C’est le catholicisme qui est visé

Posté le février 07, 2013, 2:36
6 mins

L’avocate, Caroline Mécary, chef de file du lobby LGBT, écrit :

 « Il eut été pertinent et cohérent de profiter de la revendication de l’accès au mariage civil par des couples de personnes de même sexe pour achever la sécularisation du mariage, en supprimant l’obligation de fidélité et la présomption de paternité. S’il n’est point besoin de s’appesantir sur la suppression de l’obligation de fidélité, vestige d’une conception religieuse du mariage – qui d’ailleurs ne retient plus l’attention du juge lors du divorce –, la suppression de la présomption de paternité mérite quelques explications.

Pierre angulaire du mariage civil depuis le code civil de 1804, destinée à donner un père à l’enfant né dans le mariage en instaurant une filiation légitime – à l’opposé du bâtard ou de l’enfant adultérin, tous deux sans droits – elle n’a plus d’utilité institutionnelle aujourd’hui car quelque soit le cadre de la naissance de l’enfant : dans le mariage ou hors mariage, le lien de filiation est identique pour tous les enfants. Il implique les mêmes droits et les mêmes devoirs, au point d’ailleurs que les dénominations de filiation légitime et naturelle ont été supprimées en 2005. L’utilité sociale de la présomption de paternité (asseoir la famille légitime par opposition aux autres familles) a totalement disparu : elle est tout au plus équivalente à une reconnaissance anticipée par le père et peut-être anéantie judiciairement s’il s’avère que le mari n’est pas biologiquement le père. »

 Il est bien évident qu’un mariage qui ne comporterait plus d’obligation de fidélité ni de présomption de paternité (c’est-à-dire la disposition qui garantit la filiation) et qui peut, depuis les récentes réformes du mariage et du divorce, être rompu unilatéralement, par une véritable répudiation d’un conjoint par l’autre, n’aurait plus rien d’un mariage : il s’agirait d’une union civile provisoire assurant à deux personnes, en raison de la relation sexuelle qu’elles entretiennent, un certain nombre de privilèges patrimoniaux, fiscaux et financiers (qui leur seraient accordés sans conditions), privilèges refusés aux personnes qui ne s’engagent pas dans une relation sexuelle, même quand leur mode de vie soulage la collectivité de dépenses qu’elle aurait dû engager ; la vie sexuelle deviendrait alors la seule justification de ces privilèges que ces personnes obtiendraient sans la moindre contrepartie.

Il paraît évident que ce n’est pas pour accorder à quelques milliers d’homosexuels, demandeurs de mariage et prétendant à un « droit à l’enfant », ce genre de mariage, que se sont si violemment mobilisés partis, syndicats et mouvements de gauche et d’extrême gauche. Le ton extrêmement violent et haineux de leurs slogans et pancartes, contrastant avec la sobriété et la modération des manifestants hostiles à ce projet de loi (1) et le fait qu’injures et menaces concernaient presque exclusivement l’Église catholique, indiquent très clairement l’objectif de ces divers mouvements (y compris chez les manifestants en faveur de la loi qui se prétendent chrétiens et même catholiques et qui se mêlent sans scrupules aux porteurs de pancartes blasphématoires) : c’est la destruction de l’Église catholique.

Celle-ci, en effet, comme d’ailleurs les autorités protestantes, orthodoxes, juives et musulmanes (bizarrement épargnées par les porteurs de pancartes) va se trouver devant une situation très difficile : l’objectif des promoteurs de cette loi et de ceux qui la soutiennent est de faire un délit « d’homophobie » de toute prédication ou catéchèse dans laquelle percerait le moindre refus de considérer les actes homosexuels comme intrinsèquement bons. Évêques, prêtres, fidèles qui se hasarderaient à prêcher la première épître de Saint Paul aux Corinthiens risqueraient une persécution qui, sans nul doute, deviendrait rapidement de plus en plus rigoureuse. Les adversaires de l’Eglise en attendent évidemment une apostasie ou du moins un abandon de la part des plus tièdes… jusqu’au moment où, pensent-ils, il restera à l’Église si peu d’influence qu’ils pourront l’interdire sans susciter trop d’objections.

Marie Merlin

(1) Bien que, ayant compris la leçon du « mentez, mentez toujours, il en restera toujours quelque chose », les partisans de la loi aient prétendu que ces manifestants n’avaient manifesté que haine et hostilité…

39 réponses à l'article : C’est le catholicisme qui est visé

  1. Shadok

    12/02/2013

    @ Jaures, comme d’habitude confond les mots d’avec la chose, la carte avec le territoire. Il ne suffit pas de parler ou d’écrire bien pour agir bien. Les paroles ne sont pas nécessairement en conformité avec nos actes. C’est ce jésuitisme ou ce pharisaïsme là que je dénonce.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      12/02/2013

      en d’autres temps et en d’autres lieux on les appelait ( à tort ) les Pharisiens !

      Répondre
  2. Shadok

    11/02/2013

    En relisant @Jaures, je me dis que…

    …le plus curé de nous tous c’est quand même @ Jaures, enfin, une espèce de mélange de jésuitisme, de relativisme et de bondieuserie sentimentale.

    Répondre
    • Jaures

      11/02/2013

      Bien entendu, Shadock, s’émouvoir pour les plus démunis et, modestement, essayer des les aider c’est de la « bondieuserie sentimentale ». Mais se révolter contre le mariage pour tous, c’est sauver la Civilisation et les Vraies Valeurs.
      Voilà une morale bien noble. Au sens Ancien Régime du mot.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        12/02/2013

        que connaissez vous de la noblesse ?

        Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      12/02/2013

      Shadock: Il est possible que @Jaures soit un curé défroqué.
      C’est marqué dans les Écritures. ils fouleront aux pieds ce qu’ils ont adorés…
      Encore une brebis égarée, puisse la Grâce le ramener sur le Droit Chemin.!

      Répondre
  3. HansImSchnoggeLoch

    11/02/2013

    Pour Jaures:
    Les âneries c’est vous il n’y a là aucun doute.
    Bénir une liaison homo n’est de loin pas l’unir par le mariage. Il y a là une tentative d’escroqurie de votre part si les mots ont encore un sens en Hollandie.

    Répondre
  4. Jaures

    10/02/2013

    Hans et Quinctius, il faut vous réveiller. Ce que vous appelez « âneries » ou « propos abscons » ne sont que la réalité factuelle.
    Déjà neuf églises bénissent les couples homos et baptisent leurs enfants (car, cher Hans, depuis plusieurs décennies, les couples homos élèvent des enfants après adoption, PMA ou autres moyens que je laisse découvrir à vos yeux ébahis).
    huffingtonpost.fr/2012/11/03/eglise-protestante-suisse-benir-couples-gays_n_2069143.html
    Au Canada, l’Eglise catholique refuse le mariage gay mais accepte de baptiser leurs enfants. Idem pour l’Eglise anglicane.
    Alors, qui écrit des âneries ?

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      10/02/2013

      Les âneries de Jaures?
      Réponse: vous sans aucun doute!

      a) Les enfants adoptés par une paire d’homos ne peuvent pas être les enfants des deux partenaires à la fois, peu importe les moyens utilisés.
      b) baptiser des enfants innocents, peu importe les élucubrations de leurs géniteurs, est le rôle de toutes les églises. Il ne s’agissait pas de cela!
      c) bénir des couples homo ne veut pas dire les marier, il y a là erreur sur le sens des mots..

      NB: Mes yeux restent clairs et ne sont pas ébahis du tout!

      Répondre
      • Jaures

        11/02/2013

        Non, Hans, vos yeux refusent de voir. Aux Pays-Bas, de nombreuses congrégations de l’Eglise protestante marient (et ne se contentent pas de bénir) les couples gays. En Suède, l’Eglise a à la majorité approuvé le mariage homo  » Les religieux ont le droit de refuser individuellement de marier un couple de même sexe, mais l’Église se doit de trouver quelqu’un pour célébrer l’union » (Le Figaro du 01/02/2013).
        Il en est de même avec l’Eglise luthérienne danoise.
        Enfin, les enfants sont ceux des parents qui les ont reconnus et qui les élèvent dans le cadre de la loi. Vous pouvez en penser ce que vous voulez (certains pensent encore que les parents d’enfants « illégitimes », nés hors mariage, ne sont pas des parents authentiques), mais c’est ainsi. Ceci étant, si vous-même êtes homo, rien ne vous oblige à vous marier ou à élever des enfants si cela est contraire à votre conscience.

        Répondre
  5. Jaures

    09/02/2013

    Cher Hans, je suis bien d’accord avec vous. C’est pourquoi je pense que l’Eglise continuera bien après le mariage homo, qu’elle s’en accommodera et, peut-être même l’intégrera comme certaines églises protestantes. Déjà, l’église anglicane baptise sans mauvaise conscience les enfants des couples homos.
    Sancenay, j’aimerai que vous m’éclairiez sur la teneur symbolique d’une phrase telle que » Si la femme ne porte pas de voile, qu’elle se fasse tondre! « . Pourquoi ne pas simplement dire qu’il s’agit d’une stupidité comme d’autres religieux, philosophes ou autres intellectuels en ont prononcé ?
    « Rien que d’y penser j’en tremble tellement c’est dégueulasse, j’ai des frissont (sic) partout. » écrit dudule.
    Moi aussi je réagis ainsi, dudule, mais pas pour les mêmes causes. Bien plus souvent quand je vois des hommes dormir dehors en hiver protégés d’un carton, des enfants mendier, des familles frappées par le chômage, des retraités hospitalisés car, devant leur faible pension, ils se sont résolus à ne manger qu’un jour sur deux. Je n’ai pas de révolte à gâcher devant un couple d’hommes qui se marient parce qu’ils s’aiment.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      09/02/2013

      Jaures dit: je suis bien d’accord avec vous.

      D’accord sur quoi?
      Sur les enfants des couples homo?
      Depuis quand les couples homo se reproduisent-ils?
      Je constate que vous ne vous rendez même plus compte des âneries que vous écrivez.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        09/02/2013

        @ Jaurès depuis un certain temps mouline dans l’abscon , pédale dans le conceptuel et délire comme socio-philosophe en congrès …insatiable des correctes pensées, il fait flèche de tout bois !
        Quelque chose lui est montée à la tête , mais quoi ? …
        ne cherchez pas, l’élection de François Pays-Bas …
        il veut croire que le Paradis est enfin descendu sur Terre … il déchantera sous peu

        Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      09/02/2013

      Les Anglicans ne sont pas des Protestants stricto sensu. Avec Henri VIII il y a eu un schisme avec la Papauté pour une histoire de c….
      Les anglicans ne sont pas passés par une Réforme comme les Calvinistes, Luthériens et al.
      Leurs rites sont d’ailleurs pratiquement identiques à ceux des Catholiques. Le mariage de leur clergé étant une exception notable.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        11/02/2013

        @ Jaurès est un  » catho  » en totale et permanente … REPENTANCE … NEVROTIQUE… il est définitivement illusoire de réussir un jour à lui faire comprendre ce qu’est le Protestantisme européen … être Responsable de ses actes

        à preuve cette ancienne Ministre de la Santé nîmoise et , calviniste , qui avait soulevé un tollé bien pensant en se déclarant :

         » Responsable , mais non coupable  »

        pour EUX , il LEUR faut nécessairement un coupable , un bouc émissaire , une victime expiatoire à sacrifier sur l’autel de la  » Morale  » publique

        précisons que je ne suis pas un  » anti-catho  » sectaire autant que forcené ….
        mais que je ne fais que relever là qu’une différence FONDAMENTALE entre les pays du Nord et ceux du Sud de l’Europe

        Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      10/02/2013

      Jaures frissonne pour des causes plus nobles que l’homosexualité. Est-ce à son honneur? On verra!
      S’est-il déjà demandé combien de celles ou de ceux dormant dans la rue sous des cartons sont la conséquence directe de la potique collectiviste de ce pays?
      Et combien vont avoir à suivre la direction du trottoir avant la fin du quinquennat de Mr Normal?
      Gageons qu’il ne se montrera pas à l’heure du bilan ou qu’il trouvera toutes sortes d’excuses.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        11/02/2013

        vous sous-estimez sa dialectique ( à @ Jaurès )
        il vous démontrera par ( a + b ) que la faute ( naturellement originelle ) en incombe à ceux qui ont fait ( comme il l’on pu ) obstacle à la réalisation sur cette Terre du Socialisme Rédempteur
        à ce propos , ceux ( les derniers propos ) de Peillon sont à graver dans le granit beaucoup plus pérenne que le …marbre dont d’ailleurs ils ne sont pas dignes !

        Répondre
  6. HansImSchnoggeLoch

    08/02/2013

    @Jaures:
    Paul déclare dans Galates 3/27-28 : « Oui, vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Il n’y a plus ni Juif, ni Grec ; il n’y a plus ni esclave, ni homme libre ; il n’y a plus l’homme et la femme ; car tous vous n’êtes qu’un en Jésus-Christ »22.

    Il est vrai que vos choix sont toujours partiaux pour servir l’argumentation du moment.

    Répondre
    • Jaures

      09/02/2013

      Hans, j’ai toujours écrit que l’on pouvait trouver dans les textes religieux ce que l’on voulait. Celui qui veut opprimer les femmes pourra se référer à St Paul (comme le firent les assassins d’Hypatie en 415) ou à d’autres. Celui qui n’en a pas l’intention n’aura besoin d’aucun texte: la conscience lui suffira.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        09/02/2013

        Jaures semble oublier qu’il existe aussi des textes non religieux par exemple la législation française et le code du travail français tous les deux pleins de contradictions.
        Je ne citerai pas les textes et coutumes moslems qui eux prêchent la haine mais Jaures ne s’en aperçoit même plus trop absorbé à simuler Zorro sur ce site.
        À propos conscience, Jaures en a-t’il encore une ou est-il obnubilé par ses dogmes?

        Répondre
  7. Shadok

    08/02/2013

    @Jaures dit « Ce sont ses positions rétrogrades qui détruisent l’Eglise, »

    Parait-il, statistiquement, que de plus en plus de personnes se convertissent à l’islam, surtout en Europe et particulièrement en France.

    Cela doit – être , si l’on suit la  » logique  » de Jaures, à cause de son côté  » progressiste  » alors ?

    Répondre
    • Jaures

      09/02/2013

      La vérité est que les musulmans de France ( 5 à 6 millions) se sécularisent: moins d’un musulman sur 3 est pratiquant. Quant aux convertis, ils sont entre 70 000 et 110 00 en France. Avec environ 3500 conversions par an, on ne peut pas dire que ce soit l’enthousiasme. Vous pouvez dormir tranquille, à ce train il faudra plusieurs dizaines de siècles pour convertir toute la France (chiffres: étude de l’INED et l’Insee en octobre 2010)

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        09/02/2013

        Une étude de l’insee et d’un autre machin, des fieffés menteurs.
        LOL!

        Répondre
      • philiberte

        10/02/2013

        vous plaisantez? avec la disparition de notre population (consultez les listes de naissances: plus d’un français sur 2 qui naît est musulman) la France aura la moitié de sa population musulmane en 2020. j’imagine bien les gens comme vous porter la barbe broussailleuse, la chemise de nuit et la boîte à fromage sur la tête…

        Répondre
  8. Shadok

    08/02/2013

    « Ce sont ses positions rétrogrades qui détruisent l’Eglise, »

    Mais les persécutions, les égorgements de chrétiens,, les incendies d’églises, les assassinats, le terrorisme, le Jihad, les salafistes, Al Qïada…..qui attirent de plus en plus de conversions à l’islam.

    Est-ce que vous suivez la logique ?.

    Répondre
  9. Shadok

    08/02/2013

    [email protected] a  » oublié  » le Coran.

    Le coran dit :

    -Sourate 2, verset 223 : Vos épouses sont pour vous un champ de labour. Allez à votre champ quand vous le voulez.

    -Sourate 4, verset 34 : Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont soumises, obéissantes, et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, admonestez-les, reléguez-les dans des chambres à part et frappez-les. […]

    -Sourate 33, verset 59 : Ô prophète ! Prescris à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants, d’abaisser un grand voile sur leur visage. […]

    -Sourate 24, verset 31 : Dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines. […]

    -Sourate 4, verset 3 : Il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez.

    -Sourate 33, verset 50 : Ô Prophète ! Nous t’avons rendue licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr [dot], celles que tu as possédé légalement parmi les captives [esclaves] qu’Allah t’a destinées, les filles de tes oncles. […]
    -Sourate 4, verset 15 : Si vos femmes commettent l’action infâme d’adultère, appelez quatre témoins. Si leurs témoignages se réunissent contre elles, enfermez-les dans des maisons jusqu’à ce que la mort les visite.
    -Sourate 4, verset 11 : Allah vous commande, dans le partage de vos biens entre vos enfants, de donner au fils la portion de deux filles. […]

    -Sourate 4, verset 43 : Ô les croyants! N’approchez pas de la Salat alors que vous êtes ivres, jusqu’à ce que vous compreniez ce que vous dites, et aussi quand vous êtes en état d’impureté [pollués] – à moins que vous ne soyez en voyage – jusqu’à ce que vous ayez pris un bain rituel. Si vous êtes malades ou en voyage, ou si l’un de vous revient du lieu où il a fait ses besoins, ou si vous avez touché à des femmes et vous ne trouviez pas d’eau, alors recourez à une terre pure, et passez-vous-en sur vos visages et sur vos mains. […]

    -Sourate 2, verset 222 : Eloignez vous des femmes pendant les menstruations.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      09/02/2013

      ce qui est effectivement curieux … sans doute par ce que @ Jaurès , dans ses moments perdus ( pour son employeur s’entend ) ne sait pas lire de droite à gauche en déroulant le papyrus !

      Répondre
    • Jaures

      09/02/2013

      Cher Shadok, j’en ai autant pour le Coran ! Ce n’est pas un hasard si les représentants des 3 religions monothéistes se sont retrouvés bras-dessus bras-dessous à la « manif pour tous » en disant que « finalement, ils partagent les mêmes valeurs ».

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        10/02/2013

        Si toutes les religions  » monothéistes  » ont leurs propres  » ultras  » il faut reconnaitre , pour que vous soyez crédible , que de celles ci, l’Islam est de loin la plus  » agressive  » …
        Quant à votre ‘expression , » j’en ai autant pour le Coran  » elle suffit à montrer que vous vous placez de façon purement livresque au dessus des autres … vous n’êtes somme toute qu’un  » compilateur  » ( via Wikipedia ) qui , sur ce blog , flatte son égotisme en révélant aux autres son anthologie personnelle , celle de ses fantasmes sociétaux … une connaissance que les anglo-saxon qualifient à juste titre de « scolastic  »
        C’est donc , in fine , confondre compilation et compréhension , un défaut bien français, hérité du Moyen-Âge et de ….la Religion … de sorte que comme une  » femme savante  » vous n’éblouissez personne en jouant avantageusement les Pic de La Mirandole à moins que le prurit que vous déclenchez chez certains vous tienne lieu de satisfaction spirituelle et d’épanouissement philosophique

        Répondre
  10. Pmp

    08/02/2013

    L’église catholique risque de s’effondrer suite aux attaques des partisans du mariage pour tous ?

    Si c’est le cas, ce ne sera pas une grosse perte, car une institution qui vacille ainsi au moindre souffle adverse, ne mérite guère qu’on s’inquiète à son sujet.

    Si celle-ci tient absolument à ses dogmes, il aurait mieux valu pour elle, depuis des décennies, prévoir et prévenir cette évolution sociale, plutôt que s’en inquiéter ainsi au dernier moment et de façon aussi réactionnaire.

    La réalité est que les circonstances présentes sont une bonne occasion pour faire du battage et espérer ainsi rameuter les troupes.

    En attendant, si l’influence de cette religion n’a pas réussi à endiguer cette évolution par le passé, c’est qu’elle ne sert à rien. Tournons la page.

    De plus au lieu de crier haro sur le baudet, elle ferait mieux de balayer devant sa porte et aussi en son sein afin d’en éradiquer tous les scandales qui la marquent depuis des siècles.

    Répondre
  11. HansImSchnoggeLoch

    08/02/2013

    Jaures: Et si un simple lobby homosexuel est capable de détruire l’Eglise, c’est que ses fondements ne sont plus guère solides.

    L’encre de la loi des homosexuels n’est pas encore sèche que le le promoteur du mariage des pd et des lesbes sur ce site nous balance ses insanités.
    Cela ne rappelle-t’il pas Gagarine qui prétendait n’avoir pas rencontré Dieu dans l’espace ou les Beatles qui eux prétendaient être plus connus que Jesus-Christ?
    Où sont-ils aujourd’hui
    Ò vanité des vanités, la religion chrétienne date de 2000 ans, la loi des homosexuels devra déjà passer le cap de 2017.

    Répondre
  12. dudule

    08/02/2013

    Faut être pourri quand même pour être pour ces mariages ors nature. Rien que d’y penser j’en tremble tellement c’est dégueulasse, j’ai des frissont partout. Ils ne s’agit pas de religion ou dogmes mais de logique ( mais aussi de propreté de l’esprit ). Mais peut-être que grâce à la sience on verra un jour un homme en cloc et une femme fécondée par une femme, c’est à dire une nouvelle nature inventée par des monstres. Ils seront les nouveaux OGM.

    Répondre
  13. Sancenay

    08/02/2013

    pour les « attaques contre les femmes , le champion toutes catégories, qui ne parlait pas de manière symbolique comme Saint-Paul qu’il serait au demeurant honnête de resituer en outre dans son époque,
    c’est Voltaire , le héro du Système et des sans culottes incultes que celui-ci a générés par un enseignement digne des propagandes des régimes totalitaires du siècle dernier , prolongé , si ce n’est aggravé, hélas en ce siècle par autant de ministres de « droite » que de « gauche » !
    Pour se soigner de l’amanésie imposée: lire les ouvrages du Professeur Xavier Martin aux Editions dominique Martin Morin , et pour les cas graves, « y en a aussi », ne pas hésiter à dépasser la dose prescrite.

    Répondre
  14. Sancenay

    08/02/2013

    Non , c’est une erreur de croire que seule la religion catholique qui est attaquée.
    C’est d’abord la liberté de concscience en général qui est attaquée et ainsi toute spiritualité , que ce soit celle de « Finkie » , de Sylivie Agacinsky , du grand Rabbin Bernheim , du Pasteur Reymond ,pour seuls exemples, et bien sûr celle de nous autres catholique,évidemment plus ciblés parce, numériquement au moins, jugés plus « dangereux » par nos adversaires fanatiques de la religion du « Progrès » contre l’humanité, et de la » libre volonté » fourguée en réalité ,pour quelques deniers tout de même , aux marchands de chair humaine.
    Il y a donc tout lieu, comme le suggéra de manière tout fait prophétique, le grand Pape résistant Jean-Paul II, de combattre solidairement avec tous nos frères de bonne volonté authentyiques défenseurs de la liberté de conscience et, partant de l’humanité même , plus que menacée.

    Répondre
  15. philiberte

    08/02/2013

    Paul n’aimait pas les femmes, peut-être parce qu’elles ne l’aimaient pas!
    pas mal, cette idée de supprimer l’obligation de fidélité, ainsi que la présomption de paternité! il faudrait revenir aux temps préhistoriques, lorsque les enfants appartenaient à celle qui les avait faits.

    Répondre
  16. quinctius cincinnatus

    07/02/2013

    J’aime beaucoup lire Madame Marie MERLIN ; mais elle doit se faire à la CONSTATATION que nous vivons dans un Etat laïc et que celui ci n’a pas pour  » vocation  » de  » sanctifier  » la fidélité , mais celle de donner un cadre légal à des vies partagées en commun
    Comme je l’ai dit souvent sur le blog l’intrusion et l’obligation de respect de règles religieuses inaltérables ( ici catholiques ) ne sont pas un bon angle de tir pour défendre le mariage dit  » traditionnel  » …
    en conséquence de quoi, il serait bien plus intéressant et surtout habile de connaître ( et de faire connaître ) les « complications « juridiques secondaires à cette nouvelle législation du mariage  » pour tous  » en cherchant ce qu’il en a coûté aux pays qui avant nous l’ont  » adopté « , ainsi que révéler ses inévitables répercutions psychologiques (en particulier chez les enfants  » issus  » de ce mariage ou qui y ont été impliqués à leur corps défendant )… plutôt que de poursuivre une  » dispute  » d’ordre purement canonique et dogmatique ou même plus simplement morale ou éthique
    bien à vous

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      08/02/2013

      Quinctius, vous avez raison ce n’est pas en utilisant des arguments religieux que le mariage des homoseuels pourra être combattu.
      La logique. la biologie, les conséquences psychologiques pour leur progéniture, la complication de la législation et le chiffrage des coûts qui en découleront suffiront amplement pour en venir à bout.
      Les socialistes ne resteront pas éternellement au pouvoir et au rythme où vont les choses même leurs plus fervents valets et chiens courant finiront par s’en lasser. Après un gouvernement de guignols normaux on pourra espérer un gouvernement sensé qui remettra de l’ordre.

      Répondre
  17. Jaures

    07/02/2013

    St Paul ne s’en ait pas pris si violemment aux homosexuels qu’aux femmes:
     » Mais toute femme qui prie ou prophétise tête nue fait affront à son chef ; car c’est exactement comme si elle était rasée. 6 Si la femme ne porte pas de voile, qu’elle se fasse tondre! Mais si c’est une honte pour une femme d’être tondue ou rasée, qu’elle porte un voile !  » (Première épître aux Corinthiens, 11 : 2-16.)
    « Que les femmes se taisent pendant les assemblées; il ne leur est pas permis d’y parler, elle doivent obtempérer comme le veut la loi. » (1 Cor 14, 34-35)
    « Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de faire la loi à l’homme, qu’elle se tienne tranquille. » (1 Tim 2, 12-14)

    J’en passe et des bien pires.
    Pour le reste, rien n’empêche les croyants de se marier à l’église et de respecter les préceptes de leur religion. Mais, de grâce, laissez donc vivre les autres comme ils l’entendent. Ce sont ses positions rétrogrades qui détruisent l’Eglise, pas les gens qui, ne croyant ni à Dieu ni à Diable, conduisent leur vie dans le respect de la loi. Et si un simple lobby homosexuel est capable de détruire l’Eglise, c’est que ses fondements ne sont plus guère solides.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      09/02/2013

      Sur Saint Paul , j’avais répondu à @Jaurès … dommage que pour des raisons de politiquement correct les  » 4 V²  » ne m’ aient pas … publié

      je reformule ( correctement et de façon hélas plus et trop concise ) :

      le port du voile et la place de la femme dans la société selon Saint Paul , sont disons des constantes culturelles moyennes orientales et méditerranéennes

      la liberté des femmes occidentales sont l’héritage retrouvé des sociétés celtiques et germaniques

      ça va ainsi formulé ?

      N.B. d’où paradoxalement l’influence domestique et éducative des mères …  » méditerranéennes  » … et… je suis très bien placé pour parler de ce sujet  » psychanalytique « 

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)