URSSAF : encore un procès scandaleux !

Posté le février 25, 2015, 11:55
6 mins

On se souvient peut-être de l’affaire de Locmi­quélic, où les gérants d’un bar avaient été poursuivis par l’URS­SAF parce que leurs clients les aidaient à desservir – ce qui, dans le monde kafkaïen où nous vivons, s’apparente, paraît-il, à du « travail dissimulé ».

On se souvient aussi de la mésaventure survenue à notre ami Claude Goudron, qui avait été « redressé » pour avoir prêté sans intérêt de l’argent à l’un de ses ouvriers – ce qui constituait, au jugement des commissaires politiques staliniens, un avantage en nature dissimulé.

Cette fois, c’est la gérante d’un petit restaurant de la région de l’Artois, âgée de 65 ans (ce qui signifie que, selon les socialistes, elle devrait être en retraite depuis 5 ans…), qui est passée devant le tribunal correctionnel d’Arras, le 12 février dernier.

Elle aussi était jugée pour « travail dissimulé ». La raison ? Son mari, âgé de 70 ans (qui habite avec elle au-dessus du restaurant), l’avait aidée à servir des bières aux clients.

Pour achever de brosser le tableau, signalons que cette odieuse « exploiteuse » du pauvre « prolétariat » (se­lon la vulgate archaïque des inspecteurs de l’URSSAF), réalise un bénéfice annuel de… 700 euros.

Ce sont donc ces dangereux capitalistes qui ont été traînés devant les tribunaux.

Ce simple fait divers devrait suffire, dans un pays normal, à transformer de fond en comble le système d’inspection du travail.

Et, pourtant, non ! On continue à se gargariser d’un système merveilleux, « que le monde entier nous envie », qui serait extrêmement protecteur pour les salariés.

ça, pour être protecteur, il est protecteur. Mais pas pour les salariés, car, au train où vont les choses, il n’y en aura bientôt plus dans le secteur privé en France. Il est protecteur pour ceux qui auraient pu être salariés et qui sont, en réalité, chômeurs.

Merci l’URSSAF !

Essayons de démêler tous les problèmes de cette organisation qui assassine le travail en France, sous couvert de protection des salariés.

Le premier problème, c’est évidemment la permanence d’une vision de lutte des classes. À entendre les inspecteurs du travail (dont l’inénarrable Gérard Filoche, coqueluche des plateaux télévisés), nous vivrions encore à l’époque de « Germinal », avec un prolétariat exploité par des capitalistes avides.

La réalité, c’est que patrons et ouvriers sont aujourd’hui dans la même galère et que, s’il y a une « lutte des classes », elle concerne plutôt l’opposition entre les professions protégées (qu’elles relèvent du secteur public ou de l’oligarchie financière irresponsable) et les professions exposées.

Deuxième problème : les patrons sont présumés coupables, comme l’a très bien dit l’avocat de cette malheureuse gérante de restaurant.

Alors que, partout ailleurs dans le droit (et même, maintenant, dans la plupart des dossiers fiscaux), l’accusé est présumé innocent, dans les dossiers d’inspection du travail, il doit, au contraire, faire la preuve de sa bonne foi. Ce qui revient à dire qu’il est supposé coupable jusqu’à preuve du contraire.

Ce scandale juridique n’a pas l’air de beaucoup traumatiser nos dirigeants qui n’ont que les « droits de l’homme » à la bouche…

Enfin, rappelons que la justice en matière de droit du travail est encore pire pour l’employeur que la justice prud’homale. Car cette justice ne se rend pas dans des tribunaux où employeurs et salariés sont paritairement représentés (ce qui ne protège pas toujours les patrons, puisque leurs représentants sont souvent ti­morés, mais qui évite au moins les dossiers caricaturaux), mais dans une juridiction massivement acquise aux principes marxistes.

M. Filoche crie à qui veut l’entendre (et même à ceux qui n’y tiennent pas spécialement…) qu’il faudrait da­vantage d’inspecteurs du travail. Il me semble clair, au contraire, que l’emploi en France agonise sous le poids de cette administration soviétoïde qu’est l’URSSAF.

Bien sûr, les syndicats patronaux, terrorisés à l’idée d’apparaître « an­ti-sociaux », n’osent rien dire.

Mais rien ne pourra être fait pour relancer l’emploi dans notre pays si l’on ne change pas en profondeur l’image que nous avons des patrons, notamment ceux de PME, dont l’objectif n’est évidemment pas d’« exploiter » leurs employés, mais de faire vivre le plus harmonieusement possible leur entreprise. Et, pendant qu’ils traquent les « exploiteurs », les inspecteurs de l’URSSAF laissent pratiquer la fraude sociale à grande échelle…

Décidément, l’URSSAF est bien l’un des principaux freins à l’emploi !

Guillaume de Thieulloy

98 réponses à l'article : URSSAF : encore un procès scandaleux !

  1. pi31416

    03/03/2015

    Moi, je confesse être fasciné par la Sécu.
    Pour deux raisons.

    La première, l’esprit de justice et de solidarité, Jacques payant trois fois plus pour la retraite de Gaston que pour celle de Jules, tous deux retraités, parce que Gaston gagnait trois fois plus que Jules.

    La seconde, l’esprit de famille: Ugolin dévorant ses enfants pour leur conserver un père.

    Répondre
  2. Toni

    02/03/2015

    Js and his.
    I totally agree with both of You, i am fed up with jaures. It is time to Say enough is enough.
    France is one the last communist country in the world …
    I am personnaly disgusted by jaures.

    Ses you later.

    Don t you think we should speak English ? Maybe jaures would leave ?

    Répondre
    • Jaures

      02/03/2015

      You’d better try chinese !

      Répondre
    • Jacky Social

      02/03/2015

      Personally I would go for Russian, the language of his peers. But I am sure the jerk would be totally lost. Now he’s again posturing and complains over insults. The same litany all the time. He’s very confused over morality and legislation. He’s in fact clueless. He should be ousted from this blog, but apparently our right-winged authors don’t give a toss. He has been insulting our views and values all along and then complains over the coarse character of our replies. What a weird guy. A real perv. Personally, I hate him and would liquidate him on the spot. With my own hands. A real pleasure. He’s so fucking stupid and self-contradictory. He is arrogance made man. A pathetic troll.

      Répondre
  3. Jaures

    02/03/2015

    Eureka, rien ne vous oblige à me répondre mais je laisse ceci à votre réflexion.
    Qui pollue ce blog ? Celui qui expose des idées certes différentes de celles des éditorialistes de ce site mais de manière correcte et cohérente, ou ceux qui débitent des insultes si niaises et vulgaires que certains de leurs auteurs n’osent même pas les exprimer en Français ?
    Je vous laisse juge.

    Jacky, sur vos derniers commentaires:

    – Je vois que la conclusion de votre raisonnement est « vive la mafia ! ». C’est effectivement son aboutissement logique.

    – La France accueille plus de 20 000 entreprises étrangères pour 2 millions d’emplois. Les implantations ont augmenté de 9,1% en 2014 (3ème rang européen).

    – Vous pouvez signer ce que vous voudrez, si vous êtes en danger, la police, les secours vous viendront en aide. Si vous faites un malaise, l’hôpital vous prendra en charge.
    De même, vous empruntez des routes, des transports payés au moins en partie par la collectivité. Vous avez suivi des études dans des écoles qui, même privées, sont subventionnées par l’Etat et les communes. Vous avez des papiers (cartes, permis,…) délivrés par l’Etat. Etc…
    Bref, votre renoncement unilatéral est aussi vain que celui d’un ado qui clamerait renoncer à l’aide des adultes.

    -Si la liberté qui s’organise n’est pas la liberté alors je puis entrer chez vous et piocher dans votre frigo. Je puis rouler à 200km/h en ville. Les étrangers peuvent entrer et s’installer en France librement. Les adultes peuvent détourner les mineurs…
    La liberté sans organisation légale est juste la loi de l’arbitraire.

    – Curieusement, vous vous entêtez à appeler Ponzi la sécu qui n’est qu’un système d’assurance. Un peu comme si vous nommiez une table un lavabo.
    Pourtant qu’est-ce qu’une assurance sinon l’utilisation des cotisations pour indemniser les victimes ?
    Qu’est-ce que la sécu sinon l’utilisation des cotisations pour prendre en charge les malades ?
    Une cotisation n’est pas fictive. Le système Madoff a duré 20 ans et s’est effondré à la première crise financière. La sécu existe depuis 70 ans et mes parents, ne vous en déplaise, sont correctement soignés et touchent une pension bien méritée après 45 ans de labeur.
    J’espère qu’il en sera de même pour les vôtres et vous-même.

    Répondre
    • Jacky Social

      02/03/2015

      I don’t have time to answer your bullshit. It’s late and the weekend is over. You got it all wrong. Completely wrong. Game over, man. My patience has run out. I know this subject far better than you’ll ever do. This will be my last post addressed to you, whatever you may say from now onwards. I am busy and have nothing to do with a tosser like you. Please do me a favour: continue crushing private business and initiative. You’re such a small guy and a big nothing.

      Répondre
  4. Jaures

    01/03/2015

    Voici mes réponses dans l’ordre cher Jacky.
    1) Vous dîtes que vous voulez convaincre mais dans votre post du 26/02 à 18h56 vous écrivez « Je n’ai pas envie de convaincre ».
    2) Si vous pensez que les entrepreneurs honnêtes sont « petits et sans vision », c’est triste. Est-ce à dire que pour réussir il faut selon vous bafouer les lois ? Vive la mafia, alors !
    Il y a des entrepreneurs qui partent et d’autres qui arrivent: les investissements étrangers en France ont cru de 9% en 2014.
    3)La loi pour le mariage gay était dans le projet de F.Hollande. Ce n’est pas une exception française, elle existe dans la plupart des pays démocratiques. Bientôt seuls les théocraties islamistes et Poutine n’en voudront pas.
    4) La société ne fonctionne pas selon mes principes. Loin s’en faut ! Mais je respecte les lois et incite mes enfants à le faire. Vous pouvez vivre selon vos principes dans le cadre des lois. Vous pouvez militer pour changer les lois. Vous pouvez même vous expatrier. Mais vous ne pouvez pas, c’est vrai, imposer vos principes à la majorité. Sauf à créer votre autocratie.
    5) Votre sécu et votre retraite nous regarde car, même si vous ne cotisez à rien, on ne vous laissera pas crever. De plus, il importe que, même si vous êtes totalement irresponsable, vos enfants soient couverts.
    La retraite par répartition est le système que les Français ont choisi. Ils peuvent tout à fait en changer. Il vous reste à les convaincre de le faire.
    6) La responsabilité et la liberté s’organisent. C’est le rôle des lois car définir la limite des libertés (à quel moment elle nuit à celle des autres) est complexe. Par exemple, êtes vous pour que les homos aient le droit de se marier ? En quoi cette liberté limite la vôtre ?
    7) Vous voulez limiter le rôle de l’Etat à votre conception personnelle de l’Etat (comme pour le mariage). Or, en démocratie, tout est discutable: les traditions, les concepts, les opinions,…C’est le peuple qui tranche. A vous de convaincre !
    8) Au lieu d’écouter ce qu’on vous dit, vérifiez vous-même. Vous recevrez à 50 ans votre relevé de carrière.
    9) ?
    10) Quand l’Etat décide par exemple d’augmenter la durée de cotisation, c’est au peuple de décider si cela est pertinent ou non. Bien sûr qu’un contrat d’assurance privé peut se réviser unilatéralement ! Aucune assurance n’est tenue de vous assurer. Si vous n’êtes pas content de l’évolution de votre contrat on ne vous retient pas.
    11) La pyramide de Ponzi n’a rien à voir avec un système d’assurance. La sécu n’est rien d’autre qu’une assurance.
    12) Je ne suis pas pour le système d’assurance santé et retraite français par idéologie. Je suis un pragmatique. Je constate que je suis fort bien couvert ainsi que ma famille pour bien moins cher que le coût des assurances privées américaines, par exemple.
    Et, en 2008, alors que les retraités américains ou Irlandais devaient retrouver un travail suite aux faillites des différents fonds de pension, mes parents, ouvriers retraités, continuaient à toucher leur pension. De même, je ne supporterais pas de les voir renoncer aux soins ou fréquenter des free clinics.
    C’est cela qui me fait préférer ce système. Rien d’autre. Montrez moi par l’exemple qu’il en existe un meilleur et je le soutiendrai sans état d’âme.

    Répondre
    • Jacky Social

      01/03/2015

      1) Non, je ne veux pas convaincre. Cela ne m’intéresse pas. Je tape trop vite et j’ai laissé cette erreur. Les phrases suivantes le démontrent aisément.
      2) Oui, il faut d’urgence bafouer vos lois socialistes créatrices de pauvreté et faire en sorte de les éliminer d’urgence de tous les codes. Vive la mafia! Exactement. La mafia, c’est le PS et toute les gauches qui pillent nos pays.
      3) Quels sont ces investissements étrangers? Combien d’emplois créent-ils? Quelle est la balance de création d’emplois? Est-elle positive ou négative?
      Pour le reste, on m’attend pour manger. Alors je vous laisse à vos sottises. Sachez que je me fouis de l’état, de vous et de la majorité. Vous ne répondez à mes arguments. Et c’est bon. Vous avez raison et j’ai tort. Le premier fiscard qui se pointra et me fera chier aura à le regretter. Vous en entendrez parler. Le reste, c’est du vent.

      Répondre
    • Jacky Social

      01/03/2015

      Point 5: si vous osiez me dire cela en face, je vous casse en morceaux. Ma vie m’appartient et mon argent n’est pas à vous. Vous croyez que ce que je dis, c’est de la blague? Un caprice? Je n’ai besoin de rien et surtout de personne. Je signe le contrat que je renonce à toute assistance de l’état, maintenant et toujours.
      Point 6: La liberté qui s’organise n’est pas la liberté.
      Point 12: la CQ n’est pas une assurance. C’est un Ponzi car elle fonctionne suivant les principes de Ponzi et de Madoff.
      Votre état est en faillite, Jojo. Vous ne supporteriez pas de les voir etc. Avec des trolls dans votre genre, c’est pourtant ce qui va bientôt se passer, bien évidemment. Ensuite, vos parents, vous savez ce que je pense de ces merdeux.

      Répondre
      • euréka

        01/03/2015

        @ jacky

        Qu’avions nous dit ? qu’on ne répondait plus aux posts de jaurès. En le faisant vous contribuez à polluer ce forum.

        Vous êtes décidément incorrigible.

        Répondre
        • Jacky Social

          01/03/2015

          Vous avez raison, eureka, j’en suis conscient. Je suis ridicule.

          Répondre
          • Toni

            02/03/2015

            Yes but communism is becoming an enormous threat for this coutry, i do not want to live in Venezuela …
            Yes I am truly worried jacky social.

  5. HansImSchnoggeLoch

    01/03/2015

    Is french social security (ss) a Ponzi scheme?

    Not quite, a Ponzi scheme is comparable to paid sex between two consenting adults without warranty of the results.
    On the same sexual scale an unwanted relationship with ss is tantamount to rape.
    And what makes matters worse, the victim is forced to pay for being sodomized.

    Répondre
    • Jacky Social

      01/03/2015

      Yes, I fully concur with your point: a Ponzi scheme is a lot worse, incomparably worse. However, the Ponzi scheme principles are the same as those governing the French SS and the like in Western Europe. Only Wanking-Jojo doesn’t get it.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        01/03/2015

        JS, for your sake and sanity you should avoid posting to the jerk polluting this site.
        He is setup and talks the same way radio Yerevan did during the cold war era.
        Here some jokes to boost up your morale.
        http://www.bratislavaguide.com/radio-yerevan-jokes

        Répondre
        • Jacky Social

          01/03/2015

          Thank you very much for the kudos, HS. The thing is that we are read by quite a number of people and I reckon that some answers need to be provided to rebut this jerk’s rubbish. Otherwise he will eventualy manage to undermine this site for good. Overall, I agree with you: he’s a pain in the neck. A real nuisance. I’ve betrayed my word and apologise for that, but it was stronger than me. It was weak of me. I’ll stop this now. You’re right. Best.

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            01/03/2015

            JS, I don’t think somebody with common sense will ever be influenced by the crap he tries to spread on this site.
            Let him utter his gibberish, it’s probably his only way to reach climax.

  6. Jaures

    01/03/2015

    Cher Jacky, voici pour répondre à vos différents posts.
    La sécurité sociale n’a rien à voir avec une pyramide de Ponzi.
    Une pyramide de Ponzi, c’est quand on utilise l’apport des nouveaux investisseurs pour servir des rendements fictifs aux anciens. Cela n’a rien à voir avec la sécurité sociale qui est un système d’assurance: les cotisations servent à payer des prestations.
    Avec une pyramide de Ponzi, si un grand nombre d’investisseurs retire son argent, le système s’effondre.
    Pour la sécu, comme n’importe quelle assurance, si les prestations coûtent plus cher que le produit des cotisations, il suffit d’augmenter ces dernières (taux, assiette,…) ou de baisser les premières (remboursements, indemnités,pensions,…).
    D’ailleurs on voit bien qu’avec la crise, le système Madoff s’est écroulé avec 50 milliards de perte. Beaucoup de fonds de pension se sont effondrés. La sécurité sociale française, elle, fonctionne.

    Vous dîtes: « Toni ne vole absolument rien. Quelles lois viole-t-il? Aucune. Ce ne sont que des lois socialistes. Moralement, il ne fait absolument rien de mal. »
    Si. Toni vole ceux qui cotisent car s’il est malade, il sera pris en charge alors qu’il ne cotise pas. Pareillement, son employeur vole ses concurrents.
    On ne peut limiter son respect des lois à celle que l’on considère comme « morales », sinon, que direz-vous à un trafiquant de drogue qui vous dira qu’il n’est pas plus immoral de vendre du haschich que de l’alcool ?
    Que direz-vous à quelqu’un qui voyage sans payer estimant que les transports sont trop chers ?
    On peut toujours trouver une excuse morale à ses propres turpitudes. La loi doit s’appliquer à tous. Si elle ne vous convient pas, militez pour la changer. Si vous souhaitez un système anglo-saxon avec une prédominance du privé dans les retraites et la santé, c’est à vous de convaincre (mais je sais que cela ne vous intéresse pas) que ce serait mieux pour tous. Apparemment, cet exemple ne fait guère rêver.

    Vous dîtes que les assurances auto sont privées. C’est juste mais tout le monde ne possède pas d’automobile et son achat est libre. Par contre, tout le monde a un jour ou l’autre un problème de santé et il importe que les personnes fragiles (enfants, personnes âgées, handicapés,…) soient également couvertes. C’est ce en quoi la santé n’est pas un business comme les autres. Par ailleurs, tout l’aspect complémentaire est libre. Vous pouvez souscrire librement une complémentaire privée ou mutuelle.

    Enfin, sur les zones de non-droit, vous touchez effectivement le problème. Quand je vous dis que le travail au noir crée une zone de non droit, vous me rétorquez « et les séquestrations ? ».
    Est-ce à dire qu’il faut tolérer travail au noir et séquestrations ?
    Je pense que non. D’ailleurs, les occupations illégales sont condamnées par la loi: des postiers ont été condamnés à 1500€ d’amende pour occupation illégale de locaux, la confédération paysanne à 3000€ pour blocage d’un site,…
    Pour les séquestrations, les auteurs sont toujours condamnés mais avec sursis car il s’agit de personnes au casier judiciaire vierge et les patrons retenus, rarement plus de 24h, ne portent jamais plainte.
    De même, les patrons des salariés au noir écopent le plus souvent d’une amende, sauf en cas de récidive ou quand d’autres infractions sont constatées.

    Répondre
    • Toni

      01/03/2015

      Allez à part faire le schtroumph moralisateur ici, vous allez faire quoi ?

      Parce que voyez vous j’en ai rien à branler de vos beaux principes, des institutions françaises concernant ce dossier et disons qu’il en faudra un peu plus que de flooder ici pour m’impressionner.

      Répondre
    • Toni

      01/03/2015

      Bon Maintenant monsieur jaures,
      On reste bon amis et comme je n’ai pas l’intention de vous raconter toute ma vie et de vous supporter vous et vos collègues pendant encore 35 ans de carrière on va divorcer …

      Oui je voterai certainement … Ce coup ci avec mes pieds. Merci pour votre aide à propos, je jauge une personne et les gens sur une période de carrière de 10 ans et sur 30 ans de vie. Cela permet d’avoir un bon échantillon des bons et mauvais coté d’un pays.

      Là je juge le pays france composé à 60% de gens qui ne sont ni plus ni moins qu’un ramassi de tockards mals embouchés, chauvins et vieux schnoks avec un type d’immigration et des dirigeants aussi cons et débiles.

      Je ne suis pas parti avant car je laisse toujours pendant un bon laps de temps le bénéfice du doute. A propos je travaille aussi légalement par ailleurs et je vous laisse mes cotisations chômage et retraite.

      Ciao Jaures
      et non « au revoir » parce que je n’ai aucune intention de vous revoir.

      Répondre
    • Jacky Social

      01/03/2015

      NON A TOUT. Vous parlez en étant dans le système. Nous, on veut êtes en dehors. D’abord, je n’ai pas dit que la CQ était un Ponzi, mais que ses principes de financement étaient semblables à un Ponzi, ce que vous décrivez très ben vous-même d’ailleurs et c’est exactement ce que je voulais: « Une pyramide de Ponzi, c’est quand on utilise l’apport des nouveaux investisseurs pour servir des rendements fictifs aux anciens ». Ben, c’est exactement la CQ, ça. On se repose sur la génération suivante pour financer l’ancienne, comme Ponzi se reposait sur les nouveaux investisseurs pour rémunérer les anciens. Quant aux financements fictifs, tout à fait qui eut nous garantir ce que seront les pensions d’état dans 20 ans. On n’a même pas de contrat. La loi, elle, elle change tout le temps, du moment que l’état est gagnant. Les cotisations ne servent pas qu’à payer des prestations, bien loin de là. Nous payons nos visites médicales car rien n’est gratuit, ce qui est normal, et la CQ n’est pas un système d’assurance en soi. Par ailleurs, Madoff n’est pas un capitaliste, mais un arnaqueur comme l’état. Si vous dénoncez Madoff, vous dénoncez l’état exactement pour les raisons expliquées plus haut. Et puis vous, vous dites que la CQ française fonctionne bien. Etrange, elle est dans le rouge depuis plus de 40 ans et ruine les Français et la compétitivité. Avec l’argent des autres, comme c’est facile. Bon, on sait que vous aimez cette couleur, le rouge sovietcong. Ensuite, vous oubliez que la CQ est vraiment une arnaque de première: 1) Elle rationne les soins de santé (on a droit à autant etc. suivant des clés de répartition absconse et arbitraire) 2) Elle ne couvre pas tout cfr. les maladies orphelines et les opérations à l’étranger. Raison invoquée: cela coûte trop cher. Ben oui, c’est pour ça qu’on croyait que l’état était bon et généreux. Désolé, mais la CQ d’état ne rembourse que les petits rhumes et l’appendicite pour ainsi dire. Pour le reste, c’est « démerdez-vous ». Quant au reste, gardez vos lois pour vous. Martin Luther King, Républicain, disait ceci: « Tout de ce que les Allemands ont fait de 1933 à 1945 était légal ». Alors, vous savez, les lois, ce n’est pas grand chose. Si je devais subir une condamnation pour l’une ou l’autre chose qui n’a rien à voir avec la morale mas tout avec les lois socialistes et leur camisole de force, il est très clair que Monsieur le Juge, petit fonctionnaire payé par nous (qu’il ne l’oublie pas), passerait un très mauvais 1/4 d’heure. Ce sera alors l’escalade jusqu’au bout. Ce sera lui ou moi ou les deux. Je n’ai peur de personne.

      Répondre
      • Toni

        01/03/2015

        Merci pour votre intervention Jacky Social.

        Répondre
      • Jaures

        01/03/2015

        Si nous sommes d’accord sur le fait que la sécu n’est pas un Ponzi c’est un bon début.
        Comme je l’ai dit, la sécu est une assurance: elle sert les prestations possibles avec les cotisations qui entrent. Si elle est toujours « dans le rouge », comme vous dîtes, c’est qu’en matière de santé, on veut toujours un maximum de prestations pour un minimum de cotisations (voire, dans le cas de Toni, pour aucune cotisation).
        Cependant, vous exagérez beaucoup. La sécu ne rembourse pas que les opérations ou maladies bénignes. C’est faux. Un cancéreux, un malade du coeur, un diabétique grave,… sont totalement pris en charge. En cas d’invalidité ils touchent une pension. On peut toujours dire que c’est insuffisant mais, encore une fois, regardez ce qui se passe ailleurs avec les assurances privées !

        En ce qui concerne la retraite, il est normal que le système évolue car le contexte évolue également. Quand le système de retraite a été institué, en 1910, moins de 10% de la population atteignait 65 ans (âge de départ d’alors). Aujourd’hui, plus de 20% de la population est retraitée et peut espérer en profiter au moins 20 ans.
        Comme je le disais plus haut, la contradiction vient que tout le monde souhaite profiter de sa retraite mais en cotisant peu et en touchant une pension généreuse.
        Il importe que des choix soient faits pour la retraite de base.
        Mais la retraite en France a 3 piliers: la retraite de base, la complémentaire et la capitalisation libre.
        Il n’y a pas de miracle: en Angleterre on cotise moins mais la retraite de base est ridicule (moins de 500€/mois). Ceux qui n’ont pas eu les moyens de cotiser à un fonds de pension ou qui ont fait le mauvais choix finissent parmi les 2,5 millions de retraités sous le seuil de pauvreté.

        Enfin, tout ce que fait un dictateur est légal, effectivement, puisque la loi est la sienne. Je ne parle pas de ça mais des pays démocratiques. Quand une loi est votée, chacun peut-il s’en affranchir au nom de sa propre morale ? Si vous répondez oui, vous pouvez effectivement travailler au noir mais, par ailleurs, il ne faudra pas vous plaindre si on vous cambriole au nom d’une autre morale (« la propriété c’est le vol ») ou même si on vous assassine au nom d’une morale supérieure (Dieu) ou nihiliste (« Maintenant supposons qu’il n’y a pas de Dieu ni immortalité de l’âme. Maintenant dites-moi, pourquoi devrais-je vivre avec droiture et faire de bonnes actions, si je vais mourir entièrement sur terre? … Et si c’est le cas, pourquoi ne devrais-je pas (tant que je peux compter sur mon intelligence et l’agilité pour éviter d’être pris par la loi) couper la gorge d’un autre homme, voler, … » Dostoïevski « Crime et Châtiment ».)

        Répondre
        • Jacky Social

          01/03/2015

          Cher Jojo, vous n’avez pas rien compris à ce que j’ai écrit. La CQ n’est pas un Ponzi au sens littéral, mais techniquement c’est un Ponzi. Tout y est.
          « Comme je le disais plus haut, la contradiction vient que tout le monde souhaite profiter de sa retraite mais en cotisant peu et en touchant une pension généreuse ». Encore une fois, ce n’est pas exact. Les gens contribuent beaucoup et reçoivent peu, d’où leur frustration. Quand ils s’en rendent compte, il est généralement trop tard. Tout le monde se plaint de ce système sans jamais en dénoncer les causes, souvent par ignorance. « C’est comme ça », disent-ils. On se résigne alors qu’on a cotisé toute sa vie dans le vide, càd. sans savoir ce qu’on aura, car l’état ne s’engage pas, lui, (il pond des règles populistes et après on verra bien) et donc l’état au final ne nous doit rien, sinon un doigt dans le Q. En effet, il suffit de changer les règles du jeu. Et hop on précarise les vieux d’un coup de cuiller à pot à caviar. C’est beau, l’état. Il est libre de faire ce qu’il veut, lui, l’état. C’est un usurpateur et un irresponsable goinfre à libertés et un gouffre à pognon.
          Ensuite, qu’est-ce qu’un pays démocratique? Ils le sont tous à leur manière. Il y a des démocrassies populaires, des démocrassies sociales, des démocrassies autoritaires, des démocrassies présentielles, parlementaires, etc. Elles sont toutes étatistes. Je suis pour la République, càd. la minarchie. C’est ça le progrès. Pas l’interventionnisme permanent. Il est temps de grandir.
          « Quand à la propriété, c’est le vol ». Non, la propriété privée est un des tenants essentiels de la liberté. Le vol est répréhensible. On n’attend pas attendu vos lois et vos règles pour le savoir. Relisez les 10 Commandements. Tout y est et c’est largement suffisant. Le reste peut s’arranger par contrat et on doit être deux au moins pour qu’un contrat soit valable, ce qui n’est pas le cas du « contrat social » (je ne me souviens pas avoir signé quoi que ce soit en mon nom en ce sens, d’où la sensation de liberté volée et bafouée). La loi, c’est pour le vivre ensemble. Le financement de mes soins de santé et ma retraite n’ont rien à voir avec le « vivre ensemble », pas lus que mon épargne ou que mes autres assurances. Si pour vous la propriété, c’est du vol, alors allez voir ailleurs. Vous êtes un con. On vous l’a déjà dit, mais c’est incurable. Allez en Corée du Nord. Je vous paie le billet d’aller. Chiche. La liberté, c’est quoi pour vous? Baiser entre mecs, « oser » publier des dessins abjectes sur a foi des autres, être anti-Israël et donc antisémite? Ca, c’est du progrès, c’est ça?

          Répondre
          • Jaures

            01/03/2015

            Cher Jacky, un Ponzi est un Ponzi. La sécu ne donne pas des profits fictifs mais répartit des cotisations. Ou bien, toutes les assurances sont des Ponzi.
            En second lieu, tous les contrats, y compris privés sont révisables. Si vous avez une assurance complémentaire privée, vous avez pu constater que ses cotisations peuvent augmenter ou ses prestations baisser. Et si vous êtes en litige, vous vous tournerez bien vers les tribunaux de l’Etat honni.

            Il est faux de dire que l’on est surpris de sa retraite. Si on est au régime général, on connait précisément ses droits (montant, âge de départ,…). Ceux-ci vous sont personnellement précisés dés 50 ans.
            L’Etat n’est pas libre de faire ce qu’il veut. C’est le suffrage universel qui décide. Certains pays démocratiques ont des systèmes différents ou des niveaux de prélèvement inférieurs. C’est un choix. Il n’y a pas d’exemple où on parte plus tôt avec un taux de remplacement élevé pour des cotisations faibles. Si un tel système existait, je serais le premier à y souscrire.

            Lisez moi attentivement. Quand je cite « la propriété c’est le vol » (Proudhon) je ne livre pas mon opinion mais essaie de vous faire comprendre que si chacun agit en fonction de sa propre morale, au mépris des lois, comme vous le suggérez dans l’exemple de Toni, vous pouvez vous-même en être victime.
            Quand vous citez les 10 commandements, le vol y est condamné mais pas selon la conception de chacun du vol, sinon tout est permis. Quand un employeur ne paie pas de cotisation, c’est du vol car contraire à la loi. Si chacun peut voler au nom de sa propre morale, il faut vous attendre à devenir également victime.

            D’ailleurs, vous entrez vous-même en contradiction car vous permettez que l’on fraude, ce qui lèse la sécu et les entreprises honnêtes, mais réprouvez apparemment l’homosexualité qui,elle, ne lèse personne sauf votre morale personnelle.
            Ce que vous souhaitez, finalement, c’est que la société s’organise autour de votre ego, en fonction de vos propres valeurs morales, votre conception de l’Economie, vos phobies et vos intérêts particuliers.
            C’est sans doute pourquoi vous avez renoncé à convaincre.

          • Jacky Social

            01/03/2015

            NON. Encore une fois, vous n’y êtes pas du tout. Je vais commencer par la fin de votre post.
            1) Je n’ai pas du tout renoncé à convaincre. Cela ne m’intéresse pas. Je ne fais pas de politique. On ne peut convaincre que ceux qui veulent être convaincus. Ce qui explique la médiocrité du monde politique qui dit à la majorité (90% sont des veaux) ce qu’elle est prête à entendre (Bastiat disait que « l’état est cette fiction par laquelle tout le monde veut vivre au crochet de tout le monde »). Le monde politique est médiocre et fait preuve d’un talent énorme dans ce genre. Essayer de vous convaincre? Autant chier par la fenêtre. Seulement voilà, nous sommes lus et en vous répondant je parle aux lecteurs, ce qui m’intéresse nettement plus. S’il n’y avait que vous et moi, il y a belle burette que j’aurais fui ce site comme la peste.
            2) Il n’y a pas d’entreprises honnêtes. Il n’y a que des petites gens sans vision. Cependant, aujourd’hui, les chefs d’entreprise reviennent du respect des « lwahahas » et s’en vont ou ferment. Ils ont bien raison. Ils adoptent un comportement très rationnel. Ca vous fait chier et moi ça me procure un plaisir incomparable.
            3) L’homosexualité ne me gène pas outre mesure (elle a toujours existé, alors à quoi bon s’en faire?), mais il ne peut y avoir de mariage gay (là est la contradiction). Au-delà de cela, l’homosexualité ne me coûte rien, donc je m’en tape. C’est complètement bénin. Mariez-vous et puis basta. Pour moi, le mariage, c’est autre chose. A ce que je sache, la majorité des Français n’a jamais demandé de loi pour le mariage gay. On leur a imposé cette fausse valeur, alors qu’il y avait le PACS (une rare bonne idée du gouvernement français depuis Charlemagne).
            4) « Ce que vous souhaitez, finalement, c’est que la société s’organise autour de votre ego, en fonction de vos propres valeurs morales, votre conception de l’Economie, vos phobies et vos intérêts particuliers ». Jusqu’à preuve du contraire, la société vit selon vos principes à vous. Je ne demande pas qu’elle change pour moi, mais souhaite vivre selon MES PRINCIPES. Je ne vous demande rien. Cotisez à qui vous voudrez, MAIS foutez-moi la paix.
            5) Proudhon, c’est la véritable crapule socialiste. Ma liberté se termine là où celle des autres commence. Ma CQ et ma retraite ne regardent que moi. Je ne dérange personne.
            6) La morale des 10 Commandements n’est pas n’importe quelle morale. Vos lwahahas, c’est par contre du n’importe quoi. Aujourd’hui, c’est blanc, demain c’est noir au gré du vent (c’est le cas de le dire). Les valeurs fondamentales de liberté et de responsabilité ne sont pas négociables au gré du temps. Ce sont des valeurs ultimes. Libre à vous de les rejeter. On ne vous impose rien. Mais faites de même, ne m’imposez pas vos repères, surtout sous forme de lois fascistes (l’état n’a pas à faire ce que je peux faire moi-même en beaucoup mieux).
            7) « C’est le suffrage universel qui décide ». Oui, pour les domaines exclusivement régaliens. CQ et retraites ne font pas partie de ces domaines. Ils ne sont d’ailleurs nulle part écrits ou même suggérés dans les constitutions occidentales. Le reste de votre paragraphe est sans objet.
            8) « Il est faux de dire que l’on est surpris de sa retraite ». Je ne fais qu’couter les retraités jeunes et vieux autour de moi.
            9) « Si on est au régime général, on connait précisément ses droits (montant, âge de départ,…). Ceux-ci vous sont personnellement précisés dés 50 ans ». Et alors? Vous n’arrivez décidément pas à sortir du système et à penser hors de la boîte fasciste.
            10) Les contrats sont révisables, mais pas unilatéralement, comme l’état fait avec ses « engagements ». Par ailleurs; l’assurance complémentaire privée montre toutes les faiblesses du système publique moribond. Sinon, à quoi servirait-elle? Je n’ai pas d’assurance complémentaire et n’en veut pas. Je veux une assurance complètement privée et une retraite financée par capitalisation. Et les tribunaux sont justement l’un de ces domaines régaliens, qu’on appelle la « justice ». Ici, l’état doit jouer pleinement son rôle, car personne d’autre ne peut l’effectuer. On voit mal la justice être rendue par une entreprise privée: « Rendez à César, etc ».
            11) La CQ est régie par des principes très semblables à ceux qui régissent une pyramide de Ponzi. Vous l’avez vous-même indiqué dans votre précédent post. Vous pouvez toujours le nier. Votre définition était d’ailleurs parfaite et je vous en remercie :-))))).
            12) Enfin vous ne répondez pas vraiment sur la médiocrité, le rationnement et l’arbitraire générés par la CQ ainsi que sur bien d’autres points.
            Gardez donc votre système socialo-fasciste pour vous et ne l’imposez pas aux autres. Soyez respectueux des libertés des autres. Vous êtes un fasciste car vous voulez m’imposer un style de vie et une façon de penser et d’agir qui va à l’encontre ma volonté et ce sous des prétextes fallacieux et en faisant du chantage intellectuel (mon égo vous dit merde), c’est tout. Moi, la façon dont vous vivez m’indiffère profondément. De toutes façons, le système que vous défendez est déjà mort et on dirait que vous ne le savez pas encore.

  7. Jacky Social

    28/02/2015

    Est-ce que le Jojo peut nous expliquer en quoi le système social qui lui est si cher (ainsi qu’à nous aussi, mais pour d’autres raisons) n’est pas une pyramide ponzoïdale?
    Jojo, est-ce que votre système social repose sur un enchaînement (ce mot est important) semblable à une pyramide de Ponzi, oui ou non?

    Répondre
  8. Toni

    27/02/2015

    J assume ma condition de délinquant devant monsieur le syndicaliste.

    Mon dieu maman coucouche pipi, le garçon délinquant a regarde sous ma jupe. Il ne respecte pas maman état nounou qui est chargé de changer les couches culottes moltonel.

    Répondre
  9. BRENUS

    27/02/2015

    Alléluia, HANS…. est de retour. Enfin. Je craignait qu’il se soit découragé par la prise d’exclusivité du jojo le floodeur sur les commentairtes. Enfin, nous allons avoir un autre son de cloche que le lugubre glas fachogauchiste qui tente par tous les moyens d’empêcher les mélodies.

    Répondre
  10. Toni

    27/02/2015

    Disons que moi et mon employeur au noir avons conclu comme accord que les administrations et l’état français nous emmerde …

    Répondre
    • Jaures

      27/02/2015

      Oui, c’est à peu près le même accord que concluent tous les délinquants.

      Répondre
      • Jacky Social

        27/02/2015

        Toni, vous êtes, selon certains, un délinquant. Pourtant, vous n’avez tué personne. Vous n’avez ni volé, ni embêté personne. En quoi êtes-vous un délinquant? Par rapport à quoi?

        Répondre
        • Toni

          28/02/2015

          Rebonjour.
          Je réponds indirectement a cet abruti de troll de syndicaliste.

          Par contre jsocial les gens comme jojo m ont sérieusement porte préjudice à moi et mon entourage en 30 ans de vie.

          Répondre
        • Jaures

          28/02/2015

          Ami Jacky, on est un délinquant quand on ne respecte pas les lois.
          Contrairement à ce que vous dîtes, le travail au noir, c’est du vol car ne cotisant pas, Toni, s’il est malade, sera pris en charge avec les cotisations des autres.
          Par ailleurs, son employeur, en ne cotisant pas, fait de la concurrence déloyale aux entreprises honnêtes qui perdront des marchés et devront licencier.
          Toni et son employeur ne font donc pas mieux que de voler à l’étalage ou prendre de l’argent dans votre (notre) poche.

          Répondre
          • Toni

            28/02/2015

            Mais que jojo se lève de devant son ordi porte plainte au commissariat et me dénonce …

          • Jaures

            28/02/2015

            Les premiers à dénoncer le travail au noir sont les entreprises concurrentes qui en souffrent.
            Vous et votre employeur ne méritez pas plus de mansuétude que celui qui voyage sans ticket ou vole à l’étalage d’un magasin: à l’arrivée, ce sont les gens honnêtes qui payent.

          • Jacky Social

            28/02/2015

            Toni ne vole absolument rien. Quelles lois viole-t-il? Aucune. Ce ne sont que des lois socialistes. Moralement, il ne fait absolument rien de mal.. Moi, je ne veux plus de cotisation étatiste, d’où mon pseudo qui montre que je me moque complètement du système. Toni a bien raison. Il est rationnel. Est-ce si difficile à comprendre?

        • Toni

          28/02/2015

          JS, jojo parle de délinquants et bien attendons que le troll ou une de ses filles rencontre un de mes voisins des tours de la zep, des voisins genre « je ne suis pas charlie, je te butte à la kalach »

          Il y a 700 zones de non droit comme cela en france.

          Répondre
          • Jaures

            28/02/2015

            Le chantier sur lequel vous travaillez au noir est une zone de non-droit.

          • Jacky Social

            28/02/2015

            « Le chantier de Toni est une zone de non-droit ». Tiens, c’est intéressant ça. Et les occupations d’entreprises? Et les séquestrations de chefs d’entreprises? Et les blocages du trafic routier? Est-ce bien légal? Et les grèves sauvages? Les lois de Jojo ne valent que lorsque cela l’arrange. L’immunité des biens et des personnes, Jojo s’en bat les couilles.Simplement, en bon chien-chien, Jojo ne permet pas qu’on touche au beau système social que « tout le monde nous envie mais que personne ne copie ». A part Obamarx ou Castro.

  11. Toni

    27/02/2015

    Ah ben ça alors moi qui y a travaillé une fois ou deux au noir je tremble de peur devant le syndicaliste.
    Et justement les flics ils sont plus occupés avec mes voisins de la zep.

    Sérieux le syndicaliste si il se met en tête d’aller tout vérifier et chaque fois que quelqu’un fait une ou deux heures supp au noir va y avoir du boulot.

    Ceci dit chez le syndicaliste lui même ou certains de ces collègues décrits dans l’article ci dessus devraient se convertir comme capo SS ou agent de la gestapo.

    Répondre
    • Jaures

      27/02/2015

      C’est à votre employeur au noir que vous devriez en vouloir. D’une part parce qu’il vous prive de vos droits (retraite, chômage,…) d’autre part parce que si vous vous blessez, vous ne serez pas pris en charge comme accidenté du travail.
      Enfin, parce qu’en agissant ainsi, il fausse la concurrence et porte préjudice aux entrepreneurs qui respectent la loi.

      Répondre
      • Jacky Social

        28/02/2015

        Ce qui fausse la concurrence, c’est tout le système « social » qui empêche de compresser les coûts fixes. Le Jojo ne connaît décidément rien à la gestion d’entreprises dans le monde réel. Jojo ne comprend rien à l’économie non plus. C’est un fasciste: nous devons cotiser à l’état et nous taire sous peine de représailles! Nous n’avons pas voix au chapitre, mais c’est nous qui payons. Et puis ce gugusse vient parler de justice. Pourtant, c’est celui qui paie qui mène l’orchestre, non? Oui, mais pas chez Jojo. De toutes façons, Jojo a déjà perdu. Sa social-démocrassie se meurt et c’est tant mieux. Qu’elle crève. Ses arguments ne tiennent pas face aux réalités devant lesquelles il n’a que des lois et des règles. Que tout cela est faible. Les lois et les règles, c’est pour ceux qui y croient.

        Répondre
  12. Claude Roland

    27/02/2015

    Il y a des inspecteurs de l’URSSAF qui ont été accueillis à coup de fusil. Cette tendance va un jour brusquement s’amplifier. Hélas pour ces hommes/femmes. Nous vivons dans un pays racketteur mais les Français s’y trouve pas si mal que ça puisque personne ne dit rien. Qui ne dit mot consent. On a les dirigeants que l’on mérite, parce qu’on le vaut bien. Un point c’est tout. Quand ça ne va pas dans un pays, le peuple souverain change tout. Alors ?

    Répondre
    • Jaures

      27/02/2015

      Des policiers aussi sont accueillis à coups de fusils.
      Approuvez-vous cela ?
      Il y a des lois, on peut les combattre, c’est le jeu de la démocratie, mais quand elles existent elles doivent s’appliquer à tout le monde.
      En Grèce, tous se sont appliqués à contourner règles et taxes.
      On en voit le résultat.

      Répondre
      • Jacky Social

        27/02/2015

        Va te faire foutre avec tes lois, andouilles. Les lois dont tu causes ne sont que des règles faites pour les losers. C’est toujours l’état qui gagne en changeant les règles du jeu lorsque ça l’arrange. Travailler au noir ou pas, c’est pas ton affaire. Il existe des assurances privées qui peuvent bien mieux remplir cette fonction qui est très mal accomplie par ton état de merde. L’état, c’est pas ça. Je suis pour la « minarchie » chère à Bastiat.

        Répondre
        • Jaures

          27/02/2015

          Oui, vous dîtes toujours ça paisible Jacky mais êtes bien incapable de me dire où cela fonctionne.
          On peut toujours incriminer l’Etat pour frauder le fisc et ne pas payer ses cotisations. Un délinquant a toujours de bonnes excuses.

          Répondre
          • Jacky Social

            27/02/2015

            Pourquoi toujours copier les autres? De plus la question ‘est pas de savoir si cela fonctionne ou pas. La question, c’est la liberté. Vous ne pigez décidément rien. Je me fous d’instaurer quelque système que ce soit. Qu’il fonctionne ou pas. Si je me plante, c’est encore mon problème. Parce que c’est mon choix et ma responsabilité. Et puis comme vois nous l’avez proclamé il y tout juste 3 jours, « Je fais qu’est ce que je veux ». Et en voilà. C’est aussi simple que ça.

          • Jaures

            28/02/2015

            On fait ce que l’on veut dans le cadre des lois, cher Jacky.
            Vous pouvez dire aussi que vous pouvez rouler bourré à 200 km/heure. C’est la liberté !
            Un système de santé est une organisation collective. Même un système privé est dépendant de lois puisque il y a contrat et qu’en cas de litige il faudra bien que les tribunaux tranchent.
            Vous abhorrez l’Etat, soit ! Mais si vous signez un contrat et qu’il n’est pas respecté, si votre assurance refuse de vous rembourser, vers qui vous tournerez vous ?
            Vous dîtes « si je me plante, c’est mon problème » mais on ne vous laissera pas crever sous prétexte que vous avez signé un contrat véreux. On vous prendra en charge soit avec une CMU, soit avec une free clinic.
            Car la plupart de nos démocraties sont ainsi: on ne laisse pas sur le carreau les enfants, les simples d’esprit ou les irresponsables.

          • Jacky Social

            28/02/2015

            Tu confonds « lois » et « morale », andouille. Un système de santé n’est pas une organisation collective. Les assurances autos sont individuelles. Et la médecine n’est qu’un business comme les autres.

        • Toni

          27/02/2015

          Service public selon jojo: Cohabiter entre je ne sais combien d allogenes de bougnoules habillés en burka voile intégrale le reste étant composés de tockards avec qui personne ici n a envie de cohabiter.

          Allez avec jojo la subtilité est justement d en foutre le minimum le syndical.

          Répondre
    • Toni

      27/02/2015

      Oui mais état nounou a déresponsabilisé tout le monde; autrement dit c’est toujours la faute du voisin …

      Maintenant ce n’est pas parce que il y a 45% de prélèvements obligatoires que les gens doivent croire que l’état est responsable en quoique ce soit de leur vie …
      Non l’état ne peut pas tout alias Lionel Jospin, les promesses des élus n’engagent que ceux qui y croient.

      Répondre
      • Jaures

        27/02/2015

        L’Etat ne peut pas tout mais la loi est la loi.
        Si les Français le souhaitent, rien n’empêche que la santé soit privatisée. Aucun parti ne le propose mais vous pouvez en créer un. Si les Français rejettent cela, il faut vous plier à la loi.

        Répondre
        • Jacky Social

          27/02/2015

          Non, il s’agit de liberté. Et les libertés ne procèdent pas de l’état.

          Répondre
          • Jaures

            27/02/2015

            C’est ça, Jacky, les libertés sans l’Etat c’est la loi du plus fort.
            Etes-vous si sûr d’être toujours le plus fort, super Jacky ?

          • Jacky Social

            27/02/2015

            Vous êtes comme mon lapin qui a peut de sortir de sa cage à laquelle il est habitué. Le loi du plus fort? A ce que je sache, c’est l’état qui impose sa loi et qui terrorise les gens avec ses lois du plus fort toutes plus menaçantes les unes que les autres. Alors taisez-vous, vous allez trébucher dans le tapis.

          • Jaures

            28/02/2015

            Les lois de l’Etat sont celle votées par un parlement.
            La loi du plus fort est justement l’absence de lois. C’est l’état de votre lapin qui sait que la loi du plus fort s’applique pour lui.
            Votre vision du monde est celle d’un retour à la préhistoire mais vous jouez sur du velours car, comme un adolescent, vous critiquez tout avec virulence en sachant que de toutes façons vous serez protégé de vos propres turpitudes.

          • Jacky Social

            28/02/2015

            Ah non, là mon Jojo, tu te trompes. J’ai renoncé à tout et par écrit. C’est intéressant, ça, non? Mais l’état ne veut pas! Quant au parlement, je l’emmerde. Que ces trous du cul n’oublient pas qui les paie. Ensuite, je ne vois pas en quoi un système de libre choix entre secteur privé et secteur public pour les soins de santé et les retraites par capitalisation est un retour à la préhistoire. A propos de parlement, le parlement européen applique déjà ce système à ses membres. Mais le bon peuple, on sen fout apparemment. De toutes façons, ton système fasciste est mort, Jojo. Ce n’est plus qu’une question de temps. Ses jours sont comptés. 5 ans, peut-être 10, si on ne crève pas de faim avant. E finita la comedia!!! Hahahahahihihihouhouhou.

        • pi31416

          01/03/2015

          « la loi est la loi… on est un délinquant quand on ne respecte pas les lois »

          Ach! Che ne vaisais gue respecter les lois, bas gomme mon foizin, gui gachait tes chuifs, lui!

          Répondre
  13. Jean-Pierre

    27/02/2015

    Cette saloperie qui porte honteusement le nom de son origine ramenée de chez staline par l’ignoble thorez aura ruiné des centaines de milliers de commerçants d’artisans et d’entreprises, forces vives du pays, non seulement pour entretenir des générations de parasites nuisibles tels jojo la trollure, mais, au grand plaisir de ces crevures, aura détruit la France en finançant l’immigration invasion.

    Répondre
  14. Toni

    26/02/2015

    Bonsoir à tous,
    Une idée, ne répondez à aucune intervention de Jaures … laissez le flooder et réécrivez à chaque fois un autre commentaire si il y vous fait une réponse, Réécrivez un autre commentaire et dialoguez les uns et les autres en ignorant complètement jaures. Ne répondez à aucun de ces commentaires même si c’est tentant de s’engeuler avec le syndicaliste.

    Commentaire1 ->jaures floode en 1a

    Commentaire 2

    L’auteur de commentaire 1 réécrit un commentaire répondant à 2. En aucun n’adressez la parole à Jaures, utilisez le sujet « la gauche française » dans vos phrases.

    Répondre
    • Jacky Social

      26/02/2015

      OK, Toni. Je vais essayer en espérant que votre message sera suivi.

      Répondre
      • Toni

        27/02/2015

        Bonjour comment allez vous ?
        Peut être mal dit mon commentaire précédent a pour but de peu à peu signifier au syndicaliste que une partie de la société civile en a assez de son cirque.
        La c est comme si jaures venait rentrer pendant une réunion sans y être invité (vu le nombre de discussions pourries a cause de jojo).

        Étrange car j ai un gros souci de santé mais je ne veux absolument pas être représenté par les organisations syndicales. J ai vu comment se passent les assemblées générales chez jaures et ses collegues Moi je ne fréquente pas ces gens.

        Répondre
        • Jacky Social

          27/02/2015

          Jaurès, c’est la schizophrénie à l’état (c’est le cas de le dire) pur. Jaurès, c’st l’hypocrisie a

          Répondre
          • Jacky Social

            27/02/2015

            c’est l’hypocrisie ad nauseam.

  15. David

    26/02/2015

    Selon Jaurès, les hôtels et restaurants représentent la première part avec 12,5% des infractions.
    Il faut aussi préciser que la restauration fait partie des activités les plus difficiles à équilibrer, car le chiffre d’affaires n’est jamais sûr, tandis que les charges fixes le sont.
    Ne faudrait-il pas repenser au système de prélèvements obligatoires en fonction des secteurs d’activité ?
    Tous les restaurateurs ne sont pas si riches que l’on ne croit.
    L’URSSAF devrait le savoir.

    Répondre
    • Jaures

      26/02/2015

      Ce n’est pas « selon moi » mais selon l’URSSAF.
      Connaissez vous un secteur économique où le chiffre d’affaire et les bénéfices sont garantis ?
      Les restaurants ont déjà obtenu une baisse de la TVA dont d’autres secteurs aimeraient profiter.
      Et tolérer des infractions à une minorité n’est-ce pas pénaliser ceux qui respectent la loi ?

      Répondre
      • Jacky Social

        27/02/2015

        A partir de cet instant, je boycotte l’autre andouille, le Jaurèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèss.

        Répondre
  16. euréka

    26/02/2015

    Urssaf, Bercy, Urbanisme, ont des pouvoirs considérables, y compris celui de détruire des vies.

    J’avais eu l’occasion de recuillir les confidence d’un percepteur des impôts. Il m’avait raconté qu’il avait poursuivi un contribuable de sa tyranie et qu’il ne l’avait pas lâché. Il avait vraiment voulu le détruire.

    Dans « L’Ancien Régime et la Révolution » Alexis de Tocqueville explique que la révolution française a été faite uniquement pour renforcer le pouvoir de l’état et que cette révolution ne se justifiait pas du tout puisque les ordres féodaux avaient bien disparu pour certains et que les autres étaient déjà engagés sur la voie d’une réforme. .Il ajoute que la révolution n’a été qu’une captation de pouvoir.

    Aux chiottes le bel élan humaniste républicain dont on nous rebat les oreilles depuis 1789..

    Répondre
    • Jaures

      26/02/2015

      Chère eureka, vous oubliez un détail: c’est que quand vous êtes malade, vous êtes remboursée, voire prise en charge à 100% en cas de maladie grave.
      Et c’est grâce aux cotisations de tous que cela est possible.
      Vous voulez récupérer toutes vos cotisations depuis que vous travaillez ? C’est facile: un bon cancer de l’estomac que vous trainez 5 ans et qui vous laisse en incapacité de travailler.
      Je ne vous le souhaite pas mais à ce moment vous seriez bien contente que les percepteurs et autres contrôleurs Urssaf aient rappelé chacun à ses devoirs pour que vous subsistiez dans les meilleures conditions possibles.

      Répondre
      • euréka

        26/02/2015

        @jaurès

        chuutt
        Je croyais que nous étions convenus de ne plus commenter nos messages respectifs.
        Votre avis ne m’interesse pas.

        Répondre
  17. ghpelissier03599600

    26/02/2015

    « L’Etat est notre serviteur, et n’avons pas à en être les esclaves » Albert Einstein (repris par les 4 V n°981)
    Ite missa est…..

    Répondre
  18. Trannod

    26/02/2015

    l’Urssaf…n’est pas exempte d’employé(e)s COn…malheureusement

    Répondre
  19. genau

    26/02/2015

    pardon, message trop long, mais lorsque j’ai brandi l’AR, penaude, elle a avoué sa duplicité. Allez avoir confiance après cela.

    Répondre
  20. genau

    26/02/2015

    Entre l’anarchie totale, habillée du nm de liberté, mais bientôt tyrannique et l’irénisme jaurésien, le cmbat est farouche.
    Il semblerait que ce soit l’attitude des sectateurs qui soit responsable de cette opposition entre les opinions. Certes, la citaton de cette malheureuse devant le tribunal fait-elle sourire, si elle ne risquait d’avoir ds conséquences graves. Mais il s’ait d’une pauvre, alors, peu importe, c’est comme les gendarmes qui verbalisent à 62 km/h pesuadés de faire un travail de fond, (outre améliorer leurs dotations par accumulation de « numéros)
    En revanche, quand des inspecteurs du travail, arrogants, sont allés contrôler certain centre de calcul en salle blanche, avant même qu’il soit ouvert et alors qu’ils n’avaient pas les compétences techniques pour le faire, ils se sont fait vertement remonter les bretelles.
    Filoche est un épiphénomène, une relique stalinienne, toujours toxique, c’est vrai, mais il en faut des comme ça.
    Le système français est excellent en théorie mais se corrompt petit à petit par l’instabilité du droit, l’invraisemblable accumulation de réglementation et le niveau relativement limité de ceux qui l’appliquent.
    Ainsi, écrire à l’URSSAF ne sert de rien si la lettre n’est pas recommandée. J’avais, dans mon temps, tendu ce piège à cet organisme en jouant au benêt. L’arrogance de la petite pmain me faisant passe rpour un faussaire quand je prétendais a

    Répondre
    • euréka

      26/02/2015

      @ genau

      « Le système français est excellent en théorie »

      Certainement pas. Spolier ceux qui créent des richesses pour les redistribuer aux parasites, non merci.

       » mais se corrompt petit à petit par l’instabilité du droit, l’invraisemblable accumulation de réglementation et le niveau relativement limité de ceux qui l’appliquent. »

      oui par exemple à la sécu et Cnav,, il y a des armoires entières de brochures , articles réformés du code sécu
      Il y en a tellement que les employés qui savent à peine lire et écrire, huit fois sur dix se trompent dans leur application.
      Heureusement que nous avons un dernier recours, le TASS, ( tribunal des affiares de sécurité sociale) pour nous défendre en cas de litige.

      Répondre
    • Jacky Social

      26/02/2015

      Je ne vois pas en quoi ne pas passer par l’état pour les soins de santé et les retraites équivaut à l’anarchie ou à la tyrannie. En voyant ce que fait l’état, on y est déjà. Donc pourriez-vous clarifier votre propos? Je paie mes assurances au secteur privé et suis parfaitement en règle (mot cher à Jojo, « monsieur 100.000 règles »). Simplement, j’ai choisi les produits qui me conviennent le mieux. Je ne vois pas où est l’anarchie ou la tyrannie.

      Répondre
    • Jacky Social

      26/02/2015

      eureka, nous sommes parfaitement d’accord !!! Je tenais à vous le dire quand même. Quand c’est bien, il faut le dire aussi. Le combat continue.

      Répondre
      • euréka

        26/02/2015

        @ jacky

        Pourquoi « quand même » ? lol
        Ok le combzat continue.
        Ne répondez plus à jaurès.
        Pourquoi n’y a -t’il que 3 pelés un tondu sur ce blog ?
        C’est sinistre.
        MC et Quinctius manquent.

        Répondre
  21. Jaures

    25/02/2015

    Je crois que de Thieulloy devrait passer une journée aux prud’hommes pour voir si les patrons sont si « timorés » !
    Les salariés et patrons dans la même galère ? Peut-être parfois, quand il s’agit de TPE, mais qui dira que les salariés de Sanofi en grève pour quelques dizaines d’euros sont dans la même galère que M Brandicourt qui va empocher 2 millions d’euros avant même d’avoir posé ses fesses dans son fauteuil de direction ?
    Et pour ce qui est de l’URSSAF, il importe de savoir que sur les 1,4 milliards de fraude récupérée, les hôtels et restaurants représentent la première part avec 12,5% des infractions.
    Les exemples de de Thieulloy sont peut-être caricaturaux (encore faudrait-il connaître la teneur des dossiers) mais la plupart sont beaucoup plus explicites: main d’oeuvre non déclarée (souvent étrangère), horaires non respectés, conditions d’hygiène et de sécurité illégales,…
    De Thieulloy peut s’émouvoir mais que dira-t-il d’un salarié non déclaré qui se blesse ou qui tombe malade alors qu’il n’est pas couvert ?
    Et si le sort des salariés lui est indifférent, qu’il se mette à la place des 78% de patrons respectueux de la législation et qui se retrouvent en concurrence déloyale.

    Répondre
    • Jacky Social

      25/02/2015

      Le problème, Trollure, n’est pas là. On ne veut plus du système social-démocrate obligatoire, une vraie camisole de force. Ce système ne se trouve d’ailleurs nulle part inscrit dans aucune constitution. Le libre choix, c’est tout. Il n’y a pas besoin de majorité pour en décider, comme si on avait besoin de voter pour savoir si on peut aller pisser. L’état est le plus grand créateur de pauvres. Le sort des salariés dépend des salariés. Ils sont majeurs. S’ils veulent être égaux et bien qu’ils soient égaux, qu’attendent-ils? On veut un salaire de PDG en travaillant 35 heures par semaine et sans aucune qualification, c’est ça? Vraiment un raisonnement de loser. Nous sommes égaux en droit, mais pas en rémunération, car un job n’est pas l’autre et les risques, les qualifications, les compétences ne sont pas les mêmes. La jalousie, le ressentiment et la haine de classe, ça suffit. La France a besoin de créateurs d’entreprises et d’innovations, et pas de Jojocasseries et autres litanies imbéciles. Le rôle syndical est dépassé. Ils n’ont plus aucune vision, sauf sur le portefeuille des autres, bien entendu. Aux patrons de multinationales, de grandes entreprises et de PMEs qui nous lisent, je leur dis: cassez-vous et affamez-les jusqu’à ce qu’ils comprennent qu’il n’y AUCUNE alternative viable au capitalisme et à la liberté. D’autres ont essayé avec le désastre que l’on connaît. Les recettes à la Jojo, cela conduit toujours à la misère, à la faillite et au génocide. Que la Trollure nous montre un seul exemple de pays socialo-fasciste qui fonctionne et qui a réussi. On attend de voir.

      Répondre
      • Jaures

        25/02/2015

        Là n’est pas la question, cher Jacky. Quel que soit le système existe toujours des règles.
        Par exemple, êtes vous pour supprimer toute forme de normes de sécurité sur les automobiles, les installations électriques, l’exécution des chantiers,…?
        Si oui, êtes vous près à l’assumer si vous êtes victime d’une intoxication ou d’un accident ? J’en doute.
        Et si vous êtes pour que ces règles existent, ne faut-il pas des contrôles pour que tous les entrepreneurs soient sur un pied d’égalité et qu’il n’y ait pas de distorsion de concurrence ?

        Il en est de même des normes sociales qui existent partout. Toutes les entreprises doivent payer des cotisations, où que ce soit. Seul changent les taux.
        Si certains entrepreneurs s’en exemptent, où que ce soit, ne doivent-ils pas être sanctionnés ?
        Enfin, qui vous parle d’égalité salariale ? Qu’un chirurgien gagne 10 fois mon salaire ne me gène en rien. Qu’un créateur d’entreprise fasse fortune, tant mieux pour lui !
        En l’occurrence, on sait ce qui se passe avec les grandes entreprises: les mêmes se retrouvent d’un CA à l’autre et s’accordent des avantages entre eux à charge de revanche.
        Ces salaires n’ont plus rien à voir avec la compétence et les résultats, on l’a vu. C’est un simple et cynique abus de position.

        Répondre
        • Jacky Social

          25/02/2015

          Là n’est pas du tout la question et personne n’a contesté la normalisation, la certification et la conformité. Vous mélangez absolument tout. Le message et la priorité, c’est la privatisation des soins de santé et un système de retraites par capitalisation. De toutes façons, le système actuel n’en a plus pour bien longtemps. Plus personne n’investit, sauf l’état et jusqu’à quand? Le système est moribond. La gestion étatiste est une pyramide de Ponzi en principe interdite par la loi que vous aimez tant, cher monsieur « 100.000 Règles ». Et non, toutes les entreprises ne doivent pas partout payer des cotisations à l’état. C’est faux. Il faut voyager hors de l’enfer fiscal qu’est la France socialo-fasciste et hors UE, une UE qui est en train de très mal tourner. N’oubliez pas que les entreprises sont avant tout des propriétés privées. La propriété privée est la base de la liberté et de la démocratie (société libre), et donc les entreprises attribuent les salaires comme elles le souhaitent. Si vous n’êtes pas d’accord, allez voir ailleurs. Et surtout restez chez vous dans votre secteur des « services publics » (interdiction de rire). Moins je vois l’état, mieux je me porte. Les exemples de l’interférence néfaste de l’état sont légions. Il y en a trop et on ne sait pas par où commencer. En plus, je me réjouis chaque jour lorsque j’entends qu’une entreprise ferme car c’est ça en moins que votre système mafioso-fascistoïde aura en moins. La gâteau se réduit de plus en plus, mon bien cher Jaurès. Les entreprises privées ont bien raison. Mille fois raison. Elles sont rationnelles, mon bien cher Jaurès. Hihihihihi-hahahahahja. Continuez à leur pourrir la vie, c’est super. Pour une fois, vus avez mon approbation la plus sincère. Vous me faites rire. Vous êtes comme quelqu’un qui ne voit pas que le sol se dérobe sous lui et qui continue à manger sa bonne crème à la glace. Vous êtes magnifique, Jaurès. En Belgique, les chiffres du chômage sont trafiqués. Il y a en réalité plus d’un million de chômeurs créés par l’état qui aujourd’hui ne veut plus assumer (« c’est trop cheeeeer »). C’est beau, l’état. Des promesses, des garanties. On critique les banques, parfois à juste titre, mais l’état, bon sang, c’est mille fois pire. Pourquoi? Parce que l’état a des idées tellement bonnes qu’elles sont obligatoires et puis après on n’assume plus et c’est la faute des autres.. Cependant, personne ne vous oblige à placer votre argent dans l’une ou l’autre banque. C’est là toute la différence. Ce que j’appelle « fascisme », c’est « l’obligation de faire » au nom de principes fallacieux (solidarité, générosité, partage, culpabilisation de la réussite, etc.). L’état, c’est une arnaque obligatoire. Ainsi Ponzi n’a fait qu’exploiter le lucre des autres, mais n’a obligé personne à participer à ses délires. Avec l’état, se faire rouler dans la farine est obligatoire. Est-ce cela le bien commun, Jojo?

          Répondre
          • Jaures

            25/02/2015

            Cher Jacky, je ne suis pas différent des autres. Si j’avais l’exemple d’un pays où l’on ne paye pas de cotisation et où chacun est bien soigné pour un coût moindre, je soutiendrais sans problème ce système.
            Or, les pays avec un système de santé performant pratiquent tous un prélèvement qu’il soit par cotisations comme en Europe ou par l’impôt comme en Australie.
            Aux Etats-Unis où le privé est dominant le coût de la santé est près du double qu’en Europe avec les free clinics pour les plus démunis.
            Avez-vous un autre exemple ?

          • Jacky Social

            25/02/2015

            Non, Jaurès. Vous n’écoutez pas. Je me fous des USA. Pourquoi parlez-vous toujours des USA? Vous êtes comme dans « L’obsession anti-américaine » de JF Revel. S’occuper des soins de santé et des retraites n’est pas du ressort exclusif de l’état, sauf pour ceux qui en toute liberté le souhaitent. Pourquoi? Parce qu’il s’agit de services et que l’individu, que je place bien au-dessus du collectif qui n’a aucun intérêt (la société pour moi est une somme d’individus et non un collectif malléable et corvéable à merci genre « société civile » et autres foutaises), doit pouvoir choisir. Les services « offerts » par l’état (avec notre argent) coûtent trop fois trop cher, voire plus. Heureusement qu’il y a les subsides. Libre à vous d’ croire et de cotiser. La liberté élémentaire est d’avoir le droit de pas y croire et surtout de ne pas y adhérer bien entendu. Ne venez pas me casser les couilles avec votre majorité qui décide. La liberté ne se décide pas dans un parlement, de même que ce n’est pas l’état qui établit quelles sont les libertés. Celles-ci découlent du droit naturel. Elles sont intrinsèquement liées à la nature humaine. Libre à vous de ne pas y croire. Mais je souhaite vive comme je l’entends et finirai bien par y arriver.

          • Jaures

            25/02/2015

            Ce n’est pas une question de croyance, c’est que, pour me convaincre, moi ou d’autres, il serait plus efficace de donner des exemples.
            Je cite les USA mais aussi l’Europe, l’Australie, tous les pays où règne liberté et prospérité relative.
            Si vous dîtes simplement « sans état tout irait mieux » cela relève de l’arbitraire.
            D’autant que votre discours sur l’Etat ressemble un peu à de la superstition. Autrefois quand arrivaient des maux qu’on ne comprenait pas on disait « c’est le diable probablement ». L’Etat est votre nouveau démon.

          • euréka

            25/02/2015

            « Avec l’état, se faire rouler dans la farine est obligatoire. »

            Jacky vous avez bien raison. Sous prétexte de solidarité obligatoire, on nous rackette pour entretenir la cour des miracles Mais appremment ça ne suffit même pas puisque les familles sont obligées d’aider leurs enfants jusqu’à pas d’âge.
            Donc la gestion de l’état est bien un attrape-couillons, une spoliation inscrite dns la loi.

            Pas d’accord et de moins en moins de Français veulent continuer à financer les parasites sociaux.
            ..

          • Jaures

            26/02/2015

            Pareil, euréka, quel système a votre préférence ?
            Il y a des pays où l’on cotise moins, c’est vrai, mais avec moins de prestations: départ plus tardif à la retraite, pensions inférieures, minimum garanti dérisoire, assurances prohibitives,…
            Si vous connaissez un système où l’on paye peu pour un maximum de prestations, je suis preneur !

          • Jacky Social

            26/02/2015

            Je n’ai pas envie de convaincre. Je veux que tes socialo-connards foutent a paix à mon fric. Point barre. Sinon, tu fais ce que tu veux mon pote. J’en ai rien à pèter, moi, de toi.

    • R. Ed.

      25/02/2015

      Le pépé de 70 balais ( un vrai vieux, il a deux ans de plus que mois ) travaille au black !!!
      La mémé de 65 torchons, elle emploie du personnel au noir, une horrible négrière qui devrait, au minimum se retrouver au bagne, mais malheureusement, il n’existe plus.

      Un petit rappel de l’actualité…
      4 chances pour la France ( des Albanais,des Kosovars, ou quelque chose d’approchant ) son tpris en possession de:

      Détail : 4 kalash (nikov) , 2 fusils à pompes ( des fusils, pas des pompes à vélo ), 400 cartouches (à peu près, on n’est pas à ça près ), 20 kilos ( pas 20 grammes) de cannabis ( en argot, on dit de la merde, du shit), quelque armes de poing ( du tout venant, des .357 magnum, des jouets quoi )
      Une petite garde à vue ( le temps de boire un p’tit kaoua et de manger un sandwich ) et hop, dehors.
      Ils seront convoqués au tribunal et risquent, si tout va mal, un petit rappel à la loi
      N’y aurait-il pas un tout petit deux poids deux mesures en France, Monsieur le Spécialiste ?

      Répondre
      • Jacky Social

        25/02/2015

        Bonsoir R.Ed. Si ce que vous dites est exact, à chaque fois je vois la main sale de l’état:
        -Trop d’impôts provoquent le travail au noir dans bien des secteurs dans nos pays pourtant civilisés et si « progressistes ».
        -Que faites-vous de la liberté de décider soi-même de l’âge de sa propre retraite? Croyez-vous que c’est aux politiques de décider de ce que vous devez faire et à quels moments dans les grandes étapes de votre vie? Si oui, libre à vous, mais je ne leur accorderai jamais ce « droit ». Ma vie m’appartient à moi, et à personne d’autre.
        -Qui a voulu « aider » ces pseudo-réfugiés balkaniques en les laissant entrer et résider sur le territoire français?
        Tous ces problèmes que vous avez cités, probablement à juste titre, trouvent leur origine dans l’étatisme. Nos avis ne valent pas très cher.

        Répondre
        • R. Ed.

          26/02/2015

          A Marseille, après la fusillade de bienvenue pour le Charlot, celui aux oreilles décollées…

          Pour info, à 68 piges, je bosse encore un peu ( tous les jours, mais peu d’heures ) au black bien sûr !

          Répondre
          • Jacky Social

            26/02/2015

            Vous avez bien raison, R.Ed. Vous êtes un HOMME LIBRE ET ADULTE. Vous savez ce qui est bien pour vous et quand vous en aurez assez, vous arrêterez. Votre vie vous appartient. C’est vous qui décidez.

        • R. Ed.

          27/02/2015

          Petite correction, ce n’est pas 4 AK47  » trouvés  » mais 7.

          L’ADN des  » suspects  » n’a pas été retrouvé ( ce n’est pas à moi, M’sieur ) sur les armes, ils ont été laissés en liberté.

          Un  » desouche  » chez qui on retrouve un 6,35 de 14/18 se prend un an ferme (et pas un an ferme avec sursis, un VRAI !!! ) sauf si , mais pas sûr, sauf si il fait partie de la bonne religion.

          Répondre
  22. DESOYER

    25/02/2015

    Les socialistes dissimulent tellement bien leur travail qu’on ne sait pas très bien ce qu’ils font!

    Répondre
    • Trannod

      26/02/2015

      mais ils font rien..
      s’ils faisaient quelque choses cela se saurait

      Répondre
  23. Jacky Social

    25/02/2015

    Excellent article. Qu’est-ce Jojo-la-Cégéture va bien pouvoir nous sortir ce coup-ci. J’attends avec impatience.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)