80 km/h : idéologie ou pragmatisme ?

Posté le 12 février , 2019, 4:03
4 mins

Une question de bon sens : trouvez-vous « déraisonnable » qu’une Porsche ou même une Clio puisse rouler un peu plus vite qu’un 38 tonnes de 20 mètres de long sur une nationale ?

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai essayé de respecter cette limitation absurde à 80 km/h. Je l’avoue : j’ai fauté à plusieurs reprises.

Alors, revenant de Paris par l’A5 et la N19 sur 150 km, j’ai voulu appliquer à la lettre cette « connerie », comme l’a nommée notre Président, et j’ai mis mon régulateur sur 84 km/h, intégrant ainsi la tolérance acceptée. Voici le récit de mon « aventure » :

– La circulation étant, à 18 heures, normale, je me suis fait doubler par toutes les voitures sans exception à une vitesse que j’estime entre 100 et 110 km/h.

– Je me suis fait klaxonner, et même fréquemment doubler avec franchissement de la ligne blanche.

– Je n’ai heureusement pas rencontré trop de camions, mais eux aussi m’ont tous doublé, dont un qui a failli m’envoyer sur le talus en se rabattant in extremis.

– Je n’ai pu doubler qu’un seul poids lourd, celui cité ci-dessus, mais c’était un peu plus loin, sur les seuls 5 kilomètres de 2 x 2 voies sur ce parcours (à noter qu’un dénommé Jean-Claude Gayssot, ministre du Transport sous Jospin il y a 20 ans, nous avait promis une 2×2 voies sur les 150 km).

– J’ai donc fait ce parcours en 3 heures au lieu des 2 h 15 habituels (30 % de plus au lieu des 10 % affichés par le gouvernement).

Les 9 radars fixes sur le trajet ayant tous été mis hors d’usage, Édouard Philippe, notre Premier ministre, a tout à fait raison de déclarer que les automobilistes en profitaient pour rouler beaucoup plus vite.

Mais c’est contradictoire avec une autre de ses affirmations, selon laquelle la réduction de vitesse a sauvé 116 vies. Ne serait-ce pas plutôt l’aaugmentation qu’il déplorait peu avant ?

Nos amis Allemands, pragmatiques, ont fait le bon choix, c’est-à-dire comme nous 80 km/h pour les camions, mais 100 pour les voitures, avec comme résultat 25 % de morts en moins par rapport à chez nous. Cette différence de 20 km/h est indispensable pour doubler en toute sécurité.

Chacun d’entre nous l’a déjà constaté lorsque deux camions se doublent sur l’autoroute, il leur faut parfois un bon kilomètre.

Si nous voulons revenir à la raison et oublier cette « idéologie contre-productive », le gouvernement a trois choix :

– Un choix judicieux : repasser la vitesse non pas à 90, mais 100 km/h.

– Un choix sécuritaire : ne rien changer, mais alors interdire le dépassement à tous les véhicules sur les routes nationales.

– Un choix cumulant idéologie et sécurité : il serait, afin de conserver ce delta de 20 km/h, possible de garder les 80 km/h pour les voitures et imposer 60 km/h pour les poids lourds.

Bon courage, M. le Premier ministre !

13 Commentaires sur : 80 km/h : idéologie ou pragmatisme ?

  1. HansImSchnoggeLoch

    22 février 2019

    Les 80 km/ h c’est pour les ploucs aux cerveaux étroits.
    Les cerveaux larges peuvent se permettre des chauffeurs roulant à 150 km/ h dans des zones limitées à 110 km/h.

    En effet la secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Emmanuelle Wargon, a été flashée à 150km/h en plein pic de pollution.
    Encore une Inutile dilapidant le fric des autres.
    Ah oui et elle va payer l’amende de € 130.- (tarif préférentiel pour politiques presse(e)s) de sa propre poche avec le fric des autres.
    Le pauvre chauffeur aura-t’il droit à une déduction de points sur son permis?
    L’histoire ne le dit pas.

    Voir Valeurs Actuelles pour plus de détails.

    PS: Nouvelles passées sous le tamis de 270 meshes norme Endecoot. Le tamis avait été préalablement controllé sous un microscope binoculaire (X100).

    Répondre
  2. HansImSchnoggeLoch

    20 février 2019

    Lu ce matin sur la voiture d’un jeune qui venait de parquer sur le parking de la poste locale l’inscription en anglais qui suit.
    “If one day speed kills me, don’t cry for me because I was smiling.”
    Plus un nom suivi d’une croix et d’une date xxxxx-2013.

    Dans ce cas le chiffre 13 avait rempli sa funeste mission
    .

    Répondre
  3. IOSA

    18 février 2019

    Plus la limite de vitesse sera basse et plus le coût du transport sera élevé, c’est encore une mesure en défaveur du pouvoir d’achat.

    Répondre
  4. IOSA

    18 février 2019

    Est vraiment la vie des automobilistes que l’on veut sauver avec cette mesure à 80 km/h, ou est ce le fric nécessaire à la balance du budget ?

    Sans doute les deux !

    Mais à part cela et au lieu de produire des voitures électriques ayant peu d’autonomie, il est serait préférable de fabriquer des voiturettes électriques bien moins chère à construire et plus accessible pour tous et on aurait l’impression de rouler à fond à 60 km/h tellement ça tremble dedans.

    Répondre
    • IOSA

      18 février 2019

      Mon précédent commentaire était une blague, la mesure des 80 km/h c’est pour obliger les automobilistes à prendre les autoroutes payantes.

      Vinci et autres consorts remercient vivement Macron d’alourdir leurs portefeuilles déjà bien remplis.

      Répondre
  5. HansImSchnoggeLoch

    14 février 2019

    Et on reparle de la taxe carbone en voulant la vendre cette fois comme un acte vertueux et “citoyen”.
    Des députés LREM tentent la faire passer en dépit des manifestations des GJ.
    Cherchent-ils la guerre civile ou veulent-ils se suicider?
    Nul ne le sait.

    Explication de texte: acte vertueux.
    Je vais souvent en Allemagne visiter quelques parentés. J’y étais encore hier et en y allant je passe à côté de quelques stations- service allemandes.
    Le prix du gazole était affiché en moyenne à € 1.26 / litre celui du super à € 1.34 / litre.
    À vous de juger…

    Répondre
  6. Hilarion

    13 février 2019

    80 km/h, mais c’est beaucoup trop ! En effet, les dégâts sont nuls si la vitesse au moment de l’impact est égale à zéro !

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      14 février 2019

      La vitesse est toujours nulle au moment de l’impact par contre l’énergie est maximale.
      Mais peu importe, La Palice aurait applaudit l’audace de votre constat.
      Ainsi que Jean-Charles avec sa célèbre boutade d’Archimède.
      “Tout corps trempé dans un liquide en ressort mouillé”

      Les gouvernants de ce pays ne sont pas assez instruits en sciences physiques, cela les dessert un peu dans leurs décisions.

      Par exemple, untel avait pourtant scrupuleusement suivi les consignes de vitesse, car le compteur de sa voiture était bloqué à 80 km/h. Le chauffard du poid-lourd est en fuite…
      Âge d’untel 40 ans, les funérailles auront lieu le … à xxh00.
      Une marche blanche ainsi qu’un lâcher de ballons suivront.

      Répondre
      • Hilarion

        16 février 2019

        Voici le principe n°2 d’Archimède (ou du moins attribué à ce célèbre découvreur, usité dans la marine : “tout corps tombé à la mer et non émergé après cinq minutes doit être considéré comme perdu” (c’est le cas des outils). Un peu d’humour par les temps qui courent ne fait pas de mal.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          16 février 2019

          // (c’est le cas des outils) //
          Peut-on aussi appliquer cette loi à d’autres corps plus lourds que l’eau?
          Si oui les principes de la physique peuvent contribuer à soulager les porte-monnaies des contibuables.

          Répondre
  7. denis marron

    13 février 2019

    je suis ce que l on appelle Un gros rouleur(70 000KMS) par an.J AI PU CONSTATER ,PUISQUE VOULANT PRESERVER MON PERMIS,COMBIEN IL EST DIFFICILE DE RESPECTER LES LIMITATIONS SANS DEVENIR UN OBSTACLE POUR LES AUTRES AUTOMOBILISTES.

    Répondre
  8. Alain PROTTE

    12 février 2019

    Dans les corridas, on excite et on fatigue le toro en lui plantant de douloureuses et agaçantes banderilles pour le mettre dans une situation de soumission pour faciliter sa mise à mort. Le parallèle est aisé avec toutes ces mesurettes agaçantes, comme les banderilles du 80 km/h et autres réformes, et qui précèdent la mise à mort de la société française en la ployant sous un flot de petites réformes pour qu’avec le matador Macron, elle accepte de se dissoudre dans l’Europe.
    Finalement le gilet jaune, c’est le toro qui ne veut pas crever.

    Répondre
  9. Alain Crevau

    12 février 2019

    Complètement d’accord avec vous, Monsieur GOUDRON.
    A 80 km/h avec une boite manuelle, j’oscille entre la quatrième et la cinquième et je suis dans l’incapacité de passer le sixième rapport, sauf à dépasser les 80 km/h.
    De ce fait je ne tiens mon volant que d’une seule main, l’autre étant en permanence sur le pommeau du levier de vitesse.
    Mon moteur tournant plus vite consomme davantage, s’use plus vite tout comme mon disque d’embrayage.
    Un dépassement d’un véhicule roulant à 70km/h nécessite une visibilité d’environ 800m pour dépasser en toute sécurité en respectant la limite autorisée, c’est quasiment impossible.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)