Vu sur le net du 16 janvier 2010

Posté le janvier 17, 2010, 12:00
6 mins

Vu sur le net : Logements sociaux pour familles polygames

Le site Le Médiascope reproduit de larges extraits du débat sur l’identité nationale qui a eu lieu sur France 2 entre Eric Besson et Marine Le Pen, entrecoupés de documents qui mettent en valeur les arguments des deux duellistes. Y compris un témoignage des plus intéressant sur la manière dont les mairies font bénéficier les familles polygames des logements sociaux.

Les « valeurs » sous la burqa

Alors que la burqa divise les parlementaires de droite comme de gauche (faut-il une loi ou une résolution ?), novopress publie également sur son site des témoignages particulièrement intéressants, émanant de femmes (ou de militantes islamiques ?) qui portent la burqa. La vidéo s’intitule « Comment ils travestissent nos valeurs pour islamiser ». Reste évidemment à savoir de quelles « valeurs » on parle.

Conglomérat cosmopolite

Sur le blog de Monde et Vie, Jean-Michel Hardy revient sur la déclaration d’Eric Besson à La Courneuve, décrivant la France comme « un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble » :

« ce conglomérat n’a pas de frontière, écrit Jean-Michel Hardy. Il peut s’étendre aussi loin. Je pourrais m’attarder longtemps sur les négations de M. Besson. Mais je me contenterais ici de souligner la plus flagrante : "la France n’est pas un territoire". Effectivement si la France est un conglomérat, où donc s’arrête-t-elle ?Il n’y a pas de raison d’enfermer la francité dans l’hexagone. Tous ceux qui se retrouveraient dans l’expression "conglomérat" pourraient former les Etats unis du monde civilisé, dont les Français comme M. Besson auraient en quelque sorte le leadership (…), au moins le leadership moral. Et voilà où mène le déni de nation et la nostalgie de l’empire France. Dans cette perspective la France n’est plus rien qu’un conglomérat, mais elle est partout… Elle est le monde cosmopolite de demain. »

La gourmandise des fonctionnaires européens
Lu sur le site de l’association Contribuables Associés :

« Les fonctionnaires européens, soutenus par la Commission européenne, réclament une augmentation de leur salaire de 3,7 %. Alors que la fonction publique européenne bénéficie déjà de nombreux privilèges et que l’Europe traverse une grave crise économique, cette revendication paraît en effet plutôt malvenue. »

Sur l’antichristianisme des nazis
Le « portail de réinformation » Riposte-catholique.fr, récemment créé, publie des « éléments pour la riposte » concernant le pape Pie XII. L’un des 9 éléments apportés concerne le « paganisme violemment anti-catholique » dont le nazisme était porteur.

« Rappelons que la "corporation" qui paya le plus lourd tribut, proportionnellement, aux campagnes de persécution et d’extermination des séides de Hitler, fut celle des prêtres polonais, écrit Riposte-catholique.fr : 2647 prêtres polonais moururent dans les camps de concentration ou d’extermination (soit plus de 26% des 10 017 prêtres résidant en Pologne en 1939). Quant aux principes, voici ce que Hitler déclarait à Rauschning quelques mois avant la guerre : "Laissons de côté les subtilités. Qu’il s’agisse de l’Ancien Testament ou du Nouveau, ou des seules paroles du Christ, comme le voudrait Houston Stewart Chamberlain, tout cela n’est qu’un seul et même bluff judaïque. Une Eglise allemande ! Un christianisme allemand ? Quelle blague ! On est ou bien chrétien ou bien allemand, mais on ne peut être les deux à la fois. […] Nous ne voulons plus d’hommes qui louchent vers "l’au-delà". Nous voulons des hommes libres, qui savent et qui sentent que Dieu est en eux. » (Hitler m’a dit)

Article précédent

Le PS revient à la charge

Article suivant

Burqa : voile national

2 réponses à l'article : Vu sur le net du 16 janvier 2010

  1. Anonyme

    20/01/2010

    En effet, où sont les cathos courageux et combattifs ?   Sont-ils vraiement les bons moutons nés pour exister seulement et être égorgés ? 

    J’avoue que celà me dépasse cet abandon.

    Répondre
  2. L' Inédit

    19/01/2010
    Le silence criminel

    L’ attitude de Pie XII est demeurée, au moins en apparence, indififerente au sort des Juifs, sauf, parfois, pour "sauver leurs âmes" dans les couvents.
    Mais que se passe t’ il  auijourd’ hui sinon une sorte de remake: Qu’ attend Benoit XVI et l’ église "frileuse" pour dénoncer sans ambiguité les persécutions  dont sont victimes les Chrétiens dans le monde et pour prendre une position courageuse afin de sauver la France, sa "fille ainée", en passe d’ être dévorée par les adeptes de Mahommet, qui comme les nazis, ne dissimulent pas leur ambition de domination mondiale.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)