Autopsie d’un scrutin, ou l’association de malfaiteurs

Posté le décembre 09, 2015, 3:03
10 mins

CVkpukRW4AED7-C

« Les Justes meurent comme des chiens ; les crapules ont leur chance. C’est un monde totalitaire déserté par toute transcendance. Le Mal n’y est pas un scandale mais la règle commune. » (Hélie de Saint Marc)

Ce qui paraît invraisemblable, c’est qu’après le carnage du 13 novembre 2015 et avant les élections régionales du 6 décembre, l’ensemble de la classe politico-médiatique ait persisté dans son comportement anachronique à diaboliser avec une extrême vigueur  son unique et éternel adversaire, vieux de 33 ans en perpétuant le plus sérieusement du monde l’argument –pourtant éculé- de la haine, du racisme et de la xénophobie…

Dès l’annonce de la défaite de l’UMPS, le 6 décembre au soir, les « ténors » de ces formations, entêtés imperturbables, imprécateurs obstinés et irrécupérables refusant le verdict des urnes, ont enfourché leurs vieilles haridelles dégingandées dont les os mourants perçaient, à leur image, leur vieille peau…

Dès lors, il ne fut plus question de terrorisme. Au placard ! Oubliés les morts, les blessés et les infirmes de ce sinistre 13 novembre !… L’ennemi, la « bête immonde » était revenue ! Mais ce n’était pas le djihadiste sanguinaire qui, dans l’ombre fourbit ses armes… Non ! L’ennemi mortel était le vainqueur de ce premier tour !

Jamais à court d’accusations et de déclarations péremptoires motivées par une évidente mauvaise foi et une démagogie obscène, ces Torquemada de la politique n’eurent de cesse durant toute la soirée électorale de recourir à des procédés pendables et à des manœuvres frauduleuses destinées à semer le doute et la peur dans les esprits.

Sur toutes les chaînes de télé, ce fut un déferlement d’invectives, de mensonges, de haine et de démagogie à l’endroit des vainqueurs du premier tour… Terrorisés par la perspective de la défaite, celle de se retrouver soudain sur une voie de garage où l’anonymat les ensevelirait à tout jamais, cette perspective défigurait leur visage.

Les accusations, les spéculations démagogiques sur la gestion des régions confiées aux « nouveaux élus » pleuvaient à l’envi et les donneurs de leçons pontifiaient dans leur indécrottable mystique et dans leur volonté manifeste de saboter la libre expression des citoyens au second tour.  

 Et pendant ce temps, dans la plus ignoble indifférence de ces inquisiteurs, des dizaines de corps mutilés couverts d’effroyables blessures, accablés par le malheur et la douleur, menaient un combat inhumain et désespérant contre la mort. Alors, pour camoufler leur responsabilité dans ce drame humain, ces « idiots utiles », cette faune associative et politico-médiatique persistait dans son escroquerie, ses délires et ses mensonges éhontés.

C’est ainsi que –toute honte bue-  Cambadelis (1), le trotskiste de service, secrétaire général du PS, osait faire « le parallèle entre le vote FN et Vichy »… Que les organisations syndicales, les associations dites « antiracistes », la « bienpensance », le « politiquement correct », voulant « sauver la France » (mais plus encore leurs subventions), appelaient à « faire barrage au FN »… Que les patrons –derrière le pitre Gattaz et la « passionaria » Parisot- martelaient que « le vote FN serait une catastrophe pour l’économie du pays »… Que des « artistes » du show-biz, sans talent mais en quête constante de « reconnaissance » et de « médiatisation », dénonçaient odieusement le parti des vainqueurs… Que Estrosi, le clown de PACA déclarait sans ambages que « Madame Maréchal-Le Pen est un danger pour la région et pour la France ! »… Que la Franc-maçonnerie éructait en ces termes : « Il faut impérativement barrer la route au Front National qui porte en lui l’intolérance et la guerre sociale. Face au parti de la haine, le camp de la République doit être solidaire »… Tandis que Manuel Valls -qui mène un combat personnel depuis un an contre le FN- recevait en pleine face le désaveu violent de son partial engagement.

« Laissez-les ; ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles. Si un aveugle en conduit un autre, ils tomberont tous deux dans le fossé. » (Nouveau testament, Matthieu, XV, 14)

Faut-il attribuer ce mal à l’acharnement que nous mettons entre Français, non seulement à nous entre-déchirer, mais même à donner un effet rétroactif à nos divisions du moment ? Ces causes se rendent-elles compte du mal qu’elles distillent autour d’elles ? Ne sembleraient-elles pas avoir été enrôlées au service d’une entreprise voulue, calculée ?

Il est certain toutefois que de plus en plus de Français –nous le constatons désormais à chaque élection- égarés jusqu’ici par ces effrontés mensonges que distille régulièrement la caste politique, écoutent désormais avec plus d’attention la voix de la vérité et du bon sens. Cependant dans l’univers politico-médiatique, dans le monde grouillant du « politiquement correct » et de la « bienpensance », c’est encore une entreprise d’obscurantisme et d’abrutissement collectif au profit d’une dégradante tyrannie démagogique : Le peuple français ignore toute la vérité, n’a pas droit à la vérité et plus qu’un perpétuel outrage à cette vérité, c’est un crime contre la patrie puisqu’on tue l’âme d’une nation lorsqu’on parvient à faire perdre à ses enfants la conscience de ses traditions fondamentales. « Le triomphe des démagogies est passager, mais les ruines sont éternelles » a écrit Charles Péguy.

Aristote considérait que la démagogie, avec l’anarchie, était la perversion de la démocratie. Aujourd’hui, ces semeurs de haine, ces manipulateurs et ces carriéristes se contentent –à défaut d’être performants- de mentir et de mentir… Mais, tout se paie. L’Histoire n’est pas pressée. Les pseudo-exorcistes des fantasmes bruns sont à l’ouvrage. Ils masquent, en vain, par tous les mensonges possibles le vert et blanc qui envahit aujourd’hui l’espace de notre vie par le vert-de-gris d’un temps lointain qui restera le spectre de leur héroïsme raté et de leur trouille maquillée.

 

José CASTANO
joseph.castano0508 [@] orange.fr

(1) – Jean-Christophe Cambadélis : Poursuivi pour recel d’abus de biens sociaux dans l’affaire AGOS, (société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés auprès de laquelle il a bénéficié d’un emploi fictif entre 1993 et septembre 1995 lui ayant rapporté plus de 442 000 francs (environ 67 382 euros), il est condamné en janvier 2000 à cinq mois de prison avec sursis et 100 000 francs (environ 15 244 euros) d’amende par le tribunal correctionnel de Paris.

Mis de nouveau en examen le 7 juin 2000 pour abus de confiance dans l’affaire de la MNEF, il est soupçonné d’avoir bénéficié d’un emploi fictif au sein de cette mutuelle étudiante entre 1991 et 1995, pour lequel il aurait touché 620 500 francs (94 580 euros) d’une filiale de la MNEF, au titre d’une activité permanente de conseil.De 1991 à 1993, c’est en qualité de « sociologue » que Jean-Christophe Cambadélis a été rétribué à hauteur de 420 499 francs par la Mutuelle interprofessionnelle de France (MIF), une filiale de la MNEF. Cambadélis était alors député, avec revenus afférents. Non réélu en 1993, il reçoit jusqu’en 1995 quelque 200 000 francs supplémentaires de la MIF, en tant qu’administrateur « chargé des contacts auprès des ambassades ou des universités ».

Le 2 juin 2006 il est reconnu « coupable de recel d’abus de confiance » et condamné à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende par la 11e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris.

51 réponses à l'article : Autopsie d’un scrutin, ou l’association de malfaiteurs

  1. quinctius cincinnatus

    14 décembre 2015

    Pour ceux qui n’ auraient pas encore compris où sont les priorités pour Nicolas Sarkozy sachez qu’ il ne s’ est pas éternisé au siège des Républicains après que les premiers résultats soient connus à fin de pouvoir assister au match P.S. Qatar – Lyon

    Répondre
  2. Magne

    13 décembre 2015

    Un nouveau livre confirme les projets d’invasion de la France par l’URSS dans les années soixantes.

    La Tchécoslovaquie n’oublia jamais l’attitude de la France avant la guerre ,et accepta l’offre Russe qui lui proposait d’envahir la France par la trouée de Belfort jusqu’à la ” Cluse de Pontarlier ” .

    – Planification de l’impensable-Projets de guerre tchécoslovaques
    1950-1990
    publié aux Éditions pragoises Dokoran. 440 pages.

    Citation
    Dans le milieu des années 1960, une option offensive envisagée par l’Union
    soviétique confiait à l’ancienne Tchécoslovaquie la conquête du sud-est de
    la France.
    Huit jours pour conquérir Lyon, en utilisant si besoin l’arme nucléaire.

    Dix-sept ans après la chute du mur de Berlin, l’historien tchèque Petr Lunak
    livre dans un passionnant ouvrage, paru le mois dernier, quelques secrets de la guerre froide. Ils font froid dans le dos.

    Petr Lunak, qui est également diplomate à l’Otan, se fonde sur quinze documents tirés des archives militaires de l’ex-Tchécoslovaquie. En 1997, la République tchèque a été l’un des premiers pays d’Europe de l’Est à déclassifier ses archives.

    Celles-ci révèlent que l’armée tchécoslovaque avait été chargée par l’ex-Union soviétique d’opérer en cas de guerre une offensive sur le territoire français en vue de conquérir Langres, Besançon, Épinal, puis Lyon.
    « Jusqu’à la moitié des années cinquante, explique Petr Lunak, le pacte de Varsovie (organisation militaire réunissant l’URSS et les pays du bloc communiste) misait sur une stratégie défensive.
    Avec le développement des armes nucléaires, Moscou et ses alliés ont mis ensuite au point un plan offensif pour occuper l’Europe occidentale. »

    Aux termes d’un plan d’opération daté du 14 octobre 1964, approuvé par le président tchécoslovaque Antonin Novotny, Moscou, raconte Petr Lunak, avait dévolu « un rôle ambitieux et difficile » à l’armée tchécoslovaque : « vaincre les armées occidentales dans le sud de l’Allemagne de l’Ouest (ex-RFA) afin d’opérer au bout d’une semaine près de la frontière française ». Après la prise de Lyon par les Tchécoslovaques, l’Armée rouge était censée prendre le relais pour atteindre les Pyrénées. Des conversations entre généraux tchèques rapportées par l’historien montrent que ces derniers jugeaient toutefois ce plan irréaliste.

    Ces documents révèlent surtout que Moscou envisageait d’utiliser éventuellement ses armes nucléaires pour parvenir à ses fins. Curieusement, ils ne font pas état des pertes humaines que devait entraîner une telle attaque mais se contentent d’estimer que les dégâts auraient été plus importants pour l’Ouest que pour le camp soviétique.

    Un plan toujours intact en 1986

    Le plan, qui, selon Petr Lunak, prévoyait « 130 tirs nucléaires pour atteindre Lyon », est resté intact jusqu’en 1986, date à laquelle l’ancien numéro un soviétique Mikhaïl Gorbatchev lançait sa perestroika et amorçait un rapprochement avec les pays occidentaux. Trois ans plus tard, l’empire soviétique s’effondrait comme un château de cartes. Le plan ne fut pas abandonné pour autant. En 1989, après la chute du communisme, il fut d’abord édulcoré de manière à proposer deux options, défensive et offensive. Et en janvier 1990, alors qu’il n’était plus qu’une relique de la guerre froide,
    il fut de nouveau modifié à la demande de l’ancien dissident Vaclav Havel,
    devenu président de la République tchèque. L’option offensive ainsi que les mentions des cibles allemandes et françaises passèrent aux oubliettes de l’histoire.

    Pour Petr Lunak, ces documents révèlent la vraie nature du régime soviétique « qui a élaboré cette stratégie très agressive au début des années soixante en dépit d’une détente relative entre l’Est et l’Ouest et alors que l’Otan n’avait jamais envisagé d’offensive terrestre sur le territoire du pacte de Varsovie ».
    Les documents publiés par l’historien tchèque laissent également supposer que les Soviétiques avaient déployé sur le territoire de l’ex-Tchécoslovaquie des ogives nucléaires après l’invasion du pays par les troupes du pacte de Varsovie en 1968. Ce déploiement est stipulé dans un traité signé en 1965 par les deux pays. « Mais nous n’en avons aucune preuve, précise Petr Lunak. Et les officiels de l’époque n’en ont jamais parlé. »

    Note de Magne . Ce plan d’invasion fut connu très tôt des services secrets français , et des manœuvres militaires françaises eurent lieu à cette époque dans la Région . Quelle aurait été à l’époque l’attitude des communistes français .

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      13 décembre 2015

      ” quelle aurait été l’ attitude des communistes français ? ” demande ingénument Monsieur Magne … ma réponse : … patriotique et résistante comme … en 39 – 40 et ce n’ est pas fi-fils Jocrisse qui me contredira

      Répondre
    • Hilarion

      14 décembre 2015

      Quelle aurait été l’attitude du Parti communiste français ?
      La réponse paraît évidente. Le PCF a été jusqu’en 1941 l’allié de l’Allemagne nazie d’une manière parfaitement naturelle puisqu’il n’était qu’un satellite du parti communiste de l’URSS elle même engagée dans le cadre du Pacte Germano Soviétique. L’agression de l’URSS par l’Allemagne dans le cadre de l’opération Barberousse et en rupture du Pacte en 1941 a immédiatement entraîné le PCF dans la résistance. Après la guerre le PCF était toujours un satellite de l’URSS et financé par lui (Lire Jean Montaldo), son attitude aurait été de toute évidence une collaboration active à l’invasion de la France puisqu’il était payé pour cela. En annexe, on a une sacrée envie de rigoler quand on entend le premier ministre vociférer à tous propos la “république”, s’alliant avec les communistes pour cause de tambouille électorale, communistes qui ont entre autres forfaits, tenté de prendre le pouvoir par la force après la guerre.

      Répondre
      • Jaures

        14 décembre 2015

        Quel amoncellement de bêtises !
        Le PCF était interdit en 1940 (depuis septembre 1939). Ses dirigeants étaient soit en clandestinité, soit en fuite, soit prisonniers: des alliés de poids pour les Allemands qui en avaient bien besoin !
        Surtout qu’on connait la sympathie que les nazis avaient pour les communistes: dans les années 30, les rixes entre les 2 partis font des centaines de morts, Ernst Thälmann et les dirigeants communistes allemands sont déportés dés 1933 suivis de dizaines de milliers d’autres.

        Par contre, il est exact que le PCF a toujours été financé par l’URSS.
        L’argent russe fait aujourd’hui de nouveaux heureux…

        Répondre
  3. Ciel

    12 décembre 2015

    France, tu renies le Dieu qui t’a donné la puissance et la gloire
    Seigneur, pardonne-moi personnellement. Et, pardonne-moi en tant que française: devant toi j’ai honte des décisions prises, tant par le gouvernement (je suis Charlie) que par les instances judiciaires. La cour de cassation a validé un mariage gay franco-marocain, au mépris du Maroc qui ne le reconnaît pas. La France signe, oui… et provoque. Pardonne-lui «elle» ne sait pas ce qu’elle fait! Envoie sur nous ton Esprit Saint pour que les consciences se réveillent… Pardon!
    France, mets tes drapeaux en berne et prépare-toi pour la vengeance de Dieu. Tu seras abattue, humiliée, ravalée au rang de plus pauvre des pauvres, car tu n’as su saisir la main que je t’ai tendue.
    Fière, arrogante, odieuse, tu proclames devant ma face tes ignominies avec un aplomb que tu ne peux puiser que dans les puissances infernales! Comment oses-tu «défendre les juifs» en faisant mémoire de l’holocauste alors qu’aujourd’hui en tous tes centres de santé l’on s’acharne à tuer l’enfant qui n’est pas né et à exterminer avec méthode les malades que l’on y a confiné à force de tranquillisants.
    France, tu renies le Dieu qui t’a donné la puissance et la gloire tandis que tu t’attachais à défendre sa loi divine… Où cours-tu sans élan, disais-je il y a quelques temps! Maintenant, loin, oh loin de revenir vers moi, tu ne cours pas mais tu te précipites avec frénésie vers l’abîme, entraînant à ta suite tous ceux qui sont venus vers toi: terre de liberté et de respect de chacun!
    Hypocrite, ton jeu macabre se dévoile et sous ton fard paraît ton teint blafard et ton cœur empli de peur et de haine. Tu n’existes plus, tu as vendu ton âme au diable.
    Désormais, je te délaisserai et tu vivras le sort que je réserve à ceux qui, non content de me trahir, semblent s’en glorifier. Il te faudra descendre jusqu’à toucher le fond de la misère… et jusqu’à reconnaître ton péché si tu veux un jour te relever. Je te retire tes hautes protections et te livre à toi-même et à tes desseins mauvais.

    Répondre
  4. BRENUS

    12 décembre 2015

    Pitié. Renvoyez jojo parmi les siens : chez Michou!

    Répondre
  5. Magne

    11 décembre 2015

    JAURES a raison ( je ne vois ce que viennent faire les musulmans là – dedans ) il bénéficiera aussi d’un redressement du pays .

    Il faudra dire quand même au marxisme et à toutes les idéologies fumeuses au revoir . Le choc psychologique ne sera – t -il pas trop violent , et des cellules d’aide psychologique ne seront – elles pas nécessaires dans tout le pays . .

    Répondre
    • Jaures

      12 décembre 2015

      “je ne vois ce que viennent faire les musulmans là – dedans” dit Magne.
      Marion Maréchal Le Pen le voit bien, elle: “si des Français peuvent être de confession musulmane, c’est à la condition seulement de se plier aux mœurs et au mode de vie que l’influence grecque, romaine, et seize siècles de chrétienté ont façonné”.
      Je serais curieux que l’on définisse concrètement ce mode de vie gréco-romano-chrétien (tout en sachant que le mode de vie des Grecs antiques feraient hurler d’horreur un catholique pratiquant).
      Est-on sûr que seuls les musulmans ne se reconnaîtront pas dans le mode de vie que conçoit MMLP pour les Français ?
      Et si le programme économique du FN est sensé “redresser la France”, pourquoi dit-on que c’est une folie quand le Front de Gauche propose les mêmes mesures (nationalisations, retraite à 60 ans, contrôle des prix, hausse générale des salaires et pensions,…) ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        12 décembre 2015

        dites moi, c’ est vraiment inné chez vous d’ être à ce point stupide ?

        Répondre
        • Jaures

          13 décembre 2015

          Je vous l’ai déjà dit, Quinctius, vos insultes délivrées derrière votre clavier ne m’atteignent pas plus que les aboiements du caniche nain de ma voisine.
          Essayez plutôt d’exprimer une idée de temps en temps, je suis sûr qu’avec un peu d’effort vous en êtes capable.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            13 décembre 2015

            où voyez vous l’ insulte dans un diagnostic ? et pour ce qui est des idées, la logorrhée n’ a jamais été une forme de raisonnement !

      • Hilarion

        14 décembre 2015

        Peut être parce que le socialisme ou que ce soit à travers le monde n’a jamais créé de richesse. Le socialisme étant par définition un système prédateur s’appropriant les richesses de ceux qui les produisent pour les répartir vers ceux qui n’en produisent pas. Les socialistes ne voient d’ailleurs dans le vol qu’une manière à peine contestable d’appropriation, le laxisme de la justice, surtout lorsqu’elle est appliquée par des juges rouges et sous la haute responsabilité de la gauchiste Taubira en est le témoin.

        Répondre
  6. Claude Roland

    11 décembre 2015

    Comme me disait un ami qui m’a bien fait rire : “Les Français ont sorti une couille pour ce premier tour, mais je doute fortement qu’ils sortent la deuxième pour le second tour”…
    Et je ne dirais pas qu’il a tort. Mais qui sait, un sursaut des Français pour sortir du marigot politique dans lequel ils marnent depuis 30 ans peut relever du miracle…

    Répondre
  7. Raspoutine

    10 décembre 2015

    La Collaboration sans convention, ni pacte, cela ne voulait rien dire! De Gaulle lui , était Chef du FLN !

    Répondre
  8. Raspoutine

    10 décembre 2015

    Vive le FN gagnant –

    Répondre
    • Le Ket

      11 décembre 2015

      Le FN a déjà gagné : par rapport à 2010, il va de toute façon doubler le nombre de ses élus régionaux.
      Outre le fait qu’il verra ses aides financières publiques augmentées considérablement, les centaines d’élus lui éviteront d’avoir à recueillir les fastidieuses 500 signatures indispensables pour le dépôt des listes à la présidentielle d’avril 2017 et qui nécessitaient un investissement en temps très important.

      Répondre
  9. Magne

    10 décembre 2015

    Paix à la mémoire des morts et de René BOUSQUET qui subventionna la campagne de MITTERAND en 1974 , et qui avait sa serviette à LATCHE où il était souvent invité .

    Mais JAURES a raison ; ce sont les pensées et les actes qui comptent .

    Qui était vraiment RENE BOUSQUET , paix à son âme .

    Répondre
  10. quinctius cincinnatus

    10 décembre 2015

    prenons exemple sur le Royaume Uni : pas de panachage, pas de second tour et nous serons peut être bien gouvernés

    Répondre
    • Jaures

      10 décembre 2015

      Ne croyez-vous pas que plus que le mode de scrutin c’est la politique menée qui compte ?
      Pensez-vous que la politique menée en France serait plus efficiente avec 1 tiers de député pour la gauche, un tiers pour la droite et un tiers pour le FN ?
      Que sortirait-il des tractations ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        11 décembre 2015

        Au R.U. le parti qui est élu HONORE son programme quoiqu’ il lui en coûte …

        parlons maintenant des” tractations ” :

        une grande louche de ” hollandisme “, un cube de ” frondeurs ” , un bouquet de… ” verdure “, une pincée de radicaux et un peu d’ épices communistes …. et voilà la soupe prête à être servie à l’ électeur …. bien entendu sans … tractations pour s’ assurer un second …. service qui ne soit pas trop froid !

        vous êtes quand même un peu lourdingue Jocrisse

        Répondre
      • Raspoutine

        11 décembre 2015

        [email protected] l’UMPS est usée jusqu’à la corde ! Pourquoi trouillez-vous à l’idée que le FN arrive au Pouvoir ?

        Répondre
        • Jaures

          11 décembre 2015

          Mais je devrais tout au contraire m’en réjouir ! N’étant ni immigré, ni musulman, ni chef d’entreprise, je n’aurais à craindre ni les persécutions, ni le coût des mesures du programme économique du FN (augmentation des salaires, contrôle des prix,…).
          Grâce au FN, je retrouverais la retraite à 60 ans, la pension retraite de mes parents serait augmentée et indexée sur les prix et si mes enfants se retrouvaient au chômage, ils pourraient en procréant profiter d’un salaire parental.
          Finalement, n’est-ce pas pour moi que vous vous engagez, Raspoutine (et les autres) ?

          Répondre
      • Hilarion

        14 décembre 2015

        Que sortirait-il des tractations ? Une déprogrammation ou au moins une dénonciation de l’invasion.

        Répondre
  11. Jaures

    10 décembre 2015

    “n’oublions pas que pendant la seconde Guerre Mondiale 80 % des Collabos avec l’Allemagne NAZIE étaient SOCIALO-COMMUNISTES” écrit Robert Alépée.
    Pouvez-vous nous dire d’où vous tenez ce chiffre ?
    Je vous rappelle que les élections de 1945 ont donné plus de 50% des sièges à la SFIO et au PCF et 25% aux gaullistes.
    Ce sont les partis de droite qui ont été laminés.
    Pourquoi les Français auraient-ils donné leurs voix à des partis pro nazis à la libération ?
    Paul63, René Bousquet n’a jamais été membre de la SFIO. Quant à P.Laval, il l’a quittée dés 1924.
    Pourquoi écrivez-vous des inepties ? Quel intérêt ?

    Répondre
    • Le Ket

      10 décembre 2015

      @ Jaurès : on ne parle plus du pacte Ribbentrop-Molotov d’août 1939 ? Et de la franche collaboration entre le NSDAP et le PCF ?
      Devoir d’oubli ? Alzheimer ? Amnésie ?

      Répondre
      • Jaures

        10 décembre 2015

        Ne commencez pas à ouvrir tous les tiroirs, Le Ket.
        J’ai répondu à deux affirmations mensongères et vous me parlez de toute autre chose sans beaucoup étayer.
        Si vous voulez nous pourrons engager le débat sur ces points.

        Répondre
        • Raùs

          10 décembre 2015

          Jaures]@ pourquoi ne pas ouvrir tous les tiroirs ? Pacte de non agression Staline/Hitler est un très TIROIR ! Humm

          Répondre
          • Raùs

            10 décembre 2015

            le pacte Staline/Hitler est un très grand Titoir Monsieur Jaurès!

          • Jaures

            11 décembre 2015

            Le pacte germano-soviétique était une réponse aux accords de Munich. Il est curieux que quand les soviétiques signent avec Hitler ce sont des grands méchants et que quand ce sont les Anglais et les Français qui livrent aux nazis la Tchécoslovaquie et la route vers l’Est on ne les mettent pas dans le même panier.
            Mais je dis bien tiroirs car de Bousquet à la SFIO (qui est une sottise) on arrive au pacte germano-soviétique.
            En somme ici, on peut écrire n’importe quel mensonge, il suffit ensuite de parler d’autre chose.

        • Raspoutine

          11 décembre 2015

          [email protected] Ket – Georges Marchais travaillant chez Messerschmitt ! Encore un tiroir que JoJo n’aime pas qu’on ouvre !

          Répondre
          • Jaures

            11 décembre 2015

            Qu’ai-je à faire de G.Marchais ? Il est mort il y a près de 20 ans.
            Si son parcours n’était pas clair durant l’occupation, ce fut le cas de la grande majorité des Français, non ?
            Et les premiers discours anti-immigration sont de sa plume.
            Je me demande si, finalement, ce type n’était pas plus proche de vous que de moi.

        • Le Ket

          11 décembre 2015

          @ Jaurès : le devoir de mémoire n’est pas à géométrie variable !

          Les faits historiques ne peuvent pas toujours et systématiquement être occultés.
          Vient un moment où, à la longue, le constat oblige les débiteurs à payer l’addition.

          On y arrive : les vainqueurs ne détiennent pas EXCLUSIVEMENT le droit à la vérité. Ils ne peuvent plus dicter leur credo du BIEN et du MAL, car eux aussi sont coupables et responsables d’atrocités qu’ils veulent camoufler à autrui.

          Tôt ou tard, le boomerang leur revient dans la gueule, et nous arriverons très bientôt à l’heure où les débiteurs devront payer l’addition.

          Jaurès, on “n’ouvre pas tous les tiroirs” on veut simplement que la mafia socialo-libéro-écolo-capitaliste arrête de donner des leçons à la terre entière, reconnaisse ses crimes et délits et dégage du Pouvoir, partout en Europe. C’est clair ?
          Faut encore étayer plus ?

          Et si le verdict des urnes et la légitimité des élections ne vous convient pas, il est encore temps de modifier les règles du jeu (comme le pratiquent les partis traditionnels depuis des décennies) pour interdire le droit de vote, d’expression, de réunion ou de conviction à tous ceux qui se révoltent contre le Régime….et ses mensonges à répétitions ! Ici, ou ailleurs à Bruxelles par exemple, où les mondialistes cuisinent leurs directives mortifères.

          Répondre
          • Jaures

            11 décembre 2015

            Je veux bien que “la mafia libéro-socialo-écolo-capitaliste” reconnaissent ses crimes et laisse la place. Mais à qui ? Quelle idéologie ou religion peut se targuer de n’avoir pas les mains sales si elle a un jour exercé le pouvoir ?
            Et personne n’a remis en cause “le verdict des urnes”. Ceux qui auront la majorité exerceront le pouvoir. Mais il faudra attendre dimanche.

    • Claude Roland

      15 décembre 2015

      http://www.dreuz.info/2012/07/22/80-des-collabos-viennent-de-la-gauche/

      La collaboration des socialistes (issus du Front populaire) et leur rôle dans le gouvernement de Pétain est importante et indéniable. Il faut arrêter de nier l’évidence et de faire des écrans de fumée. Cet article détaille bien les choses et je rappelle à Joresse le livre crucial de Simon Epstein : Un paradoxe français (2008) très édifiant et très précis sur le sujet.

      Répondre
  12. Le Ket

    10 décembre 2015

    José Castano parle d’un “unique et éternel adversaire vieux de 33 ans” . En réalité le FN est l’ennemi du Régime depuis 1972, soit maintenant 42 ans !
    Et ce Régime a encore de beaux jours devant lui, parce que la mafia PS-LR-UDI-MOdem-ECOLO-FG fera tout pour lui interdire l’accès au pouvoir, comme on l’a vu pour les départementales.
    Et comme les assiettes sont pleines et que le peuple est abruti par les jeux du stade et les simagrées télévisées (Panem et circenses) c’est pas le 13/12 que l’on devra attendre un grand “changement”.
    Mais comme le dit le proverbe arabe “Patience est un arbre. Les racines en sont amères, mais le fruit en est doux.”
    Partout en Europe le mécontentement gronde; la Crise financière n’est PAS TERMINEE; les difficultés économiques et sociales sont loin d’être aplanies; l’immigration sauvage de hordes de hors-la-loi va s’amplifier dans les mois à venir; les impôts et le chômage ne vont pas diminuer; alors et seulement ALORS, les assiettes vont se vider et la révolte pourrait éclater.
    TOUS les Régimes européens en sont pertinemment conscients et ils mettront tout en œuvre pour sauver l’Etat Providence, même des mesures coercitives, pour museler les rebelles…..à leur Pensée Unique.

    Bon appétit ! ! !

    Répondre
  13. 10 décembre 2015

    Avez-vous cependant remarqué que certains de nos magouilleurs professionnels seraient prêts à laisser la place qui lui revient au FN ?
    Je pense qu’ils voient le coq à moitié crevé et qu”ils pensent que rien ne pourra dorénavant amélioré la santé de cette malheureuse volaille….. en conséquence laissons-là aux autres on sera plus à l’aise pour crier à l’assassin quand le moment sera venu !
    Un soupçon qu’il est bon…non ?

    Répondre
  14. Jean Rage

    10 décembre 2015

    Ils sont pris de panique. Imaginez que des régions soient gérées par la vraie droite (le FN) et que les résultats soient là.
    Il est facile de dire aujourd’hui que si le FN passe, la France sera ruinée, à feu et à sang. Ils n’ont jamais été au pouvoir.
    Mais si les résultats sont présents (ce que je pense), comment pourront ils faire passer de nouveau la pillule aux français (même si une bonne part d’entre eux sont c**).
    Dimanche n’ayez pas peur, ne vous laissez pas inimider et ne baisser pas les yeux : VOTEZ FN.
    Vive la France, que la France et rien que la France!

    Répondre
  15. Rouletabille

    10 décembre 2015

    Zemmour disait dans son 1/4 d’heure de RTL que ces régionales ne sont que le pré-chauffage des moteurs pour la présidentielle. Les régions, hormis de pouvoir donner des places aux copains et distribuer l’argent du contribuable aux associations bidon, ont très peu de compétences. Le budget de mon département est égal à celui de sa région, pourtant l’une des plus grandes de France.

    Hollande, qui contrairement à ces écervelés qui le traitent d’idiot, compte sur une division de la pseudo-droite ripoublicaine, laissant donc sa place sur le podium au FN et au PS, avec le résultat évident d’une nouvelle victoire d’Hollande.
    Pour ceux qui auraient lu mon petit billet trop rapidement, c’est parce qu’Hollande est très intelligent qu’il est dangereux. Pour preuve, comment un homme avec si peu de charisme, et avec un obccure bilan s’est-il débrouillé pour être désigné candidat aux présidentielles et battre Sarkozy?

    Répondre
    • vozuti

      10 décembre 2015

      rouletabille,je ne comprends pas votre raisonnement.en retirant les listes PS et en appelant à voter LR,hollande confisque la victoire au FN et l’offre aux franc-maçons estrosi et bertrand, comme d’habitude.

      Répondre
  16. dissident

    9 décembre 2015

    premiere au tableau de la haine; la pochtronne de Lille qui écumait de rage Dimanche soir des propos dignes d une enfant de 10 ans, comment encore tant de gens je n ose dire de “Français” PEUVENT ILS SUIVRE de si sinistres personnages

    Répondre
  17. Yves

    9 décembre 2015

    Le langage politique est destiné à rendre vraisemblables les mensonges, respectables les meurtres, et à donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que vent.
    Georges ORWELL

    Répondre
  18. vozuti

    9 décembre 2015

    Pendant toute cette semaine les hideux “curés” maçons nous font la morale non-stop:
    Pour suivre le bien, il faut impérativement continuer à se faire égorger comme des moutons dans une célébration de l’idéologie du “vivre ensemble” ou du mourir ensemble, pour être plus précis.
    Et avant de se faire égorger ,il ne faut surtout pas oublier de se faire tondre fiscalement pour que nos curés maçons qui nous montrent la voie puisse se faire plaisir….tandis que sur le chemin de la perdition,le mal,l’horreur absolue est incarnée par … la belle marion.

    Répondre
  19. quinctius cincinnatus

    9 décembre 2015

    allons ! allons ! qui mieux qu’ un malfrat est le plus apte à dire où est le Bien ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      9 décembre 2015

      le Bien aux deux sens du mot cela va de soi !

      Répondre
    • vozuti

      9 décembre 2015

      le bien est dans leurs poches.seul le mal absolu peut les priver de leur bien en vidant leurs poches.

      Répondre
  20. Janvier

    9 décembre 2015

    Il est avéré que comme Valls le dit il y a plus d’un an”le PS va mourir”. Remplacé par une coalition “centre-droit” qui nous fera un gouvernement “d’union nationale” sous dictature (lois liberticides votées et à venir sur la wi-fi).
    Ensuite, ils ont 2 obs
    1- que le FN “sans expérience” se montre apte à gérer (cf bilan récent sur les communes)
    2- qu’il mette à jour les prébendes et prévarications dont tous ont profité à la Region.
    Et voilà les cris d’orfraie sur la Republuque en danger. Balayez tous ca par vos votes.

    Répondre
  21. 9 décembre 2015

    Oui et c’est ce même Cambadélis ESCROC multirécidiviste qui vient donner la leçon , mais c’est une vieille habitude chez les SOCIALISTES , Traîtres , Menteurs , Escrocs , Collabos , j’en oublie , et des meilleurs , ( n’oublions pas que pendant la seconde Guerre Mondiale 80 % des Collabos avec l’Allemagne NAZIE étaient SOCIALO-COMMUNISTES ) .

    Répondre
    • paul63

      10 décembre 2015

      Surtout Pierre Laval et René Bousquet ( SFIO ).

      Répondre
      • Le Ket

        10 décembre 2015

        Sans oublier Georges MARCHAIS -le mécano de Messerschmitt- et des milliers de camarades qui sont partis VOLONTAIREMENT pour aider à l’effort de guerre allemand !
        On en parle si peu….

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          10 décembre 2015

          vous salir la mémoire des parents de Jocrisse ?

          Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)