Vers la "France de l'Islam"

Vers la "France de l'Islam"


Nicolas Sarkozy qui avait déclaré après le vote suisse « les Européens ne veulent pas que leurs
pays soient dénaturés », ce qui était l’expression même de la vérité, dit aujourd’hui qu’il n’est pas opposé à la contruction des minarets !

Si le Président de la République a l’art de donner le tournis à ses opposants, il semble aussi prendre le risque de désorienter ses partisans. Après l’épisode Frédéric
Mitterrand
, celui de Jean Sarkozy, celui  de la taxe carbone, celui de la réforme des collectivités locales, Nicolas Sarkozy s’affiche maintenant
en opposition au sentiment des Français et plus particulièrement de son électorat.

On le savait promoteur d’un « Islam de France », subtile distinguo envers « l’Islam en France », le voici annonçant une « France de l’Islam » avec ses minarets comme décor urbain, manifestation de la
conquête islamique !

Cet éloignement du locataire de l’Elysée envers le sentiment et les convictions des Français réveille de douloureux souvenir tout au long de la Ve République…

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: