Catégories

L’argent des politiques, Les enfants gâtés de la République

20,30

L’argent des politiques, Les enfants gâtés de la République

20,30

0 sold

Pourquoi les hommes politiques, en France, sont-ils aussi mal à l'aise en face de l'argent ? Ont-ils des raisons d'avoir mauvaise conscience ? Y a t-il un poids de l'histoire qui explique cette méfiance proche d'une certaine paranoïa ?

UGS : 9782226192967 Catégorie : Étiquette :

Product Description

Pourquoi les hommes politiques, en France, sont-ils aussi mal à l’aise en face de l’argent ? Ont-ils des raisons d’avoir mauvaise conscience ? Y a t-il un poids de l’histoire qui explique cette méfiance proche d’une certaine paranoïa ?
Christophe Dubois, journaliste sur TF1, et Marie-Christine Tabet, journaliste au Journal du Dimanche, ont enquêté sur ce sujet qui reste, étrangement, tabou. Ils ont interrogé une centaine d’élus et de membres de cabinets ministériels et ont rencontré les hauts magistrats qui ont pour mission de veiller à l’application des textes, au demeurant nombreux. Du luxueux appartement de Jacques Chirac à la villa de Julien Dray, des amis fortunés de Ségolène Royal à ceux de Nicolas Sarkozy, des petits travers des uns aux grandes combines des autres, tous, ou presque entretiennent des rapports ambigus avec l’argent.
Alors peut-on parler de liaisons dangereuses ? Le financement des campagnes électorales reste, aujourd’hui encore, souvent aux frontières de l’illégalité, sans que celle-ci soit toujours sanctionnée. Et l’enrichissement de la classe politique est une réalité sur laquelle, par complaisance ou par familiarité sociale ou mondaine, les instances en charge du sujet ferment les yeux depuis vingt ans.
L’argent honteux, l’argent facile et l’argent sale.
Un document choc, ni moralisateur, ni complaisant.

Auteur

Christophe Dubois

Marie-Christine Tabet

Information additionnelles

Poids 500 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’argent des politiques, Les enfants gâtés de la République”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *