Vote des étrangers : la gauche se lance au Sénat

Posté le décembre 08, 2011, 9:59
47 secs

Si en 2007, c’est Nicolas Sarkozy qui lançait des débats clivant, cette année la gauche semble vouloir reprendre la main. Elle ne fait certes aps preuve d’originalité puisqu’elle lance une fois de plus la proposition de vote des étrangers aux élections locales.

Mais cette fois, elle s’appuie sur sa majorité au Sénat pour inscrire le vote des étrangers dans le processus législatifs, à quelques étapes donc de s’appliquer. Avec la conséquence qu’une victoire de la gauche en 2012 permettrait de franchir les dernières étapes en obtenant un vote conforme de l’Assemblée nationale.

Alors que le Printemps arabe devient à l’automne une victoire des islamistes, que plus de 70% des Français considèrent que l’Islam prend trop de place en France, la gauche assume sa posture immigrationniste, comme le gouvernement, Alain Juppé en tête, applaudit aux victoires islamistes en Afrique du Nord…

Au sein de la classe politique, seule Marine Le Pen se trouve en opposition avec cette politique qui consiste à consacrer la victoire de l’islam des deux côtés de la Méditerranée.

Le vrai enjeu des élections de 2012 est donc là : la France a-t-elle vocation a être habitée et gouvernée par des islamistes. Le vote des Français n’engagera rien moins qu’un changement de civilisation.