Apologie Irresponsable d’une mère porteuse !

Posté le 22 mars , 2013, 4:28
2 mins

Communiqué de Jacques Myard

député de la Nation, maire de Maisons-Laffitte, président du Cercle Nation et République

le 10 mars 2013

 Un grand quotidien avide de sensationnel vient de publier les confessions d’une femme de 24 ans qui clame : « Je n’ai pas honte d’être une mère porteuse . »

Il s’agit là d’une véritable apologie de la marchandisation du corps humain qui viole fondamentalement l’étique de notre société .

Cet entretien médiatique est doublement irresponsable .

Il est tout d’abord inadmissible qu’en s’appuyant sur la liberté de la presse, qui nous est chère, un journal puisse vanter un acte qui tombe directement sous le coup du code pénal.

De la même manière, il n’est pas tolérable qu’une femme puisse se vanter d’un tel acte qui est la négation même de la fonction de mère et de la dignité humaine.

Une société sans tabous, sans repère est une société perdue car plus rien ne choque, tout devient permis, c’est la naissance de la jungle. Attention au retour de bâton , car trop c’est trop !

Jacques Myard demande à la ministre de la Justice de saisir le Procureur de la République pour que soient diligentées les poursuites contre toutes les personnes en cause, y compris les médias qui dévoient ainsi la liberté de la presse en faisant l’apologie d’un acte révoltant sanctionné par le code pénal !

12 Commentaires sur : Apologie Irresponsable d’une mère porteuse !

  1. IOSA

    24 mars 2013

    Ce n’est plus un communiqué mais un ragot…quoique dans communiqué c’est niqué en commun et bizarrement en étroite relation avec l’article dont tout le mondre ou presque en a rien à foutre.
    Drapeau en berne pour l’auteur !

    Répondre
  2. Banro

    23 mars 2013

    Il serait nécessaire que Les 4 Vérités fassent la vérité sur cette affaire !

    Répondre
  3. Jaures

    23 mars 2013

    Raphaella a inventé cette histoire de toutes pièces…

    “Après de plus amples vérifications auprès de ses proches, et notamment sa mère que nous avons jointe par téléphone ce lundi après-midi, il s’avère que cette jeune femme, Raphaella, a inventé cette histoire de toutes pièces, dissimulant une situation parentale en réalité très compliquée” (Le Parisien).

    Certains hommes politiques ont-ils si peu à faire pour perdre leur temps à commenter des canulars ?

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    23 mars 2013

    vérifiez vos sources avant que de faire du … populisme
    ce dont nous avons besoin c’est d’une élite véritable pas de démagogues !

    Répondre
  5. Josette Gazu

    23 mars 2013

    Voilà des semaines que je me demande où sont passées les FEMINISTES, mes si tapageuses conscrites, si promptes à dénoncer il y a 40 ans les atteintes à leurs droits? Leur progressisme débridé les pousserait-il à soutenir ce phénomène qui bafoue la dignité de la femme ravalée au rang d’utérus ambulant marchandisé?

    Répondre
  6. Secotine

    23 mars 2013

    cette affaire a fait tant de bruit qu’on a fini par dire que cette dame était mitomane, et que rien de ce qu’elle avait déclaré n’était vrai.
    Info ou intox????

    Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    23 mars 2013

    des mères porteuses ? … il y en avait plein les Harems et autres Gynécées …

    Répondre
  8. IOSA

    23 mars 2013

    HAAAA le controle de la presse, a quand la police religieuse ?

    Répondre
  9. lavandin

    22 mars 2013

    il me semble avoir entendu dire qu’il s’agissait d’un mensonge………

    Répondre
  10. TIARD Martine

    22 mars 2013

    Je sais avoir lu que ce reportage était un mensonge. Rien de vrai là-dedans. Mais nul doute que cela arrivera bientôt hélas.

    Répondre
  11. BRENUS

    22 mars 2013

    Jacques Myard ne semble pas etre un perdreau de l’année. Alors à quoi rime ce rêve éveillé : demander à la ministre de la justice… Son opinion envers cette dame est elle a ce point naive pour penser qu’elle daignera seulement lui répondre. Ce ne semble pas être le genre. Tant que la droite persistera a vouloir se battre à fleuret moucheté, elle l’aura dans l’os, avec le mépris en plus.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23 mars 2013

      que voulez vous la ” Droite ” ( sous-entendu républicaine ) s’indigne … comme l’impuissant qui se désole de ne pouvoir … baiser …

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)