-nous vers une troisième guerre mondiale ? Le sujet a été souvent traité.”
    Effectivement. Exactement depuis la fin de la seconde.

    Répondre
  10. Bistouille Poirot

    14 octobre 2016

    Nous parlions en 1914 de la “Der des Der” pour des hostilités qui durèrent 4 ans et qui affectèrent toute notre planète. Cet univers fini aurait pu contribuer à une prise de conscience suffisante pour tuer dans l’oeuf tout nouveau conflit. Rien n’y fit, 20 ans plus tard, nous rajoutions une année de guerre supplémentaire en passant de 4 à 5 ans et comptions 50 millions de terriens en moins pour faire de la place à la population restante et l’exploiter au travers d’un plan de reconstruction massif, dit plan Marshall.
    Nous sommes à présent 7 milliards d’habitants sur une Terre dont le diamètre n’a pas bougé d’un pouce. Plusieurs nations disposent de cuisines rudimentaires où des apprentis sorciers nous fabriqueraient des bombes nucléaires dîtes artisanales mais curieusement dotées d’un pouvoir de destruction massif. Le seul espoir que nous pourrions en retirer serait celui de voir un prochain conflit, réduit à quelques heures d’intervention sans même savoir si un seul survivant serait encore capable d’en mesurer la durée.
    En gros, vous êtes chez vous, pétri d’angélisme, mais vous disposez d’une arme pour vous défendre contre une attaque que vous imaginez impossible. Mais l’arme, vous l’avez et…. je l’ai !
    Il ne reste plus qu’à attendre l’événement et l’invocation d’une circonstance atténuante.
    Eh bien à l’échelle des nations c’est la même chose. Quelque fou d’envergure circule dans nos rangs, une Nature complice n’a rien fait pour le rendre stérile et les “Renseignements Généraux Internationaux” ne l’ont toujours pas localisé. Pourtant, son profil est connu. il porterait parait-il une frange et une petite moustache qui auraient souffert des effets nocifs d’une chimiothérapie sur la pilosité du patient. Oui, une troisième guerre mondiale est possible mais qui aurait enfin l’avantage de nous préserver de la quatrième.
    Alors un conseil de “Bison Bourré”: foncez…mais sans moi ! Je suis en partance pour Rosetta;

    Répondre
  11. FLANDRE

    14 octobre 2016

    L’impérialisme débridé, irresponsable et sanguinalre américain, toujours conduit par les mêmes “dominateurs” n’est-il pas la source de l’ensemble des problèmes que connait le monde.

    Répondre
    • Jacky Social

      16 octobre 2016

      Flandre, etes-vous borgne?

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      16 octobre 2016

      certes en partie ! grande ou petite cela reste à déterminer !

      voilà comment il est également possible de voir l’ affaire

      le commerce adoucit les moeurs [ belliqueuses ] dit on … mais pour conquérir certains marchés qui vous sont hostiles [ par un nationalisme … mal compris ] il vous faut … faire la guerre sous la ” fausse bannière ” de Sainte Démocratie [ compagne légitime de … Commerce ] pour ouvrir ces marchés

      bref, le ” marchand ” est un être tout aussi belliqueux que le soudard et c’ est lui qui tient les cordons de la … Bourse

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)