Catégories

Comment on relève un Etat

13,00

Comment on relève un Etat

13,00

2 sold

Dix ans après la révolution nationale (1926), Salazar publie une sorte de compte-rendu, de bilan de sa politique. Il ne faudrait pas croire que l’intérêt de cet ouvrage se limite au seul Portugal. Loin de là ! L’intelligence, la doctrine et la Foi du président Salazar, qui lui ont permis de mener à bien son programme, devraient animer toutes les instances gouvernementales de tous pays ! Si elles l’avaient lu, elles y auraient toutes les réponses nécessaires à la crise actuelle ! Découvrez ce chef-d’oeuvre de politique réaliste qui saura nous être utile si nous devions un jour reconstruire un ordre nouveau.
« La révolution nationale, qui a eu son début le 28 mai 1926 et s’est développée presque aussitôt sous la haute direction du Président de la République, ne serait ni explicable ni défendable si elle n’était pas profonde dans ses objectifs, honnête dans ses procédés, essentiellement populaire. Elle devait encore assurer à l’âme nationale la continuité de notre mission historique. » (Extrait de l’ouvrage)
Dernier né d’une famille catholique modeste, Antonio de Oliveira Salazar est né le 28 avril 1889 à Vimieiro, au nord du Portugal. Professeur d’économie de l’université de Coimbra, il devient, en 1928 (après le coup d’Etat du 28 mai 1926), ministre des Finances. En 1932, il devient Président du Conseil et instaure une nouvelle constitution : c’est l’ « Estado Novo » (Etat Nouveau). En août 1968, victime d’un accident vasculaire cérébral, Salazar est remplacé par Marcelo Caetano, alors ministre des Colonies. Il meurt le 27 juillet 1970 à Lisbonne. En 1967, Jacques Ploncard d’Assac (1910-2005), qui fut un de ses conseillers et collaborateur de Chiré, publie sa biographie (Éditions de la Table Ronde, rééditée et augmentée par l’auteur aux Éditions Dominique Martin Morin en 1983, puis en 2015).

Catégories : ,

Description du produit

Dix ans après la révolution nationale (1926), Salazar publie une sorte de compte-rendu, de bilan de sa politique. Il ne faudrait pas croire que l’intérêt de cet ouvrage se limite au seul Portugal. Loin de là ! L’intelligence, la doctrine et la Foi du président Salazar, qui lui ont permis de mener à bien son programme, devraient animer toutes les instances gouvernementales de tous pays ! Si elles l’avaient lu, elles y auraient toutes les réponses nécessaires à la crise actuelle ! Découvrez ce chef-d’oeuvre de politique réaliste qui saura nous être utile si nous devions un jour reconstruire un ordre nouveau.
« La révolution nationale, qui a eu son début le 28 mai 1926 et s’est développée presque aussitôt sous la haute direction du Président de la République, ne serait ni explicable ni défendable si elle n’était pas profonde dans ses objectifs, honnête dans ses procédés, essentiellement populaire. Elle devait encore assurer à l’âme nationale la continuité de notre mission historique. » (Extrait de l’ouvrage)
Dernier né d’une famille catholique modeste, Antonio de Oliveira Salazar est né le 28 avril 1889 à Vimieiro, au nord du Portugal. Professeur d’économie de l’université de Coimbra, il devient, en 1928 (après le coup d’Etat du 28 mai 1926), ministre des Finances. En 1932, il devient Président du Conseil et instaure une nouvelle constitution : c’est l’ « Estado Novo » (Etat Nouveau). En août 1968, victime d’un accident vasculaire cérébral, Salazar est remplacé par Marcelo Caetano, alors ministre des Colonies. Il meurt le 27 juillet 1970 à Lisbonne. En 1967, Jacques Ploncard d’Assac (1910-2005), qui fut un de ses conseillers et collaborateur de Chiré, publie sa biographie (Éditions de la Table Ronde, rééditée et augmentée par l’auteur aux Éditions Dominique Martin Morin en 1983, puis en 2015).

  • Date de parution: 17 juin 2020
  • Editeur: Chiré
  • ISBN:9782851902689
  • Nb de pages: 112

Auteur

Antonio de Oliveira Salazar

Information additionnelles

Poids 500 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Comment on relève un Etat”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *