Catégories

Les droits de l’homme dénaturé

22,00

Les droits de l’homme dénaturé

22,00

0 sold

Les droits de l’homme ? Après la Seconde Guerre mondiale, ils apparaissaient comme une promesse universelle de paix et de justice. Aujourd’hui, ils sont devenus un champ de bataille idéologique, le terrain sur lequel se confrontent les civilisations en lutte. Car les droits de l’homme sont d’abord le reflet de notre conception de l’homme. Or, celle-ci a beaucoup changé depuis la rédaction de la Déclaration universelle, en 1948. Alors que cette déclaration d’après-guerre s’inspirait encore des droits naturels, l’affirmation de l’individualisme a généré de nouveaux droits antinaturels, conduisant aujourd’hui à l’émergence de droits transnaturels qui promettent le pouvoir de transformer la nature. À l’oeuvre au coeur de cette transformation : la réduction de la dignité humaine à la seule volonté individuelle, au mépris du corps. Au-delà, les droits de l’homme accompagnent discrètement le transhumanisme, oeuvrant au dépassement de la démocratie représentative.

Grégor Puppinck est docteur en droit, directeur du Centre européen pour le droit et la justice (Strasbourg), expert auprès d’organisations internationales et des services diplomatiques du Saint-Siège. Il est l’auteur de plusieurs livres, comme La Famille, les droits de l’homme et la vie éternelle, 2015 (Prix Humanisme Chrétien 2016).

Product Description

Les droits de l’homme ? Après la Seconde Guerre mondiale, ils apparaissaient comme une promesse universelle de paix et de justice. Aujourd’hui, ils sont devenus un champ de bataille idéologique, le terrain sur lequel se confrontent les civilisations en lutte. Car les droits de l’homme sont d’abord le reflet de notre conception de l’homme. Or, celle-ci a beaucoup changé depuis la rédaction de la Déclaration universelle, en 1948. Alors que cette déclaration d’après-guerre s’inspirait encore des droits naturels, l’affirmation de l’individualisme a généré de nouveaux droits antinaturels, conduisant aujourd’hui à l’émergence de droits transnaturels qui promettent le pouvoir de transformer la nature. À l’oeuvre au coeur de cette transformation : la réduction de la dignité humaine à la seule volonté individuelle, au mépris du corps. Au-delà, les droits de l’homme accompagnent discrètement le transhumanisme, oeuvrant au dépassement de la démocratie représentative.

Grégor Puppinck est docteur en droit, directeur du Centre européen pour le droit et la justice (Strasbourg), expert auprès d’organisations internationales et des services diplomatiques du Saint-Siège. Il est l’auteur de plusieurs livres, comme La Famille, les droits de l’homme et la vie éternelle, 2015 (Prix Humanisme Chrétien 2016).

  • Broché
  • Editeur : Cerf (2 novembre 2018)
  • Collection : IDEES
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2204117935
  • ISBN-13: 978-2204117937
  • Dimensions du produit: 21 x 2,5 x 13,5 cm

Auteur

Additional information

Poids 500 g

Avis

Il n'y a pas encore d'avis

Soyez le premier à donner votre avis “Les droits de l’homme dénaturé”