Brétigny et le triomphe de la barbarie

Posté le juillet 17, 2013, 5:15
6 mins

Chaque semaine qui passe fait un peu progresser la barbarie dans notre malheureux pays, naguère encore phare de la civilisation.

Vendredi 12 juillet, un train du RER C a déraillé à Brétigny-sur-Orge, faisant 6 morts et une quinzaine de blessés graves – ce qui constitue déjà une catastrophe ferroviaire d’une gravité exceptionnelle pour la France.

Mais le pire était à venir.

Lorsque les secours sont arrivés sur place, une dizaine de minutes après le drame, ils y ont trouvé une bande de « jeunes » qui les ont fort mal accueillis, à coups de pierres, volant au moins le portable d’un secouriste. Ces « jeunes » n’étaient pas accourus pour porter secours aux victimes… mais pour les dépouiller et détrousser les cadavres.

À l’heure où j’écris ces lignes, bien des éléments demeurent obscurs. Mais, précisément, cette obscurité rend sujettes à caution les assertions des autorités, aussi péremptoires que prématurées.

François Hollande, dans son intervention télévisée du 14 juillet, et avant tout résultat d’enquête, a tenu à affirmer qu’il n’y avait eu aucun sabotage et que l’État investirait de façon prioritaire dans la rénovation des lignes ferroviaires classiques, comme celle du RER C.

On se demande avec quel argent.

Mais on se demande surtout comment le chef de l’État peut savoir avec certitude que le déraillement est lié à une défaillance mécanique du système d’aiguillage.

Il semble, d’après ce qu’on lit dans la presse, qu’une des pièces de l’aiguillage ait été retrouvée, déboulonnée, sur les voies.

Ce qui peut signifier au moins deux choses. Soit le matériel ferroviaire est effectivement défectueux – et il faut mettre en cause les incohérences et la gabegie dont la politique des transports en commun nous a rendus familiers. Soit, et ce serait encore plus grave, le matériel a été volontairement déboulonné. Ce serait alors un déraillement façon far-west, mené volontairement par des criminels.

À l’heure actuelle, je vois mal comment exclure a priori cette dernière hypothèse. Et, encore une fois, la précipitation des autorités laisse irrésistiblement penser qu’il y a quelque chose à cacher.

Au demeurant, un acte volontaire expliquerait facilement pourquoi les voyous étaient sur place avant les secours – ce qui ne laisse pas de surprendre quand on connaît la rapidité de réaction des pompiers en région parisienne.

J’ignore, bien sûr, si cette hypothèse est la bonne. Mais je ne vois pas comment M. Hollande et toutes les bonnes consciences de la gauche bien-pensante pourraient savoir avec certitude qu’elle est fausse.

Je note, en tout cas, que, pendant plusieurs heures, les autorités ont refusé d’admettre la présence de voyous sur les lieux.

Il a fallu – une fois de plus – que la nouvelle se répande sur internet, pour que les « grands » médias acceptent de reconnaître ce comportement scandaleux, plus digne de charognards que d’êtres humains.

À force de vouloir cacher systématiquement la réalité de la criminalité et de zones de plus en plus vastes qui échappent totalement à la loi commune, à force de vouloir échapper à tout prix au fameux « amalgame », les autorités ont réussi un remarquable tour de force. Désormais, tout Français, un tant soit peu conscient de la triste réalité du jour, soupçonne dans tout drame non élucidé une action humaine, et, plus précisément, l’action d’une personne non intégrée à la société française.

C’est-à-dire qu’à force de mensonge, la caste politico-médiatique a réussi à créer un « amalgame » à peu près parfait entre les voyous et les immigrés.

Dans ce drame de Brétigny, qu’il soit acte de malveillance ou accident, on devine en filigrane la responsabilité d’une politique migratoire et pénale suicidaire. Le plus pénible dans cette affaire, c’est que les vrais responsables ne seront pas inquiétés. Car, derrière les voyous, les vrais responsables, ce sont les oligarques de la « classe parlante » qui ont méthodiquement détruit tout ce qui faisait la civilisation française, ne la remplaçant que par un nihilisme consumériste terrifiant.

Décidément, toute la civilisation est à reconstruire, en commençant par les fondations !

32 réponses à l'article : Brétigny et le triomphe de la barbarie

  1. poulet gerard

    22/07/2013

    Analogie !
    Si un moustique ( femelle ) vous pique , n’accusez pas tous les moustiques (males et femelles) de vous vouloir du mal ,on pourrait vous accuser d’amalgamer !!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23/07/2013

      parce que la théorie du gender n’a pas été étendue aux culicidés … avertissons immédiatement Monsieur Peillon de cette grave lacune dans l’enseignement des sciences de la Vie !

      Répondre
  2. BRENUS

    21/07/2013

    Le « phare de la civiliusation », selon jaurès, c’est l’islam et n’a jamais été la France. Normal pour un collabo des muslims. Quant à lui demander d’être circonspect, autant demander a un musulman d’être objectif.; Il verrait ses « amis » vous trancher la gorge qu’il prétendrait que c’est parce que vous avez bougé la tête.

    Répondre
    • quincyius cincinnatus

      22/07/2013

      la meilleure de la fin de semaine est bien que Copé  » ait trouvé Manuel Valls dans sont rôle  »

      si certains avaient encore des illusions sur la volonté à l’U.M.P. d’engager le fer … ils doivent être bien déçus

      pour ce qui est de Brétigny, il apparait de plus en plus qu’il n’y a pas de ligne ce conduite rigoureuse dans l’enquête certains accusant même les  » autorités  » d’avoir maquillé le site ! … encore un fiasco judiciaire ( pas forcément voulu ) en cours d’exécution

      nous avons vraiment une élite de charlots !

      Répondre
  3. dk7

    20/07/2013

    Et si tout simplement , les  » chances  » avaient déboulonné l’éclisse pour que le train déraille, s’arrête, et qu’elles puissent tranquillement dévaliser les voyageurs ?
    Après tout , elles étaient très rapidement sur les lieux de l’accident …

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      21/07/2013

      Ou à des syndicalistes … extrémistes
      de toute façon, tout s’accélère et  » part en couilles… « 

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        22/07/2013

        Les « syndicalistes extrémistes » auraient pu « ouiblier » volontairement la clé servant à dévisser les boulons.

        Répondre
  4. Serge-Jean P.Peur

    20/07/2013

    Pour Jaurès, je me rappelle d’un monsieur sur un forum qui avait vécu assez longtemps en Afrique qui disait récemment que piller les victimes…ben,ils sont morts et ça ne leur servira plus…donc ça se fait.Mais jamais on ne touche aux sauveteurs.
    Ici nous avons largement dépassés ce stade,sommes-nous d’accord?

    Répondre
  5. Serge-Jean P.Peur

    20/07/2013

    Maintenant en ce qui concerne les causes de l’accident,c’est vrai que 4 boulons qui se dévissent comme ça,on ne l’avait jamais vu.Vrai aussi qu’une éclisse de 10 kilos ne se déplace pas au moindre appel d’air.
    Mais d’autre part,pour dévisser,c’est tout con mais il faut la bonne clé (qu’on ne trouve pas chez Casto) et le faire près d’une gare très courue,entre toutes les circulations…
    L’affaire laisse perplexe,d’autant que si on voulait faire dérailler on l’aurait revendiqué,terrorisme oblige.

    Répondre
  6. Serge-Jean P.Peur

    20/07/2013

    Le « dépouillement » de victimes ne semble pas être la razzia que certains disent.Mais n’y en eut-il qu’un,celà pose quand même question sur le degré de perte de civisme (euphémisme) de celui-là.Mais je ne vous dis pas, s’il s’était avéré skinhead, de quel bruit de bottes les rédactions se seraient avisés de faire frémir le bon peuple.
    Comme quoi en notre douce France,les médias n’informent pas,ils interprètent selon leur clivage idéologique.
    Qui parle de pluralisme?

    Répondre
  7. Jaures

    18/07/2013

    Ah, les bonnes vieilles rumeurs ! Ces non dits qui en disent long ! Ce fameux « on ne nous dit pas tout » qui veut tout dire.
    Tout d’abord, il y a eu une plainte pour vol d’un portable. Que de sombres abrutis tentent de profiter d’une catastrophe se voit partout dans le monde, y compris sur « le phare de la civilisation » dont je me demande quand la France a pu prétendre à ce titre.
    Ensuite, F.Hollande n’a pas écarté la possibilité d’un sabotage mais a dit que les premiers éléments de l’enquête ne confirmaient pas cette option. 3 enquêtes sont en cours, laissons leur rendre leurs conclusions.
    Selon De Thieulloy, sans immigrés, il n’y aurait probablement plus de catastrophes ferroviaires, de crash d’avions, d’accidents de la route et de printemps pourris.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19/07/2013

       » touche pas à mon pote et à …  »

      semble bien être la nouvelle devise de la République Française … enfin c’est @ Jaurès qui en est en tout cas le porte parole

      Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      19/07/2013

      Jaures et ses sombres abrutis.
      Parlez-vous de la couleur de la peau?
      Faites attention à ce que écrivez ce site est protégé contre les fachos. Certains sont allés en cage pour moins que cela.

      Trois enquêtes pour une catastrophe?
      Le gouvernement socialiste vermoulu hoisira donc les résultats de l’enquête s’approchant le plus de la version officielle.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        20/07/2013

        @ Jaurès devrait se montrer sinon plus circonspect tout au moins plus prudent dans ses prises de position … il a la mémoire courte ( et toujours partisane ) et l’affaire Esteban ne lui a rien appris, du moins en ce qui concerne l’honnêteté de rapporter les faits tels qu’ils se sont réellement déroulés … c’est ce qu’on appelle soit de la bêtise ( il y en a une certaine part ) soit de l’intoxication ( il y en a une grande part chez notre zélote du socialisme ) *

        * à propos de  » zélote du socialisme  » il semble qu’il soit déçu par la bande actuelle

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          20/07/2013

          Quinctius, certaines sueurs amères de déception transpirent en effet des écrits du zélote. Je l’ai également remarqué.
          L’équipe de pieds nickelés aux manettes est-elle allée trop loin ou pas assez loin, this is the question?
          L’intéressé pourrait peut-être nous éclairer la lanterne.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            21/07/2013

            réponse à votre questionnement angoissé ( comme diraient les psys de l’E.N. )

            le possible tournant vers une hypothétique rigueur devant laquelle les Saints – Dictats protecteurs ( d’eux mêmes ) devraient s’agenouiller … ( sauf les fonctionnaires qui comme chacun le sait désormais ne sont pas une  » constante d’ajustement  » )

  8. Le Ket de Bruxelles

    18/07/2013

    Comme cela a été confirmé ce jour par les journalistes du POINT qui ont pris connaissance d’un rapport de la direction des CRS, des vols ont bien été commis sur les lieux de la catastrophe par des pillards. Et les sauveteurs ont aussi été agressé par des crapules sans foi ni loi.

    « Pas de racailles dans mon quartier.
    Pas de quartier pour les racailles ! »

    Répondre
    • Jaures

      18/07/2013

      « Mais visiblement, les équipes de la Croix-Rouge et du Samu qui sont intervenues vendredi n’ont pas été gênées dans leur travail par les badauds et n’ont pas vu de pillage, ont-elles indiqué samedi à l’AFP. « Nos équipiers n’ont rencontré aucun problème avec des badauds. Il n’y a pas eu d’agressions, nous avons travaillé de façon tout à fait normale », a déclaré Jean-François Riffaud, le directeur de la communication de la Croix-Rouge qui était sur place vendredi. »

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        19/07/2013

        et s’il s’agissait de  » désinformation  » ?

        Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        20/07/2013

        Jaures, il est évident qu’après le nettoyage de la CRS le site de la catastrophe était vidé de tous les vautours maraudeurs. Le SAMU est ensuite venu et n’a rien constaté.

        Répondre
  9. Dechardat

    18/07/2013

    Qui peut prétendre que l’éclisse concernée, trouvée, dit-on, dans l’aiguillage n ‘ait pas été apportée d’ailleurs…

    Du reste, les éclisse pesant une bonne dizaine de klg, quel magicien pouvait dévisser de loin celle placée en amont (ou aval) de l’aiguillage, la faire léviter de plusieurs mètres sans intervention extérieure ? Les tapis volants, nous connaissons – du reste on peut y voir un possible rapport indirect – les éclisses, nous n’étions pas informés, et je le découvre avec vous……

    Au fait, il a été dit sur une radio privée (je cite) que la ligne sur laquelle se trouve Brétigny dessert le Limousin, là où le chef de l’Etat a déjà ruiné la Corrèze, et la catastrophe s’est produite le premier jour du ramadan.

    Ciel ! Comment est-il possible d’avoir un aussi mauvais esprit !!

    Répondre
    • lavandin

      18/07/2013

      vous avez raison : une éclisse pèse une bonne dizaine de kilos , et ce n’est pas un courant d’air qui pourrait la déplacer. Sur un certain site on présente un croquis qui montre que l’éclisse a pivoté sur un boulon : c’est également impossible . A signaler un autre acte sur une voie de chemin de fer près de Bessine sur Gartempe . Pure coincidence ?

      Répondre
  10. quinctius cincinnatus

    18/07/2013

    à @ philippe et @ lavandin

    merci pour tous ces renseignements techniques, que j’ignorai … en bon intellectuel !

    Répondre
  11. 18/07/2013

    Je remarque qu’il y a de plus en plus d’accidents de trains, en France et dans le monde, alors qu’ils avaient disparus depuis la guerre de 40.
    On se croirait revenu à l’époque de la guerre, où les résistants faisaient sauter les trains (sans se préoccuper des morts).
    Y a-t-il une guerre de l’ombre qu’on nous cache?

    Répondre
  12. 18/07/2013

    C’est pas de leur faute s’il y a des voyous détrousseurs de cadavres, c’est la faute à la société !

    Répondre
    • 18/07/2013

      Vous vous étonnez du retour des dérraillages de trains?!!
      Mais aujourd’hui,plus rien nous étonne…nous sommes en pleine régression,le bateau prend l’eau de toutes parts: c’est le mal qui triomphe partout,les malfrats se portent bien,on leur trouve tjs + de circonstances atténuantes pour qu’ils bénéficient du meilleur…et Mme Taubira en fonce le clou !!

      Répondre
  13. lavandin

    17/07/2013

    acte de malveillance est une expression politiquement correcte . Jadis on disait sabotage . Une éclisse (elles vont toujours par paire , une de chaque coté du rail ) est encastrée entre la champignon et la semelle du rail, et fixée par 4 boulons spéciaux , les écrous sont freinés par des rondelles genre Grower, donc indesserrables. Qu’un ecrou soit mal serré, on peut l’imaginer, , mais que tous les 4 soient mal serrés , c’est etrange et peut probable dans le cas d’un entretien défectueux . Normal premier nous a déjà habitué à des déclarations scabreuses……voire mensongères

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      18/07/2013

      consultez le rapport de la C.R.S. 37 que met en ligne le site Le Point.fr …. un nouveau mensonge d’état à mettre au compte de

      ………………………… » touche pas à mon pote  »

      Valls, Taubira et les autres veulent vous réduire au silence

      Répondre
  14. quinctius cincinnatus

    17/07/2013

    il faut remettre la civilisation occidentale sur …. rails

    et pour cela mettre au point des …. aiguillages qui soient sûrs

    c’est aussi les leçons ( politique et économique ) a tirer de cette catastrophe ferroviaire

    Répondre
  15. philippe 01

    17/07/2013

    Les témoignages des pompiers, des secouristes du SAMU et des policiers sont tous concordants pour dire que des voyous ont tenté de profiter de la situation, ce que s’efforcent en vain d’occulter les autorités pour les raisons que l’on sait . Quant à dire que l’accident aurait été prémédité, et que l’éclisse déboulonnée aurait été volontairement déplacée pour faire dérailler le train dans un endroit surveillé à proximité immédiate de la gare, c’est aller un peu vite et prêter à ces jeunes malfrats une organisation et des connaissances techniques dont on peut fortement douter. Mais enfin , c’est une hypothèse et elle ne doit pas être écartée, l’enquête, si elle est bien menée, le dira…

    Répondre
  16. PIGIS Yves

    17/07/2013

    L’idée que les 4 boulons qui maintenaient l’éclisse bi-latérale en place aient pu se desserrer simultanément ne peut surgir dans un cerveau atrophié, dans celui d’un intellectuel passé par l’ENA (qui ne fait pas la différence entre une vis, un boulon, un goujon ou un tire-fond) ou dans celui d’un menteur qui a l’intention d’occulter la vérité. Si en plus, il n’y a pas eu cisaillement ou arrachage des filets, la cause ne laisse pas beaucoup de place au doute !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)