Un héritage millénaire

Posté le janvier 10, 2009, 12:00
2 mins


Il ne faut pas complètement désespérer, certains de nos élus sont encore conscients de la réalité de la France
et osent le dire. Ainsi, lors du débat sur l’identité nationale, Dominique Souchet, député du MPF a rappelé le vrai sens de cette identité française.

Rappelant les souffrances de la Vendée lors de la terreur, il a déclaré :

« J’appartiens à une région qui a été agressée, puis martyrisée par un gouvernement français
terroriste qui a écrit là l’une des pages les plus noires de notre histoire
. »

Avant de souligner :

 » C’est la force de l’appartenance à un héritage millénaire qui l’a emporté sur la trahison momentanée de ses valeurs fondatrices. « 
La Vendée a ainsi donné à la France « le plus grand nombre de tués par habitants pendant la première guerre mondiale ». 

Son combat est clair :

Cet attachement chèrement acquis à l’identité nationale, nous ne pouvons pas accepter d’en voir aujourd’hui l’objet caricaturé ou tourné en dérision, assimilé de manière irresponsable à
une « intolérance culturelle » ou à une « xénophobie d’Etat ».
Face à ces menaces, l’identité nationale reste pour nous un combat qui doit s’ordonner aujourd’hui autour de trois
priorités : un combat contre le délitement de la langue commune ; un combat contre l’amnésie de l’histoire nationale ; un combat contre l’abandon du
modèle de l’assimilation à la française
. […] » cité par Le Salon Beige.

Il est malheureux que ce bon sens, cette fidélité à la France, à la grande comme à la petite patrie, ne soit pas plus partagés par nos élus !