C’est l’Algérie qui détiendrait le record de personnes centenaires

Posté le janvier 24, 2011, 12:00
4 mins

Savez-vous que l’on vit plus vieux en Algérie que partout ailleurs dans le monde ?
C’est l’intéressante découverte faite par la Cour des comptes qui, en épluchant les comptes de la CNAV (caisse nationale d’assurances vieillesse), l’organisme qui paye les retraites, a constaté que le nombre de retraités centenaires algériens était particulièrement important. Il était même supérieur au total des centenaires recensés par l’état-civil en Algérie.

Rolande Ruellan, présidente de la 6ème chambre de la Cour des comptes qui a présenté le 9 juillet dernier un rapport sur la fraude sociale devant une commission parlementaire, reconnaît le problème : « Il y a des retraités qui ne meurent plus dans les pays étrangers » dit-elle, insistant, en particulier, sur le nombre de retraités centenaires algériens.

Pourquoi ? Comment ? C’est ce qu’a tenté de savoir la commission. « Il suffit de ne pas déclarer à la caisse de retraite le décès de l’ayant-droit » précise la magistrate. « Mais il n’y a pas de contrôle ? » s’étonne un membre de la commission. « En Algérie nous n’en avons pas les moyens. Il faudrait mettre des contrôleurs itinérants dans tous les pays. Ce n’est pas évident ! », souligne-t-elle. C’est ainsi que les algériens bi-nationaux, ayant travaillé en France deviennent immortels à partir du moment où ils se retirent en Algérie pour leur retraite. Ce sont leurs enfants, voire leurs petits-enfants, qui continuent à percevoir la pension de retraite, bien après leur décès.. Et il ne faut évidemment pas compter sur les autorités algériennes pour faire la chasse aux fraudeurs.

On peut s’étonner, tout de même, qu’un organisme comme la CNAV, qui verse chaque année 4 milliards d’euros de retraite à l’étranger, dont 1 milliard pour l’Algérie, ne soit pas en mesure d’effectuer un minimum de vérifications, soit en demandant, tous les deux ans par exemple, aux bénéficiaires de donner une preuve de leur existence – comme cela se fait en France pour les professions libérales, notamment. Soit, en les invitant à se présenter dans les consulats de France pour percevoir leurs pensions.

Alors que le dossier des retraites est au cœur des préoccupations des Français, il serait bon que nos gouvernants se penchent aussi sur cette question.

André Le Lan

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

21 réponses à l'article : C’est l’Algérie qui détiendrait le record de personnes centenaires

  1. Anonyme

    28/01/2011

    JC Daviet : " C’est une honte. Il est vrai que l’exemple vient d’en haut. après les escroqueries de Chirac qui ont perdurées durant tout son règne à la mairie de Paris et on ne connait pas tout ! "
    –        Certes ce clown de Chirac a fait bien d’autres conneries, comme par exemple, d’offrir, pour une poignée de figues, des fleurons industriels francais a des étrangers, mais il n’est pas seul responsable car il a agit dans le cadre ETATIQUE qui régit la France. La gabegie que vous déplorez a juste titre est due a une gestion ETATIQUE de l’argent des Francais, car les braves fonctionnaires s’en foutent completement, car ils ont la possibilité de s’en foutre (on ferait exactement pareil qu’eux si on etait fonctionnaire).
    Cessez de vous asservir a l’état, cessez de faire faire votre job par des gens non qualifiés a l’emploi garanti a vie, et vous vivrez beaucoup mieux. Commencez par foutre les Socialos en taule, et en attendant, collez leur des baffes; ne vous bilez pas, pour avoir détruit la France hier et pour favoriser l’immigration excessive aujourd’hui, ces salauds méritent plus que des baffes!

    Mancney

    Répondre
  2. jc Daviet

    27/01/2011

    Tout Français retraité résidant à l’étranger à l’obligation de se présenter une fois l’an au Consulat de France du pays, afin de prouver qu’il est encore en vie, pour ainsi pouvoir continuer à percevoir sa pension.  Je pense que le directeur de la CNAV est au courant qu’il existe des consulats en Algerie, ils sont même réputés pour les nombreux visas qu’il dispensent.  Je ne vois pas ou se cachent les difficultés dont il est fait état pour continer à régler des pensions a des escrocs.Et l’on s’étonne que la Sécurité Sociale sit en déficit.

    Le directeur de la CNAV est complice ou incompétent . Dans un cas comme dans l’autre il doit être remplacé et licencié pour faute lourde.

    Mais pensez donc comme l’escroc qui dirige la CNIL qui vient d’être condamné à rembourser 50.000 euro qu’il s’était attribué frauduleusement et qui vient d’être "grondé sévèrement."..il gardera son poste de directeur et son salaire.

    C’est une honte. Il est vrai que l’exemple vient d’en haut. après les escroqueries de Chirac qui ont perdurées durant tout son règne à la mairie de Paris et on ne connait pas tout ! 

     

    Répondre
  3. Anonyme

    27/01/2011

    Moulin : " ARRETONS LE GASPILLAGE D’ARGENT PUBLIC et revenons sur terre"
    –        Revenir sur Terre? En êtes-vous seulement capable? Savez-vous que la plupart des Francais sont des socialistes qui s’ignorent? Des la naissance, vous avez droit aux soins, vous serez bientôt pris en charge pas l’Education nationale gratuite, vous aurez droit au travail, ainsi qu’aux prestations pour non-travail, vous aurez droit a la santé, vous aurez doit a être nourri, vous aurez droit au logement, vous aurez probablement bientôt droit au sexe gratuit (Attendez seulement qu’un politico-syndicaliste y pense! Election assurée!). Et bien sur, vous trouvez cela normal et naturel… et bien sur, vous ne réalisez pas que cela fait de vous des asservis, que cela fait de vous des socialistes.
    Pensez-vous pouvoir vous passer de toutes ces aides automatiques qui vous asservissent et n’avoir pour assurances que celles que vous aurez vous-même librement choisie et directement payées? Croyez-moi, rien ne remplace la gestion individuelle, celle qui touche votre propre porte-monnaie, pour faire diminuer fortement les dépenses excessives!

    Mancney

    Répondre
  4. Anonyme

    27/01/2011

    Sembour : " Je suis personnellement pour l’instauration du jus sanguinis en France."
    –       Sorry, Sembour pour la maladresse de ma phrase "Quand donc allez-vous demander le retour au Jus Sanguinis",  qui, contrairement a ce qu’elle laisse paraitre, était supposée etre d’ordre générale, et ne s’adressait pas a vous, enfin pas directement. En revanche, tres sensible a votre opinion, j’apprécie notre communauté de vue sur le "Jus Sanguinis". Dans un monde sillonnée par les transports et communications actuels, les hommes de réflexion feront ce qu’il convient pour éviter au monde de devenir un pot pourri international et interracial d’hommes sans racines, sans personnalité, et sans ame.
    Je crains que vous ayez raison de voir la France comme une Grece, un pays "fallot et insignifiant"… quoique au moins, la Grece est restée peuplée de Grecs, quand la France risque, comme jamais auparavant, d’être occupée par plusieurs peuples étrangers qu’elle n’aura pas su ni voulu contenir, et montrera ainsi au Monde la faiblesse et la lâcheté de ses habitants.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  5. DUBOS JEAN PIERRE

    27/01/2011

    Les commentaires ci-dessus se suffisent à eux méme ! le gouvernement , la cnav , les députés, les sénateurs aussi , mais ces gens là moossieur ! ne compte pas , ……………….d’abord tenir pour se goinfrer , puis bénéficier à vie des priviléges -z-acquits, s’en préoccuper serait ouvrir la boite à pandor , aux risques de voir leurs priviléges ( pensions , retraites etc…etc…) mises en exergue et……………….les perdre ! !  ca ! ! jamais il vaut cent fois mirux continuer de pomper le contribuable , qui , il faut bien le reconnaitre mérite les dirigeants qu’il a lui méme élu ……………………..le CON ! !

    Répondre
  6. Moulin

    26/01/2011

    Merci d’avoir dit tout haut ce que present tout bas beaucoup de  contribuables. ARRETONS LE GASPILLAGE D’ARGENT PUBLIC et revenons sur terre. "On ne peut pas soulager toute la misére du monde" et payer eternellement pour des personnes disparues depuis trés longtemps.

    Répondre
  7. moreau

    26/01/2011

    Il est probable que parmi ces centenaires,certains ne sont même pas nés….des zombis!

    Répondre
  8. STER

    26/01/2011

    Cela fait au moins 20 ans que l’on dénonce toutes ces fraudes. La France n’a-t-elle pas continué de verser à Ad el Kader, après sa mise en liberté par Napoléon III, une pension jusqu’en 1965 ou même plus tard encore ?

    Tant que l’on aura des bobos gauchos mis en place par un certain de gaulle à la tête de nos institutions et de l’Etat, ce sera toujours comme ça !

    Vous voulez que ça change ? Alors changez vos votes aux prochaine élections !

    Répondre
  9. Anonyme

    26/01/2011

    @Mancney

         Je suis personnellement pour l’instauration du jus sanguinis en France. Le Japon n’est pas un modèle pour les zélites françaises et c’est bien dommage. Je n’attends rien de positif de la Nomenklatura française. Qu’ils se débrouillent.

          Le FN est le seul foyer français d’idées politiques allant plutôt dans le bon sens des intérêts nationaux. La France est une future Grèce, un pays qui a beaucoup été observé et copié, puis est devenu définitivement fallot et insignifiant par obstination dans des schémas idéologiques vérolés.

    Répondre
  10. IOSA

    25/01/2011

    Homè[email protected]….

    Le problème se pose autrement en ce qui concerne les pensions de ceux qui ont servis la France durant la guerre mondiale, puis celle du Viêt-Nâm et en dernier celle d’Algérie, puis par la suite, sont devenus des citoyens à part entière de leur propre pays devenu indépendant.

    A ces gens là qui ont combattus pour la France, il est normal de leur laisser la pension militaire même si ils ne sont plus français (et pour autant que je sache, le taux de la pension est calculé en valeur du coût du pays où ils résident, donc pas grand chose).

    Maintenant en ce qui concerne les "autres retraités non français" dont la plupart sont du bâtiment, qui ont cotisés en France et donc participés à l’effort national, puis sont retournés dans leur pays respectif, je ne vois pas comment et de quel droit, on peut "sucrer" la pension leur revenant de droit, sauf à la calculer comme pour la pension militaire pour ceux qui vivent dans leur pays ?

    Je le redis, il suffit tout simplement d’effectuer des contrôles annuel via les ambassades, comme on le fait pour les français retraités vivant à l’étranger….et les ONG ayant du personnel sur place ne manque pas non plus ( et n’oublions pas que ces ong perçoivent des aides de l’Etat Français).

    Alors pourquoi ne le fait on pas ?

    Pour ne pas froisser les Algériens et gâcher les futures vacances de nos zélus…qui ont déjà achetés leurs demeures "petit coin de paradis"  la-bas !

    Et oui! tant que celà ne sort pas de leurs poches, ils en ont rien à branler de dépenser notre fric !

    IOSA

    Répondre
  11. Anonyme

    25/01/2011

    Sembour : " Mais là au moins tout se passe entre japonais, de même que l’énorme dette nationale japonaise est presque entièrement détenue par des créanciers japonais. Aucun étranger ne fait son beurre sur le dos du Japon."

    –         Et pas beraucoup d’étrangers ne les envahissent, juste un petit nombre est accepté, ce qui est souhaitable et naturel.
    Il y aurait beaucoup d’inspiration a prendre chez les Nippons… Quant a leur population, c’est 128 millions
    d’ames dont… 98.5% de Japonais, (de race japonaise, that is, pas de passeport a la mode franchouille). Ca ne vous fait pas rever? Ca vous donne toujours envie d’ouvrir les portes de la France a tout le monde qui se pretend non-muslim ou laic?
    Quand donc allez-vous demander le retour au Jus Sanguinis que Giscard a fortement recommandé apres avoir réalisé ses erreurs de regroupement familiale?
    Qu’est ce que vous attendez, exactement?

    Mancney

    Répondre
  12. Anonyme

    25/01/2011

    Renseignements plus précis pris, il s’agirait plutôt ici pour les responsables identifiables de la CNAV (évidemment tout le monde tient son parapluie ouvert à tout moment), de prévarication caractérisée. Mais ce délit prévu dans beaucoup de codes pénaux ailleurs en Europe, n’existe curieusement pas en France-Pays de Cocagne-Paradis pour les  fonctionnaires ripoux qui pourrissent le reste du panier du fonctionnariat.

    Contribuables Associés pourrait se constituer partie civile à condition de pouvoir qualifier la plainte. Enfin la justice a pour réflexe corporatiste de défendre coûte que coûte le haut-fonctionnaire attaqué dans la plupart des cas, l’Administration étant une forteresse aux murailles concentriques multiples, aux mains d’une Nomenklatura globalement solidaire.

    Si on corrigeait tous les abus, où irait-on ? La France deviendrait riche. Mais qui a besoin d’argent ? Les français méprisent le profit, le fric, le luxe. Personne ne veut la richesse. C’est une notion ringarde pour vieux. La qualité de vie est la seule chose qui compte. Et un élément fondamental de cette qualité est de pouvoir stérilement pester contre les abus afin d’alimenter des conversations infinies expliquant et excusant la médiocrité de tout un chacun. L’honneur est sauf.

     Les centenaires algériens n’iront pas au cimetière.

    De façon amusante le coup du centenaire éternel est très pratiqué au Japon aussi. Les héritiers profitent aussi longtemps qu’ils peuvent de la pension de l’aïeul disparu trop tôt.  Mais là au moins tout se passe entre japonais, de même que l’énorme dette nationale japonaise est presque entièrement détenue par des créanciers japonais. Aucun étranger ne fait son beurre sur le dos du Japon.

    Répondre
  13. HOMERE

    25/01/2011

    IOSA : oui mais celà est valable pour les français seulement résidant à l’étranger…pour les autres ? ne pourrait on pas exiger qu’ils soient contrôlés en France par l’obligation de se présenter annuellement à leur frais dans une caisse de la CNAV faute de quoi leurs pensions ne seraient plus versées? un voyage aller/retour Algérie/France c’est quoi ? 200 Euros ? une pension minime c’est quoi ? 4000 Euros ?   

    Répondre
  14. Drakkar

    25/01/2011

    Du même ordre, nous avons la démentielle fraude à la carte Vitale.

    Il y a dans ma ville une très grande pharmacie, quasiment ouverte en permanence.
    Il s’y trouve une boîte ou les pharmaciens recueillent les cartes oubliées par les clients étourdis.

    J’exprime ma surprise devant la quantité énorme de cartes accumulées. Le pharmacien m’explique : "les personnes ne viennent pas les rechercher parce que la plupart sont fausses".
    Ce n’est pas au pharmacien de faire la police et toute mise en doute risque fort de se traduire par une émeute dans un quartier très "arc-en-ciel".

    Et dire que les organisations "droit-de-l-hommistes" s’opposaient à la photo sur la carte Vitale.

    Paye Français, vas-y paye !

    Répondre
  15. NL

    25/01/2011

    Shuuuuuutt, fôpaledire : médiatiquement incorect…!!!

    Bien le bonjour du con qui paye !!

     

    Répondre
  16. Anonyme

    25/01/2011

    Un plainte auprès du Procureur de la République du TGI de Parispour corruption passive à l’encontre du Directeur de la CNAV qui, malgré les certitudes de fraude ne met en oeuvre aucun des moyens simples correctifs à sa disposition pour faire cesser lesdites fraudes, pourrait forcer ce bas-fonctionnaire à se remuer pour justifier son haut-salaire.

    Répondre
  17. Quentin

    24/01/2011

    Pour les 50% de corniauds qui paient des impôts (le 1er tiers provisionnel, qui provisionne un peu les "increvables", merci Michelin! et qui doit être versé pour le 15/02 au plus tard sinon sanction), voilà une nouvelle qu’elle est bonne et qui ne peut qu’intensifier l’affection que l’on peut porter aux bons à rien qui se sont permis de prendre les commandes de ce malheureux pays. Et dire qu’en 2012 on n’échappera pas à une même clique constituée par l’UMP ou le PS, l’un comme l’autre à euthanasier (c’est la mode, les frères s’en occupent!

    Répondre
  18. IOSA

    24/01/2011

    Juste un bémol en ce qui concerne le contrôle des retraités à l’ étranger, car les français retraités résidant dans d’autres pays sont obligatoirement soumis à "visite médicale" au consulat tout les ans et ceux qui "louperaient" cette visite deux fois de suite….perdent illico leurs prestations retraite.

    Il n’y a pas de consulat français en Algérie ?

    IOSA

    ps: ce contrôle médical est valable au Viêt-Nâm.

    Répondre
  19. Anonyme

    24/01/2011

    "C’est ainsi que les algériens bi-nationaux, ayant travaillé en France deviennent immortels à partir du moment où ils se retirent en Algérie pour leur retraite. Ce sont leurs enfants, voire leurs petits-enfants, qui continuent à percevoir la pension de retraite, bien après leur décès."
    –        Mort de rire! Vous n’allez quand meme pas prétendre que vous etes surpris, non? Non seulement les Arabes nous baisent chez nous, mais encore ils nous piquent notre fric a distance!
    Allez, n’oubliez pas : c’est surement de la faute a l’Islam!

    Mancney

    Répondre
  20. isocrate

    24/01/2011

    ahaha! excellent. Au fait, à quoi sert la Cour des Comptes?  et où vont ses "rapports"?

    Répondre
  21. R. Ed.

    24/01/2011

    Chaque fois que je fais le plein – c’est un exemple – je me dis que je contribue à nourrir des morts.

    Magnifique !

    Je me demande, tout compte fait, si les radars au bord des routes n’ont pas été spécialement conçus pour permettre de payer les retraites de ces morts-vivants, appelés communément " zombies ".

    En tous cas, je sais maintenant où va mon argent.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)