Centrales thermiques

Posté le 11 septembre , 2018, 12:11
2 mins

M.Macron a tweeté le 6 septembre: «Nous allons fermer toutes les centrales thermiques.» C’est une affirmation certainement très intéressante, mais pour se faire comprendre, il aurait dû dire quand cela se produirait, et par quoi on remplacerait ces centrales thermiques. En effet, je n’imagine pas un instant qu’il puisse envisager de diminuer la production électrique; les Français ne le supporteraient pas. Je vois deux possibilités: augmenter le nucléaire ou augmenter les ressources fournies par la «transition énergétique» (essentiellement éolien et solaire, car l’hydraulique et la biomasse ne peuvent pas «fournir», et l’hydrogène n’est pas encore suffisamment développé). Si on regarde le nucléaire, M.Macron ne va certainement pas revenir sur cette sacro-sainte part emblématique de 50% de la production électrique qu’on nous serine depuis des lustres.

Donc il faut chercher ailleurs, du côté des ressources de la transition énergétique. Si l’arrêt des centrales thermiques est prévu dans les années 2050 ou 2080, alors, on peut penser que l’hydrogène (ou toute nouvelle invention) pourra faire l’affaire. Mais, si l’échéance est plus proche, alors c’est l’éolien et le solaire qui doivent compenser. Et on tombe, là, dans des énergies intermittentes. Aujourd’hui, on sait que pour produire un Kw avec une éolienne, il faut lui adjoindre un autre Kw fourni par un autre moyen. Aujourd’hui, c’est le thermique. Demain, ce sera donc avec une autre éolienne. Nos paysages alors vont en pâtir, mais cela fera le bonheur des Chinois pour les terres rares qu’ils fourniront, des Danois et des Allemands pour les éoliennes, et de Lafarge pour le béton. Quant à nous, attendons le doublement ou le triplement du KWh avec ces solutions stupides ! On se demande où va la France!

39 Commentaires sur : Centrales thermiques

  1. KAVULOMKAVULOS

    18 septembre 2018

    Il est étonnant que l’on nous ressasse régulièrement le refrain de l’hydrogène comme moyen de substitution aux autres sources d’énergies quelles qu’elles soient, comme s’il suffisait d’aller l’extraire a l’état pur du sol, de l’air ou de l’eau à l’état natif en atome indépendant à partir duquel on pourrait produire une grande quantité d’énergie en le combinant à un autre atome, par exemple.
    Le problème est que, sauf cas très rares, cet atome d’hydrogène est pratiquement toujours liée à un autre comme avec l’oxygène par exemple pour former la molécule d’eau et, dans ce cas nécessite une grosse dépense d’énergie pour être extraite et servir de base énergétique. Des scientifiques ont calculé le rendement final total de l’opération et c’est assez désastreux, considérant qu’il serait nécessaire de dépenser pratiquement plus d’énergie pour extraire que celle espérée en retour. Bien sur, ponctuellement et pour certains usages, il est possible que cette solution apporte une certaine praticité même au prix d’un bilan négatif, mais ce ne peut être étendu pour les besoins de masse. Pour ce qui est de la fusion (et non fission) nucléaire, avec ITER , j’avais cru comprendre que le projet était au moins gelé, sinon abandonné, faute d’espoir de résultats a terme acceptable. Mais avec de gros cerveaux musclés il y a peut être une chance d’aboutir. Je connais un prétentieux qui doit être certain d’avoir déjà la pierre philosophale pour y parvenir pour avoir fait briller sa science épistolaire sur tous les sujets.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      18 septembre 2018

      L’homme-rideau se manifeste de nouveau.

      Gros blabla sur la production d’hydrogène qui comme on sait est basée sur l’électrolyse de l’eau,.
      C’est un processus très énergivore, peu intéressant.
      De petites unités existent dans des ateliers de mécanique pour produire de l’hydrogène et de l’oxygène utilisés pour des soudures.
      spéciales.
      La manipulation et le stockage de l’hydrogène sont excessivement dangereux, on ne l’appelle pas pour rien le tigre des gaz.
      Voir l’accident du dirigeable Hindenburg survenue à Lakehurst (USA) en 1937.

      Non le projet ITER n’est ni gelé ni abandonné, il est “on track”.
      Pour se convaincre tapez:
      “ITER-CS – General Atomics”
      sur Google.

      Un extrait:
      //General Atomics is fabricating one of the world’s largest and most powerful pulsed superconducting electromagnets for ITER, an unprecedented scientific collaboration of 35 nations.
      Manufacturing the Central Solenoid is an exacting, complicated process that began in 2015 and will take several years to complete. A collection of high- and low-resolution images of the Central Solenoid facility can be viewed in the Photo Gallery. //

      Voilà les faits.
      Ce solenoïd est le coeur du réacteur.

      “General Atomics” a son siège à San Diego en Californie.

      Répondre
      • KAVULOMKAVULOS

        18 septembre 2018

        En fait, vous voulez me contredire en confirmant ce que j’ai écrit sur le peu d’intéret final de l’hydrogène. Il faudrait accorder votre violon. Soit l’extraction de l’hydrogène en vue de produire de l’énergie n’a pas d’intéret final, soit c’est le contraire. Mais pas “en même temps”, comme dirait l’autre. Par ailleurs, je porte en appoint à votre connaissance infinie (ô grand Babou) que l’hydrogène ne s’extraie pas seulement de l’eau, mais également du méthane, avec, d’ailleurs les mêmes mauvais rendements. Maintenant, si, en matière scientifique, vous vous posez en je sais tout : allez y. Je m’en fous car tout ce qui est excessif est insignifiant. Au passage, votre idole Musk est en train de se vautrer et de tourner bredin. Pour Iter, j’éviterai de m’avancer, contrairement à vous car je n’ai aucune information précise. Mais convenez – si vous en êtes capable, un peu de modestie de nuit pas- que si le procédé était réellement en bonne voie, nous en aurions entendu parler, sauf à croire à la théorie du complot. En un sens vous êtes le pendant “scientifique” du frapadingue proctologue qq. Pas étonnant avec cette prétention de supériorité due probablement à votre merveilleuse religion “réformée” (par beaucoup d’hypocrisie notamment). LE RIDEAU VOUS SALUE BIEN;

        Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    16 septembre 2018

    à @ BRENUS susceptible Gaulois

    ” ce qui est excessif est insignifiant ”

    Charles-Maurice De Talleyrand-Périgord

    ” vae victis ”

    … Brennus

    Répondre
  3. BRENUS

    13 septembre 2018

    A “HANS DES MOUSTIQUES” : Par pitié ne nourrissez pas le troll KUKU qui n’attend que cela, tellement il est con comme un balai. Cet abruti se prend pour un avatar de Pic de la Mirandole, alors qu’il n’est qu’un gros mytho et, de plus complexé, par sa soit disant origine de “chef Sarazin” – en fait amant de sa grand mère dans le Cause Méjan.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      13 septembre 2018

      En ce qui me concerne tout a été dit, je m’arrête.
      Peu m’importe que le projet ITER aboutisse en 2025 et en 2035
      D’ici là je contemplerai les pâquerettes par leurs racines

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        13 septembre 2018

        tout comme moi les … pissenlits à moins … à moins que je ne me fasse incinérer car je détesterai que Brenus vienne pisser sur ma tombe et même, c’est dans sa philosophie, y déféquer

        Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    13 septembre 2018

    l’ intérêt des ” 4 vérités ” et de son blog, et c’ est pouquoi j’ y reviendrai périodiquement , c’ est d’ y lire régulièrement colligés tous les fantasmes et erreurs d’ appréciation ( politiques, philosophiques,sociétales , économique, technologiques etc … ) de ” LaDroite ” et qui l’ ont menée invariablement à l’ échec

    à quand un véritable Parti Conservateur ? car c’ est peut être ceci que demandent ses lecteurs

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      17 septembre 2018

      Parti Conservateur ??

      De préférence sans agents “E” car la plupart des lecteurs sont orientés “bio”.

      Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    12 septembre 2018

    la fiction c’ est bon pour ceux qui … s’ emballent sans connaître

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      12 septembre 2018

      Auriez-vous qualifié le départ du gallion de Christophe Colomb vers l’Ouest de fiction si d’aventure vous aviez vécu à son époque?
      Votre commentaire laisse peu de doutes.

      Répondre
    • Tintin

      13 septembre 2018

      Bien dit, Quinctius Cincinnati !

      Répondre
      • Tintin

        13 septembre 2018

        …Rectification, Quinctius Cincinnatus. Erreur de machine.
        Nous sommes des énergivores, en demande exponentielle excessive…beaucoup de scientifiques planchent sur cette question, pour le moment insoluble.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          13 septembre 2018

          Les équipements électroniques nécessaires à envoyer des emails sont très énergivores dans leur conception et dans leur utilisation.

          Limitéz déjà votre consommation, on vous suivra.
          Votre porte-monnaie vous remercie d’avance.

          Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    12 septembre 2018

    pour … une information réellement scientifique lire sur le site Science Pop onglet énergie l’ article intitulé :

    ” fusion nucléaire : une source d’ énergie idéale … qui doit faire ses preuves ”

    les derniers paragraphes qui traitent de façon objective des problèmes technologiques rencontrés par la fusion nucléaire pour … produire de l’ énergie ( raison et finalité d’ ITER en particulier ) devraient intéresser tout un chacun

    ne nous … emballons pas … même avec la ” fusion ” nucléaire

    la science ce n’ est pas de la … fiction

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      12 septembre 2018

      // la science ce n’ est pas de la … fiction //

      Non mais c’est un parcours semé d’embûches qui doivent être traitées au fur et à mesure de leurs apparitions.
      Personne ne s’emballe et ce n’est pas une raison de nommer ce processus “fiction”.
      Une injure à toutes celles et ceux qui travaillent sur ce projet.

      Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      12 septembre 2018

      // But in last-minute talks about the U.S. 2018 budget last week, the U.S. Congress approved a draft Omnibus Spending Bill with a $122 million in-kind contribution for ITER, which President Donald Trump signed into law on Friday, ITER said. //

      // With an estimated cost of about 20 billion euros ($25 billion), the project is more than halfway towards the first test of its super-heated plasma by 2025 and first full-power fusion by 2035. //

      // The International Thermonuclear Experimental Reactor (ITER) project is a cooperation between Europe, the United States, China, India, Japan, Russia and South Korea to build a prototype fusion reactor to generate electricity in a process similar to the nuclear fusion that powers the sun. //

      Extraits relevés dans un article sur le site “Reuters”:
      “ITER nuclear fusion project avoids delays as U.S. doubles budget.”

      Voilà des faits et non de la fiction.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        12 septembre 2018

        lisez d’ abord l’ article du site Science Pop avant de monter sur votre cheval vapeur

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          12 septembre 2018

          Peut-être vous a-t’il échappé que je parlais uniquement de la partie technique du projet et non du principe de fonctionnement de la réaction nucléaire.

          Pour ce dernier il existe un choix immense de littérature hors de celle Science Op.
          Littérature que j’ai bien sûr déjà consultée.
          Les problèmes de la mise en pratique de la fusion sont connus mais non insurmontables et je ne vais pas m’amuser à les énumérer ici.

          Mais là n’était pas le sujet, mon premier commentaire au bas la page faisait part de mon étonnement de ne pas voir un seul mot sur projet ITER dans l’article.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            12 septembre 2018

            le projet ITER est une coopération internationale, comme vous l’ avez souligné, pour expérimenter les différentes possibilités technologiques concernant [ en particulier ] le maintien de l’ état plasmatique

            dans l’ état actuel de la technologie de la fusion, il faut environ 5 fois plus d’ énergie pour maintenir l’ état plasmatique que celui ci ne peut produire … d’ énergie

          • HansImSchnoggeLoch

            13 septembre 2018

            // The current record for energy release is held by JET, which succeeded in generating 16 MW of fusion power, for 24 MW of power used to heat the plasma (a Q ratio of 0.67). Scientists have now designed the next-step device—ITER—as a Q≥10 device (producing 500 MW of fusion power for 50 MW consumed by the heating systems). ITER will begin writing the chapter on 21st century fusion.scientific. //

            Comme vous pouvez le voir plus haut le ratio “Q” énergie produite sur énergie consommée se situe actuellement à 0.67 loin des 0.2 que votre article issu de Science Pop indique.
            Une mise à jour s’impose chez Science Pop.

            Prochaine étape, oui il y a des étapes, c’est un ratio de Q = 10 prévu pour 2025.

          • quinctius cincinnatus

            13 septembre 2018

            je n’ ai jamais dit qu’ on n’ y arriverait pas , mais pour l’ instant quel que soit le procédé de ” chauffage ” du plasma [ en milieu expérimental notons le qui ne sera pas celui d’un milieu de production ] on n’ y arrive toujours pas

            ensuite il faudra ” développer ” le procédé sur une échelle plus grande et alors se posera de nouveaux problèmes technologiques ( voyez pour l’ E.P.R. )

          • quinctius cincinnatus

            13 septembre 2018

            complément d’ information :

            ITER : …

            l’ entrée en activité et émission du premier plasma [ … STABLE pour être plus précis ] est prévue pour décembre 2025 et l’ émission du premier plasma [ stable ] en deutérium-tritium prévue en … 2035

            ensuite sera construit D.E.M.O. second réacteur de recherche pour … l’ industrialisation avant la phase industrielle

            notons qu’ à ce jour le projet ITER a multiplié par CINQ son budget initialement prévu ( de 5 à 19 milliards )

          • HansImSchnoggeLoch

            13 septembre 2018

            QC, épargnez moi votre “pathos”, il vous appartient.
            Et il est inutile de me rappeler ce que je sais déjà.

            Un petit conseil, variez vos sources d’information.
            N’oubliez pas qu’il y a ~10 sites en anglais contre seulement 1 en français sur le web.

          • quinctius cincinnatus

            13 septembre 2018

            voir du ” pathos ” là où il n’ y a que précisions de l’ information est pour le moins surprenant chez quelqu’ un qui se dit rationnel

            ” on ne s’ élève pas en abaissant l’ autre ” disait Lyautey … parfait arabophone

          • HansImSchnoggeLoch

            13 septembre 2018

            Toutes vos “informations” étaient en grande partie déjà notées dans mes commentaires plus haut.
            Votre chiffre était bidon (pour rappel le 5) , mais peu importe.
            L’essentiel c’est que vous soyez maintenant aligné sur la réalité et non sur la “fiction”.

          • quinctius cincinnatus

            13 septembre 2018

            chiffre erroné ?

            consultez le site officiel

          • HansImSchnoggeLoch

            13 septembre 2018

            Relisez lentement et calculez vous -même

            // The current record for energy release is held by JET, which succeeded in generating 16 MW of fusion power, for 24 MW of power used to heat the plasma (a Q ratio of 0.67). Scientists have now designed the next-step device—ITER—as a Q≥10 device (producing 500 MW of fusion power for 50 MW consumed by the heating systems). ITER will begin writing the chapter on 21st century fusion.scientific. //

            Q = 1 / 5 = 0.2
            Oui votre fameux 5
            Explication, pour 1 MW produit il faudrait 5 MW pour le maintien du plasma

            Nous en sommes actuellement à Q = 0.67
            Votre site “officiel” est un peu obsolète, non?

          • quinctius cincinnatus

            14 septembre 2018

            si vous m’ aviez lu sans préjuger idéologiquement de mes propos, vous auriez compris qu’ il s’ agissait du budget ( en fait multiplié pour l’ instant par 4 et non par 5 ) ; pourtant cela était on ne peut plus clairement exprimé, dit et écrit

            bien à vous

          • HansImSchnoggeLoch

            14 septembre 2018

            Votre citation copiée plus haut:

            //dans l’ état actuel de la technologie de la fusion, il faut environ 5 fois plus d’ énergie pour maintenir l’ état plasmatique que celui ci ne peut produire … d’ énergie //

  7. Alain

    11 septembre 2018

    la fin du nucléaire c’est encore plus de dépendance , des schistes US ou du gaz russe ?

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      14 septembre 2018

      Il y aurait bien des schistes contenant du gaz en France.
      Mais ils ont été déclarés tabous par la nomenklatura.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        16 septembre 2018

        heureusement !

        vous voulez détruire une fois encore et cette fois définitivement les Cévennes ?

        quelques barils de ” lourd ” ne remplaceront jamais la Vie

        comme le dit Hervé Juvin la mondialisation est incompatible avec l’ écologie ( avec la Vie devrait on dire plutôt )

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          16 septembre 2018

          ” la mondialisation débridée ” pour être plus exacte

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            17 septembre 2018

            // avec la Vie devrait on dire plutôt ) //

            Pour vivre il faut des moyens.
            Si la vie humaine n’était pas aussi nombreuse on pourrait retourner aux temps bucoliques et aléatoires des chasseurs / cueilleurs.

            Mais pour cela il faudrait convaincre les gens à faire moins de gosses, en particulier en Afrique, exemple en Ouganda où le taux d’inactivité physique est le plus bas du monde en omettant le taux d’activité par le travail.

            À défaut il faudra se contenter du poussiéreux slogan collectiviste.
            “Qui veut la fin, veut les moyens.”
            Sniff…

        • Tintinopoulos

          17 septembre 2018

          Bien dit ! Primum non nocere…

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            18 septembre 2018

            Argumentum ad ignorantiam.

        • Tintinnabule

          17 septembre 2018

          Bien dit, Quinctius ! « Primum non nocere »…

          Répondre
  8. HansImSchnoggeLoch

    11 septembre 2018

    La fusion nucléaire n’est jamais évoquée, pourtant c’est bien la France qui a été choisie par ITER pour y monter un réacteur expérimental.
    Réacteur qui est en cours de construction à Cadarache / France et non au bout du monde.

    Silence radio complet sur toutes les longueurs d’onde.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)