Comment réduire la « violence routière »

Comment réduire la « violence routière »

Le gouvernement socialiste français a envisagé ces derniers temps de limiter la vitesse de circulation automobile à 120 km/h sur les autoroutes, 80 km/h sur les routes nationales, et 70 km/h sur le boulevard périphérique parisien.

Il a fini par renoncer. C’est décevant. Puisque le gouvernement pense que l’abaissement des limitations de vitesse fait baisser considérablement le nombre de morts sur les routes, indépendamment ou presque de tout autre facteur, il devrait non seulement ne pas renoncer, mais aller beaucoup plus loin dans sa démarche.

Les limitations envisagées de­vraient, en suivant la logique en place, être accompagnées d’autres limitations : la vitesse limite devrait être abaissée aussi en ville, 40 km/h au lieu de 50, et 20 au lieu de 30 dans les zones déjà limitées à 30 à l’heure, ce serait sympathique.

Mais ces mesures me sembleraient encore très timides. La voiture est, en soi, un instrument dangereux, non ? Pour­quoi, en suivant toujours la lo­gique en place, ne pas abaisser la vitesse partout d’une manière beaucoup plus nette ? Je proposerais, tiens, 30 km/h sur autoroute, 20 km/h sur les autres routes, 10 km/h en ville, 5 km/h dans certaines zones spécifiques !

En suivant la logique en place, le nombre de morts pourrait ainsi se rapprocher de zéro. Le rêve ! La tolérance zéro pour les automobilistes étant déjà en place, le nombre de contraventions pour excès de vitesse augmenterait sans aucun doute considérablement, et on passerait très aisément des 27 000 contraventions pour excès de vitesse dressées chaque jour à bien davantage. Les caisses de l’État se rempliraient sans cesse et combleraient les déficits qui se creusent. La consommation se trouverait amputée dès lors que l’argent qui sort de la poche des automobilistes ne peut plus être dépensé par eux, mais puisqu’en termes socialistes, la société de consommation est dangereuse, ce serait un bienfait. Le nombre de points de permis retirés pourrait crever le plafond annuel présent de dix millions de points, et le nombre de permis de conduire annulés pourrait lui-même exploser.

La consommation d’alcool étant un facteur aggravant, on pourrait envisager de passer à la prohibition : interdire vente et consommation d’alcool sur tout le territoire. La conduite lente pouvant être facteur d’endormissement, il serait, par contre, possible de rendre la consommation de café obligatoire pour tout conducteur et mettre au point des dispositifs s’ajoutant aux alcootests mesurant le taux de caféine ingéré.

En suivant la logique en place, et en l’adossant au célèbre principe de précaution, il faudrait aller plus loin encore, interdire la circulation automobile. Il faudrait certes alors compenser le manque à gagner représenté par les contraventions, et remplacer celui-ci par de nouveaux impôts, mais ce ne devrait pas être un problème pour des socialistes d’inventer de nouveaux impôts. Il y aurait cependant des réticences au sein d’une population qui accepte plus aisément d’être soumise au racket des contraventions. Il faudrait aussi faire fermer les camps de rééducation maoïstes constitués par les stages de récupération de points, et trouver d’autres emplois aux rééducateurs.

Il faudrait aussi envisager les effets de la fermeture des usines automobiles et des sociétés d’importations de véhicules. Pour des socialistes, et surtout pour leurs alliés écologistes, ce serait envisageable. Et puis, cela pourrait relancer les ventes et la fabrication de vélos. Il serait possible d’envisager de grands travaux d’aménagement de transports collectifs comme les socialistes les aiment.

On pourrait proposer un idéal de vie vers lequel le socialisme conduit : l’immobilité forcée, les parcours balisés, sans liberté de choix. Cet idéal, dès lors que les coûts de transaction seraient augmentés et que l’économie glisserait vers la paralysie, se rapprocherait. Il se rapproche déjà à grands pas. Il n’a même jamais été aussi proche…

Partager cette publication

Commentaires (40)

  • lefebvre Répondre

    Bonjour à tous amis de la vérité
    Lorsque je parcours l’analyse intelligente de certains il est aisé de constater que l’insécurité, la violence ont pour racines le manque de sagesse et d’intelligence. Cette disette de l’âme est voulue par tout un système qui corrompt l’esprit en libérant en l’homme son animalité afin de mieux l’exploiter. Ainsi par une école laïque sectaire qui impose la religion du matérialisme le pouvoir s’appuie sur les médias pour imposer cette dictature mondiale de l’argent, il détruit les sources de la vérité qui furent elles mêmes exploitées par le Vatican ;les vrais martyrs de la vraie religion furent les premiers chrétiens et nous les retrouvons partout dans ce monde où ils sont mis à mort dans l’indifférence totale de ce Nouvel Ordre Mondial voulu par les maçons et sionistes responsables des guerres et révolutions de prédation
    Deux proverbes deux psaumes résument la situation de ce monde qui marche sur la tête : Qu’est ce que la sagesse « la sagesse c’est d’aimer le créateur et sa création donc son prochain comme soi même » et le début de l’intelligence collective « c’est de fuir le mal ou de le combattre avec les armes de la foi de la vérité » nous sommes aux antipodes de ces préceptes Aimer c’est respecter la nature c’est considérer son prochain comme faisant partie de nous même La destruction des valeurs morales mènent à l’orgueil aux égoïsmes aux corporatismes qui abusent de la crédulité de nos individualités Nos élus dans leur majorité au nom de l’oligarchie financière servent l’intérêt des cartels et piétinent l’intérêt général en détruisant la cohésion sociale Nous n’avons plus la foi car si nous l’avions encore tout le monde dirait à ce pouvoir UMPS ça suffit penser au peuple ! Mais les bouffons de la télévision nous distraient débilement et nous détourne de la vérité, ils sont les courroies de transmission du mensonge de la manipulation de masse
    Je résume ce passage de Jean apocalypse 13 extraits tirés des versets 15 à 18 : Nous sommes sous la domination du mensonge de la manipulation des masses et le règne de l’iniquité : Il est dit que l’image de la bête sera animée elle l’est les médias sont à la botte et quelques bouffons sont là pour nous distraire et nous défouler, celle ci parlât et fit que tous ceux qui ne l’adoreraient pas fussent tués (guerres et révolutions de prédation depuis deux siècles ne cessent de faire couler le sang innocent).Le Nouvel Ordre Mondial cette oligarchie financière mise à mal depuis peu avec la Syrie fit et tente encore de l’imposer sa fausse doctrine aux citoyens du monde afin que tous soyons esclaves de cet empire Nous devons être marqué du signe de la bête immonde Cette la tentative est de nous imposer ces cartes à puces afin de nous marquer individuellement .Car il est écrit que nul ne pourra acheter ni vendre sans être marqué de ce signe de la bête qui est un chiffre d’homme. En effet lorsque j’ai commencé à travailler et percevoir un petit salaire le patron faisait une fiche de paie et me payer en monnaie papier. Aujourd’hui le système impose le contrôle par banques interposés et ces banques sont soumises aux banques centrales elles mêmes contrôlées par la banque mondiale qui est sous l’autorité de quelques argentiers usuriers mondiaux qui pillent la monde le détruisent pour le profit. En matière de surveillance tout s’accélère et l’insécurité en devient l’outil il est utilisé à merveille et le peuple anesthésié par les médias menteurs applaudit sans réfléchir Par notre repentir comme au temps de Ninive et de Jonas attirons sur nous la bénédiction, arrêtons par nos comportements exemplaires ce jugement qui vient sur ce monde livré au prince du mensonge fils rebelle qui provoqua la chute d’Adam au jardin d’Eden ; ses jours sont comptés mais il aime remplir sa coupe du sang des innocents afin de dévorer nos âmes . L’homme peut changer le cours des événements il est écrit entre la vie et la mort choisis la vie Alors choisissons ensemble la vérité chassons les marchands du temple du palais des nations
    La violence l’insécurité ont pour racines la misère et le manque de transmission de valeurs morales voulue par les prédateurs sataniques. Notre terre aride est brûlée par l’iniquité de nos mauvais bergers, elle a pour fondement le terrorisme ce terrorisme est satanique car il dépasse de quelques degrés ceux des révoltes populaires souveraines, car il mine les fondations morales des nations libres

    06/11/2013 à 8 h 01 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Quinctius: « vous voulez dire qu’il aurait quelque chose à voir avec l’E.N. ? »
    Indirectement oui!

    05/11/2013 à 21 h 42 min
  • Magny Répondre

    Félicitations pour ce superbe édito : enfin un esprit qui ne s’est pas fait lobotomisé par la charia sécuritaire routière , allélouia ! Exactement ce que je pensais : poussons nos voitures ce sera mieux et tellement plus écolo ! Et dire que ces gens se sont mis à plusieurs pendant des jours pour trouver ça ! On a les experts qu’on mérite , faut croire ( au fait ils sont payés combien pour enfoncer les portes ouvertes ? ) . Désolé Jaures mais la vraie question est : on s’arrête où ? Demain 80 à l’heure , dans 20 ans 50 , etc ? Une fois qu’on sera obligé d’avoir des gants pour serrer la main des gens , quand on aura l’avertissement  » ne pas s’enfoncer dans le ventre » sur les couteaux , qu’on sera obligé d’avoir un casque pour seulement marcher : serez-vous satisfait Jaures ? Quand à la mort je vais vous révéler un grand secret qui fait très peur aux athées comme vous : on y passera tous , il y aura toujours des morts , car la mort est une composante essentielle de la vie .

    05/11/2013 à 18 h 30 min
    • Jaures Répondre

      Allez donc réciter ce serment aux familles dévastées par un chauffard, ça leur fera le plus grand bien.

      05/11/2013 à 22 h 54 min
    • Jaures Répondre

      il fallait lire ce sermon, bien entendu.

      05/11/2013 à 22 h 56 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        Nous avions rectifié de nous même Mon Père !

        un lapsus restant tout de même un lapsus !

        06/11/2013 à 9 h 09 min
  • lefebvre Répondre

    Aux pro américains lors d’une visite en famille à Boston j’ai conduit sur les autoroutes américaines .je n’ai pas été pénalisé pour faute de conduite et reconnais que leur système d’entrées et sorties d’autoroutes est plus sécurisant que nos systèmes où il faut se méfier de tout et du comportement irresponsable et incivique de certains » je conduis je suis et me fiche des autres »

    04/11/2013 à 7 h 01 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      j’ai conduit pendant des années au Canada, et occasionnellement aux U.S. ; l’impression de sécurité est bien supérieure à celle qu’on peut effectivement avoir en France, en Italie ou bien sur en Espagne ou au Portugal ; cela se rapproche de ce qu’on connait sur les routes suédoises, norvégiennes ,finlandaises , alors que les conditions climatiques sont bien plus à risque

      05/11/2013 à 23 h 06 min
  • Jaures Répondre

    Millière devrait proposer son édito à l’Automobile Club.
    Tout d’abord, les propositions émanent d’un rapport d’experts, pour l’instant, seule la possibilité de réduire à 80km/h la vitesse sur les nationales aux voies non séparées est retenue.
    Je rappelle que la route fait chaque année plus de 3500 morts, est-ce là un détail négligeable, une statistique anecdotique ? Déjà, quand la route faisait plus de 15 000 morts par an, certains trouvaient que la ceinture de sécurité obligatoire était une tyrannie. Les pouvoirs publics se doivent de passer outre l’inconscience de certains pour protéger les plus faibles, notamment les piétons, toujours les premières victimes des chauffards.
    Je rappelle que la France n’est pas plus répressive. En Angleterre, la vitesse est plus limité encore (113km/h sur les motorways). En Espagne, c’est 120 sur les autoroutes.
    Et il en est de même aux Etats-Unis où, si Millière à l’habitude d’y conduire, on sait que la police ne fait pas de cadeaux !
    Et je ne parle pas de la Suisse à côté de laquelle la France est permissive et laxiste.
    On prétend souvent que la vitesse est libre en Allemagne. C’est faux. Seulement certaines portions d’autoroutes sont sans vitesse limite. Ceux qui conduisent en Allemagne ont d’ailleurs l’habitude de ces changements fréquents de vitesse sur autoroute (car il est vrai que l’Allemand est discipliné et freine dés qu’il voit un panneau) et savent qu’il y a au moins autant de radars outre-Rhin qu’en France.

    02/11/2013 à 15 h 21 min
    • HansImSchnoggeLoch Répondre

      Jaures: On prétend souvent que la vitesse est libre en Allemagne. C’est faux. Seulement certaines portions d’autoroutes sont sans vitesse limite

      C’est bien l’inverse qui est vraie. Seules quelques portions d’autoroute sont à vitesse limitée.
      Quant à l’UK la plupart des motorways sont à 3 voies et sont éclairées la nuit. Ce qui permet de maintenir une vitesse constante malgré un traffic dense, les camions ne pouvant se dépasser que sur la voie #2..
      Et aux USA la vitesse varie suivant les États de 60 à 85 mph. Lâ aussi beaucoup d’interstates sont à 3 voies voire plus.
      En Suisse surtout centrale la topographie ne permet pas de grandes vitesses, tunnels, montées et descentes sont des freins.
      Voilà la vérité Jaures, remballez votre compte-rendu et allez débusquer le grand tétras alias coq de bruyère dans votre camping préféré.

      02/11/2013 à 17 h 43 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        @ Jaurès ne va pas au camping; que croyez vous ?

        pour ses congés, pris en famille, il réside à n’en pas douter dans un isba pour apparatchiks syndicalistes … à nos frais !

        03/11/2013 à 16 h 34 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          pas dans une ISBA, c’est juste bon pour le moujik, dans une
          ….DACHTA

          03/11/2013 à 19 h 39 min
        • HansImSchnoggeLoch Répondre

          Vous avez certainement raison, pourquoi ne pas profiter de l’assiette de beurre richement décorée quand c’est le cochon de contribuable qui paie.

          Ce qui m’étonne toujours c’est quand l’intervenant Jaures nous jure sur les grands dieux qu’il travaille dans une entreprise non publique.
          On constate toutefois que ses congés sont bien synchronisés sur ceux de la fonction publique.
          Je pense savoir pourquoi et cela expliquerait en partie son acharnement sur Guy Milliere.

          03/11/2013 à 23 h 05 min
          • quinctius cincinnatus

            vous voulez dire qu’il aurait quelque chose à voir avec l’E.N. ?

            05/11/2013 à 15 h 27 min
    • Guy milliere Répondre

      Ce que je decris est effectivement une pathologie qui depasse les frontieres de la France, et touche l Europe entiere. Voir dans la vitesse la cause essentielle des accidents est inepte. Donner un sens de la responsabilite aux conducteurs serait plus utile. Vous devriez par ailleurs conduire plus douvent aux Etats Unis. Vous verriez que la limitation a 55 miles a ete abandonnee sur l essentiel du territoire, et que sur la plupart des routes federales, equivalent des routes nationales francaises, et sur les autoroutes, la limite est en general de 70 miles. La tolerance zero valant aux Etats Unis pour les criminels et non, comme en France, pour les sutomobilistes, on peut rouler a 15 miles au dessus de la vitesse limite sans avoir le moindre probleme avec la police, ce wue je fais, bien sur, systematiquement. Ce qui donne 70 miles partout ou il est encore ecrit 55 miles, et 90 miles la ou c est ecrit 70.

      03/11/2013 à 2 h 07 min
      • Jaures Répondre

        Cher Guy, si la vitesse limite est de 70 miles et qu’on vous accorde jusqu’à 90, c’est que la vitesse autorisée est en fait de 90. C’est là une satisfaction puérile, comme si en France on limitait la vitesse à 110 en disant que vous ne serez flashé qu’à 130. Tout le monde roulerait alors à 130 en se réjouissant de la tolérance de la police. C’est ridicule.
        Posez vous simplement la question du temps que vous gagnez sur 300kms avec une vitesse autorisée supérieure de 10 ou 20Kms/h en tenant compte des aléas de la circulation. Votre vie vaut-elle les quelques minutes « gagnées » ?
        Quant au discours  » La tolerance zero valant aux Etats Unis pour les criminels », il pourrait prêter à rire quand on voit le triste bilan des meurtres et tueries qui sévissent dans ce pays ainsi que les erreurs judiciaires régulièrement dénoncées par « Innocence project ». J’admire beaucoup les Etats-Unis sur de nombreux points, certainement pas pour son traitement de la délinquance et sa politique d’armement généralisé.

        03/11/2013 à 16 h 36 min
        • Guy milliere Répondre

          Je prefere aller de los Angeles a Las Vegas en 3h30 qu en prenant une heure de plus ( c est la route que je prends le plus souvent), cela me donne une heure que je peux consacrer a autre chose. Et je suis individuellement responsable de ma propre vie, loin de tout taisonnement collectiviste. J ai horreur qu on sous entende, comme cela se fait en france, que rouler plus vite implique de risquer sa vie. Un homme responsable discerne lui meme a quelle vitesse il peut rouler. En supplement, les controles de vitesse en france sont des instruments de rackett, l emplacement des radars automatiques le montre. Et ce qui est ridicule, ce sont les stages de reeducation maoistes ou il faut venir s autoflageller pour avoir commis le crime d avoir roule a 140 km heure en ligne droite sur autoroute.

          03/11/2013 à 22 h 41 min
          • Guy milliere

            Par ailleurs, j apprecie qu il n y ait pas aux etats unis de controles d identite, qu une personne cambriolee ait le droit de se defendre, que la prison a perpetuite reelle et la peine de mort existent, et qu un verdict pour crime federal doive etre prononce a l unanimite du jury, et au dela de tout doute raisonnable.

            03/11/2013 à 22 h 50 min
          • Jaures

            Sur la route, cher Guy, vous n’êtes pas responsable uniquement de votre vie mais également de celle des autres. Aux Etats-Unis il y a en moyenne 45 000 morts par an sur les routes, soit plus de douze fois plus qu’en France pour une population 4,5 fois supérieure. Sans doute les victimes de paisibles chauffeurs soucieux de gagner une heure à consacrer à leurs amis, quitte à priver les autres d’un ou plusieurs membres de leur famille.
            C’est la même irresponsabilité qui amène à armer tout le monde sous prétexte de se défendre alors que cela ne fait qu’alimenter tueries, accidents et suicides.
            Et l’on voit au Texas où mènent peine de mort et surincarcération: 2 fois plus de meurtres qu’en France pour seulement 25 millions d’habitants.
            Mais qu’importe, là comme ailleurs, on fonctionne à la croyance et non à la pensée. C’est ainsi que les marchands d’armes continueront à amasser les milliards au détriment d’une population décérébrée par la propagande commerciale.

            04/11/2013 à 23 h 33 min
    • Dr H. Répondre

      Avec Jaures on n’est jamais déçu. Rafraîchissant de le retrouver après quelques jours de vacances ! Flic stalinien jusqu’au plus profond de ses fibres, il règlerait à sa manière la moindre de nos activités personnelles. Le vrai Français postmoderne…

      03/11/2013 à 8 h 05 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    le permis de conduire c’est comme le Bac … il est donné à n’importe qui …puisque aussi bien il faut vendre des machines à cheval vapeur

    je constate donc, je parle comme l’ automobiliste lambda que je suis, que c’est AVANT TOUT :

    – le manque de civilité

    – l’hédonisme

    – la bêtise humaine ( aussi bien le Q.I. bas de plafond que le recours à des produits levant les inhibitions – alcool, drogues, jeux , T.V., cinéma etc … )

    qui sont les causes primales ( ou primates ) de l’insécurité dite routière … mais il en a toujours été ainsi depuis la traction hippomobile

    31/10/2013 à 14 h 03 min
    • Dr H. Répondre

      Pas d’accord : quand j’étais jeune, le permis de conduire n’était presque qu’une formalité, alors que le bac était un examen sélectif. Aujourd’hui c’est le contraire. D’ailleurs le PC ne sert à rien : il n’y en avait pas en Belgique jusqu’en 1977, et tout allait très bien. Les deux seuls permis qu’il serait urgent d’instaurer :
      1°) Le permis de voter ;
      2°) Le permis de se reproduire.
      😉

      03/11/2013 à 8 h 12 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        c’est bien ce que je dis si vous me lisez avec finesse !

        03/11/2013 à 16 h 36 min
  • Caillierez Répondre

    Et si ces technocrates nous traitaient enfin en adultes responsables?

    31/10/2013 à 10 h 35 min
  • Marquais Répondre

    Avant de réduire les vitesses autorisées il faudrait d’abord trouver un moyen de faire respecter celles qui sont prescrites actuellement, particulièrement pour les motos !
    Par exemple en supprimant les panneaux qui annoncent un radar…. comble de la sottise!
    ….où alors laisser les panneaux mais supprimer les radars par mesure d’économie….pour ma part je circule souvent au dessus des vitesses autorisées mais grâce aux  » Panneaux-cafteurs ….jamais pris ! » ( presque)

    31/10/2013 à 8 h 39 min
  • lefebvre Répondre

    Là encore on nous culpabilise pour nous piquer le peu de pognon qui nous reste pour vivre!
    Ces menteurs sont des vampires Ils détruisent les fondements moraux du pays pour nous vendre aux lobbies.
    Où allons-nous?
    Mal de vivre en France 12000 suicides , il faudra que le peuple créé son radar pour flashé la bêtise de cette élite corrompue

    31/10/2013 à 8 h 39 min
    • Jaures Répondre

      Si vous ne voulez pas payer, respectez le code de la route, ce n’est pas si difficile.

      02/11/2013 à 15 h 26 min
      • lefebvre Répondre

        Monsieur Jaurés
        je respecte le code de la route mais il faut avouer qque les pièges ne manquent p

        02/11/2013 à 18 h 00 min
      • lefebvre Répondre

        Monsieur Jaurès
        Vous êtes peut être de cette élite qui place ses pièges un peu partout pour faire du chiffre.
        En effet: c’est connu les forces de l’ordre sont soumises à la politique du chiffre; Ce qui explique que sur un quatre voies les limitations passent de 110 à 90 et voir même en dessous à des endroits où il n’y a aucun risque. Si nous piégeurs mettent leurs pièges à …. aux bons endroits c’est mieux que le loto pour les pouvoirs assoiffés d’argent frais, ils sont sûrs de gagner à chaque fois le pigeon est pris dans leurs filets, c’est du vol comme ces péages auto routiers. Je me souviens les péages étaient provisoires et devaient permettre de développer notre réseau auto routier. Ce service est désormais privatiser et ressemble à ce qui existait autrefois avec les bandits des grands chemins sauf que ces services sont patentés. On nous prend pour des pommes .
        Au nom de l’exemplarité nos élus respectent ils les lois qu’ils imposent?
        Oui je suis pour un pouvoir fort respectueux et respectable
        pour une séparation des pouvoirs véritable .Car sans un pouvoir judiciaire coupé de l’exécutif et du législatif et contrôlé par le peuple donc des instances élues apolitiques les dérives monarchiques de nos roitelets coûteront de plus en plus chers aux contribuables
        La cinquième république sous de Gaulle a permis à la France de se hisser vers le haut au niveau puissance mondiale, cet homme ne s’est pas enrichi en servant son pays, depuis c’est la chienlit les pouvoirs passent et nos acquis s’envolent  » un roi juste affermit son peuple le corrompu le conduit à la ruine » ce vieux proverbe se vérifie de jour en jour

        02/11/2013 à 18 h 21 min
        • Jaures Répondre

          Cher ami, si vous êtes distrait, il existe des petits appareils peu coûteux qui vous rappellent à l’ordre quand vous dépassez la vitesse tolérée. Par ailleurs, je préfère occuper mon cerveau à d’autres questions que celle de savoir si telle vitesse limite est justifiée ou non sur telle portion de route. Il y a un panneau, je le respecte.
          Quant aux années De Gaulle, ce furent également celles de la censure, des droits de la femme limités, des manifestations durement réprimées,… On ne se souvient que des bons moments de sa jeunesse, ce qui est bien d’ailleurs.

          03/11/2013 à 16 h 44 min
          • quinctius cincinnatus

            nous apprenons qu’en conduisant @ Jaurès  » médite  » … ce qui est aussi grave que d’avoir 0,65 gr d’alcool dans le sang ( données de la médecine légale )

             » médite  » ;;; ce qui veut dire qu’il n’est pas ENTIEREMENT à l’acte de conduire

            toujours aussi jésuite le … bougre !

            03/11/2013 à 21 h 50 min
          • lefebvre

            Réponse à Jaurès
            Cher Monsieur
            Je conduis depuis 1962 mon premier métier en tant que fils d’artisan transmis par mon père artisan mécanicien machines agricoles et automobiles dans un village dans le nord de la France. J’ai donc passé le permis à l’époque sans point et la loi qui est soi disant non rétroactive s’applique là aussi il fallait trouver un moyen se racketter les citoyens solvables.
            Cher Monsieur pour être respectueux des autres je n’ai pas besoin d’être assister de boîtier électronique détectant radars et aux pièges à frics. J’aimais conduire aujourd’hui face à la répression ce plaisir s’est dissipé et vous verrez qu’un jour avec tous ces moyens de surveillance taxes du jour au lendemain si ce pouvoir des usuriers mondiaux le décide il supprimera la voiture du citoyen lambda
            Lisez apocalypse 13 je tire quelques extraits des versets 15 à 18 : nous sommes sous la domination du mensonge de la manipulation des masses et le règne de l’iniquité ; l’image de la bête sera animée elle l’est les médias sont à la botte et quelques bouffons sont là pour nous distraire nous défouler, celle ci parlât et fit que tous ceux qui ne l’adoreraient pas fussent tués guerres et révolutions de prédation depuis deux siècles ne cessent de faire couler le sang innocent. Nouvel Ordre Mondial cette oligarchie financière mise à mal depuis peu avec la Syrie fit et tente encore de l’imposer que tous les citoyens du monde esclaves de cet empire soit marquer du signe de la bête immonde c’est la tentative depuis les cartes à puces de nous marquer individuellement afin que nul ne puisse acheter ni vendre sans être marqué de ce signe de la bête qui est un chiffre d’homme. En effet lorsque j’ai commencé à travailler et percevoir un petit salaire le patron faisait une fiche de paie et me payer en monnaie papier ; aujourd’hui le système impose le contrôle par banques interposés, en matière de surveillance tout s’accélère et l’insécurité en devient l’outil il est utilisé à merveille et les gens comme vous applaudissent !
            La violence l’insécurité a pour racines la misère et le manque de transmission de valeurs morales.
            Si la famille avait les moyens de jouer son rôle qui est celui d’éduquer les enfants et l’Etat d’assumer sans sectarisme aveugle sa mission d’apporter le savoir et la connaissance, cette société ne serait pas dans cette situation de décadence qui la mène à la ruine.
            Qui a détruit l’outil de travail collectif pour délocaliser, qui est responsable de cette destruction des fondements du mariage ce programme diabolique n’est pas récent. Au début que nous étions marié ça remonte aux années 1970 mon épouse osa demander aux impôts pourquoi nous n’avions pas le droit de déduire les frais de garde pour notre fils ce service rétorqua Madame vous êtes marié vous n’y avait pas droit.
            Si nous étions moins manipulables avec cette crise la solution à l’insécurité passerait par l’obligation faite aux parents d’élever d’éduquer les enfants en favorisant par le biais d’un salaire parental qui coûterait moins cher à la collectivité ; ainsi en donnant au père ou la mère un salaire nous lutterions contre le chômage et l’insécurité et les addictions à la drogue. Ce n’est pas la priorité de ces argentiers mondiaux apatrides sans loi ni patrie.et le temps donne raison à mon analyse, je ne suis pas un énarque mais un enfant du peuple qui fut jeté sur le marché du travail après son certificat d’études primaires et deux CAP obtenus en suivant des cours le soir et ceux de la formation en alternance.
            Nous récoltons les fruits d’une élite qui sert Mammon et no Dieu !
            Et je suis blessé par vos conseils d’un enfant tyran qui donnerait à ses parents des règles de conduite. J’ai fait la fête dans ma jeunesse et j’ai conduis ma voiture bien allumé accompagné de mes amis fêtards mais j’avais conscience de mon état alors je roulais pépère vitres grandes ouvertes et Dieu merci je n’ai jamais tué ni blessé personne ! Il était beau ce pays des droits de l’homme et de la liberté au temps où l’on nourrissait la conscience. Ce n’est pas de moi mais du philosophe Rabelais au quinzième siècle « science sans conscience n’est que ruine de l’âme » et une partie de l’élite a vendue son âme au diable et ce qui le prouve c’est ce MSF et notre mise sous tutelle financière de Bruxelles. Partant de ce constat qui conclue les traités de Maastricht et de Lisbonne on comprend la casse sociale et la destruction des valeurs séculaires qui ont fait notre civilisation

            04/11/2013 à 6 h 23 min
          • lefebvre

            Cher Monsieur Jaurès
            C’est sous de Gaulle que le droit de vote des femmes fut accordé c’est grâce au Conseil National de la Résistance que nous avons obtenu des acquis sociaux remis en cause aujourd’hui d’une manière délétère et hautement hypocrite. L’élite pratique la politique des prédateurs elle isole un mouton du troupeau et le loup déguisé en agneau le dévore ensuite.
            Au pays des droits de l’homme lorsque l’on voit au temps des amazones le sort donné au quatre vingt pour cent des hommes divorcés laminés par des lois iniques qui jugent sur les apparences et non la souffrance faite aux victimes de la cruauté morale . Si la charia existe en certains pays chez nous notre société est à court terme menacée par la perversion narcissique le libertinage que vous le vouliez ou pas l’adultère qui est comme beaucoup de choses banalisées aujourd’hui est un vol une trahison. Et quand vous avez quelqu’un de proche dans famille victime d’un tel vampire vous savez de quoi vous parlez !
            Deux petits enfants arrachés è leur papa confiés à une échangiste hommes femmes qui a pratiqué adultères multiples. La sentence classique des JAF en attendant le divorce donne raison à ceux qui pratiquent l’infidélité en violant les règles de respect de fidélité d’assistance mutuelle fixées par le code civil qui semble être remis en cause en ces temps d’iniquité inversion des valeurs. Le bien sera considéré comme mal et les choses viles confrontées aux fortes nous sommes en ce temps.
            Je suis de l’ancienne génération et j’ai toujours respecté mon épouse, alors cessez de ramener le sujet sur les droits de la femme car l’homme et la femme sont des êtres complémentaires riches en leur différence. Non à la dictature de la bêtise
            Car au train où vont les choses il faudra créer un ministère des droits des hommes divorcés!

            04/11/2013 à 6 h 47 min
          • orldiabolo

            N’oublions pas, Lefebvre, que ceux qui depuis la révolution, s’opposaient systématiquement au vote des femmes, c’était la gauche, et non les vilains conservateurs réactionnaires…
            En effet, les femmes étaient réputées -sans doute à juste titre- plus catholiques et conservatrices, des valeurs familiales notamment, dont on sait que l’éradication est un élément essentiel de la tactique socialiste.

            05/11/2013 à 0 h 05 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        Tiens, vous êtes de retour… pour nous faire une fois encore une leçon de Morale Civique; ce  » rôle  » , car il s’agit bien d’un rôle dans cette comédie, et pour nous tragédie, du politiquement correct, ne vous lasse t il donc pas ?
        Pour une fois, vous avez fait,  » court « , ni roboratif, ni pesant, en un mot pas du tout  » scolastique E.N. » ( nouvelle formule), c’est déjà, à mes yeux, un effort méritoire; il ne vous reste plus qu’à faire le plus difficile, le plus pénible, le plus  » révolutionnaire  » : débrider allègrement votre prose et votre libre-arbitre … Par exemple parlez nous des  » rapports  » ( voir …la suite *** ) entre la caisse noire de l’U.I.M.M. et certains  » hauts responsables  » syndicalistes ; vous savez cette fameuse phrase dite à Denis Gauthier-Sauvagnac par un leader syndicaliste :

        *** # C’est donc vous, Monsieur, qu’on vient voir maintenant pour la  » chose  » #

        Je tiens pour assuré, sachant que vous êtes dans le secret de ces faux dieux, que vous allez nous écrire une dissertation sincère et inspirée sur ce devoir de Moral

        02/11/2013 à 19 h 24 min
        • Jaures Répondre

          Cher ami, si vous avez des informations concernant les fonds de l’U.I.M.M, je vous saurai gré de les transmettre à la justice laquelle lors de perquisitions aux sièges syndicaux n’a absolument rien trouvé de ce qui est vaguement avancé par les délinquants en costume Ralph Lauren qui se gardent bien, en bons mafieux, de révéler combien et à qui.

          03/11/2013 à 16 h 50 min
          • quinctius cincinnatus

            les  » mafieux  » sont autant chez vous ( sinon d’avantage ) que chez  » eux  »

            voyez vous, l’argent ( liquide ) n’ayant pas d’odeur, il ne laisse pas  » d’empreintes  » !

            mais nous savons tous que les syndicalistes Français sont tous des hommes génétiquement irréprochables

            pour cela il suffit de lire vos dénis permanents

            05/11/2013 à 8 h 38 min
  • France Répondre

    On constate beaucoup de chauffards sur les autoroutes. Là, où est le contrôle ?

    31/10/2013 à 1 h 12 min
  • Roban Répondre

    La plupart des anciens grands pilotes vous diront que ce n’est pas la vitesse qui est la 1ère cause d’accident. La preuve en Allemagne, la plupart des autoroutes ne sont pas limitées en vitesse et pourtant ils ont moins de tués que nous.
    Non, la première cause d’accident c’est l’alcool et la drogue.
    Ensuite c’est le tél au volant, qu’il soit mains libres ou pas, le conducteur est plus absorbé par son correspondant que par sa conduite.
    Enfin, c’est le non respect des règles élémentaires de conduite : pas de clignotant pour doubler, pas de coup d’œil sur le rétroviseur pour s’assurer qu’on peut le faire, pas de respect des distances entre les voitures.
    Et je ne parle pas des camions qui dévient à gauche en regardant leur télé…
    Mais tout cela les radars ne le voient pas, ils se contentent de pénaliser les excès de vitesse !

    30/10/2013 à 22 h 55 min
  • DESOYER Répondre

    Bravo Guy!
    Toujours aussi performant!

    30/10/2013 à 22 h 43 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: