Agression d’un militant : instrumentalisation déplacée

Posté le juin 10, 2013, 12:36
42 secs

Communiqué de Jacques Myard

député de la Nation, maire de Maisons-Laffitte, président du Cercle Nation et République

le 6 juin 2013

 La violence en politique est inadmissible, d’où qu’elle vienne. Les agissements violents, tant des extrémistes de droite que de gauche, doivent être sévèrement réprimés dans tous les cas.

L’agression de Clément Méric révolte tous les Français qui n’accepteront jamais que la violence supplante le débat.

Mais il n’est pas acceptable d’assister aujourd’hui, avant même que la justice ait fait son travail et établi indiscutablement les faits, à des amalgames outranciers entre cet événement révoltant et les manifestations contre le mariage pour tous qui ont rassemblé dans des défilés pacifiques des millions de Français.

Il n’est pas admissible que les mouvements de gauche exploitent de façon éhontée ce drame révoltant pour tenter de faire oublier leur échec politique et économique.

Ils sont aussi responsables de la violence qui se développe en France en raison de la crise économique, politique et sociétale qu’ils alimentent.

Il est urgent de raison garder et de cesser les amalgames.

20 réponses à l'article : Agression d’un militant : instrumentalisation déplacée

  1. FoxRenard

    12/06/2013

    —– début d’un extrait d’un article de Liberation———

    Henri Weber : «L’extrême gauche et l’extrême droite diffèrent radicalement»

    Le député européen Henri Weber a été l’un des cofondateurs de la Ligue communiste, en 1969, avant de rejoindre le Parti socialiste dans les années 80. Il livre son analyse des familles politiques dites «extrêmes», en France, qu’il ne renvoie surtout pas dos à dos.
    L’extrême gauche et l’extrême droite diffèrent radicalement par leur idéologie, leur projet, leurs valeurs. La première partage l’idéologie humaniste des Lumières et de la Révolution française : liberté, égalité, solidarité, droits de l’homme, démocratie… Mais elle pèche par excès : par ultra démocratisme, ultra-volontarisme, ultra-rationalisme. Elle veut la démocratie directe et non la démocratie parlementaire, l’égalité des conditions, non l’égalité des chances et des droits. Elle croit que la volonté suffit à surmonter les difficultés et ne tient aucun compte des contraintes objectives et des rapports de force qui s’opposent à la réalisation de son idéal émancipateur. Mais au fond, l’extrême gauche relève de la même idéologie que la gauche, c’est d’ailleurs pourquoi l’une et l’autre peuvent s’allier aisément.

    —– fin d’extrait de l’article de Liberation———

    Pour la seconde, je vous fait grâce des propos d’Henri Weber, elle est bien évidemment tout le contraire et parée de toutes les tares, pouvant meme donner la nausée a la modération ! Mais je suis tellement heureux de savoir que l’extreme gauche est super démocratique, super humanitaire (comme les bombardements humanitaires et démocratiques sur Belgrade et la Serbie sans doute), super libertaire, super égalitaire et droit-de-l’hommiste… Ca rassure !

    Qu’aurait été le député européen Henri Weber au Moyen-Age ? Bouffon, probablement ! Sa tête aurait fini sur une pique a l’entrée du château fort pour avoir vexe le Roi super démocrate lors de festivités !
    Qu’est-ce que je peux avoir une grande nostalgie du Moyen-Age !!!

    Répondre
  2. Marguerite

    12/06/2013

    C’est une banalité ignorée par beaucoup : sur la base de prétendus sondages, parfaitement bidons, le pouvoir prétend nous tenir au courant de ce que nous pensons, avec la formule « Les Français sont pour … ou les Français sont contre … ». Ainsi, Pierre ou Jacques qui avez un avis contraire, la manoeuvre a pour but de vous mettre mal à l’aise en vous faisant croire que vous êtes une ultra minorité assez minable. Il s’agit de vous faire taire alors qu’en fait vous représentez souvent la majorité.

    Répondre
  3. fred89

    11/06/2013

    « l’agression de Clément Méric révolte tous les Français »??,
    Vous pourriez peut-être attendre la fin de l’enquête qui dira qui été l’agresseur et l’agressé avant d’accuser. Et puis cette manie que vous avez tous, les politiciens, de vouloir parler au nom de tous les français. Essayez la modestie de temps en temps, parlez en votre nom et laissez-nous penser par nous même.

    Répondre
  4. patrhaut

    11/06/2013

    Qu’est-ce qui dit, Myard ? Que ça révolte les Français ? Ne serais-je pas français ? Parce que moi ça ne me révolte absolument pas qu’un type, avec ses amis, du genre facho de gauche (gauchiste, on appelait ça quand j’étais jeune) cherchant la bagarre à des types du genre fachos de droite (pléonasme, mais pas si sûr !) se fasse démonter la figure.
    Moi, ce qui me révolte autrement plus, c’est qu’on puisse se faire tuer par un maghrébin (ou pas) parce qu’on lui a refusé une cigarette à la fête de son école à laquelle il n’était pas invité. Ce qui me révolte autrement plus c’est de voir un vieux retraité mis en garde à vue et écroué parce qu’il a flingué un connard qui était rentré chez lui pour le voler. Ce qui me choque autrement plus c’est qu’on ne compte plus les coups de couteaux à la gorge en ce moment !
    Pour tous ceux qui parlent de la Droite ici, il est temps de leur rappeler ce qu’en disait l’un des leurs : « En France, il y a deux partis de gauche; l’un d’eux, par commodité, s’appelle la droite ».

    Répondre
  5. Papyréac

    11/06/2013

    Bravo quinctus et dissident et les autres aussi., ça réchauffe mon vieux cœur de savoir qu’il y a encore des français lucides et réactifs à l’enfumage de l’UMPS, ces tristes sires pour qui ne comptent que leur élection ainsi que les prérogatives et dividendes de tous ordres qui y sont attachés tout en se conformant platement au comportement et langage aseptisés, médiatiquement correct .

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      11/06/2013

      ce qui a toujours guidé ma vie ce sont :

      – les libertés ( en particulier la liberté d’expression )

      – la tolérance ( je ne suis ni antisémite, ni islamophobe par exemple )

      pour cela vient toujours le jour où il nous faut entrer en résistance contre le mensonge et l’esprit de soumission

      Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    11/06/2013

    un autre symptôme révélateur du politiquement correct qui pénètre,, colonise et ronge tel un cancer, jusque dans  » les4 vérités  » … avez vous lu un seul article, un seul ,si on excepte Monsieur l’Ambassadeur Lambert, , qui apporte un soutien raisonné à Bachar el Assad ? .. Dans la réalité, et malgré les apparences,  » LaDroite  » n’a pas changé de paradigmes …

    Répondre
  7. BRENUS

    11/06/2013

    A tous les naïfs de ce site : Vous vous attendiez a quoi avec cette histoire? N’avez vous pas compris depuis longtemps que les nervis de gauche sont des anges et que ceux qui ne sont pas de leur avis sont des démons? Que nos deux pro-dictateurs gauchistes locaux en rajoutent n’a rien d’exceptionnel : ils sont des trolls. Il vous suffit de ne plus les nourrir (do not feed the troll). Par contre personne ne semble se poser la question de la position des parents du défunt, (universitaires semblent-il), et qui, ayant produit un gosse plutôt fluet auraient du l’inciter a ne pas entrer dans un systeme violent. Mais peut être que l’idéologie, à défaut de la foi – comme cela existe dans certaine religion- a besoin de ses « martyres ». Qui sème le vent récolte la tempête, hélas!

    Répondre
    • vozuti

      11/06/2013

      On a répondu à un troll? possible,mais le troll auquel s’adressaient les réponses n’était ni jaurès ni AZ.les réponses s’adressaient à l’auteur de l’article, un député ump qui veut récupérer les électeurs de droite mais qui n’arrive pas à cacher ses convictions gauchistes.

      Répondre
  8. dissident

    10/06/2013

    totalement d accord avec quinctius, c est l invesrsion des responsabilites, comme d habitude les gaullistes ex rpr ump se sont couches devant le fouet socialiste, trouille, conformisme imbecile, veulerie cf la phrase du depute Debre qui parle de la victime « assassinee par les fascistes » sans meme avoir pris la peine d attendre les premieres conclusions de l enquete policiere, c est pas avec des gens de cette trempette qu on va redresser le pays!

    Répondre
    • vozuti

      11/06/2013

      Les membres de l’ump sont-ils des hommes de droite qui font une politique de gauche parcequ’ils ont la trouille? ou plutot des gauchistes déguisés grossièrement en hommes de droite pour rouler dans la farine les électeurs de droite? je penche pour la deuxième solution: des gauchistes sournois qui savent comment attraper les électeurs de droite dans leurs filets;c’est le seul moyen pour eux de garder le pouvoir en exerçant une politique de gauche puisque les electeurs sont majoritairement de droite.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        11/06/2013

        la réponse à votre question est simple :

        le Conseil National de la Résistance ou C.N.R.

        Répondre
  9. vozuti

    10/06/2013

    L’agression de Clément Méric ? qui a agressé qui ? 5 individus d’un groupe d’extrème gauche invectivent 2 skinheads dans un magasin, se font sortir par les videurs puis attendent à la sortie pour cogner.les 2 skinheads appellent du renfort et le combat a lieu: ce n’est ni une agression,ni une violence politique;juste des adeptes d’un sport dangereux qui s’affrontent dans des fights.lorsqu’un motard ou un grimpeur se tue parce qu’il a pris trop de risques,c’est tout aussi malheureux,sauf qu’on ne voit pas les journaleux et les politicards verser des larmes de crocodile en expliquant que c’est la faute de l’opposition à leur pouvoir umps.

    Répondre
    • Jaures

      10/06/2013

      Ma parole, Vozuti, mais vous étiez là !

      Répondre
      • vozuti

        11/06/2013

        Certains journaux ont pris la peine de relater les faits en détail, contrairement aux télés qui se sont contentées d’hurler à la mort pendant 24h et de nous montrer le défilé des pleureuses (de jean-luc méchencon à NKM), sans dire ce qui s’était passé.

        Répondre
      • 11/06/2013

        Juaures, je suppose que vous aussi étiez là, à moins que c’était indiqué dans les stats de l’insee ou de wikipédia.fr

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        11/06/2013

        nous suivons l’instruction
        quand on est traité comme ce jeune homme pour une leucémie on évite d’aller au  » baston  » par risque … d’hémorragie !

        Répondre
  10. quinctius cincinnatus

    10/06/2013

    il est symptomatique qu’un député plus ou moins apparenté U.M.P. parle de  » l’agression dont Clément Méric a été la victime  » , alors que tous les témoignages concordent pour dire que les  » anti-fascistes  » sont ceux qui ont initié le  » baston  » … avec de pareils défenseurs nous n’avons qu’à émigrer … et c’est bien ce que je me prépare à réaliser
    basta de ces bonnes consciences gaullistes … puisque nous retrouvons sous une autre forme le coupable  » transfiguré  » en … victime

    Répondre
    • vozuti

      10/06/2013

      exact,mais c’est pour cela que l’ump est pire que le ps: par définition on baisse la garde devant un traitre, donc un adversaire désigné(ps) est moins dangereux qu’un traitre(ump).

      Répondre
    • 11/06/2013

      Le terme d’agression cacqueté à l’envi par la classe politique donne le ton, ou la teinte !
      Myard récupère l’instrumentalisation. C’est fort !

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)