Catégories

La République et ses Peaux-Rouges

24,00

La République et ses Peaux-Rouges

24,00

0 sold

Voici l'intégralité des chroniques écrites par Jacques Perret dans l'hebdomadaire Aspects de la France. Ce premier tome couvrant les années 1948 à 1952 nous remet en compagnie de l'écrivain bien connu pour ses talents de polémiste. Chaque semaine, il inflige un traitement de choc à un sujet d'actualité, avec humour, dérision, légèreté ou profondeur. ” Je traverse une période d'indulgence qui frise l'impartialité “, c'est dire qu'en temps normal, Jacques Perret prend parti sans ambiguïté, comme l'y contraint la brièveté de la chronique. A tout seigneur, tout honneur, le premier servi est le lecteur fidèle du journal royaliste, qui découvre une mise à nu spirituelle des institutions républicaines. Mais ,” un chroniqueur consciencieux ne doit pas se dérober devant les poncifs saisonniers de sa profession ” et Jacques Perret traite pareillement du muguet, du Père Noël, de l'art abstrait, des nouveaux bistrots, des Anglais, de la Sécurité sociale, des programmes scolaires, de l'Europe, du bruit, de la Guyane, etc., mais sans jamais trop s'éloigner des édiles émerpés ou essephiots. Ces quelques 150 chroniques raviront les amateurs du style et de la verve de Jacques Perret, au sommet de son talent.

Product Description

Voici l’intégralité des chroniques écrites par Jacques Perret dans l’hebdomadaire Aspects de la France. Ce premier tome couvrant les années 1948 à 1952 nous remet en compagnie de l’écrivain bien connu pour ses talents de polémiste. Chaque semaine, il inflige un traitement de choc à un sujet d’actualité, avec humour, dérision, légèreté ou profondeur. ” Je traverse une période d’indulgence qui frise l’impartialité “, c’est dire qu’en temps normal, Jacques Perret prend parti sans ambiguïté, comme l’y contraint la brièveté de la chronique. A tout seigneur, tout honneur, le premier servi est le lecteur fidèle du journal royaliste, qui découvre une mise à nu spirituelle des institutions républicaines. Mais ,” un chroniqueur consciencieux ne doit pas se dérober devant les poncifs saisonniers de sa profession ” et Jacques Perret traite pareillement du muguet, du Père Noël, de l’art abstrait, des nouveaux bistrots, des Anglais, de la Sécurité sociale, des programmes scolaires, de l’Europe, du bruit, de la Guyane, etc., mais sans jamais trop s’éloigner des édiles émerpés ou essephiots. Ces quelques 150 chroniques raviront les amateurs du style et de la verve de Jacques Perret, au sommet de son talent.

Jacques Perret (1901-1992), aventurier, journaliste, écrivain, chroniqueur est connu pour l’immense succès du Caporal épinglé qui raconte sa captivité et ses tentatives d’évasion (porté au cinéma par Jean Renoir), et pour Bande à part (prix Interallié) où il relate ses souvenirs de résistant. Si la mer inspire plusieurs de ses romans ou récits (Le vent dans les voiles, Rôle de plaisance, Mutinerie à bord), il est également l’auteur de plus d’une trentaine de nouvelles, et de pièces de théâtres.

  • Broché: 298 pages
  • Editeur : Via Romana (16 novembre 2012)
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 979-1090029286
  • ASIN: B007SEHIHE
  • Dimensions du produit: 21 x 2,2 x 14,8 cm

Auteur

Additional information

Poids 500 g

Avis

Il n'y a pas encore d'avis

Soyez le premier à donner votre avis “La République et ses Peaux-Rouges”