Aveuglement des «bien-pensants» face à l’islam

Posté le mai 07, 2019, 10:52
6 mins

La tuerie anti-musulmane de Christchurch en Nouvelle-Zélande, survenue il y a six semaines environ, le 15 mars dernier, a causé cinquante morts et des dizaines de blessés
Elle a suscité un élan d’horreur planétaire.

Le tueur, a-t-on lu, était un être abject, abominable, à éliminer au plus vite.

Il incarnait des idées à rejeter et à éliminer.

Quand bien même il se disait écologiste, rejetait explicitement le conservatisme, et se disait surtout hostile aux migrations et à la surpopulation, il a été présenté comme un «conservateur».
Nombre de juifs et de chrétiens ont affirmé aussitôt leur solidarité avec les musulmans.

La tuerie anti-chrétienne qui s’est produite le 21 avril au Sri Lanka a été bien plus meurtrière, puisqu’il y a plus de trois cents morts et plus de cinq cents blessés, certains dans un état très grave, mais l’élan d’horreur a été moins important.

Les tueurs (car, cette fois, il y en avait plusieurs) n’ont pas été insultés et traînés dans la fange.

Leurs idées n’ont pas été fustigées, mais traitées avec précautions: pendant plusieurs heures, alors qu’il était absolument flagrant, au vu du mode opératoire, qu’il s’agissait d’une tuerie islamique, le mot «islam» n’a pas même été prononcé.

Lorsqu’il l’a été, il a été accompagné de circonlocutions évoquant un groupe bien particulier lié à l’État islamique.

Dire que cela a été une attaque anti-chrétienne, alors que c’était tout aussi flagrant, ne s’est fait qu’avec réticence.

Des dirigeants politiques ont même publié des communiqués désignant des «gens qui célébraient Pâques».

D’autres ont parlé d’attaques «contre des églises et contre des hôtels», comme si c’étaient surtout les bâtiments qui avaient été visés.

Le moins qu’on puisse dire est que les autorités religieuses musulmanes sont restées très discrètes.

Cette différence est terriblement significative.

La tuerie de Christchurch attaquait des musulmans sur un territoire occidental, et elle ne pouvait qu’être immédiatement condamnée par tous les «bien-pensants» du monde occidental.

Elle ne pouvait qu’être utilisée pour s’en prendre à tous ceux que les «bien-pensants» du monde occidental ciblent en général, fût-ce en pratiquant des amalgames abusifs.

La tuerie du Sri Lanka était gênante pour les «bien-pensants» du monde occidental: elle donnait le très mauvais rôle à des musulmans, et les victimes étaient des gens envers qui les «bien-pensants» éprouvent de l’indifférence, voire du dédain.

Elle donnait une image très négative de l’islam et montrait que des musulmans pouvaient tuer des gens pour la seule raison qu’ils ne sont pas musulmans.
Cette différence est effroyable et inquiétante.

La «bien-pensance» qui sévit dans le monde occidental propage un aveuglement qui permet à l’islam de se répandre sur la planète.

Elle ment sur l’islam dans le cadre de cet aveuglement, en dépeignant celui-ci comme imprégné d’un esprit de paix et de fraternité, alors qu’il est un dogme guerrier incitant au meurtre et au massacre, et que ses victimes chaque année se comptent par milliers sur toute la surface de la terre.

Elle se fait ainsi complice des crimes et des massacres déjà commis et de ceux qui se produiront dans le futur.

Elle fait tout pour occulter ce qui devrait alarmer. Les chrétiens sont aujourd’hui le groupe religieux le plus persécuté du monde. Ce qui s’est passé au Sri Lanka est une horreur, mais des scènes d’horreur semblables se produisent sans cesse dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne, en particulier au Nigéria. Les Coptes, dont la présence en Égypte préexiste à l’émergence de l’islam, sont fréquemment massacrés.

Des pays tels que l’Irak et la Syrie ont subi une véritable épuration ethnico-religieuse anti-chrétienne. En Europe, églises, basiliques et cathédrales sont saccagées, profanées, incendiées par centaines chaque année. Tous les pays d’Europe où des communautés musulmanes nombreuses se sont implantées ont vu émerger des zones de non-droit qui sont en réalité des zones musulmanes autonomes.

Il est difficile de ne pas penser que la «bien-pensance » qui sévit dans le monde occidental cherche le pire et est imprégnée d’un amour vénéneux pour la haine et la destruction. L’arrêter dans ses basses œuvres relève maintenant de l’extrême urgence.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Article précédent

Contre les Frères musulmans

Article suivant

Travailler plus

4 réponses à l'article : Aveuglement des «bien-pensants» face à l’islam

  1. Gérard Pierre

    14/05/2019

    Avertissement solennel à l’adresse des ‘’innocents‘’ :

    « Si tu ne t’intéresses pas aujourd’hui à la toxicité de l’islam, l’islam s’intéressera quand même un jour à toi ! …… et il sera alors trop tard !»

    Répondre
  2. OMER DOUILLE

    13/05/2019

    Nous apprenons avec « fierté » que nos vaillants soldats tués au Bénn – qui ont quand même laissé leur vie dans cette histoire, en plus du guide africain, soit trois tués- auront permis de libérer un gentil couple gay en tourisme dans le nord Bénin ,zone dangereuse proche du Mali, de revenir sains et saufs, et accueillis par dessus le marché par jupiter en personne à leur descente d’avion (voir Atlantico de ce jour). L’un de ces zozos sauvés a bien voulu dire qu’ils n’avaient peut être pas bien pris en compte les recommandations du Quai d’Orsay quant à la zone choisie pour leur petit tourisme. Les membres du gouvernement versent des larmes de crocodile sur les morts mais ils continuent d’affirmer que l’armée continuera à secourir « les français en danger » (on peut supposer que ce sera accompagné des risques de morts supplémentaires, – merci colonel scrogneugneu, vous aurez le droit de défiler sur un des chars de la prochaine « pride »-) . Nous comprenons que cela s’applique également aux connards inconséquents qui auront envie de se la jouer à l’explorateur même là où c’est dangereux. Macron est pret à surfer sur n’importe quoi pour, non pas faire avancer l’Europe mais tailler des costards en RN. Allez voter pour qui vous voulez mais surtout pas pour cette bande de farceurs indélicats et assez peu soucieux de la vie des notres. Nos soldats ont d’autre chose à faire que jouer les nounous de branleurs. A quand un avertissement solennel précisant que les idiots et irresponsables qui s’embarqueront dans les traquenards le feront à leurs seuls périls et que pas une vie ni un euro ne sera dépensé s’ils se font prendre. Que ceux qui voient les choses autrement envoient « libérer » les abrutis par leurs propres parents ou gosses et nous les attendons.

    Répondre
  3. Magne

    12/05/2019

    Je pense que les gens en ont assez de parler de hidjab et de tout ce qui tourne autour . Bien entendu , aussi , ce culte fait planer sur nos têtes , à tort ou à raison ,une épée de Damoclès et les assassinats de 2015 , sont toujours là dans nos esprits . La France ébahie , cette année là , apprenait que pour un dessin , on pouvait mourir , que selon qu’on associait ( qu’on associait un fils à Dieu ) on pouvait être égorgé ou écrasé dans une rue , qu’on pouvait être décapité sans motif rationnel parce qu’on était  » mécréant  » ( le terme inconnu redevenait à la mode – qu’on avait pas la Vérité – ) , etc…
    Oui , les gens en ont assez qu’on parle de ça , eux qui veulent qu’on parle du pouvoir d’achat , du salaire minimum et qu’on l’augmente , qui ne veulent penser qu’à leur famille et leurs enfants ( et ils ont raison ) qu’à leur travail , leurs loisirs et leurs vacances … tous ont raison . Les Français sont des gens bien , qui n’ont pas à rougir ; et s’ils ont mal voté jusqu’à ces jours , qu’ils se reprennent et votent pour des gens compétents , qui résoudront bien des problèmes , et en premier lieu , les problèmes les plus importants .

    Répondre
  4. KAVULOMKAVULOS

    10/05/2019

    Un silence assourdissant en écho a cet article. Il me semble percevoir la crainte de se voir pris à partie pour celui , ou celle, qui marquerait son accord avec l’opinion de l’auteur. Les gauchislamistes ne sont pas les seuls à inspirer une lache méfiance : les macro-islamistes ne sont pas en reste et leur troll veille. Ainsi se met en place peu à peu l’auto-censure tant voulue par les pré-soumis;

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)