Vœux, atouts et handicaps de Nicolas Sarkozy

Posté le janvier 04, 2012, 12:00
4 mins

L’exercice des vœux est à la fois « obligé » et périlleux, en période de crise – qui plus est en période pré-électorale. Nicolas Sarkozy s’en est plutôt bien sorti.

Il faut avouer qu’il a beaucoup bénéficié pour cela de l’animosité de ses adversaires socialistes. D’une part, ils ont un comportement de roquets qui, par contraste, rehausse la figure d’un chef de l’État qui n’a pas toujours été digne de sa tâche. Et, d’autre part, ils contribuent autant, sinon plus, que Nicolas Sarkozy à la bipolarisation de la vie politique qui élimine du débat public le FN, l’extrême gauche, le centre et, disons-le, pas loin de 60 % des Français en âge de voter !

Nicolas Sarkozy s’est plutôt bien sorti de l’exercice, dis-je. Non pas que ses vœux contiennent quelque chose de particulièrement novateur ou encourageant. Mais les médias ont plutôt bien réagi à ce discours.
Pourtant, les « raisons d’espérer » sont assez peu précises. Pourtant, l’hommage à la fonction publique, dont nous sommes censés bénéficier, était pour le moins décalé – avec son électorat, mais surtout avec la réalité.

Mais le principal atout de Nicolas Sarkozy, dont il a joué et sur-joué, c’est précisément d’être le chef de l’État.
Depuis quelques semaines, et ce fut particulièrement visible dans ces vœux, il ne cesse de dire que son devoir lui interdit de se préoccuper des débats politiciens (alors qu’en vrai « bébé Chirac », il n’est jamais si bon que dans les débats politiciens).
Et il assure vouloir remplacer les promesses électorales par les actes posés dans les semaines qui précéderont les élections.
C’est habile. D’autant que personne ne croira la moindre promesse. La confiance des citoyens dans la parole des politiques est, en effet, « un peu » émoussée. En outre, la crise interdit de croire aux promesses.

En tenant ce cap, Nicolas Sar­kozy peut effectivement remonter dans les sondages.
Cependant, il garde deux handicaps lourds : il est au pouvoir depuis 5 ans et son bilan est fort mince, comme le disait récemment Luc Ferry. Par ailleurs, sa personne et son attitude restent massivement rejetées. Après des années de « bling-bling », le président n’aura pas trop de 4 mois pour convaincre « qu’il a changé », selon son propre mot, maintes fois réitéré…

En attendant, à mon tour, et malgré la crise, je vous souhaite, chers lecteurs, une excellente année 2012. En espérant qu’elle permette enfin de sortir la France des nuées socialistes et de la démagogie électoraliste !

14 réponses à l'article : Vœux, atouts et handicaps de Nicolas Sarkozy

  1. dbp

    08/01/2012

    que ceux ou celles qui lui achèteraient une voiture d occasion lèvent la main…

    Répondre
  2. getri

    07/01/2012

    Sarközy a menti, a berné les Français, il les a trahis. Un homme propre doit le remplacer. Pinocchio pourra aller faire des croisières en Méditerranée, et donner des cours de coups fourrés

    Répondre
  3. R. Ed.

    07/01/2012

    Tiens, je croyais que c’était Effa Choli.

    Après un " presque " Hongrois, Français de justesse, une Norvégienne un petit peu Française, peut-être ?

    Pourquoi pas un Chinois ou un Congolais pour présider la France ?

    Avec la royauté ou l’empire, là au moins il y avait une suite, c’était des Français fils de Français. Et puis pourquoi pas un Martiniquais, la Martinique c’est aussi la France, cela donnera un copain de souche à Obwana..

    Mais au train où va la colonisation du pays, dans quelques années, le président sera un Ben Machin    ou quelque chose, prénommé Hussein lui aussi, pourquoi pas ?

     

    Mes propos ne sont pas racistes mais nationalistes. La france, c’est en fait la Gaule. Au cours des temps elle a eu à subir la domination d’étrangers, les Romains, les Germains, les Anglois, les Espagnols, les Hollandais et dernièrement les Allemands.

    Tous, ils ont été éjectés, jamais dans la douceur. Les suivants aussi, si ils restent encore majoritaires, mais là, c’est le " ? "

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    06/01/2012

    @ Jaurès
    heureusement pour nous , nous avons le sauveur suprême : La Méluche * !
    * pour tout dire je préfère ( à lui et à Hollande ) Eva Joly qui , elle , a une morale protestante !

    Répondre
  5. Blanc

    06/01/2012
    2012 sera comme 2011 et comme 2013 et les suivantes… une lente et inexorable dé-ca-den-ce.
    La décadence programmée est en marche.
    L’aristocratie des marchands, dimanche, secondée par les gauchistes, va faire donner la valetaille multicolore quatre-vint-treizarde: Sus aux blancs !

    Il n’y a pas de mots pour décrire ce qu’il se passe en Europe aujourd’hui.
    Il va falloir en créer.
    Par exemple : décadençogène, décadençophile, décadençophobe, décadencifier, décadencification.
    Ces quelques mots construits à partir du mot « décadence » sont absolument nécessaires pour décrire la situation actuelle.

    Il est évident que les gouvernements sont à genoux devant les banques et les banques à genoux devant les « marchands ».
    Ce monde est un monde du négoce.
    En 1789 la révolution française abattait l’aristocratie du sang, mais la remplaçait aussitôt et fort malheureusement par une autre aristocratie, celle des « marchands », c’est-à-dire celle du fric… la noblesse en moins.

    La civilisation, le peuple… les marchands n’en ont rien à foutre.
    Ils sont totalement immoraux.
    Tout ce qui les intéressent c’est de faire des affaires et tient en un mot : le fric, le fric, le fric, le fric, le fric, le fric, le fric, le fric, le fric, le fric, encore et toujours LE FRIC.

    Un brin de décadence par-ci, un brin de décadence par-là de temps en temps ou même la décadence totale n’est pas pour leur déplaire. Là aussi, il y a des affaires à faire : surpopulation, salaires de plus en plus bas, marché noir, etc, etc, etc…

    Il est nécessaire de décadencifier les pays de temps à autres pour mieux se remplir les poches. Ce que les marchands, qui dirigent le monde s’empressent de faire actuellement sans l’ombre du moindre scrupule.
    Mais ils ne sont pas seuls à œuvrer pour la décadence de l’Europe.
    Ils ont trouvé dans la gauche traditionnelle, dont le fond de commerce est la misère, un auxiliaire inespéré et des plus zélés.

    Les « marchands » et les « gauchistes » sont décadençophiles par nature.
    Malheureusement, ce sont ces deux engeances-là qui se succèdent à la tête du pays et de tous les pays d’Europe depuis des générations.
    Evidemment pour eux, tout ce qui est décadençophobe représente le mal absolu et est à combattre et à exterminer sans pitié.

    Aujourd’hui tout est bon pour décadencifier l’Europe :
    Alors que nous sommes en surpopulation dans tous nos pays, on assiste à une introduction massive et innombrable de populations décadençogènes d’outre-méditerranée, à la promotion et à la glorification de la religion la plus immorale, rétrograde et décadençophile du monde, à une interdiction féroce de toute forme d’amour-propre et à une propagande forcenée, incessante, continuelle et permanente du métissage.
    La décadencification est en marche !
    Le but c’est la décadence de toute l’Europe, notre belle Europe… c’est la décadence de la France, notre belle France…
    Une aubaine pour les marchands qui pourront faire produire à moindre frais et pour les gauchistes qui auront encore plus d’électeurs.
    Ce qu’il se passe actuellement est tout simplement un génocide progressif des blancs, trop chers, trop rétifs, trop intelligents.
    Les marchands et les gauchistes auront sous peu leurs « chinois » sur place. Plus besoin de délocaliser.
    Nous allons devenir peu à peu les valets de la planète.
    Etre décadençophobe est aujourd’hui le DEVOIR de chacun !

    La haine que la droite et la gauche portent à tous les décadençophobes, c’est-à-dire tous les nationalistes est évidemment immense.

    Ils ont même lancé une mode très classe, très dans le vent, très « in », très snob, de chasse à courre au décadençophobe.
    Mais cette chasse est tellement cruelle et imbécile que même les chiens et les souchiens de la meute n’obéissent plus et commencent à se retourner contre les « nobles » cavaliers.

    C’est sûr… ILS NE VONT PAS TARDER À SE FAIRE BOUFFER !


    Répondre
  6. Jaures

    05/01/2012

    Les seules questions à se poser à l’issue d’un quinquennat sont les suivantes: en quoi ma vie s’est-elle améliorée ces dernières années et quelles perspectives positives s’ouvrent pour mes enfants ?
    Les effets de manches et les petites manipulations politiques des ces dernières heures sont bien minces une fois qu’on a répondu à ces questions.

    Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    05/01/2012

    l’image de l’année qui vient de finir : ( vu dans "le canard" )
    Nicolas Sarkozy gamin colérique dans son fauteuil roulant poussé par la solide "nurse" Angela Merkel

    Répondre
  8. HOMERE

    05/01/2012

    Les prédictions de Geneviève TABOUIS pour 2012 :

    "Attendez vous à savoir que le futur Président de la République se nommera Nicolas Sarkozy,ou François Hollande.Que l’un ou l’autre poursuivront la construction et le renforcement de la monnaie unique : l’Euro,et qu’ils enchaîneront par une politique fiscale dont la pression sera exercée de haut en bas par une poussée égale au poids de la dette.Aucun changement politique n’est prévu si ce n’est que le vote proportionnel sera renvoyé aux calendes greques et que le FN sera,comme d’habitude dans l’opposition et isolé du reste du monde.Des mesurettes Hollandaises provoquerons l’ire de la Méluche et Joly Eva éructera contre le nucléaire qui sera poursuivi avec entrain.Les mesures écologistes consisteront  à recycler le caca des bovidés pour faire tourner les éoliennes en bourriques.Les syndicats seront au chaud près de leurs CE boostés par une taxe spéciale au bénéfice des Délégués pour la bronzette dans les ex colonies.Les arabes musulmans et les musulmans non arabes mais musulmans recevront chacun une mosquée miniature comme cadeau de Noël du même modèle que celui de leur ville ou village.Les pauvres seront plus nombreux que les riches et réciproquement.Les importations exotiques de biens de consommation coulante seront taxées au même titre que les exportations inexistantes fabriquées par les industries françaises.Seuls les journalistes de droite auront droit à la parole quinze secondes par mois ce qui suffira à faire entendre ce qu’ils ont peut à dire;les autres diront ce qu’ils ont tout à dire comme aujourd’hui.Le front républicain anti FN sera scrupuleusement respecté et les organisations anti nationales verront leur rôle accru.Les mots "immigrés" "clandestins" seront retirés du dictionnaire.La Marseillaise sera remplacée par la Bouillabaisse et le défilé du 14 Juillet remplacé par une Gay Pride géante.

    Voilà mes chers compatriotes ce qui va changer votre vie pour 2012

    Répondre
  9. Thierry

    04/01/2012

    Je pense que de se poser la question pour qui voter entre le petit Nicolas ou le petit Francois est vain…C’est un peu comme de se demander "et maintenant ?" Sur le lit de mort d’un defunt!!

    Quelle alternative au desespoir dans la France de 2012 ? Probablement la fin maintenant inevitable de l’Euro constitue le seul espoir reel d’une France qui a oublier qu’elle sait changer lorqu’elle est au pieds du mur.

    Ce choc, qu’elle semble etre la seule a ne pas voir venir, me semble etre une alternative au changement bien plus viable que n’importe quelle election, fut-elle presidentielle!!!!! 

    Répondre
  10. Bayard

    04/01/2012
    Cette vidéo ne dure que quelques secondes, mais elle vaut son pesant de cacahuètes.
    On pourrait l’intituler : « L’UMPS à la pêche aux voix »
    Comme quoi on ne sait jamais ce qu’il peut se cacher dans les profondeurs « Marine ».
    Répondre
  11. quinctius cincinnatus

    04/01/2012

    "… non pas que ses voeux contiennent quelque chose de particulièrement NOVATEUR ou ENCOURAGEANT …"
    Voici une appréciation euphémique et c’est le moins que l’on puisse dire …
    Le " Canard enchaîné" nous résume un florilège annuel des voeux présidentiels aux Français depuis Décembre 2011 sous le titre  calembourdesque " les yeux dans les voeux"
    Sa lecture est édifiante … pour celui qui  ne trouvera aucune circonstance atténuante à ce joueur de bonneteau  de la politique ….
    NON , Monsieur Rouxel  Nicolas Sarkozy NE peut PLUS être le candidat gagnant de la Droite et cela malgré que le P.S. n’ait à lui opposer qu’un "farceur estudiantin" ( ce qu’était en son temps à droite Jean-Marie Le Pen )

    Répondre
  12. sas

    04/01/2012

    NI L UN NI LAUTRE……

    ENTRE VOLEUR PATHOLOGIQUES compulsifs  ET VOLEUR OPPORTUNISTES humanistes……….ca reste formellement des voleurs….et un pays souverain digne de ce nom ,une véritable démocratie ne peut se satisfaire de présidents petites mains voleurs….ni même menteurs….ET LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL ENCORE MOINS…

     

    j ai dit

    sas

    Répondre
  13. kliga

    04/01/2012

    Un bilan lamentable, une personnalité à faire vomir. Non, les Français veulent se débarrasser de ce Tartufe, plus soucieux de sa carrière personnelle que de la France, dont il n’a rien à cirer.

    Répondre
  14. vitri

    04/01/2012

    C’est maintenant que le Sarkö Circus, à coups de millions d’euros, aucune limite, va se faire voir partout en France. Pinocchio n’a plus rien à perdre, seulement sa réelection, donc il ne va pas lésiner, sur le dos des contribuables. Après lui, le déluge ! Un homme propre et honnête peut le renvoyer aux vestiaires. Les bonnes occasions sont rares, ne la ratons pas.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)