Violence : le quotidien du RER B

Posté le décembre 01, 2010, 6:11
6 secs

010

Pas un jour sans agression sur la partie nord du RER B. C’est le constat inquiétant de l’Unsa-Transports par la voix de son représentant, Laurent Gallois. « Depuis un mois, les conducteurs nous informent d’attaques de plus en plus violentes », sur cette ligne cogérée pour moitié par la RATP, pour l’autre par la SNCF.

Beaucoup de victimes seraient des touristes, en route pour l’aéroport de Roissy. Les machinistes parlent d’agressions survenues parfois à huis clos. Des jeunes gens équipés de clés ferment les portes à soufflet entre les voitures. Une manière d’isoler la victime pour lui voler ses affaires sans être inquiétés. Ces attaques se déroulent surtout entre les gares de Sevran-Beaudottes et Villepinte -Parc-des-Expositions. Le Parisien

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)