Affaire Morano : « les têtes tournent »

Posté le septembre 30, 2015, 1:18
3 mins

web_MoranoJoseph de Maistre écrivait vers l’an 1800 que la Révolution n’avait pas eu pour seul effet de « faire tomber des têtes mais plus encore de les faire tourner ». Depuis la sarabande des idées folles, avec l’imprécision des mots et des concepts, n’a fait que s’accélérer.

On le vérifie dans l’Église où prospèrent les galimatias idéologiques et où le charabia est au fond assez traduisible en toutes langues puisqu’au départ, de toutes , les textes sont confus.

On le vérifie en politique avec par exemple la divagation des propos sur l’emploi désormais sacrilège des mots « race blanche » par madame Nadine Morano.Cette dernière n’a somme toute que repris la phrase du Général de Gaulle cité par Peyrefitte sur « le peuple français, principalement de race blanche et de culture gréco-latine ». Ce qui n’était encore en son temps que l’expression d’une évidence pas plus monstrueuse que de constater que les Chinois et les Japonais sont de race jaune et les Nigérians et les Nigériens de race noire.

Cela dit, Nadine Morano, qui est inculte, s’est empêtrée dans cette affaire et la bobo-gaucho NKM culturellement débile a trouvé là un moyen de règlement de comptes entre rivales en poussant des cris d’orfraie et en appelant à l’exclusion de Morano par l’inquisition « antiraciste ».

Pour nous bien évidemment, la nation française ne se ramène pas à une race au sens biologique de ce mot, si discrédité par l’abomination nazie. Il y a depuis longtemps des Français de toutes couleurs et issus de tant de ces rencontres que favorisa l’empire français. Et le génial Alexandre Dumas, qui était un mulâtre, ne fut-il pas avec sa saga des « trois mousquetaires » un merveilleux illustrateur de l’identité française ?

Il y a une autre conception de la race que celle des nazis ! Ainsi sur un monument dédié au grand aviateur de la guerre de 14-18 peut-on lire « À Guynemer, illustrateur de la race française ! »

Et le grand poète provençal Frédéric Mistral appelait au réveil de « la race latine ». Le mot de race signifiait alors explicitement un patrimoine de culture, de spiritualité, de vertus, un héritage de racines de civilisation, ne se ramenant pas à la couleur de peau.

Il y a eu ainsi bien des Africains et des Indochinois à être comme Guynemer des « illustrateurs de la race française ». Mais allez donc expliquer cela à une NKM ! 

Bernard Antony, Président de L’AGRIF 

178 réponses à l'article : Affaire Morano : « les têtes tournent »

  1. 9 octobre 2015

    Toujours aussi précis pour assurer le cap en direction de la touche, mais soit le terrain s’agrandit soit le tir est moins puissant. Conclusion vous ne bottez plus en touche mais en direction de celle-ci sans plus jamais l’atteindre. A l’extérieur nous avions la FIFA avec Blatter et Platini voila qu’à l’intérieur nous avons à présent Jaurès…

    Répondre
  2. Jaures

    9 octobre 2015

    Et quelle est donc votre théorie, vous, le sceptique ?
    Auriez-vous trouvé en France une trace archéologique d’un quelconque pithèque ?
    Etes-vous un créationniste qui pense que le monde a été créé par Dieu il y a 6 000 ans ?
    Pourquoi dans votre post passez vous directement du 1°) au 3°) ?

    Répondre
  3. 9 octobre 2015

    C’est étonnant ce besoin que les scientifiques ont de nous retrouver des ancêtres en Afrique. Périodiquement ils nous annoncent la découverte d’un lointain ascendant sous la forme d’une dent ou d’un osselet qu’on dirait relief d’un pied de porc de Sainte-Menehould. À partir de là généralement, les savants nous reconstituent une sorte de mangouste hydrocéphale en pâte à sel, haute comme trois pommes, dont il nous assurent doctement que c’est grand papa. Et tout le monde gobe. (Moi je veux bien, et à vrai dire, je m’en fous un peu…) Après, on nous explique que la bestiole étant l’ancêtre commun de toute l’espèce humaine, les races ne peuvent pas exister. Je remarque quand même une insistance à rappeler 1°) qu’il s’agit forcément d’un Africain. 3°) que Dieu n’y est évidemment pour rien (mais ça allait de soi.)

    Répondre
  4. 9 octobre 2015

    En 2015, Monsieur Jaurès demande encore de définir les différence qui existe entre chrétiens et musulmans ! Sait-il au moins que toutes ses interventions (que je chéris chaque matin), sont minutieusement datées depuis la naissance du Christ et non pas de l’Egire. Est ce suffisant pour répondre à une question qui n’en est plus une depuis plus de deux millénaires et témoigne régulièrement de la différence qui existe entre l’un et l’autre encore qu’en réduisant un des termes à zéro, par décollation interposée, le solde ne sera plus perceptible puisque représenté par la valeur absolue de celui qui aura réduit le second à sa nulle expression?

    Répondre
  5. Raspoutine

    6 octobre 2015

    et si Nadine a fait le coup pour piquer des voix à Marine au profit des Répoublicaïns ?

    Répondre
  6. Magne

    4 octobre 2015

    C’est à la dernière glaciation , dite de WURM , que des hommes venus d’Afrique furent pris au piège des glaces , et restèrent plusieurs millénaires séparés des Africains .

    On les retrouve à Lascaux , Font de Gaume , dans les Pyrénées cantabriques ( ils maîtrisent le feu , ont des arcs qu’ils ont découverts , cousent les peaux avec des aiguilles qu’ils fabriquent avec des os de poissons , peignent dans les grottes … c’est ce qu’on peut appeler la civilisation de l’âge du renne , civilisation princeps …

    Je me rattache si vous le permettez , à cette ethnie .

    Un article surprenant a paru dans le journal ” Le Point ” . A moins que cela soit un poisson d’avril , mais il n’a pas paru un premier avril et semble sérieux .

    Un suprémaciste blanc s’est soumis à des tests ADN et les résultats ont été donnés au cours d’une émission de télévision et ont révélé qu’ils avait 84 % de son sang ( dans l’article ) d’origine européenne , et 14 % de son sang d’origine africaine sub – saharienne , ce que l’on appelait il y a deux siècles , ou moins , l’Afrique noire .

    Comment est-ce possible ?

    Répondre
    • Jaures

      5 octobre 2015

      Cher ami, vos origine d’il y a 30 ou 40 000 ans ne peuvent être que fantasmées tant l’Europe a été traversée de migrations diverses et d’invasions. Rien ne dit que vous n’êtes pas un descendant d’un peuple arrivé bien après la préhistoire.
      Et puis, quelle importance ?

      Répondre
  7. BRENUS

    4 octobre 2015

    D’ici a ce que jojo le troll vous certifie que Morano est noire (ou grise ou jaune), rien que pour vous contredire, il n’y a qu’un pas. Ce gus est dans la droite ligne de son excité de premier ministre espagnolo-français qui clame : “Houellebecq n’est pas la France!” avec un bon coup de menton digne de Bénito. Alors, votre honneur, c’est qui la France? Vous? Tous les Mamadou et Mohamed francisés d’urgence pour faire monter vos scores aux élections qui s’annoncent désastreuses pour la camarilla? Vous devenez encore plus agité que NS au pire de sa forme c’est peu dire!

    Répondre
    • Jaures

      5 octobre 2015

      Si les socialistes ont eu l’idée de distribuer des naturalisations pour gagner les élections, les derniers scrutins montrent que cela n’est pas couronné de succès. Vous devriez sur ce point être rassuré.

      Répondre
      • Bistouille Poirot

        5 octobre 2015

        Pas rassuré du tout et sur aucun point d’ailleurs. Les socialistes continuent d’y croire et étendent bien au delà des naturalisations la possibilité de se maintenir au pouvoir en faisant entrer toutes sortes d’étrangers extérieurs à la CE, les abritent, les logent, les soignent, les éduquent, les soutiennent et finiront par les inscrire massivement sur les listes électorales. Vite, décembre 2015 et 2017 et + s’il le faut pour être véritablement rassuré…l’enfumage, je sais, c’est un mot à la mode et je n’aime pas, mais ce n’est pas à vos services que je ferai appel pour ramoner notre cheminée.

        Répondre
        • Jaures

          5 octobre 2015

          Pour obtenir la nationalité française, il faut y résider légalement depuis 5 années minimum.
          De fait, la moyenne des naturalisés résident en France depuis au moins 18 ans.
          Ca vous laisse encore un petit répit.
          Même si je pressens que rien de rationnel ne pourra venir à bout de votre angoisse chronique.

          Répondre
          • Bistouille Poirot

            5 octobre 2015

            @jaurè
            Vous me rappelez Daladier brave homme…Mais au delà, réfléchissez un seul instant à l’aspect mathématique de la chose. Les résidents étrangers légaux entrés sur notre territoire en 2010 obtiennent la nationalité cette année, ceux de de 2011 attendront l’an prochain et les 11.000 + 11.000 projetés d’être accueillis en deux ans et portés successivement de 25 puis à 30.000 âmes (pour la fraction moyen orientale!) deviendront français en 2020. Vos notions comptables devraient s’enrichir de notions analytiques mais je suis sûr que rien de rationnel ne pourra venir à bout de votre laxisme chronique. Le répit ne sera ni petit ni grand mais…sans! Refermez votre blog jeune homme, cela vous aidera à réfléchir aux victoires électorales qui dans nos démocraties s’apprécient à 51 contre 49 %. Apprenez également que le Conseil Régional socialiste de PACA vote cette semaine une enveloppe d’aide aux “réfugiés” égale à celle qu’a prévu Hollande pour la catastrophe naturelle dont les Alpes Maritimes ont été victimes. Ce n’est pas un plomb que je vais péter mais …Jaurés.

          • Jaures

            5 octobre 2015

            Vous délirez, Bistouille. Légalement les étrangers réguliers peuvent demander la nationalité française au bout de 5 ans mais, en fait, la moyenne pour obtenir l’obtention est de 18 années de résidence.
            Si les élections se gagnent à 51-49, il faut avant de convaincre les nouveaux naturalisés, s’attacher aux 50% du corps électoral.Pourquoi une stratégie qui miserait tout sur les 3-4% de naturalisés serait-elle plus payante qu’une autre concernant une partie plus conséquente de la population ?
            Si j’étais électoraliste, je m’attacherais plutôt à me mettre dans la poche les retraités et les ruraux à la fois nombreux et enclin à se rendre aux bureaux de vote plutôt que les naturalisés. D’ailleurs, si vos savants calculs étaient exacts, les socialistes devraient recueillir chaque année plus de voix car les naturalisations ces 15 dernières années ont concerné environ 100 000 personne par an. Les sondages sur les présidentielles ne vont guère dans votre sens car, naturalisé ou pas, si un électeur n’est pas satisfait de sa situation, il rechigne à reconduire la majorité. Et ça, c’est une règle universelle, pas seulement orientale.

    • ben couscous

      6 octobre 2015

      mais woui, li Jorès li il est negro; ti davé pa ?

      Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    4 octobre 2015

    je ne vais pas faire un cours d’ hippologie sur le cheval ” sarde ” à Môssieu Jauresse … je veux simplement faire remarquer à notre Jocrisse je sais tout ( en tout cas mieux qu’ un expert italien il signor Fabio Sebastiano Tana ) que la race de cheval sauvage des ” paulis ” du ” pianoro della Giara ” n ‘ a rien de commun avec l’ anglo-arabo-sarde de l’ élevage Régional , celui que contrôle la Région Autonome de Sardaigne sur 500 hectares y sélectionnant des poulains de un et deux ans … il est à remarquer que si depuis les Romains le cheval sarde était particulièrement recherché pour sa vaillance et son endurance, son intelligence et sa docilité à la conduite, que l’ aboutissement de croisements multiples ayant donné naissance à l’ anglo-arabo-sarde a de l’ aveu même d’ un éleveur Luigi Angius de Sassarese ” donné des résultats cependant ( ou ” pour cela ” pèro ayant les deux sens en italien ) inférieurs à ceux attendus ” de sorte que cette race ” d’ élevage ” est devenue …. minoritaire parmi les chevaux de selle italiens … d’ autre part on peut faire également remarquer à notre éminent cavalier du 92 qu’ un cheval sauvage peut être ” dressé ” pour la monte ou le travail ( ce qui a été le cas de la race de chevaux que je cite ) sans pour autant en faire l’ élevage

    Répondre
    • Jaures

      4 octobre 2015

      Cher ami, je ne prétends pas posséder vos connaissances en hippologie mais je sais, comme tout le monde, que le cheval Sarde est laissé en partie à l’état sauvage mais que sa race est préservée par l’isolement et la sélection.
      Sans cela, vos chevaux sardes iraient naturellement compter fleurette aux juments alentours et la race s’éteindrait naturellement.
      C’est d’ailleurs pour cela que vous ne pouvez que citer une race d’une espèce sous l’emprise humaine. Dans la nature, on ne trouve pas de races mais des espèces.
      Si l’on décidait de garder une race de chien à l’état sauvage, ce serait tout à fait possible (quoique plus difficile à maitriser que les chevaux) en l’isolant et en continuant à supprimer les éléments dont les caractéristiques s’éloignent de la race.

      Répondre
      • 4 octobre 2015

        Jaures dit que “le cheval Sarde est laissé en partie à l’état sauvage mais que sa race est préservée par l’isolement et la sélection.” Donc les races existent, et dans la plupart des espèces, et certainement dans la nôtre. J’entends bien que par fornications, elles se soient métissées. Mais plus ou moins : café au lait, mais avec plus ou moins de café. On peut toutefois supposer que quelques isolats de races “pures ou quasi pures” (ou “originelles” pour n’énerver personne) existent encore ici ou là. Au coeur de l’Amazonie ou sur une île suédoise, par exemple ? A vrai dire, je m’en fiche un peu, c’est juste pour causer… 😉

        Répondre
        • Jaures

          4 octobre 2015

          Je me demande parfois si vous savez lire.
          Depuis le début de ce débat je vous explique que les races n’existent que par l’élevage qui permet d’en préserver les caractéristiques par l’isolement et la sélection.
          Pour définir une race il faut en préciser les caractéristiques puis les préserver par l’élevage.
          Par exemple, les boxers ne sont admis que fauves ou bringés avec un pourcentage maximum de blanc. Ceux qui ne correspondent pas à ces caractéristiques seront éliminés au moment de la confirmation (pareillement s’ils sont trop prognathes, petits agressifs,…).
          Si vous voulez des races humaines, il faudra procéder ainsi. Commencez donc par définir les caractéristiques, écrivez un Livre des Races pour les humains comme pour les chevaux ou les vaches, et proposez ensuite de créer des élevages. Juste histoire de causer…

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            4 octobre 2015

            il est évident qu’ après tant d’ années d’ études l’ orl est un analphabète … alors comment expliquez vous qu’ au premier coup d’ oeil un Ivoirien ou un Sénégalais puisse vous dire à quelle ” ethnie ” appartient quelqu’ un ? j’ ai une belle-fille sénégalaise et au premier coup d’ oeil on peut dire que c’ est une Peuhl …

          • 4 octobre 2015

            Mon bon Quinctius, je ne sais pas lire comme d’autres ne savent pas voir… 😉

          • 4 octobre 2015

            Jaures dit “les races n’existent que par l’élevage qui permet d’en préserver les caractéristiques par l’isolement et la sélection.” D’accord… d’accord… Mais pour préserver ces caractéristiques, ne faut-il pas qu’elles préexistent ? Le premier que vous isolez et sélectionnez, vous le trouvez où ?
            Mais laissons les chiens aboyer pour revenir à l’homme. Si on remonte mon arbre généalogique jusqu’à la nuit des temps (avant que mon ancêtre de Courbevoie ne se métisse avec une indigène de Levallois), ne trouve-t-on pas une première tribu isolée, originelle, physiquement différente de celle de Ray Charles ?

          • Jaures

            4 octobre 2015

            On parle de races, Quinctius, et vous me parlez d’ethnies ! Si votre Peuhl nait et grandit en France, ce sera une Française d’origine Peuhl qui pourra devenir médecin ou agent RATP.
            Orl, les races ont été créées par sélection. Comme toutes les espèces, il existe des caractères spécifiques que vous pouvez sélectionner.
            Par exemple, si je ne sélectionne chez les humains que les hommes de 80-85 kg et 1m85-90 et ne leur permets de s’accoupler qu’avec des femmes d’1m70 et 65kgs, je créerai en plusieurs générations une race qu’il me faudra préserver par sélection et isolement.

        • Bistouille Poirot

          5 octobre 2015

          Déménager, suppose que le parc immobilier offre encore quelques places inoccupées. Vos meubles iront chez Emmaüs, vous pointerez au chômage, suivrez une formation pour ouvrir un chich kébab, inscrirez vos enfants à l’école coranique, apprendrez un petit nègre mâtiné d’arabe dialectal et vous vous égarerez dans le voile de votre seconde épouse plutôt que dans les dentelles de la première.
          N’oubliez pas non plus d’installer votre nain de jardin à l’entrée de votre nouveau gourbi.
          …Mais en relisant, je m’aperçois que vous auriez pu me brosser le même tableau.

          Répondre
  9. vozuti

    3 octobre 2015

    jaurès : “Comme il n’y a pas de barrière d’espèce entre les races, la proximité de membres d’une même espèce aboutit nécessairement à la disparition des races”.

    Outre l’éloignement géographique qui a été résolu par une immigration de masse,il y a une autre barrière que vous appelez le “racisme” (pas d’attirance pour les autres races est désormais défini comme du racisme).
    C’est pourquoi nos dirigeants franc-maçons et leurs médias ont qualifié le “racisme” comme le pire instinct,la pire abjection, un crime punit par la loi… alors que, dans le même temps, la corruption est devenu un instinct naturel tout à fait normal et sans conséquences.
    Le mariage mixte est donc mis à la mode comme les tatouages ou le rap,la population est incitée à se métisser.
    Et personne ne pose la question à nos dirigeants : pourquoi ce plan d’élimination de la race européenne?

    Répondre
    • Jaures

      3 octobre 2015

      D’abord vous parlez de “race européenne” alors que cela ne veut strictement rien dire. Où alors définissez moi les critères de la race comme vous le feriez d’un caniche ou un boxer.
      Ensuite, le métissage se fait naturellement avec le développement des moyens de communication. Autrefois, on était aussi rétif que vous quand s’agissait d’un mariage avec des membres d’un autre village. Puis, d’une autre région.
      Qu’appelez vous “inciter à se métisser” ? Touche-t-on une prime au métissage ? A quel moment y a-t-il métissage ? En fonction de quels critères ? Y a-t-il métissage si je me marie avec une antillaise française ? Avec une juive ? Avec une arabe (sachant qu’aux Etats-Unis un Arabe est classé Blanc comme un Russe ou unn Irlandais) ? Etes-vous pour interdire les mariages entre personnes d’ethnies différentes ? Et qu’en serait-il de personnes déjà métissées ? Voulez leur interdire de procréer ?
      Il ne suffit pas de lancer des slogans, il faut en assumer les conséquences et développer ce que l’on a en tête.

      Répondre
      • vozuti

        3 octobre 2015

        1)Ce ne sont pas les moyens de communication qui ont invités depuis 40 ans 250000 arabo-africains par an à s’installer et se multiplier aux frais des autres contribuables,c’est l’ump et le ps; soyons précis.
        2)personnellement je n’interdit rien,je constate simplement que les médias et les dirigeants diabolisent ceux qui n’ont pas d’attractions pour les autres races, tandis qu’ils béatifient ceux qui se lancent dans “les joies du métissage”;cette propagande continuelle est bien suffisante pour manipuler les masses.
        Au lieu de répondre à la question “pourquoi cette politique de métissage à marche forcée?”,vous esquivez en me parlant de caniches et en m’accusant de vouloir interdire je ne sait quoi…il faut poser la question à nos dirigeants et ils doivent répondre sans se dérober: POURQUOI cette politique d’élimination des européens?

        Répondre
        • Jaures

          3 octobre 2015

          1) Ce n’est pas depuis 40 ans que l’immigration en provenance d’Afrique existe mais depuis 1945 date de la création de l’Office National de l’Immigration par De Gaulle (vous savez, celui de la race blanche, patin couffin,…).
          Auparavant, la France avait été une terre d’immigration pour les Belges, Italiens, Polonais, tout aussi peu considérés par les Vozuti d’alors.
          C’est dans les années 60 que les vagues d’immigration ont été les plus importantes (jusqu’à 450 000/an). Et les Français ne disaient rien alors, eux qui, en période de plein emploi, boudaient les travaux les plus pénibles.
          2) Personne ne vous oblige à fréquenter ceux qui vous déplaisent.mais si vous ne concevez pas que deux personnes d’origines différentes se plaisent et fassent ensemble leur vie, tant pis pour vous. Chacun est libre et il importe que vous en teniez compte. Les gens ne peuvent pas construire leur vie en fonction des phobies plus ou moins maladives de tel ou tel.

          Répondre
          • vozuti

            3 octobre 2015

            1)vous confondez toujours volontairement l’immigration de travail avec l’immigration de peuplement décidée en 75 .
            2) pour les mariages mixtes vous confondez obligation avec incitation.
            Le matraquage médiatique en faveur du métissage n’a rien de libre et spontané,c’est au contraire la promotion insistante d’un projet totalitaire.

          • Jaures

            3 octobre 2015

            Et donnez moi donc un exemple d’incitation au métissage.

          • 4 octobre 2015

            Jaures dit “Personne ne vous oblige à fréquenter ceux qui vous déplaisent.” Ca se discute ! Les efforts socialistes de “mixité sociale” dans le logement sont assez transparents à cet égard. Remarquez que ça ne marche pas fort : quand “ceux qui déplaisent” sont injectés dans l’immeuble, les autres se barrent, laissant la place à… “d’autres qui déplaisent”. 😉

          • Jaures

            4 octobre 2015

            C’est ce que je vous dis. Si vos voisins vous déplaisent en raison de leur couleur de peau, vous avez le droit de déménager (et pareillement pour eux).
            Mais là vous parlez de “mixité sociale”. Est-ce à dire que vous pensez qu’il existe des races de pauvres, de riches et de classes moyennes ?
            Pensez-vous qu’il importe de les isoler pour les préserver ?

          • quinctius cincinnatus

            4 octobre 2015

            la logique de la liberté ( d’ agir ) vue par @ Jocrisse :

            ” si vos envahisseurs vous ” déplaisent ” vous pouvez ( toujours ) partir ( de chez vous ) “

          • Jaures

            5 octobre 2015

            On parle ici de métissage social, Quinctius.
            Pensez-vous que les pauvres vous envahissent ?
            Pensez-vous que tous les pauvres en France sont étrangers ?
            Déniez vous le droit à un smicard d’habiter un logement social dans votre commune ?
            N’acceptiez-vous dans votre cabinet que les riches ?
            Sinon, les plus démunis que vous soigniez, leur conseilliez vous de quitter votre commune où ils n’avaient rien à faire ?

          • 5 octobre 2015

            Jaures a dit “Si vos voisins vous déplaisent en raison de leur couleur de peau, vous avez le droit de déménager.” Et vous pensez que ce droit durera longtemps ?

          • Jaures

            5 octobre 2015

            Tant qu’il existe, profitez-en !

          • Le Ket

            5 octobre 2015

            @ Jaurès : “incitations au métissage ” ? ? ?

            * Limiter la liberté d’expression par la loi Pleven.

            * Restreindre toute tentative de critiques concernant le problème racial, par la loi Fabius-Gayssot.

            * “Touche pas à mon pote”

            * Imposition du “politiquement correct”

            * Obligation de quotas favorisant les immigrés.

            * Non discrimination à l’embauche, au logement, etc, etc..

            * “Pas d’amalgame”

            * “Vivre ensemble”

            Toutes ces obligations imaginées, planifiées et imposées par les gouvernements de gauche comme de droite, non seulement en France, mais aussi partout en Europe, dans le but de “diluer” l’homme blanc dans un vaste melting-pot ( modèle US) afin de supprimer ses repères et ses jalons dans le cours de l’Histoire. Pfuuuit : plus de racines …..et les homo-consuméris deviendront plus malléables et dociles !

            Un arbre sans racines est un arbre mort. Un peuple sans Histoire est un peuple condamné !

          • Jaures

            5 octobre 2015

            Evidemment, le Ket, si vous pensez qu’être antiraciste et contre l’antisémitisme et la discrimination c’est inciter au métissage…
            Dans ce cas, il vous faut intégrer le KKK ou les suprémacistes blancs.
            Soyez cohérent.

        • Raspoutine

          6 octobre 2015

          jaures serait-il un provoc animaeur ?

          Répondre
      • Raspoutine :

        4 octobre 2015

        Jaurès : faut arrêter ta ratatouille de races et espèces; la très grande majorité de France est des Françaises et Français de souche, et chrétiens. Les Musulmans de France seraient bien mieux dans leurs pays d’origine.

        Répondre
        • Jaures

          5 octobre 2015

          Il faudrait déjà définir ce qu’est être chrétien ou musulman.
          Les pratiquants de ces deux religions sont très minoritaires.
          Pour les autres, chacun arrange la religion à sa sauce. Nombre de personnes qui se disent chrétiennes auraient été qualifiés d’hérétiques au temps où la religion était d’état.
          Idem pour les musulmans dont la majorité ne pratique qu’à l’occasion et surtout les sacrements festifs.
          D’ailleurs, je me sens comme agnostique plus proche d’un militant du secours catholique que d’un athée supporter du PSG.
          Souvenez-vous qu’il y a 3 siècles on se battait encore en France entre chrétiens pour des raisons religieuses.
          Si les “racines” de la France sont chrétiennes, celles-ci ont été sacrément nourries de sang.

          Répondre
          • blumkovitch

            5 octobre 2015

            schustement Jojo – il y a déjà assez de pauvres Français de souche, donc il ne pas en ajouter venant de l’étranger – di gombran za, oui ?

          • 9 octobre 2015

            Jaures dit “Il faudrait déjà définir ce qu’est être chrétien ou musulman.” C’est sûr que quand on ne voit pas la différence entre le blanc et le noir, l’opération peut prendre un bon moment ! 😉

  10. Jacky Social

    2 octobre 2015

    Kwah? Ben zut Quinctius, vous ne lisez pas le precis de genetique marxiste de Jojo le Cancre? Vous etes apparemment medecin, et specialiste de surcroit. Tres respectable. Et Jojo va vous donner des cours de medecine et de biologie genetique. Je me marre vraiment bien avec Jojo. Merci pour ce moment, Jojo.

    Répondre
    • Seppidalsace

      4 octobre 2015

      Jacky le Belge : une pomme frite peut-elle s’accoupler avec une glace vanille ?

      Répondre
  11. vozuti

    2 octobre 2015

    jaurès, ce qui n’existe pas n’est pas décelable.
    Si les gens normalement constitués sont capable, au premier coup d’œil et sans se tromper, de discerner un européen,un asiatique ou un africain, vous pouvez leur expliquer qu’ils ont des hallucinations, mais ils savent tous que c’est vous qui souffrez d’une déficience qui vous empêche de voir la réalité.

    Répondre
    • Jaures

      2 octobre 2015

      Reste à savoir ce que vous décelez.
      Personne ne nie qu’il existe des différences physiques entre les hommes selon leurs origines. Le problème est que vous nommiez ces différences “races”.
      En effet, les races, comme je l’ai montré, n’existent que dans des situations d’élevage. Comme il n’y a pas de barrière d’espèce entre les races, la proximité de membres d’une même espèce aboutit nécessairement à la disparition des races.
      Les races sont créées par les humains dans un but d’élevage: on sélectionne et préserve telle race de vache pour sa viande, telle race de chevaux pour ses aptitudes à la course, telle race de chien pour son esthétique ou son caractère,…
      La nature n’accomplit pas ce travail.
      Et il n’existe pas d’élevage d’êtres humains.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        2 octobre 2015

        vous n’ avez rien ” montré ” du tout et encore moins ” démontré ” quoique ce soit … vous amalgamez deux des sens qu’ on donne au mot ” race ” … c’ est ” logiquement ” tout ce que vous êtes intellectuellement capable de produire

        Répondre
        • Jaures

          2 octobre 2015

          Très bien,Quinctius, puisque je n’ai pas démontré que les races n’existent qu’en situation d’élevage donnez-moi un contre exemple.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            3 octobre 2015

            étudiez les taxons !

          • Jaures

            3 octobre 2015

            Vous me rappelez Hans et ses “48 conférences” qui montraient exemples à l’appui qu’une population peut baisser sans déséquilibre de la pyramide des âges.
            Sauf qu’il était incapable de me citer un de ces exemples.
            Citez-moi donc des races existant à l’état sauvage. Ne manquez pas une occasion de me renvoyer à mon ignorance.
            Parce que dire à un socialiste “taxons” c’est un peu une provocation !

          • 3 octobre 2015

            “Citez-moi donc des races existant à l’état sauvage. ” Votre phrase montre que si vous estimez qu’il n’en existe pas “à l’état sauvage”, vous ne niez donc pas qu’il en existe (CQFD) dans un autre état. Un état métissé, avec plus ou moins de café et de lait. Certains ont énormément de café, d’autres énormément de lait…

          • quinctius cincinnatus

            3 octobre 2015

            à @ ordiablolo et à @ Jaurès

            ” citez moi des races qui vivent encore à l’ état sauvage ” :

            le cheval de Pokrovsky

            le cheval sarde des ” paulis ” della Giara

            “” … la Sardegna è l’ unica regione d’ Europa dove vivono ancora cavalli allo stato brado ” ( sull’ altopiano basaltico della Giara ) Sono solo lontani cugini dei cavalli del Sarcidano, coni i quali condividono la misteriosa origine )

            Fabio Sebastanio Tana in la rivista MERIDIANI ( Sardegna ) N. 213 pagina 52

            bon je pars pour chanter du Duruflé

          • Jaures

            3 octobre 2015

            Tout faux, Quinctius: les chevaux sardes ne sont laissés à l’état sauvage dans un espace limité qu’une fois sélectionnés attentivement pour en préserver les caractéristiques. Mêlez ces chevaux à d’autres sans l’attention humaine et la race disparaitra en deux ou trois générations.
            Le fait que vous n’ayez trouvé qu’une espèce domestique dans vos intenses recherches montre bien qu’une race n’est pas compatible avec l’état sauvage.
            Bonnes vocalises !

          • Jaures

            3 octobre 2015

            Cher ORL, où ai-je écrit que les races animales n’existent pas ? Elles sont simplement le produit de l’élevage et de la sélection. Sans ce travail, les races se mélangeraient naturellement et disparaitraient.
            Or, vous conviendrez qu’il n’existe pas d’élevage humain avec sélection. Pour créer une race humaine, il faudrait sélectionner des géniteurs selon leur physiologie puis éliminer les descendants qui ne correspondent pas aux critères. En même temps, si ça marche avec les chiens, je ne suis pas sûr qu’il en soit de même avec les êtres humains. Mais vous pouvez vous porter volontaire pour tenter l’expérience et créer une race à votre image.

          • 3 octobre 2015

            Jaures dit “Pour créer une race humaine, il faudrait (…)”. Mais cher ami, moi je ne veux rien créer du tout ! Ce sont les socialistes qui, dans leur version nationaliste, ont voulu créer une race supérieure, et dans leur version maçonnique actuelle, en créer une universelle, par métissage obligatoire…

          • Jaures

            3 octobre 2015

            Ah bon ? Les socialistes ont voulu “créer une race supérieure” ? Laquelle ? Comment ? Par quels moyens ?
            Quant au métissage, pas besoin de le provoquer: il se fait naturellement avec le développement des moyens de communication.
            Si vous voulez retourner au temps où on ne connaissait que les habitants de son village et où seule la voisine d’en face pouvait devenir votre compagne (en tenant compte des intérêts familiaux), il vous faut retourner 3 siècles en arrière.

          • 3 octobre 2015

            Jaures demande « quels socialistes ont voulu créer une race supérieure ? Laquelle ? Comment ? Par quels moyens ?
 » Eh bien les socialistes nationaux du IIIème Reich, pardi ! Vous ne regardez jamais la télé ? Il y a au moins trois émissions par semaine là-dessus… Par quel moyen ? Les lebensborn, bien sûr, « patronnés par l’État et gérée par la SS, dont le but était d’accélérer la création et le développement d’une race aryenne parfaitement pure et dominante. » (Wikipedia)
            Je m’étonne qu’un garçon aussi apparemment cultivé que vous, ignore une des illustrations les plus classiques de la volonté constante des divers avatars du socialisme de créer « l’homme nouveau » ! Celui que l’on nous propose aujourd’hui (après l’homo sovieticus et l’homo cambodgianus) est l’exact inverse de celui des socialistes-nationaux : un homme totalement métissé, ni homme ni femme, ni blanc ni noir (voir le succès de Michaël Jackson !) sans patrie ni terroir, sans histoire, sans passé, sans famille, complétement manipulable…

          • Jaures

            4 octobre 2015

            Ouh là là, Orl ! Vous vous lancez dans des trucs entre les nazis et M.Jackson !
            D’abord, je ne voudrais pas relancer le débat, mais l’Histoire montre que les nazis n’ont rien à voir avec les socialistes. D’abord parce qu’avec les juifs et les communistes, les socialistes ont été les premières victimes des nazis. Ensuite parce que les meilleurs et premiers soutiens à Hitler ont été les grands banquiers et industriels.
            Mais vous noyez le poisson. La question qui se pose est existe-t-il des races autres que celles sélectionnées et préservées par les humains ? L’autre, peut-on définir des races humaines sur des critères autres qu’arbitraires et, si oui, quels sont donc ces critères universels et aussi unanimes que ceux qui régissent les races de chevaux, de bovins ou de chiens ?

          • 10 octobre 2015

            Jaures dit “l’Histoire montre que les nazis n’ont rien à voir avec les socialistes. D’abord parce qu’avec les juifs et les communistes, les socialistes ont été les premières victimes des nazis.” Ben voyons ! Si Hitler était mort en 38 d’une indigestion de moules, tous les PS du monde le citeraient en exemple de politique socialiste réussie… Et si les socialistes ont été les premières victimes des nazis, c’est une banale constante révolutionnaire : qu’à fait Robespierre de ses copains ? les bolcheviques de menchevicks ? Staline de Trotsky ? les SS des SA ? C’est toujours le plus extrémistes qui l’emporte.

      • vozuti

        2 octobre 2015

        jaurès,si je vous suis bien, les races ne peuvent être maintenues que par l’éloignement géographique ou par une volonté de l’éleveur.
        Nos éleveurs de l’umps ont donc décidé d’éliminer la race européenne par un afflux massif de populations afro-arabes,et le bétail servile que nous sommes doit accepter cette décision sans poser de questions.
        l’instinct naturel (le racisme) nous pousse à la rébellion, mais nous devons combattre notre instinct pour ne ne pas importuner nos éleveurs…nous devons aussi,évidemment, continuer à nous laisser tondre(fiscalement) comme de braves bêtes que nous sommes.

        Répondre
      • blumkovitch

        5 octobre 2015

        JauJau dis-toi bien une fois pour toutes que la majorité des
        Françaises et des Français sont d’origine franque (donc germanique) d’où le nom FRANCE, d’où l’ancienne monnaire le Franc. Pour tes faux français que sont les immigrés, te voilà au clair, j’espère!
        Clovis, roi des Francs, était un Franc
        Charlemagne, rois des Francs, petit-fils de Charles Martel, des Francs!

        Répondre
    • 3 octobre 2015

      Le déni du réel est une caractéristique “pathognomonique” (comme nous disons nous autres médecins pédants) du socialisme.

      Répondre
      • Jaures

        3 octobre 2015

        Mais, cher docteur, expliquez-moi donc ce qu’est le “réel” ?
        A quelle pathologie correspond la propension à confondre ses opinions ou préjugés avec la réalité ?

        Répondre
        • 3 octobre 2015

          “A quelle pathologie correspond la propension à confondre ses opinions ou préjugés avec la réalité ?” A la paranoïa, bien sûr.

          Répondre
          • Jaures

            3 octobre 2015

            Voilà !

        • 3 octobre 2015

          C’est très encourageant, Jaures. La prise de conscience de votre maladie est un élément capital. Vous êtes sur la bonne voie…

          Répondre
          • Jaures

            3 octobre 2015

            “Nous naissons tous fou. Certains le demeurent…”

        • Raspoutine :

          3 octobre 2015

          Jaures – non je ne sauterai jamais une Taupe-ira, avec mon zizi de Blanc – la ministre préfère la banane sénégalaise – la couleur sera respectée !

          Répondre
    • Raspoutine

      4 octobre 2015

      oui JoJo est sans doute skizophrène. lI a une déformation cryptogolocommuniste chinoise

      Répondre
  12. pointédudoi

    1 octobre 2015

    Joresse n’ a pas encore été giclé de ce site ? M’enfin !!!

    Répondre
    • Bistouille Poirot

      4 octobre 2015

      Dans les années 50 quelques kabyles connaissaient leur date de naissance, pour tous les autres, on en estimait l’année et leur identité était systématiquement rapportée au premier de l’an de cette année là.
      Mais tous connaissaient leur lieu de naissance pour y avoir porté une première fois un coup d’oeil INTELLIGENT sur eux même. Je doute fort que notre Jaures soit né à Castres et m’inquiète donc de son QI à vouloir constamment ignorer le contenu sémantique que tous veulent donner au mot RACE, et qu’il fait mine d’ignorer en se retranchant sur l’influence déterminante des “élevages” où tout possesseur de harem de couleur noire engrossera ses compagnes sans jamais obtenir un “blanc” sauf à subir l’influence de gênes dominants ou récessifs. (Qinctius vous expliquera).
      Mais ma secrète association à l’une de ses captives blanches peut l’assurer d’un bâtard de la même couleur.
      Et mon cher Jaurès, si “en attendant Godot” il est perceptible que notre race humaine patauge dans la folie et que quelques uns seulement tenteront de s’en dégager, Boileau y voyait la même chose sauf à dire que “malgré tous leurs soins, les hommes diffèrent entre eux que du PLUS OU MOINS”.
      Orldiabolo est sûrement dans le moins mais votre sort m’inquiète.

      Répondre
      • Jaures

        4 octobre 2015

        Cher ami, la couleur de peau définit-elle une race ?
        Si oui, pourquoi ce critère n’est-il pas retenu pour la couleur des chevaux ou des chiens (des races différentes peuvent être de même couleur) ?
        Pourquoi la couleur de peau plutôt que celle des yeux ? Pourquoi pas la taille, le poids etc…alors que ces critères entrent dans la définition des races animales ?
        Qu’un kabyle connaisse ou non sa date de naissance, en quoi cela joue-t-il dans la définition des races ? Le même enfant fils d’immigrés kabyles s’il nait en France connaitra sa date et lieu de naissance et pourra même occuper le poste du fonctionnaire de l’Etat Civil qui les enregistre.
        D’ailleurs, aux Etats-Unis, un Kabyle sera considéré comme Blanc comme vous ou moi.
        Et vos histoires de harem ressemblent à des fantasmes de peintre orientaliste. Etes-vous amateur d’Ingres ou Delacroix ?

        Répondre
        • Bistouille Poirot

          4 octobre 2015

          @jaurès
          Vous errez dans le non sens. Où voyez vous dans mon propos une association entre couleur de peau et race?
          Mes kabyles portaient un premier sourire INTELLIGENT en connaissant le douar dont ils étaient issus. Ne connaissant pas le vôtre ou ayant oublié être né dans le Tarn et plus précisément à Castres, vous restez sans les moyens intellectuels vous permettant d’apprécier tout le contenu de ce blog en vous retranchant sur vos ELEVAGES comme si j’avais le mauvais goût de vous imposer que la RACE des capétiens est toujours vivante et donc qu’elle existe. Quant à “l’élevage” d’un harem, je resterai seul à pouvoir contrarier les caractères habituels de la progéniture des servantes du maître coloré des lieux sans pour autant avoir créé une race nouvelle mais ce dont mes gênes sont capables, les siens ne le pourront pas. C’est à cet effet que tout ces commentaires s’appliquent et se tairont le jour où vous vous rappellerez de votre lieu de naissance.

          Répondre
      • Raspoutine

        4 octobre 2015

        Poirot il y a aussi le poireau d’Alsace qui est bon pour le pot-au-feu

        Répondre
        • Bistouille Poirot

          4 octobre 2015

          @Raspoutine
          D’autres poirotent aussi en faisant au pot…et tous ces potins étendus sur plus de 130 commentaires ont achevé la patience de nos lecteurs en tout cas ceux auxquels j’ai pu en confier les épisodes.

          Répondre
  13. Le Ket

    1 octobre 2015

    Doit-on être horrifié et coupable d’être blanc, européen et chrétien ? Doit-on se cacher ? Ou encore se déguiser sous une burqà pour disparaître dans la foule environnante ?

    Il faut FAIRE FACE à ces saltimbanques du métissage à tous les étages et affirmer notre fierté d’être blanc, comme d’autres sont fiers de leur négritude (Léopold Sédar Senghor) ou encore les fils de l’Empire du Milieu fiers d’être des Hans !

    Basta de cette police de la pensée dont les inquisiteurs traquent le politiquement incorrect afin d’imposer leurs dogmes mortifères.

    Répondre
    • Jaures

      1 octobre 2015

      Pourquoi vous sentiriez-vous coupable d’être blanc ? Vous n’y êtes pour rien. Mais vous n’avez pas, pour les mêmes raisons, à en être fier.
      Pour ce qui est d’être chrétien, qui vous en empêche ?
      Mais de même, on peut être tout aussi français que vous sans être blanc ou chrétien.
      Dire que pour être Français il faudrait être blanc et chrétien est d’autant plus stupide qu’un Noir guadeloupéen est français depuis plus longtemps qu’un Blanc niçois.
      Pareillement, la France n’est pas chrétienne: c’est un pays laïc où il y a des chrétiens. Et ces chrétiens vivent leur religion comme ils l’entendent. Les chrétiens qui suivent les sacrements sont très minoritaires.
      Dire que la France serait chrétienne est inepte car même s’il n’y avait que des chrétiens en France, la conception de cette chrétienté serait aussi diverse que l’actuelle pluralité religieuse.

      Répondre
      • Claude Germain V

        1 octobre 2015

        Merde !!!!!!! je suis fier d’être BLANC et chrétien et moitié flamand ……Je suis une douzième génération au pays basque par ma mère et j’en suis fier de fier , 400 ans avec tous les documents chez les basques , ce n’est pas rien . Je le revendique et j’en suis fier . Et si je continu ma genealogie j’ai la possibilité de remonter jusqu ‘a 20 ou 25 générations j’en suis fier et le revendique ….Pur sang et pur jus européen . Qui dit mieux ?Et je ne descend surement pas de la copine du fonctionnaire Noel Copain la guenon naine de 50 centimètres Lucie ….
        Mes ancêtres venus simplement du nord de l’Europe ayant évolué dans ces régions depuis quelques millions d’années ou importés de la planète sirius comme chez les Dogons qui tiennent pour absolument véridique leur exportation de cette planète ou se trouvaient leurs ancêtre …

        Répondre
        • Jaures

          2 octobre 2015

          Je comprends que l’on soit fier de ce que l’on a créé, d’un travail accompli. Je conçois que l’on soit fier de ses enfants quand ils sont heureux car on y est sans doute pour une bonne part.
          Mais que l’on soit fier de ses origines, je n’en comprends pas la signification car cela n’est dû qu’au hasard.
          Est-on fier de gagner à la loterie ? On en est simplement satisfait.
          Et pour le coup, je comprends que vous soyez satisfait d’être né européen en des temps relativement paisibles plutôt qu’ailleurs et sous les bombes. Pour vous, le hasard a bien fait les choses.

          Répondre
          • 2 octobre 2015

            Mais on peut être fier d’appartenir à une race au sens romain du terme, c’est à dire à une lignée, une ascendance familiale. Tout ce que nous sommes, tout ce que nous avons, nous le devons à nos ancêtres…

          • Le Ket

            2 octobre 2015

            @ Jaurès : OUI, je suis fier d’être européen ET blanc.

            Je suis fier de l’héritage et de l’Histoire que mes ancêtres, les celtes, ont accomplis durant 40 siècles.

            Je suis fier (et non pas “satisfait”) des valeurs et de la civilisation que l’Europe a diffusé de par le monde et au travers des siècles.

            J’assume totalement ces 40 siècles d’Histoire bâtis par mes aïeux, en Europe et ailleurs sur d’autres continents.

            Comme CHEZ EUX, les Chinois ou les Indiens sont fiers de leur civilisation, ou les Quechuas en Amérique du Sud, ou les Bantous en Afrique, peuvent être fiers de ce que leurs pères ont accomplis durant des siècles et légués à leurs descendants !
            Ceux-là, ne se sentent ni coupables ni repentants et ils ont bien raison.
            Alors, STOP aux dénigrements, HALTE aux tabous , BASTA de la police de la pensée !

            Un noir est un noir et un blanc est un blanc !

            ” Black is beautiful ? White is wonderful ! “

          • Jaures

            2 octobre 2015

            Vous avez le droit d’être fier mais c’est une fierté à bon compte puisque vous n’y êtes pour rien.
            Vous me rappelez Coluche “Moi je suis content d’être Français parce que je suis Français et que j’aime bien être content”.

          • Raspoutine

            2 octobre 2015

            Oui Jaurès tu as bien raison : il faut suspendre les Parlements au moins durant 3 ans!

          • Jaures

            2 octobre 2015

            Quoi ? Vous voulez voir tous les pouvoirs concentrés entre les mains de F.Hollande durant au moins ans ?
            Non, je ne suis pas trop d’accord avec votre souhait.

          • Claude Germain V

            3 octobre 2015

            L’Homme qui ne peut se retourner sur son passé ( strictement ses origines ) N’EST RIEN …………

  14. quinctius cincinnatus

    1 octobre 2015

    Finissons, une bonne fois pour toute, en avec le savant philosophe de la Grèce romanisée @Jaurès et de ses sophismes anti-racialistes à deux coins et parlons scientifiquement, c. à d. parlons de ” TAXONS ” ( vous pouvez vous référer pour cela à Wikimachin )

    un ” TAXON ” est :

    défini par sa circonscription fondée sur une information scientifique ou encore taxinomique , notamment les caractères qui le distingue de ses proches parents ( c. à d. l’ espèce ) . Cette information peut être de TOUTE NATURE : MORPHOLOGIQUE ( anatomique ) , biomoléculaire, biochimique, génétique ou relevant de COMPORTEMENTS CULTURAUX

    amen et ravi d’ avoir remis à date notre grand penseur flou

    le doc

    Répondre
    • Jaures

      1 octobre 2015

      Encore une fois, je connais votre rhétorique, vous essayez d’esquiver par une argutie déguisée en savante sentence..
      Puisque je suis un penseur fou, le scientifique sensé que vous êtes va nous citer les races existantes d’espèces sauvages et nous expliquer comment les chiens, par exemple, pourraient préserver leurs différentes races sans les hommes qui les sélectionnent et les élèvent.
      Sinon vous pouvez me réciter votre cours de génétique de 2ème année, si vous pensez impressionner quelqu’un avec ça cela vous regarde.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        1 octobre 2015

        Si vous ne comprenez rien à ce que j’ écris ( ici, les taxons ) , vous qui ornez vos sermons de concepts sociologiques et psychologiques à la mode c’ est à dire politiques , c’ est que vous êtes particulièrement stupide … Un éduqué … stupide comme l’ E.N. en produit à la pelle … Vous demander un effort de ” compréhension ” semble être bien au delà de vos facultés pseudo-intellectuelles

        Répondre
        • Jaures

          1 octobre 2015

          Voilà nous arrivons au bout:une esquive pseudo scientifique, une ou deux insultes et Quinctius en aura fini.
          Mais vous n’aurez toujours pas répondu à ma question: quelles sont les races qui existeraient à l’état sauvage ? Comment les races de chiens existeraient sans élevage humain ?
          Répondez-moi ou trouvez un autre mot de votre manuel pour nous amuser.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            2 octobre 2015

            vous êtes un scientifique vous @Jaurès ? un ” intellectuel ” à la française à l’ esprit fumeux oui certainement …

          • Raspoutine

            2 octobre 2015

            Une fois installés et bien en selle par les subventions payées par ce qui reste du Peuple français de souche, le Califat
            dominera l’ex-France, et l’Ex-Europe chrétienne. Les deux sémites ont de fortes similitudes concernant leurs “religions”.

          • Ben Ali

            2 octobre 2015

            Jaurès, tu es payé combien pour tes tentatives ?

      • quinctius cincinnatus

        2 octobre 2015

        je n’ ai pas dit penseur ” FOU ” , mais penseur ” FLOU ” … à un penseur flou je préfère un penseur fou car il peut avoir du génie

        renouvelez votre optique,vos verres pas vos convictions !

        Répondre
      • Raspoutine

        2 octobre 2015

        Jaurès tu as bien vu c’est la Tour de Babel

        Répondre
      • blumkovitch

        5 octobre 2015

        JoJo – vas raser ta poutine !

        Répondre
  15. quinctius cincinnatus

    1 octobre 2015

    @ Jaurès s’ en donne à coeur joie sur son sujet de prédilection ( avec les différentes ” écritures révélées ” ) : le négationnisme … racial

    Répondre
    • Raspoutine

      5 octobre 2015

      Jaujau doit être Franc-maçon pour sortir des vannes de caniveau. Il est l’un des porte-parole des destructeurs cachés.

      Répondre
  16. quinctius cincinnatus

    1 octobre 2015

    lu sur un blog ce commentaire avisé

    ” F.H. attribue son impopularité au fait qu’ il prend des décisions impopulaires ( ce qui est vrai ) mais qui vont dans le bon sens ( ce qui est faux ) ”

    on ne peut pas mieux dire !

    Répondre
  17. 1 octobre 2015

    Bernard, je comprends tes préoccupations, mais je crois qu’il ne faut pas trop en faire vers l’ex-UMP, car, du coup, Morano passe sur ta droite!
    Les Français sont avant tout de race blanche, et cela je maintiens, car je suis plus à droite que Morano et je n’en ai pas honte (cf. mon livre!).

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      1 octobre 2015

      si Morano déborde le ” cher ” Bernard sur sa droite notre avenir est à l’ évidence foutu !

      Répondre
  18. Claude roland

    1 octobre 2015

    Je suis stupéfait de voir que l’on renonce, contre l’avis de l’Académie Française au terme de “race” qui est une classification comme une autre. Il existe plusieurs race de chevaux, de boeufs, de zèbres, de chats, de chiens, etc. Et l’homme, en tant qu’espèce vivante, répond aux même règles. Pour les plantes, on parle de variétés. Pas la peine d’inventer une néobiologie.
    Tout cela est gnan gnan !
    Mais tout cela est surtout du théâtre pour continuer d’enfumer les Français et éviter qu’ils pensent à la réalité qui va leur arriver dessus comme un TGV à pleine vitesse.
    Ceux qui se perdent en palabres interminables à ce propos perdent leur temps et acceptent de se laisser enfumer au lieu de se concentrer sur l’essentiel. Mais bien peu de discutailleurs “savant” sont conscients de l’essentiel, hélas. C’est pour ça que ce qui va arriver est inéluctable.

    Répondre
    • Alain

      1 octobre 2015

      Merci de précisez “la réalité qui va nous arriver”, “l’essentiel” : le grand remplacement ?…la mort de la famille, de notre civilisation chrétienne ?..

      Répondre
        • Raspoutine

          9 octobre 2015

          Oridiabolo – Oui si vous parlez du grand de 1,96 m, avec son képi provisoire de 10 litres;

          Répondre
    • Jaures

      1 octobre 2015

      Il n’existe pas de races dans la nature. C’est simple à comprendre: soit les animaux vivent à proximité et se mélangent allègrement rendant impossible une race codifiée, soit ils n’ont aucun contact et forment des espèces différentes (c’est le cas des zèbres que vous citez qui, selon les espèces, vivent dans les plaines ou les montagnes).
      Les races animales n’existent qu’en élevage où elles sont artificiellement préservées par isolement et sélection.
      Ceux qui parlent de “races” humaines utilisent des critères arbitraires comme la couleur de peau alors qu’on pourrait tout aussi bien (ou mal) créer une race à partir de la taille, du poids, de la couleur des yeux,etc…éléments tout aussi transmissibles génétiquement que la couleur de la peau.

      Répondre
      • Claude roland

        1 octobre 2015

        “Les races animales n’existent qu’en élevage” : N’importe quoi !!! C’est là l’ignorance crasse. Les oeuvres de Buffon démontrent déjà le contraire. L’ignorance en zoologie permet à certains rigolos de dire n’importe quoi. Pitoyable !

        Répondre
        • Jaures

          1 octobre 2015

          Très bien, Claude, citez-moi les différentes races d’une espèce sauvage et expliquez-moi par quel miracle elles ne se mélangent pas alors qu’il ne faudrait pas longtemps, si vous leur faites partager le même chenil, pour que dalmatiens et colleys et autres copulent sans retenue éliminant en quelques mois toute trace de race sur ce périmètre.

          Répondre
      • quinctius cincinnatus

        1 octobre 2015

        ” les races animales n’ existent que dans les élevages ” ah bon ? … croyez vous, par exemple, qu’ un chien ” européen ” soit génétiquement identique à un chien ” asiatique ” ? posez donc la question au vétérinaire qui surveille la bonne santé de votre aquarium !

        Répondre
        • Jaures

          1 octobre 2015

          Il existe chez les chiens des races asiatiques (comme le shiba) mais si vous ne les préservez pas par isolement et sélection, la race disparaitra car il n’existe pas de barrière d’espèce entre le shiba et, par exemple, l’épagneul breton qui se fera un plaisir de créer une lignée de sympathiques bâtards.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            1 octobre 2015

            je vois que j’ ai affaire avec un ignare en génétique : je vous parle de différences génétiques … ce sont deux races de la même espèce, l’ espèce canine, et totalement différentes génétiquement ! faut vraiment enfoncer les clous !

          • Jaures

            1 octobre 2015

            J’ai bien compris. Il s’agit de deux races de la même espèce domestique. Par contre, je conteste le “totalement différent génétiquement”. Sachant qu’il existe 98% de gènes communs entre hommes et singes, ceux que partagent les chiens de différentes races sont encore plus importants.
            Les races ne peuvent exister qu’en situation d’élevage où on peut les préserver. Pas à l’état sauvage où les animaux sans barrière d’espèce ne se posent pas la question de la race de leur partenaire de jeux.
            Et il n’existe pas à ma connaissance d’élevages d’humains.

          • 1 octobre 2015

            “Et il n’existe pas à ma connaissance d’élevages d’humains.” Eh bien à vous lire, on finirait par le regretter ! 😉

          • quinctius cincinnatus

            2 octobre 2015

            N’ avez rien compris : le chien ” asiatique ” diffère génétiquement du chien ” européen ” … Z’ êtes vraiment bouché !

            le pseudo-scientifique

          • Sylvain Drey

            4 octobre 2015

            Jaujau : d’après vous un humain peut s’accoupler avec un cheval intelligent !

          • Jaures

            4 octobre 2015

            Bien sûr, Nessos.

  19. Marquais

    1 octobre 2015

    S”en prendre à Morano pour ce genre de propos c’est nier l’évidence. Mon Dieu que ces gens sont sots …heureusement qu’ils ne sont pas de droite!
    Quoi ? si …? Alors ce pays est vraiment perdu !

    Répondre
  20. frei

    1 octobre 2015

    Pour moi , c’est un excellent article . N’avons nous pas vu au cours du 20° siècle que les idéologies totalitaires ont un besoin impératif de détourner le sens des mots pour faire gober des réalités nouvelles contraires au sens commun ? L’exemple le plus frappant en ce moment , c’est bien entendu l’islam .

    Répondre
  21. druant philippe

    1 octobre 2015

    “L AVENIR PERMETTRA DE VERIFIER LA SINCERITE de mme Morano”

    Est – elle commanditée par Leprechaun , avide de pouvoir et d’ or (comme un certain Crassus) pour asséner à Marinette un coup de Jarnac ou est -elle sincère ?
    That’ s the question !
    Amusant que tutu rose Philippot ne veuille pas d’ une immigrationniste du parti Herpes alors que sa marraine républicaine assimilatrice aime tant les afromuzz (pour rappel , gente dame MLP fût avocate “défenseuse (sic) du bougnoule et du métèque) .

    Répondre
  22. dissident

    1 octobre 2015

    c est vrai, jusqu en 1975 la France etait un pays de race blanche et de culture chretienne, je me souviens en mai 1974, ce faux derche de Giscard etait alle ostensiblement devant les cameras alle a la messe le dimanche des élections, un commentateur indique ici que le fn ne veut pas de Morano, d abord Morano ne veut pas du fn deja, ensuite, Philippot ne veut pas d une immigrationnsiste et europeiste, jusqu a tres récemment elle estimait en bonne sorkoziste que l immigration est une chance our notre pays, Phillippot a t il tort de se mefier d ne personne aux convictions changeantes?
    L AVENIR PERMETTRA DE VERIFIER LA SINCERITE de mme Morano

    Répondre
  23. Bistouille Poirot

    30 septembre 2015

    Nouvel attentat médiatique du camarade B. Antony, l’enfonceur de portes ouvertes, content de ses interventions et qui feraient mieux de s’occuper de l’AGRIF où ses subordonnés disposent d’une autre classe que la sienne.
    Bien sûr qu’il n’existe qu’une seule race, et qu’elle est “humaine” avec une distribution d’intelligence uniformément répartie à la surface du globe quelque soit la pigmentation de la peau. Pourtant des différences seraient enregistrées suivant les régions géographiques ? Pas du tout, seulement en fonction des écarts enregistrés en fonction des civilisations et surtout des croyances. Galilée n’aurait eu aucune difficulté à s’exprimer de nos jours.
    Quand je pense à la civilisation dont l’Iran avait hérité jusqu’à mon départ en 1979 et les démonstrations dont elle fait état aujourd’hui et le décrochement entre une Allemagne berceau du Romantisme et les errements dans lesquels elle s’est précipitée, il m’arrive de me demander comment est ce que cela a t il pu être possible.
    A un de mes collaborateurs lettré issu du monde arabe et qui se plaignait de n’enregistrer aucun Prix Nobel parmi ses ressortissants, j’expliquais que la contribution des femmes musulmanes ne pouvait être exploitée tant que la faculté leur serait interdite. De la même façon, les américains sont passée maîtres dans la “Surveillance des Couveuses”, C.A.D. qu’il embauchent très rapidement des ressortissants étrangers dans leurs universités dès qu’ils les perçoivent comme des êtres d’exception. Et c’est de cette façon qu’au sein d’une équipe scientifique américaine récompensée par un prix international on s’aperçoit qu’il existe de temps en temps un “Ben” Machin.
    Par contre l’administration de l’Etat Français avait habilement détourné la difficulté pendant la guerre d’Algérie en appelant les indigènes qui en étaient issus par le sigle particulier de FSE pour les Français de Souche Européenne et de FSNA pour les Français de Souche Nord Africaine qu’ils soient d’abord berbères ou plus rarement arabes. Et quand il m’arrivait de m’adresser à des FNJ (Front National des Jeunes) et leur parlais des FSE et FSNA, quelques uns plaisantaient sur le contenu de FNJ on me mettant en garde contre le risque de le traduire par le Front National Juif !!!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      1 octobre 2015

      dites donc vous ” en avez après B. Antony ” Peut on savoir pourquoi ? ou bien est ce trop personnel ? égotiste ? personnellement je me suis toujours gardé comme de la peste ( … brune ) de ces ” tribuns ” d’ arrières salles de bistrots et d’ une certaine extrême droite en papier … (re)-mâché !

      Répondre
    • Rosenberg

      1 octobre 2015

      sans l’antisémitisme on n’évoquerait plus les sémites, ou si peu….

      Répondre
    • Seppidalsace

      1 octobre 2015

      Poirot ! Rosenberg a raison

      Répondre
  24. Jaures

    30 septembre 2015

    Le mot race n’a de signification que littéraire. Si Mistral parle de “race latine”, Proust évoque “la race des domestique, Brassens “la race des chauvins,”…
    De même, le classement par couleur de peau demeure purement littéraire car à quel degré de pigmentation de la peau passe-t-on d’une race à une autre ?
    D’autant que si vous dîtes à un Chinois qu’il est de même race qu’un Japonais, il sera aussi furieux que si vous affirmez à Vozuti qu’il est de même race qu’un Algérien.
    Pourtant, aux Etats-Unis où l’on classe par “race”(en anglais dans le texte), les maghrébins comme les Suédois sont classés parmi les “white” (mais pas les amérindiens).
    Enfin, si De Gaulle a écrit que “le peuple français est principalement de race blanche et de culture gréco-latine”, il a aussi affirmé que “Les Français sont des veaux”.
    Est-ce à dire que les veaux sont principalement de race blanche et de culture gréco-latine ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30 septembre 2015

      @ Jaurès … encore une citation tronquée par vos soins attentifs au politiquement correct du moment pour justifier votre ” raisonnement ” … ! En effet , que disait exactement de Gaulle ? :

      ” Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche , de culture gréco-latine et de RELIGION CHRETIENNE ”

      et il ajoutait ” un pays qui accueille, les étrangers, les jaunes, les noirs etc … ”

      pourquoi avoir caviardé , zappé, gommé DE RELIGION CHRETIENNE ? Cela hérisse votre calvitie naissante ?

      Quant ” aux races ” c’ est une subdivision de l’ espèce humaine en anthropologie et en génétique des populations … Que vous vouliez ” moralement ” la supprimer ( comme les sexes ) ne les empêchent pas d’ être … même … scientifiquement ( on en tient compte en épidémiologie voyez vous )

      Répondre
      • Jaures

        30 septembre 2015

        J’ai, cher Quinctius, simplement repris la citation de l’article.
        Et si vous me lisez avec un peu plus d’attention, vous verrez que cela ne change rien à mon raisonnement.
        Enfin, vous ne pouvez donner un habillage scientifique à la notion de race puisque celle-ci adopte pour les humains des critères arbitraires.
        Les races qui demandent sélection et isolement ne peuvent exister qu’en élevage domestique.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          30 septembre 2015

          premièrement il faut toujours vérifier … démarche scientifique

          deuxièmement les ” critères arbitraires ” sont par exemple :

          les groupes et sous-groupes sanguins ou la propension à développer de préférence telle ou telle pathologie des lignées sanguines ou de posséder une fibre musculaire physiologiquement particulière etc …

          ce n’ est pas parce que on ” interdit ” un mot qu’ un objet ou un sujet n’ existe pas ( il faut parfois même le créer, par exemple en physique ) … votre ” discours ” est celui d’ un sophiste ( de la période grecque décadente ) pas celui d’ un scientifique … mon slogan : ” Mélenchon l ‘ éradicateur à l’ Académie Française ” ( pas à celle des Sciences … naturellement )

          Répondre
          • Jaures

            1 octobre 2015

            Vérifiez quoi ? Il s’agit d’une phrase rapportée par A.Peyrefitte sans autre témoin.
            Ensuite, il s’agit bien de démarche arbitraire car quelle type de maladie allez-vous choisir pour définir une race ?
            On sait que les scandinaves développent 2 fois plus le mélanome que les britanniques et jusqu’à 10 fois plus que les Grecs.
            Allez vous définir des races en fonction de la propension à être victime de cette maladie ?

          • quinctius cincinnatus

            1 octobre 2015

            bien entendu ! en tant que médecin, ayant eu une clientèle internationale, j’ ai toujours tenu compte de l’ origine ethnique de mes patients … parlez de ce ( du peu ) que vous savez : le code du travail par exemple! c ‘est amplement suffisant et épais !

          • quinctius cincinnatus

            1 octobre 2015

            à @ Jaurès

            on connait la … chanson !

          • Jaures

            1 octobre 2015

            Tenir compte de l’origine ethnique n’a rien à voir avec les races. A moins qu’il existe pour vous autant de races que d’ethnies.
            Mais, comme médecin, vous serez plus attentif à la recherche d’un mélanome chez un blond aux yeux bleus, quelle que soit son origine. Les blonds aux yeux bleus forment-ils une race ?
            Certains l’ont dit…

    • Rosenberg

      1 octobre 2015

      Jaurès – il n’y a plus de races différentes – Bonnet blanc ou Blanc bonnet. D’aucuns comme toi, pensent que c’est pareil pour les animaux – La Giraffe va pouvoir se croiser avec un Eléphant, et le Chat avec la Souris. Le risque est que cela pourrait être le renouveau des Dinosaures !

      Répondre
      • Jaures

        1 octobre 2015

        Vous confondez espèces et races. Documentez-vous un peu et nous reprendrons cette discussion.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          1 octobre 2015

          Vous AMALGAMEZ ” espèce ” et ” race ” … consultez un ” bon ” dictionnaire avant qu’ il ne soit caviardé par Mélenchon et consorts ! … il faut être précis @ Jaurès , pas ” brumeux ” !

          Répondre
        • Seppidalsace

          1 octobre 2015

          ok – selon vous Jaurès il n’y a plus que des espèces, les races ayant disparu ! Bref, je suis de l’espèce blanche, la Taupira est d’espèce noire, les Indiens d’Amérique d’espèce rouge!
          Et ça change quoi ? rien !
          Toi tu es de l’espèce jacobine,non ?
          Enfin nous revoilà à l’époque de la Tour de Babel, favorable aux pêcheurs en eau trouble !

          Répondre
          • Jaures

            1 octobre 2015

            Non car, pardonnez-moi, vous pouvez vous accoupler et créer une descendance avec Mme Taubira sans aucune difficulté.
            Il n’y a entre elle et vous aucune barrière d’espèce.
            Les races n’ont pas disparu: elle ne peuvent exister qu’en milieu protégé par sélection et isolement.

          • quinctius cincinnatus

            1 octobre 2015

            à @ Jaurès

            quel homme normalement constitué voudrait ” s’ accoupler ” avec ( et pourquoi pas ” saillir ” ? ) Madame Taubira ? vous ? dans un soucis d’ exotisme, de dépaysement ? par convictions politiques … eugéniques ? ou pour tout autre raison ?

          • Jaures

            1 octobre 2015

            Peut-être vous.
            “On voit des biches qui remplacent leurs beaux cerfs par des sangliers” (V.Hugo)

          • Bistouille Poirot

            1 octobre 2015

            s’accoupler ? Pourquoi pas. C’est déjà une intention courageuse quand on connait le blaireau. Saillir, c’est tout autre chose et la conclusion d’un désir intense et possible qu’à la condition de garder les yeux fermés. Une paupière mal refermée et vous voilà embarqué dans une expérience zoophile. Méfiez vous des taupes…

        • 1 octobre 2015

          On peut déjà vous dire: les zozos de votre espèce, on connaît!

          Répondre
          • Jaures

            1 octobre 2015

            OK, vous qui êtes un spécialiste, citez moi les races d’une espèce sauvage ou bien expliquez-moi ce qui retiendrait chiens et chiennes de races différentes de créer une multitude de bâtards.
            Ensuite, on verra qui est le zozo.

    • 1 octobre 2015

      C’est vrai, quand on se balade sur le marché de Bamako, puis dans les rues de Stockholm, tout le monde constate que les populations sont rigoureusement identiques ! 😉
      Mais savez-vous que si vous donnez au même âge, le même médicament, pour la même maladie, disons à Alain Delon et à Morgan Freeman, il y aura une nette différence d’effet thérapeutique. A quoi cela peut-il être dû ? A une différence de… ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        1 octobre 2015

        sur un ” marché ” on voit quand même plus de Noirs à Stockholm que de Blancs à Bamako … c’ est une question de risques !

        Répondre
      • Jaures

        1 octobre 2015

        Cher Orl, j’ai cité le cas du mélanome qui touche différemment dans des proportions de 1 à 10 les Grecs ou les scandinaves. Sont-ce là 2 races différentes ?
        La différence entre M.Freeman et A.Delon est-elle plus éloignée que celle entre Pascal Papé et Elie Semoun ?
        Vous créez des races à partir de critères arbitraires (ici la couleur de peau), on peut donc avec des critères tout aussi arbitraires en créer d’autres à notre convenance.
        Sachez par exemple que pour un américain, vous serez de la même race que M.Merah. Partagez-vous cette classification ?
        Pensez-vous qu’un membre du KKK pense être de la même “race blanche” qu’Eric Zemmour ?

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          1 octobre 2015

          pas du tout @ Jaurès

          on y distingue les ” caucasiens ” des ” sémites ” … devriez approfondir vos connaissances en ethnologie … policière !

          Répondre
          • Claude Germain V

            1 octobre 2015

            Merci de m’expliquer pourquoi chez les basques ( race pure et spécifique , ou ethnie pure et spécifique ) on trouve le plus de sang universel ” O ” rhésus négatif ( donc rare ) par rapport a beaucoup d’autres peuples , c’est bien par le fait que génétiquement il y a des différences raciales ( par habitude ) ou des différences ethniques ( pour ceux qui sont gênés de dire race ) ……. donc ??? pourquoi un pur chinois n’est pas un pur breton ???
            Exactement comme cet abruti de Noel Copain qui tient absolument que “lucy ” fut ma grand mère , alors allez raconter cette connerie au mogol du fin-fond de la Russie-Chinoise ou au Dogons qui montre depuis des siècles l’étoile Sirius aux visiteurs en leur certifiant que papa et maman venaient de cette planète ……
            Mois je crois qu’avec tous ces envahissement , la culture millénaire des Indo-Europeen est en train de retourner en connerie bestiale et préhistorique , il est vrai que d’égorger un mouton en train de gueuler de terreur sous une tente en 2015 a Lyon ou a Roubaix , ça c’est beau et puis ce n’est pas raciste c’est sain , normal et hautement intellectuel ….. mal parti avec toute cette pourriture ……

          • Jaures

            1 octobre 2015

            Vous pensez qu’il existe des races de basques, bretons, catalans, alsaciens,…?
            Etablissez-vous une race dés que vous découvrez une différence génétique ? En ce cas, vous aurez autant de races que d’êtres humains.
            Et si égorger un mouton est “sain, normal et hautement intellectuel”, que pensez vous de ceux qui vont chasser la galinette cendrée déguisés en GI’s ? De ceux qui gavent les oies ? De ceux qui coupent les oreilles et la queue d’un taureau après l’avoir planté devant une foule en délire ? De ceux qui massacrent les dauphins au nom de la tradition ? De ceux qui massacrent des baleine sous prétexte de “recherche scientifique” ?
            Nous sommes tous faits de la même boue, Claude, tous.

          • 1 octobre 2015

            “que pensez vous de ceux qui vont chasser la galinette cendrée ” Alors là je dis attention ! Y’a les bons et les mauvais chasseurs… Le mauvais chasseur, il vise, il tire, mais… c’est un mauvais chasseur. Le bon chasseur, lui, il vise, il tire, mais… c’est un bon chasseur ! 😉

          • Raspoutine

            4 octobre 2015

            cincinnatus ! il y a les caucasiens, les sémites, les alsaciens, les cévenoles, les calvinistes, les lutheriens, les orthodoxes,
            les Mitsubichi avec ou sans Bichi

        • 2 octobre 2015

          Vous ne répondez pas à ma question. Comment j’explique à mes étudiants qu’un médicament n’aura pas le même effet sur Alain Delon et Morgan Freeman, alors qu’il aura le même sur Alain Delon et J.P. Belmondo ? Je leur dit quoi ?

          Répondre
          • Jaures

            2 octobre 2015

            Demandez donc à votre collègue dermato ce qu’il dit concernant les différents types de peau.
            Et ne racontez pas de bobards: il n’y a pas un Vidal blanc, un noir, un jaune,…

          • 2 octobre 2015

            Et vous Jaures, renseignez-vous sur la la pharmacogénétique, une division de la pharmacologie, qui est l’étude de l’influence du génotype sur la variabilité de la réponse à un traitement médicamenteux. Je constate que vous répondez pas à ma question, pourtant très simple… CQFD !
            Extrait du site du ministère canadien de la Santé : « Pour évaluer la sensibilité d’un médicament aux facteurs ethniques, il est important de connaître ses propriétés pharmacocinétiques et pharmacodynamiques et de transposer ces propriétés en termes d’efficacité et d’innocuité cliniques. Un médicament peut posséder certaines propriétés (classe chimique, voies métaboliques, classe pharmacologique) qui le rendent plus ou moins sensible à l’influence des facteurs ethniques. »

          • Jaures

            2 octobre 2015

            Mais, ORL, je ne dis rien d’autre !
            Certaines affections sont plus présentes chez certaines ethnies. J’ai cité le cas du mélanome et on pourrait élargir aux cancers. Par exemple, le cancer du sein touche plus fortement les populations européennes que celles d’Afrique de l’Est. Si les affections touchent plus ou moins les ethnies, il n’est pas étonnant que les traitements puissent également agir différemment.
            D’ailleurs, et vous ne contesterez pas, le même traitement agit différemment d’un patient à l’autre en fonction de facteurs extrêmement divers et, parfois, sans explication rationnel.
            La question est: pouvez-vous définir des races en fonction de l’efficacité d’un traitement. Moi je veux bien mais pourquoi adopter pour les humains ce critère alors que pour les animaux domestiques il en est tout autrement ?
            D’autant que les études sur les effets des médicaments selon les ethnies offrent des résultats pour le moins complexes: définirez-vous une race sur la base d’une étude montrant que tel anti-thrombotique provoque un risque d’hémorragie plus important de 3% chez telle ethnie ?
            Soyons clair: si l’on décide qu’il existe des races humaines, il sera toujours possible de trouver des critères arbitraires définissant les races. Mais il faut être conséquent: pour définir les races de chien, il suffit de consulter la Société centrale canine:
            par exemple, pour un Barzoï, je connais sa taille, son poids, sa longévité, son environnement nécessaire et je sais qu’il s’agit d’un chien calme, docile, réservé mais têtu et sensible.
            Définissez-moi les races humaines avec cette précision et je vous rejoindrai bien volontiers.

          • 2 octobre 2015

            “Certaines affections sont plus présentes chez certaines ethnies ” ! Ah bon ? Je croyais qu’une ethnie se caractérisait sur des critères culturels, sociaux, religieux, et en aucun cas biologique…

          • Jaures

            2 octobre 2015

            Il faut lire “aux autres cancers” bien entendu.

          • Jaures

            2 octobre 2015

            Ah bon ? J’ai écrit quelque part que les pygmées n’existaient pas ?
            Ne faites pas le coup du débat à tiroirs. Pouvez-vous définir les races humaines comme la SCC le fait avec les chiens ?
            Sinon, parlons d’autre chose.

          • quinctius cincinnatus

            2 octobre 2015

            à @ ordiabolo

            pour ma part ,j’ avais abordé la spécificité de certaines pathologies dans certains, disons ” groupes humains ” avec Monsieur le Professeur @ Jaurès …. On pourrait tout aussi bien l’ instruire que les symptômes d’ un angor sont différents chez la femme de chez l’ homme … mais ce serait alors du … sexisme … contentons nous donc de diagnostiquer chez @Jocrisse une hypertrophie pathologique de son … ” moi – je ” ainsi que des pensées manifestement obsessionnelles … bref comme je l’ ai déjà dit c’ est un imbécile qui a été instruit

          • Jaures

            2 octobre 2015

            Cher Quinctius, soit vous ne me lisez pas, soit vous êtes de mauvaise foi, soit les deux. J’ai cité moi même plusieurs cas de différences dans la fréquence de pathologies ou dans l’impact de traitements..
            La seule question qui se pose est ces différences constituent-elles des critères de races ?
            Si vous répondez oui, comme dans l’exemple que je cite plus haut, vous pouvez créer une race de scandinaves très sensible au mélanome, une autre de britanniques moyennement sensible et de méditerranéens beaucoup moins sensible.
            Si l’on agit ainsi pour chaque pathologie, nous allons créer une foultitude de races, certaines se croisant au gré des différentes études.
            Mais si cela peut occuper vos vieux jours, bon courage !

          • Raspoutine

            9 octobre 2015

            Oridiabolo c’est parceque l’un est européen de souche et l’autre Juif(ve) de souche

          • 10 octobre 2015

            Jaures dit qu’un même médicament n’aura pas le même effet sur Delon et Freeman parce que l’ “un est européen de souche et l’autre Juif(ve) de souche”. Donc selon vous un européen de souche et un Juif de souche ont des différences physiologiques fondamentales. Et cela parce qu’ils n’appartiennent pas à la même … ?

        • seppidalsace

          2 octobre 2015

          Jaurès arrête de saliver avec tes races et espèces – tu as oublié les espèces de pervers dont tu fais partie

          Répondre
          • Jacky Social

            2 octobre 2015

            Kwah? Ben zut Quinctius, vous ne lisez pas le precis de genetique marxiste de Jojo le Cancre? Vous etes apparemment medecin, et specialiste de surcroit. Tres respectable. Et Jojo va vous donner des cours de medecine et de biologie genetique. Je me marre vraiment bien avec Jojo. Merci pour ce moment, Jojo.

      • Raspoutine

        4 octobre 2015

        Oridiabono – Freeman a été circoncis ! et pas Delon – tuvois ?

        Répondre
    • Alain

      1 octobre 2015

      A votre avis, pourquoi les promoteurs de la théorie du genre, et donc constructivistes , ne prétendent t il pas que l’on appartient à la race que l’on se choisit ??

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        1 octobre 2015

        cela a été déjà fait par une américaine blanche militante à la limite du terrorisme de la cause noire … lorsque son stratagème a été dévoilé elle a été rejetée par les blancs comme par les Noirs … lui reste les jaunes de Californie, les” hispaniques “, les amérindiens , les esquimaux de l’ Alaska …

        Répondre
    • seppidalsace

      2 octobre 2015

      Jaurès – non ce n’est pas avec Hollande Leerdammer qu’il faudra suspendre les Parlements, mais, après qu’il aura été éjecté, et remplacé par un gouvernement militaire provisoire (durée 3 ans) Tu vois ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        2 octobre 2015

        parce que vous croyez les ” militaires ” ( français ) capables de quelque chose de positif ? … arrêtez de ” délirer ” et attelez vous à l’ essentiel : militez pour une France lucide !

        Répondre
    • 9 octobre 2015

      Au fait Jaures, sur quels critères adhère-t-on au CRAN (Conseil représentatif des associations noires) ?

      Répondre
  25. quinctius cincinnatus

    30 septembre 2015

    Alors si maintenant chez Les Républicains il est même interdit de citer les ” Maximes ” du Grand Prêtre dont ils se disent pourtant être les authentiques et seuls disciples où allons nous ? … En tout cas une chose est bien certaine: Nicolas Sarkozy a un vigoureux cactus et bien planté dans le pied !

    P.S à noter aussi que le F.N. ne veut pas de Nadine Morano

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30 septembre 2015

      Nadine Morano devrait déposer une liste … Les Républicains de N.S. ,des N. K.-M. , Le Maire, Juppé et autres faux-culs … prendraient une tôle mémorable dans la grande région Nord – Est …par ailleurs j’ ai beaucoup apprécié son jugement sur le politicard chef de file L.R. et U.D.I. de sa région

      Répondre
  26. vozuti

    30 septembre 2015

    La France était un pays de race blanche,mais c’est justement l’ump qui a décidé à partir de 1975 (chirac-giscard) que la France serait un pays de race arabo-africaine.
    sarkosy,juppé et leurs collègues de l’ump resteront dans l’histoire de france uniquement parce qu’ils ont réussit ce remplacement de population,cette islamisation de la france qui est leur seul accomplissement.
    il est donc normal que sarkosy et juppé se vexent lorsque nadine morano les zappe de l’histoire de france, en faisant comme si la france était encore un pays chrétien de race blanche.

    Répondre
    • Sylvain Drey

      1 octobre 2015

      à Vozuti – en effet, seulement 5 ans après la disparition De Gaulle,
      Chirac et Schisscar avaient déjà lancé la France Arabo-Européenne. Cela se vérifie donc une fois de plus que plus on monte dans l’hiérarchie politique plus on est “imbécile”

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)