Vu sur le net

Vu sur le net

L’éventuelle interdiction du niqab par la France n’intéresse pas que l’opinion publique française. A l’étranger aussi on en parle, comme le montre un reportage au Pakistan mis en ligne par le Figaro. « Pourquoi la France veut empêcher les femmes de porter le niqab, un symbole de l’islam ? », demande un Pakistanais. La réponse est simple : parce que la France n’est pas (encore ?) un pays musulman.

Le niqab n’est que le petit drapeau vert frappé du croissant planté au sommet de la partie émergée de l’iceberg. Riposte laïque (un site de gauche) recense les dernières agressions commises contre des Français « de souche » et des immigrés réticents à subir la loi des banlieues et en tire une conclusion : la France est d’ores et déjà en état de guerre.

Pour se détendre, quelques images de la vie politique ukrainienne, quelque peu agitée : l’accord entre le nouveau gouvernement ukrainien et la Russie, prévoyant de renouveler le bail de la flotte russe de la mer Noire à Sébastopol en échange d’un rabais important sur les importations de gaz, a provoqué des remous à la Rada, le parlement ukrainien, où l’opposition pro-occidentale a manifesté sa très mauvaise humeur. Œufs et marrons au menu.

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • lavandin Répondre

    le foulard islamique,sous ses différentes formes (niquab, burqua,…) est d’abord un signe de reconnaissance ethnico politique . Dans notre pays (s’il est encore le notre ! ) les statistiques ethniques sont interdites. Pourquoi devrait-on tolérer les signes de reconnaissance ethniques ?

    05/05/2010 à 23 h 05 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: