Catégories

Misères de deux jeunesses – 1914-1918 – 1939-1945

24,05

Misères de deux jeunesses – 1914-1918 – 1939-1945

24,05

0 sold

Véritable concrétisation du devoir de mémoire accomplie dans ce livre qui relate la vie du caporal Léon Valentin pendant la guerre 1914-1918 et celle du caporal-chef François Couturier pendant les cinq semaines de combats acharnés de 1940.

UGS : 9782904255441 Catégorie :

Product Description

Véritable concrétisation du devoir de mémoire accomplie dans ce livre qui relate la vie du caporal Léon Valentin pendant la guerre 1914-1918 et celle du caporal-chef François Couturier pendant les cinq semaines de combats acharnés de 1940. L’auteur s’est livré à un travail d’historien très poussé entre 1965 et 2001. A partir des carnets de route de son père, des correspondances intimes, des articles de presse de 1912 à 1919, recoupés avec les archives du SHAT, enrichies par les journaux de marche du 162° Régiment d’Infanterie. L’auteur s’est servi des brèves notes du caporal-chef motocycliste au 140° Régiment d’infanterie alpine (RIA), François Couturier, des archives des 140° et 141° RIA qui ont glorieusement combattu à Ham, à Eppeville face à la ruée des Panzer sur la Somme. Deux hommes, de deux générations successives, qui aspiraient à vivre en paix, deux anti-héros qui cependant aimaient la Liberté et la France au point de donner leur vie. Leur souvenir demeure, nous leur devons respect et reconnaissance.

Présentation de l’auteur :

Né en 1925. En 1939 est garçon-charcutier à Ham. En 1943 est chef de troupe Scoute à Ham. En 1944 rejoint les FFI et s’engage au 48° RI à Chauny puis au 4° bataillon de Chasseurs à pied à Stokach (FFA). En 1946 muté à la Compagnie Méhariste du Tidikelt-Hoggar à Tamanrasset. En 1948 entre à l’école de Gendarmerie nationale de Pamiers, a sa sortie choisit la Légion de Gendarmerie du Maroc, affecté à Fez puis à Souk-el-Arba de Tissa. En 1955 est nommé maréchal des Logis Chef à cheval, à la brigade de l’Ourtzarh puis à celle de Karia-ba-Mohammed. C’est pendant cette période qu’il rencontre Bouchta Ben Ali qui est Moghazni. L’auteur fera ensuite une carrière dans la Gendarmerie à Blois, à Chaumont, à Meulun franchissant les grades successifs d’adjudant, adjudant-chef, accèdant à l’épaulette, en 66 sous-lieutenant, 68 lieutenant, 74 capitaine, 79 chef d’escadron. A publié « Méhariste dans le Hoggar en 1947 » en vente chez Muller édition.ss

Auteur

René Valentin

Information additionnelles

Poids 500 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Misères de deux jeunesses – 1914-1918 – 1939-1945”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *