Catégories

Auteur : Philippe Marchat

Jeune diplomate au Siam (1894-1900)

34,99

Jeune diplomate au Siam (1894-1900)

34,99

0 sold

Reprend les lettres hebdomadaires qu’un jeune diplomate, Raphaël Réau, après avoir été pensionnaire à La Rochelle, étudiant à Paris, puis conscrit à Rochefort, continue entre 1894 et 1900 d’écrire à ses parents de son premier poste au Siam.

Catégories : ,

Product Description

Reprend les lettres hebdomadaires qu’un jeune diplomate, Raphaël Réau, après avoir été pensionnaire à La Rochelle, étudiant à Paris, puis conscrit à Rochefort, continue entre 1894 et 1900 d’écrire à ses parents de son premier poste au Siam. Avec la même plume alerte et un sens du détail que lui confère son don pour la peinture, il y décrit sa double découverte d’un Orient dont les beautés l’enchantent bien qu’il en subisse les rigueurs, et d’un monde diplomatique aux multiples facettes. Alors que Bangkok associe aux fastes ancestraux de l’immense Palais Royal les mondanités trépidantes des capitales occidentales, le pays profond qu’il parcourt vit encore sous un régime féodal et arbitraire d’un autre âge. L’Angleterre s’y intéresse, comme la France, dont la simple immatriculation à son consulat de Bangkok par le jeune Raphaël suffit à accorder à ceux des nombreux ressortissants de la récente Union indochinoise voisine résidant au Siam qui le souhaitent, le statut de protégés français. Les relations franco siamoises s’en ressentent, et il en relate l’évolution capricieuse. De même, les tensions et rancœurs nées d’affectations ne tenant qu’un compte insuffisant de l’âge et de l’ancienneté d’agents du Quai (d’Orsay) appelés à cohabiter des années durant en cette place alors isolée et lointaine n’échappent ni à son analyse, ni à sa verve. Ses descriptions précises au rythme vif laissent percer une forte personnalité n’hésitant guère à exprimer ses sentiments.

Présentation de l’auteur :

Charentais comme son père diplomate qui occupe plusieurs postes au Maroc, l’auteur y passe sa jeunesse, et poursuit ses études à Paris et en Angleterre. Diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris et de Cambridge, licencié en droit, inspecteur des finances à sa sortie de l’ENA. Il est en 1958 affecté au cabinet du Ministre des finances Antoine Pinay, puis de Valéry Giscard d’Estaing. Il rejoint à partir de 1961 l’Afrique. Il y devient successivement conseiller financier du Gouvernement sénégalais à Dakar, et chef de la Mission d’aide et de coopération de Brazzaville, avant d’occuper, fin 1964 des postes de direction dans trois filiales de la Caisse des Dépôts, dont il prend en 1974 la direction financière. Il est, à partir de 1982 pendant treize ans à Luxembourg en charge des finances de la Banque Européenne d’Investissement (BEI). De retour à Paris, il crée en 1996, puis dirige la Mission interministérielle de préparation à l’Euro. Inspecteur général des finances, directeur général honoraire de la BEI. Officier de réserve, pilote affecté à la 4ème escadre de chasse en Allemagne, durant son service, il est rappelé en Algérie. Il est officier de la Légion d’honneur, décoré de la Croix de la Valeur militaire et titulaire de diverses décorations étrangères. Collaborant de longue date à plusieurs revues, il publie en 1976 aux Presses universitaires de France un Que sais-je ? sur l’Économie Mixte, et en 2006 chez Muller édition Un empire convoité, le Maroc et les Puissances de 711 à 1942, qui obtient le Prix Lyautey 2007 de l’Académie des Sciences d’Outre Mer.

Auteur

Philippe Marchat

Additional information

Poids 500 g

Avis

Il n'y a pas encore d'avis

Soyez le premier à donner votre avis “Jeune diplomate au Siam (1894-1900)”