Vu sur le net

Posté le mai 16, 2011, 12:00
2 mins

A en croire certains témoignages, Dominique Strauss-Kahn, mis en examen aux Etats-Unis pour tentative de viol, aurait antérieurement agressé une journaliste de Paris-Match, Tristane Banon. Le site de gauche Rue 89 met en ligne le récit que cette dernière en avait donné au cours d’une émission de Thierry Ardisson, à laquelle participaient Jacques Séguéla, Thierry Saussez, Jean-Michel Aphatie, Roger Hanin, Gérald Dahan, Claude Askolovitch et Hedwige Chevrillon. A l’antenne, le nom de DSK avait été « bipé ».

Le site Agoravox met en ligne le témoignage d’Anne Mansouret, conseillère générale socialiste de l’Eure, qui affirme que sa fille a été agressée par DSK. A l’époque, elle avait incité sa fille à ne pas porter plainte « parce que c’est un homme qui par ailleurs est extrêmement chaleureux, sympathique, bourré de talent »… Et peut-être aussi parce que c’est un ponte du PS ?  

Une information paru sur le site de Novopress : un même ministre algérien peut fermer des églises outre-méditerranée et inaugurer une mosquée en France. C’est beau, c’est grand, c’est délirant la France…

Etes-vous « islamophobe » ? Pour vous aider à le déterminer, le site de la Ligue de Défense Française met en ligne un sondage humoristique.

7 réponses à l'article : Vu sur le net

  1. François

    18/05/2011

      Une fois de plus, Watson Corsica a tapé juste. Il n’y a qu’à voir commet la gauche et les médias ont respecté la " présomption d’innocence" pour M. Woerth ou Mme. Aliot Marie…( Dans des affaires 100 fois moins graves, voire affaires qui restent à démontrer).

    Répondre
  2. WatsonCorsica

    18/05/2011

    Imaginez si au lieu de DSK c’était Berlusconi ou un politique d’extrême-droite ou même de droite… tous les médias et la gôche auraient enfoncé le clou et tracé un rapport direct entre le comportement qui consiste à se repaître de la souffrance des plus faibles, celles que l’on peut aisément dominer physiquement… et l’appartenance aux clans politiques qui ne portent pas en médaillon la défense des plus faibles.

    Donc, par voix de conséquence :

    • les plus gros salopards de la politique sont bien à gôche ! Tout simplement parce que lorsqu’on est un salopard et qu’on le sait, il est 100 fois préférable de se rallier à la gôche qu’à la droite… histoire d’avoir les mains libres et s’enfermer dans la citadelle imprenable des défenseurs des plus démunis !
    • Mais en fait, ( suivez mon regard ! ) lorsque j’écris "  salopards ", j’aurais du écrire " fascistes " ! Précisément, les plus gros fascistes sont à gôche. Ceux et celles qui sont prêts à sacrifier le pays pour leur tube digestif,  comme par exemple généraliser l’islamisation pour avoir les voix des Arabes comme Martine Aubry qui met fin à la mixité dans les piscines pour être élue avec les voix des Arabes…

    Ce sont eux les nouveaux fascistes ! et n’oubliez pas que le fascisme vient toujours là où l ‘on ne l’attend pas. Le vrai fascisme avance toujours masqué et comment passer inaperçu dans son ascension politique si ce n’est adopter l’habit de lumière du défenseur des pôvres !

    Donc, un conseil, prouvez par A + B que le danger ne peut venir du FN mais bien de la gôche qui porte en elle les hommes politiques les plus immondes et dangereux pour le peuple et la nation !

    Répondre
  3. vozuti

    17/05/2011

      la manière dont les médias présentaient DSK est tellement éloignée de son comportement réel que les français n’arrivent pas à croire ce qui s’est passé.                                 pourquoi les médias présentent-ils des fetards invétérés qui coulent le pays comme des gens sérieux pour qui il est conseillé de voter?                           parceque les médias français sont payés pour diaboliser le FN et enjoliver l’UMPS, pas pour dire la vérité.

    Répondre
  4. alf007

    17/05/2011

    Les commentaires de la gauche pour "proteger" DSK sont superbes.

    Pour la justice les américains sont des cruels, ils montrent des gens menottés, mais ils oublient ces braves gens de gauche, le nombre de délinquants condamnés, et en liberté en France, a la grande surprise des flics et des pékins, et l’on doit se poser la question, la même histoire dans un hotel en France, DSK aurait  pu compter sur ses amis de l’UMPS pour  l’affaire étouffée.

    Vive la  leçon de morale, faites par les USA, aux Gaulois.

    N’oublions pas le 6 juin, Madame Aubry et ses potes  j’en suis sur, vont se déplacer a Omaha Beach.

    Répondre
  5. ozone

    16/05/2011

    Ce qui est clair c’est que la France ne se relévera plus aprés le prochain quinquénat,ce sont les années ou tout va étre bouclé.

    Par ici la sortie de l’Histoire

    Répondre
  6. vozuti

    16/05/2011

    les médias présentent les politiciens mondialistes de l’UMPS comme des empereurs modernes et prestigieux mais ce sont des empereurs décadents qui n’hésitent pas  à dissoudre leur pays pour doper leurs carrières internationales et pouvoir faire la "fiesta" sans aucune limite. 

    Répondre
  7. l'abbé Raizina

    16/05/2011

    Mes très chers frères (et sœurs, éventuellement..) ?

    Réjouissons-nous, Dieu est revenu parmi nous !

    Le grand Malraux nous l’avait bien dit, de sa plus belle voix chevrotante et urticante : le 21ème siècle sera religieux ou ne sera pas ! Et bien, il est, et de surcroît, il est religieux !…

    Car tout le monde aura remarqué combien la religion gouverne le monde, et combien les gouvernants ne gouvernent plus rien, seul Dieu gouverne, et les miracles arrivent devant nous, inexorables et imparables…

    En l’état actuel des choses, plus rien n’est prévisible, seul arrive l’imprévisible. Voyons par exemple le printemps arabe, qui n’est que chaos, alors que le printemps, justement, est la renaissance de la vie : tout se déroule comme non-prévu…

    Voyons aussi côté Amérique, celle qui se voulait le gendarme du monde, et qui, comme tout gendarme, ne s’attaque qu’aux plus faibles, épargnant judicieusement quiconque pourrait lui faire du tort. Cette Amérique fort pieuse, et qui a trouvé le Messie, là où personne ne l’attendait : n’est-ce pas un grand miracle ? Et n’est-ce pas un grand miracle que la capture de l’ennemi N° 1, merveilleusement arrivée au bon moment, de manière à attribuer un pouvoir surnaturel au messie qui de fait, redevient ré-éligible ? Seul, Dieu pouvait opérer un tel retournement de situation…

    Et la France, ce doux pays aux minarets flamboyants et aux ancestrales églises délabrées, dont la nouvelle population vient apporter la bonne parole aux autochtones complètement hébétés de télé, de foot, de chômage, d’allocations ou de RTT, n’est-ce pas un miracle que notre messie à nous tombe dans un traquenard épouvantable qui lui barre à jamais le chemin des ors élyséens ? Car ainsi, la route est libre pour l’actuel locataire, il ne trouvera aucune opposition au second tour et sera réélu à 80% comme le fut son illustre prédécesseur !

    Je ne vais pas tenter une liste exhaustive des tous les miracles qui nous font rattraper tout notre retard en matière de bien. Juste quelques exemples ô combien positifs : la liberté de parole ramenée à sa juste place, interdisant ainsi à la vermine destructrice et fallacieuse de prospérer et de refuser l’enfumage, le contrôle d’internet qui se met en place, ce qui évitera à de nombreux incultes de trouver une information qui pourrait les amener à penser par eux-mêmes, la sécurité accrue des automobiles à pétrole qui permet, grâce aux radars, de rappeler aux conducteurs insouciants que même dans un belle ligne droite, sur une voie large et dégagée, et sans aucun danger apparent, un OVNI peut toujours tomber devant eux, et qu’il est prioritaire ! Voilà des choses qui sont indispensables à mettre en application, pour le bien de tous, surtout des plus faibles et des inconscients, pour le bien de tous ces gens qui ont une « opinion », à défaut d’avoir des idées…

    Oui, toutes ces choses qui arrivent en même temps ne peuvent pas être dues au pur hasard, il y en a beaucoup trop en même temps et elles sont beaucoup trop complémentaires. Et comme disait un grand homme dont j’ai oublié le nom «  En politique, le hasard ne favorise que les grands esprits qui y ont été préparés »…

    Dans sa grande sagesse, le seigneur fait en sorte de reconduire les peuples à leur juste place, celles de personnes libres de devoir accepter le bien supérieur qu’on leur propose, ce qui leur évitera la grande fatigue de penser…

    Oui, mes très chers frères (et sœurs, éventuellement..), louons le seigneur, car ses dessins à main levée sont impénétrables, et que la paix soit sur lui car le vrai seigneur, c’est le dernier, et comme chacun sait, c’est toujours le dernier qui parle qui a raison…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)