Apologie de l’homosexualité à destination des maternelles

Posté le septembre 16, 2014, 9:33
46 secs
Bxbm7kGIEAELx4C.jpg-large

 

Capture d’écran 2014-09-16 à 09.31.53

Nathalie Le Breton est responsable de l’émission « Les maternelles » sur France 5 (service public). Elle est prise en flagrant délit de dérapage, en imposant à l’antenne et sur les réseaux sociaux une apologie de l’homosexualité. L’émission « Les maternelles » d’adresse… aux parents d’enfants en maternelles et au personnel éducatif qui travaille en maternelle, avec des enfants de 2 à 6 ans.

Cette propagande d’état sur la sexualité des enfants est intolérable ! Laissez nos enfants en dehors de toute propagande sexualiste ! 

La pétition :
stop à l’apologie de l’homosexualité sur France 5 ! 

 

25 réponses à l'article : Apologie de l’homosexualité à destination des maternelles

  1. David

    17/09/2014

    Au fait Mr Jaurès, si vous êtes homosexuel, ou simple sympatisant, vous devriez vous poser la question suivante :
    Suis-je maître de moi-même ?
    Où se trouve la vraie liberté ?
    D’où est-ce-que je viens et quelle est ma destinée ?
    Quel est le sens de ma vie ?
    Ces réponses se trouvent dans le « Livre des livres », La Bible (Parole de Dieu). Vos amis socialistes avec leurs idéologies, ont bien du mal à mettre en application toutes leurs super théories. Par contre la Bible avait déjà annoncé la perversion de l’humanité sans Dieu. Toutes les prophéties sont en train de se réaliser malgré nous. Réfléchissez y avant de me répondre, c’est une question de vie et de mort.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17/09/2014

      si vous pensez convaincre Jaurès avec des versets bibliques , vous en serez pour vos frais

      Répondre
    • Jaures

      17/09/2014

      Je ne suis pas homo mais l’existence de couples gays ne me gène en rien.
      Je ne suis pas croyant. La Bible (que j’ai lu) contient des passages superbes autant que de chapitres violents ou ennuyeux.
      Les questions que vous me posez, je peux vous les soumettre dans les mêmes termes. Je puis vous dire que si vous croyez, vous n’êtes plus maitre de vous-même mais soumis à des dogmes et que vous avez donc renoncé à une bonne part de votre liberté (d’autant plus si vous croyez en la destinée ce qui limite encore le spectre des possibilités)..
      Mais ce choix vous appartient et je le respecte.

      Répondre
  2. David

    17/09/2014

    C’est regrettable que des personnes dites « intellectuelles » soient aussi aveuglées. Il y a l’éducation par l’enseignement, mais aussi de façon induite par le modélisme ou le mimétisme. Les enfants observent ce que font les adultes. L’homosexualité est une relation contre-nature. Les jeunes gens qui naissent soit disant avec des tendances fémininisées, soit cela provient des hormones, et les causes de ces désagréments sont nombreuses, ou soit de l’environnement familial ou autre. Le sexe n’a pas été conçu au départ pour se faire plaisir, ni pour exprimer son amour, mais avant tout pour permettre à la race humaine de se reproduire. Nous sommes donc tous dotés d’appareils de reproduction. Le plaisir qu’on y trouve, est un avantage qu’on trouve très rarement dans la race animale. Dans la relation homosexuelle, on voit bien qu’il faut soit faire appel à des artiifices ou accessoires (pour les lesbiennes), ou soit passer par un autre chemin (pour les gays). En quoi c’est moderne, naturel et surtout à modéliser ? Avons-nous besoin de faire de grandes études pour apprécier l’ordre naturel des choses ? Quand on conduit sa voiture, c’est pour se déplacer, cela peut procurer du plaisir. Pourtant la voiture est-elle faite pour le plaisir de l’homme ? On confond moyens et objectifs.

    Répondre
    • Jaures

      17/09/2014

      L’homosexualité serait contre-nature si elle n’existait que chez les humains (on parlerait alors de comportement culturel ou acquis).
      Or, l’homosexualité est constatée dans toutes les espèces animales, des oiseaux au mammifères.

      Par ailleurs, toutes les études montrent que les enfants élevés par des couples homos n’ont pas plus tendance à l’homosexualité que les autres.
      Pareillement, la quasi totalité des homosexuels a été élevée par des couples hétéros.

      Il faut sortir des idées reçues style « cage aux folles ». La plupart des gays ne sont pas plus efféminés que les lesbiennes sont hommasses. Les rugbymen qui se sont heurtés à Gareth Thomas peuvent en témoigner.

      Enfin qui parle de modéliser ? Si un homme tombe amoureux d’un autre homme c’est un fait pas un modèle. Avez-vous choisi de tomber amoureux d’une femme ?
      Dire que le sexe n’a qu’une fonction de reproduction est une affirmation contre-nature. Les études sur les comportements des orangs-outans, bonobos,… montrent que les primates ont des activités sexuelles de toutes sortes hors phases de reproduction afin de calmer l’agressivité au sein du groupe.

      Répondre
      • David

        17/09/2014

        Mr Jaurès, je ne sais de quelle espèce animale vous avez constaté des actes homosexuels, mais je sais que les animaux ne s’acouplent qu’en période de reproduction, où la femmelle est en « chaleur ». Je constate que le seule animal que vous avez cité est celle du singe, vous semblez nous ramener à cette race tant décriée par certains. Votre argumentaire ne plairait pas à Mme la Garde des Sceaux. Aimer c’est avant tout un choix, la femme avec laquelle je suis mariée depuis 21 ans, est celle que j’ai choisie d’aimer. Vous confondez attirance, et amour. Si on peut être attiré par quelque chose ou quelqu’un de sain ou de malsain, on peut choisir tout de même de la destinée que l’on souhaite accorder à cette chose ou à cette personne. Continuer à parler de « tomber amoureux » est puéril. Aimer c’est un choix, une décision lourde de conséquences. Prenez un peu de hauteur.

        Répondre
        • Jaures

          17/09/2014

          Cher Davdi, l’homosexualité a été constatée chez plusieurs centaines d’espèces. Je citai les primates comme exemple mais je pourrai vous parler des canards, des dauphins, les lions,…

          Vous ramenez par ailleurs « aimer » à votre propre conception. Vous dîtes que vous avez effectué un choix raisonné. Est-ce à dire que le sentiment est absent de ce choix ? Ou peut-être pensez vous qu’il faut d’abord bâtir un couple, le sentiment venant ensuite. C’est respectable mais convenez que ce n’est pas universel.
          Dans la plupart des cas, c’est le sentiment, l’attirance qui précède. Ensuite, si l’on a un mode de vie compatible, on peut vivre ensemble. Si l’on partage des valeurs communes et si les liens sont assez forts pour être durables, on peut fonder une famille.

          Ce que je viens d’énoncer semble relever du simple bon sens, de l’évidence. Il vous faut admettre que cela se passe parfois ainsi avec 2 hommes ou 2 femmes. Et en quoi laisser vivre ces adultes comme ils l’entendent nuit-il à votre couple ?

          Il faut simplement concevoir que votre conception du couple paraitra à beaucoup aussi exotique ou suranné que le mode de vie de certains vous semble à vous puéril ou extravagant.

          Répondre
      • orldiabolo

        17/09/2014

        « les primates ont des activités sexuelles de toutes sortes (…) afin de calmer l’agressivité au sein du groupe. » C’est vrai, regardez le groupe PS à l’assemblée, ils n’arrêtent pas de s’enc…

        Répondre
  3. orldiabolo

    17/09/2014

    Je vous l’avais bien dit qu’à autoriser les homos à se marier, ils finiraient par coucher ensemble… 😉

    Répondre
  4. druant philippe

    16/09/2014

    Une fois de plus et à l’ instar de la détestation de l’islam, on ne parlera pas d’ homophobie mais de missodomie (détestation de l’ acte sodomite contre nature) .
    Je suis missodomique mais je n’ éprouve pas de haine envers ces gens qui me pousserait à les tabasser ou pire encore !
    De plus nulle « phobos » (peur / crainte) à leur égard mais plutôt de la répulsion .
    Je pense aussi que la vision quotidienne de tarlouzes n’ est pas trop positive pour les mômes !

    Répondre
  5. Homophobe 1er

    16/09/2014

    @Jaures,
    500 000 juifs pour 4600 actes antisémites=0.92%de juifs agréssé.
    2000 agressions/jour donne 730000 agression par ans (2013)=1.12%

    oui les juif s’en tirent bien, sans parler des juifs homosexuels qui sont même exonérer d’Impôts.

    Dieudo dit ce qu’il veux. Et moi je vous dit, amicalement, que oui montrer des couple homosexuels à des gosses favorise l’émergence de l’homosexualité et de sa stérilité… à moins que ne soit favorisé les usine à bébé

    Répondre
    • Jaures

      16/09/2014

      « oui montrer des couple homosexuels à des gosses favorise l’émergence de l’homosexualité ».
      Et vous vous appuyez sur quelles études pour affirmer cela ?
      A vivre constamment avec des homosexuels, les enfants d’homos devraient être tous également homos.
      Et les couples homos restent rares. Pourquoi les enfants seraient plus influencés par un ou deux couples homos croisés par hasard que par la multitude de couples hétéros qui peuplent leur vie ?

      Répondre
  6. DA85

    16/09/2014

    Jaures est un sophiste ! laissez le tomber on ne discute pas avec ces gens là.
    Sophiste: Trafiquant des denrées dont l’âme se nourri.

    Répondre
    • Jaures

      16/09/2014

      Un sophiste joue avec les ambiguïtés du langage pour masquer des raisonnements faux. Traitez moi donc comme Socrate le fit avec Gorgias (selon Platon).
      Le sophisme ne résiste pas à un raisonnement rationnel.

      Répondre
  7. Jaures

    16/09/2014

    Sain, je veux bien, « saint », il ne faut pas exagérer.

    Curieusement, on retrouve les mêmes arguments avec la lutte contre l’homophobie que Dieudonné avec l’antisémitisme.
    Avec 4600 actes antisémites en France en 2013, ne s’en tirent-ils pas bien, finalement ?

    Répondre
    • Jaures

      16/09/2014

      Il s’agit là de ma réponse au post d’Homophobe 1er.

      Répondre
  8. Hilarion

    16/09/2014

    A Jaurès « 3500 agressions physiques ou verbales ». Avec combien de morts ou de blessés ? Voilà effectivement un problème national ! Les accidents domestiques dont beaucoup concernent directement les enfants font annuellement des milliers de morts et de blessés graves voilà un sujet que pourtant on aborde pas dans les établissements scolaires. Dans ces conditions venir parler d’homophobie dans des classe enfantines ne peut être interprété que comme prosélytisme. J’ignore si je suis homophobe. j’ai rencontré dans ma vie quelques homos au demeurant fort sympathiques et il ne me serait certes pas venu à l’idée de leur nuire sous quelque forme que ce soit « en raison de ce qu’ils étaient », nul n’étant responsable de son infirmité. Si je parle d’infirmité, c’est parce que la généralisation de l’homosexualité conduirait à la disparition de l’espèce humaine. Or tous les vivants, végétaux compris n’aspirent qu’à pérenniser l’espèce à laquelle ils appartiennent. Si les homosexuels ne provoquaient pas, par des manifestations publiques ou le grotesque le dispute au vulgaire voire à l’obscène, ils auraient encore moins d’opposition. La promotion de l’homosexualité depuis quelques décennies fait partie de ces maladies qui frappent les sociétés occidentales, orchestrée par des névropathes en mal d’idées plus pertinentes et surtout soucieux d’exalter leur égo.

    Répondre
    • Jaures

      16/09/2014

      Vous pratiquez un relativisme assez discutable.
      4 600 actes antisémites ? Une peccadille à côté du nombre de morts sur la route ! 650 homicides par an ? Ridicule à côté des 30 000 morts du cancer du poumon.

      Le respect de l’autre est une donnée essentiel du lien social. On dit que l’enfant doit respecter son professeur doit on ajouter sauf s’il est juif, arabe, homo, femme où ce sera alors selon son appréciation ?

      L’homosexualité fait partie de la nature. On ne devient pas homosexuel par l’éducation ou la persuasion. Une orientation sexuelle n’est pas une idée. Vous êtes-vous dit un jour  » Tout bien réfléchi, je vais tomber amoureux d’une femme et non d’un homme ».

      Si les homosexuels avaient pour but de convertir à leur orientation sexuelle, ils ne montreraient guère d’efficacité: toutes les études sur les enfants élevés par des couples homos montrent qu’ils n’ont pas plus de propension à l’homosexualité que les vôtre ou les miens.

      Répondre
  9. pi31416

    16/09/2014

    Yfo lutter contre l’homophobie.

    Pour lutter contre l’homophobie, une seule solution: avec chaque admission en CM2 un week-end offert a la Fistiniere!

    Répondre
    • pi31416

      16/09/2014

      P.S. Jaurès s’est engagé à fournir gracieusement la vaseline.

      Répondre
      • pi31416

        16/09/2014

        Et moi je m’engage à fournir gracieusement les pots de 20 kilos

        Répondre
    • Jaures

      16/09/2014

      Voilà le genre de commentaire qui montre le long travail à accomplir pour en finir avec l’homophobie.
      CQFD.

      Répondre
      • pi31416

        16/09/2014

        « Voilà le genre de commentaire qui montre le long travail à accomplir pour en finir avec l’homophobie. »

        Jaurès vient de se trouver une longue sinécure bien juteuse.

        Y’a bon homophobie!

        Répondre
  10. Jaures

    16/09/2014

    J’aimerais qu’on m’explique en quoi ce tweet ferait l’éloge de l’homosexualité.
    N. Le Breton dit-elle que l’homosexualité c’est mieux que l’hétérosexualité ?

    A moins que lutter contre l’homophobie (3500 agressions physiques ou verbales recensées chaque année) reviendrait à faire l’apologie de l’homosexualité.
    Quand on dénonce un acte antisémite, fait-on l’apologie de la religion juive ?
    Quand on dénonce un acte sexiste, les violences faites aux femmes, fait-on l’apologie de la féminité ?

    Ce qui me gène c’est que les homophobes n’ont pas le courage de se déclarer comme tel. Que l’auteur de l’article dise qu’il souhaite que l’homosexualité redevienne un délit, au moins les choses seront claires.

    Répondre
    • Homophobe 1er

      16/09/2014

      Ce qui est craint ici (vrai ou faux peu importe) est que: aux travers de la lutte contre les discriminations, antisémitisme, violence faite eux femmes, aux homo, aux minorité ethniques, on interdit certains débat, on censure, on détruit. Le principal problème est que le public concerné est le plus fragile, à savoir les enfants et que quand on écoute un mec comme Attali ou bien Berger ca devient un peu flippant

      « 3500 agressions physiques ou verbales recensées chaque année ».
      1/ Sur les 2000 agressions quotidienne, les homo s’en tire plutôt bien.
      2/ Les agresseurs et ceux qui subissent la propagande ne sont pas les même.

      perso je pense que la nature humaine restera intact mais il est saint que les gens disent ce qu’il pensent. Surtout si ça fait chier les cons

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)