Coup d’œil sur la franc-maçonnerie

Posté le janvier 24, 2004, 12:00
7 mins

Parmi les lettres acariâtres que je reçois parfois de lecteurs ultra-conservateurs, revient l’« accusation » d’être franc-maçon. Ces personnes seraient-elles si moutonnières elles-mêmes qu’elles ne puissent imaginer un homme libre qui pense par lui-même et n’appartient à aucune coterie, chapelle, confrérie ou secte quelconque ? Tel est pourtant mon cas et ma règle de vie. Je n’appartiens qu’à ma conscience et à mon pays ; aucun clan ne peut me revendiquer.

Nul n’ignore que les Loges, dont personne ne sait vraiment à quoi elles peuvent bien servir, recrutent à tout va dans les classes moyennes des adhérents de droite comme de gauche (à l’exception des catholiques intégristes, bien sûr, convaincus que les franc-maçons sont des suppôts de Satan, et qui seraient fort surpris de leur angélisme s’ils les fréquentaient quelque peu). Nul doute que la franc-maçonnerie intrigue (dans les deux sens du terme ?) et que l’on se pose des questions sur la nature de ses objectifs. Je ne suis pas certain qu’elle en ait réellement de très ambitieux, sauf celui de serrer les rangs pour l’entraide de ses membres, comme dans n’importe quel banc de sardines ou de harengs, car c’est un processus sociologique vieux comme le monde. Il n’en serait pas moins inéquitable d’oublier que cette « fraternité » se donne des buts philosophiques d’une grande noblesse humaniste. Les applique-t-elle en toutes circonstances ? C’est une autre affaire.

Les hommes étant ce qu’ils sont, tout groupement humain de quelque importance voit ses membres utiliser sa structure au niveau de leurs propres ambitions et de leur propre degré d’évolution. Ainsi, en franc-maçonnerie comme ailleurs, les philosophes font de la philosophie, les politiciens font de la politique et les affairistes font des affaires, n’étant d’ailleurs pas exclu que certains fassent un peu des trois. Il y a aussi ceux qui n’y font rien du tout, à part quelques travaux « scolaires » obligatoires, et qui se contentent de l’impression gratifiante de faire partie d’une « élite » auréolée de mystère.

Pour ma part, je considère que la franc-maçonnerie (dont on fait remonter l’origine aux corporations du viiie siècle, mais qui fut « recréée » au début du XVIIIe par des chrétiens anglais protestants), n’est rien de plus qu’une sorte d’Église laïque, dont la relative supériorité éthique et intellectuelle n’aboutit finalement qu’à ce que ses adeptes se prennent pour des esprits forts et des penseurs libres, alors qu’ils sont « roulés dans la farine » au même titre que les fidèles de toutes les croyances. Car il ne suffit pas de rebaptiser Dieu « Grand Architecte de l’Univers » pour gagner le droit de relever la tête. D’ailleurs, certains aspects du rituel maçonnique sont révélateurs. J’emprunte leur description au livre très instructif « Promenade initiatique – Origine et actualité des mystères sacrés » ( 27,40 euros ), de Jacques Trescases (Guy Trédaniel Éditeur), qui nous dépeint la cérémonie d’entrée : « …Quand le candidat entre pour la première fois en Loge pour être initié, il le fait dans un accoutrement burlesque qui lui fait prendre conscience de ce à quoi ressemble le profane qu’il est encore. Il se croit intelligent, libre, fort, déterminé et volontaire ; il est aveugle, enchaîné comme un esclave, fragile et vulnérable ; il boîte, écartelé entre ses aspirations sublimes et les contraintes ou appétences de sa condition charnelle et matérielle ».

Le but de cette mascarade est transparent : écraser la personnalité de l’impétrant, lui faire perdre conscience de sa valeur propre et le mettre en état de dépendance mentale. Cette attitude arrogante envers le candidat franc-maçon (qui entre en Loge les yeux bandés) est confirmée par la réponse rituelle, donc imposée, qu’il doit faire à la question : « Pourquoi vous êtes-vous fait recevoir franc-maçon ? » et qui est celle-ci : « Parce que j’étais dans les ténèbres et que j’ai désiré la lumière ». Excusez du peu !

Si j’avais eu l’esprit farceur et que j’aie pu supporter un instant l’idée obscène de parler à des inconnus avec un bandeau sur les yeux, je me serais peut-être amusé un jour à me présenter en franc-maçonnerie pour le seul plaisir de prononcer par surprise, au lieu de la réponse attendue, celle-ci : « Parce que vous êtes dans les ténèbres et que j’ai désiré vous dispenser la lumière ». Vous imaginez la tête des franc-maçons, qui se prennent volontiers pour des luminaires !

Quant à moi, je crois que la franc-maçonnerie, qui est adulée par les uns et honnie par les autres, ne mérite, comme disait le poète, « ni cet excès d’honneur ni cette indignité ». Je n’en considère pas moins comme plutôt malsain le poids excessif des Loges dans les allées du pouvoir.

De Stonehenge aux francs-maçons. Un parcours historique des grands « moments » initiatiques dans le monde. Présentation de qualité.

Achetez le maintenant 27,40 euros

 

 

Le site de Pierre Lance: http://assoc.wanadoo.fr/lerenouvelle/pub/

 

21 réponses à l'article : Coup d’œil sur la franc-maçonnerie

  1. billon

    09/01/2010

    Depuis ABRAHAM certains hommes oguilleux imbus de leur personne,leur ego dépassant leur raison,veulent,a travers des gestes et des recherches ésotériques dédaigne le créateur;le combat en pensent que la vérité du térs haut gène leurs ambitions

    Répondre
  2. choquer jean pierre

    26/05/2009

    à zébulon, thierry et les profanes,

    Vous dites:

    "La Maçonnerie ne peut être dangereuse pour personne car s’il est difficile , pour certains, d’y entrer , il est tres façile d’en sortir."

    1- Ce n’est pas seulement aujourd’hui que je trouve cette réponse, comme si c’était une réponse apprise par coeur en loge… à diffuser à toutes les sauces… et vous êtes deux à la sortir!

    2 -Difficile d’entrer!

    OK, il est évident que quelques relations seront utiles pour gagner un maximum de boules blanches au jeu de colla-maillard pour grand.

    Il sera d’autant plus difficile d’y enter qu’on ne sera utile à personne!

    3 – Facile d’en sortir!

    Si on n’a pas plu, si on ne sert à rien, si on a un conflit avec un autre franc-mac plus apprécié dans la troupe, si on se rends compte que l’on ne joue pas au grand jeu collectif proposé par la secte, qu’on s’y emmerde, etc., alors là… la porte est libre!

    Encore heureux qu’on ne retienne pas les gens en otage, car non intéressés par la secte.

    Par contre, LE DANGER, il est pour tous ceux qui ne sont pas francs-mac, les profanes et SURTOUT LA DEMOCRATIE EN FRANCE ET DANS LE MONDE ENTIER!

    Revoyez donc les réponses banales de la secte et essayez de trouver une argumentation un peu plus solide!

    Répondre
  3. fleur

    20/04/2009

    Qu’il y ait des franc maçons en nombre ne peut déranger guère s’il n’y avait pas tant d’hypocrites cons faisant jouer leurs relations, "frères", payant, promettant, obéissant avec des serments, signes, croix pour cacher leur vraie misère de lâcheté et d’immoralité. Se faisant croire à eux même qu’ils sont les rois quand ils n’arrivent pas au talon de personnes ordinaires.

    Répondre
  4. Angel

    20/04/2009

    On peut constater dans notre pays qui fut admiré pour le talent de ses législateurs et ses libertés une régression du droit et de l’intelligence.

    Aux plus hautes fonctions, souvent, trop, de personnes intolérantes, subjectives, envieuses de pouvoir, frustrées, lâches couvrant leur incompétence et leur faiblesse dans le regroupement, diluant leurs responsabilité, abusant de mensonges, de faux, de leurs relations d’intérêt pour asseoir ce qu’elles croient leur autorité.

    La franc maçonnerie ne m’intéresse pas en soi.

    Mais je constate, à différents niveaux et de façon parallèle, les injustices, l’imbécilité, la perversité qui règnent.

    L’arrogance, la grossièreté, le pouvoir de l’argent, le vouloir seulement.

    Il semble que désormais les personnes honnêtes, intègres, soucieux d’équité, disposant de moralité soient confinés aux niveau inférieurs et soient pris pour d’heureux imbéciles, des rebelles, des marginaux, associables, des inopportuns.

    Vulgaires! Plaignez vous, si vous l’osez, de ces opportunistes qui gouvernent et se multiplient, malléables à souhait, "collaborateurs", opportunistes et vous verrez comme on vous traitera en justice, et vous lirez des arrêts de cours sombres qui n’ont rien à voir avec le droit, qui tiennet du cancan, du on dit de la partie adverse et que l’on ose encore orner de petits points de ci de là, d’étoiles célestes?

    Plaignez vous avec des pièces, des arguments, des textes de loi et l’on vous rit au nez.

    Jusqu’au plus "hautes" instances "juridictionnelles.

    Ce pays va mal.

    Il ne pourra aller mieux sans revoir ses copies.

    On ne peut fonctionner sans compétence, courage, intelligence, moralité.

    Qu’il est désolant à mon âge, seulement, de découvrir ces rouages grinçants, malheureux et la nature humaine parfois inférieure nettement à l’animal, des hommes qui ne valent rien et qui se prennent pour Dieu.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Répondre
  5. choquer jean pierre

    05/03/2009

    LETTRE à la France FRANC-MACONNE…

    ENVIRON 50 %…
    des politiciens,
    des juges,
    des avocats,
    des magistrats,
    des hauts gradés de l’armée,
    des hauts gradés de la police,
    des hauts gradés de la gendarmerie,
    des hauts fonctionnaires de l’état,
    SONT FRANC-MACONS…
    ACCEPTRAIENT-ILS QUE CE SOIENT DES CURES EN SI GRAND NOMBRE QUI SOIENT A LEUR PLACE?
    NON!

    Il paraitrait que ce serait la franc-maçonnerie qui serait à l’origine de la séparation de l’église et de l’état

    MORALITE, en 2009, CETTE SITUATION EST ANORMALE AU NOM DE LA SEPARATION DES RELIGIONS ET DE L‘ETAT!

    Répondre
  6. choquer jean pierre

    25/02/2009

    Si je n’avais pas été agressé par un Maire Franc-maçon avec des manipulation et des abus de pouvoir grossiers, se sentant totalement « protégé », complétés par les abus et les « erreurs » du juge qui a traité mes « affaires » au tribunal administratif de Montpellier, probablement franc-maçon lui aussi, cherchant à couvrir les délits de ce Maire, je ne me serais jamais intéressé à la Franc-maçonnerie…Depuis, je me suis documenté sérieusement, sur Internet et j’ai lu de nombreux articles de journaux concernant cette organisation…Les plus intéressants ont été ceux d’anciens francs-maçons, ayant quitté l’organisation…Ma conclusion est que la Franc-maçonnerie est une structure en opposition avec les principes fondamentaux de la démocratie, de la République, une secte dangereuse, organisée comme une mafia!… voire tout simplement une « mafia internationale»…Ce n’est pas pour rien que des pays comme l’Angleterre et l’Italie ont promulgué chacun des lois pour limiter l’influence, l’ingérence de cette organisation en particulier dans le milieu judiciaire. Quand l’état Français va t-il traiter le "problème" à sa juste hauteur, arrêter l’hégémonie de cette organisation, comme d’autres pays trop peu nombreux l’ont fait?Serait-il trop tard? Les pouvoirs Français seraient-ils totalement infiltrés par celle-ci? Comme moi, vous pouvez vous faire une idée sur la question.Votre vision de la politique Française et du fonctionnement du monde en sera alors sans doute totalement changée.Vous comprendrez pourquoi la gauche, la droite et le centre, c’est la même chose… pourquoi les syndicats sont quasi immobiles… pourquoi il n’y a rien à attendre des systèmes économiques en guerre depuis un siècle, actuellement "morts", soit le capitalisme, le communisme et le socialisme…Les « forces secrètes occultes » rendraient-elles l’ensemble des institutions officielles Françaises, Européennes et mondiales marginales, mineures, sans pouvoir réels? Seraient-elles devenues en quelque sorte un amusement, une façade de pseudo démocratie pour les peuples crédules?Vous vous demandez pourquoi, en France, nous fabriquons des chômeurs plutôt que des emplois, des entreprises? La réponse est simple… La société Française peut-elle évoluer quand le copinage, la corruption de nos élites est la règle de base de la réussite. La réponse est évidente… NON!Je vous invite à consulter mon blog et surtout, consultez les liens proposés…

    http://lamafiadanslesuddelafrance.blogs.nouvelobs.com

    Répondre
  7. Cedric

    16/05/2006

    Merci kikou pour ce commentaire, en lisant ce qui précède on se rend compte que la frontière entre l’ignorance et l’intolérance est tout de même très fine…

    Répondre
  8. kikou

    28/05/2005

    La lecture de l’article et des commentaires m’ont consterné, je suis franc maçon et je peux vous assurer ce que je vis est à des années lumières de dont vous parlez. La franc maçonnerie est une école de vie ou l’humilité, la tempérence, la droiture et l’amour sont les maitres mots. N’assimilez pas la franc maçonnerie avec le franc maçon qui pourrait être montré du doigt. La proportion de gens malhonnêtes, manipulateurs, corrompus, est la même chez les FM que dans toute autre société, pourquoi toujours vouloir mettre en avant le mauvais coté des choses ? Je rencontre des gens admirables des personnes simples et pleines d’amour, prêtes à partager des moments d’émotion, La FM me rend meilleur, plus tolérant, plus patient. Bien sur tout n’est pas parfait . . . Nous ne sommes que des hommes.

    Répondre
  9. Duchon

    19/12/2004

    Vous vous déclarez « être un homme libre » car vous n’appartenez à aucune secte. Vous ignorez, comme beaucoup de francs-maçons, que la maçonnerie est une secte luciférienne de type mafieux. Cherchez et vous trouverez!

    Répondre
  10. Ado

    20/04/2004

    Consternant, stérile et trés limité au niveau de la reflexion. C’est du moins les sentiments que m’a procuré la lecture de cet article et de l’ensemble des commentaires qui s’y rattachent.

    Répondre
  11. Nico

    29/01/2004

    La force du secret est indeniable.C’est a nous de nous constituer en groupuscules afin de faire triompher nos ideaux.

    Répondre
  12. nouvelle-raction

    28/01/2004

    il faudra m’expliquer pourquoi seul l’association de la FM n’est pas répertorié par les prefectures, comme toutes les associations.

    Répondre
  13. lola

    28/01/2004

    Pierre Lance n’est certes pas franc-maçon, puisqu’il semble, à la lecture de ses articles, ne croire en rien qu’en lui même! Quant aux francs-maçons, le plus petit des intervenants au niveau « technique » à la Chambre des députés, est contraint d’y adhérer pour garder sa place! Par quoi les membres de cette secte, qui sont aussi plombiers, informaticiens ou gratte-papier, s’élèvent-ils donc au dessus du reste de l’humanité? Quant au post de CAST, depuis 30 ans? Il me semble bien que la Franc-maçonnerie fut mise en cause pendant l’affaire Dreyfus, puis par Maurras puis tout au long de la 5ème république! Bonsoir

    Répondre
  14. Shannon

    28/01/2004

    Felicitations pour votre article et merci de ne pas etre franc-macon. J’ajouterais que « l’union fait la force… des faibles ». PS. J’aimerais savoir ce que pense Pierre Lance du neo-paganisme (sa disparition, sa resurgence) ainsi que de la venue des religions monotheistes… A-t’il ecrit un livre la-dessus ?

    Répondre
  15. bob

    28/01/2004

    pour vous faire une idée: http://www.antifm.fr.st http://lemiroir.net/ http://pages.globetrotter.net/mleblank/msd/fmzola.html http://pages.globetrotter.net/mleblank/menu/mssext.html http://pages.globetrotter.net/mleblank/ http://www.chez.com/hiram/ http://forums.transnationale.org/viewtopic.php?t=550&language=french http://forums.transnationale.org/viewtopic.php?t=1822 http://catholique-lepuy.cef.fr/evek/questions2c.htm http://cailletm.free.fr http://www.reims-web.com/forum/messages/1102.html http://sos-justice.us http://sos-justice.net http://sos-justice.us/sos.htm?menus/index02.html http://www.fatima.be/fr/pontife/separe.html http://www.barruel.com/index.html http://www.barruel.com/livre4-2.html http://www.barruel.com/indinfo.html les enfants en prison http://www.fatima.be/fr/fatima/vision/prison.html la prière à st Michel et contenu du 3eme secret http://www.fatima.be/fr/fatima/secret/message.html

    Répondre
  16. Michel

    27/01/2004

    Félicitations d’utiliser l’humour pour peindre la réalité sociologique et psychologique de ces cénacles de petits seigneurs marqués par un égocentrisme assez consternant, malgré, dans certains cas, une réelle bonne volonté. Cette sorte d’aristocratie républicaine, sectaire et occulte, a la particularité de se dissimuler, au contraire exactement de l’aristocratie d’Ancien régime qu’elle a d’ailleurs prétenu remplacer. Il est utile de remarquer que la France favorise étrangement leur multiplication. Amitiés,

    Répondre
  17. cast

    27/01/2004

    Votre article démontre une méconnaissance complète des croyances « franc-maçonnes ».Avant d’affirmer que « le grand achitecte de l’univers » est « dieu »,interrogeons-nous plutôt sur;si c’était le cas,pourquoi les francs-maçons tiennent-ils à ce distinguo (je pense que de nombreux francs-maçons ne se sont même pas interrogés sur ce point pourtant fondamental).Le terme même de Grand architecte de l’univers montre bien qu’il est fondamentalement différent du Dieu créateur de la Bible.Il s’agit de celui qui a fait les plans,alors que le Dieu de la Bible est l’ouvrier qui les a mis en application.Nous retrouvons ici,à l’évidence,la marque irréfutable d’un courant éxegétique apparu au 4ème siècle et qui s’appelait le gnosticisme.Pour eux le Dieu de la Bible est un mauvais ouvrier,il a trahi les plans du concepteur.Qui est ce concepteur? Pour certains ce pourrait être Satan,plus exactement Lucifer , »celui qui apporte la lumière ».Or comment s’appellent eux-mêms les Francs-maçons: »les fils de la lumière ».Il y a d’autres faits troublants (mais qu’il serait trop long de développer)dans le symbolisme francs-maçon qui pourraient tout à fait corroborer cette idée.L’objectivité conduit à examiner toutes les hypothèses:celle d’une secte satanique n’est peut-être pas forcément hystérique,ni paranoïaque. Toutefois je voudrais insister sur le caractère sectaire de la Franc-maçonnerie et sur les risques pour la démocratie.Il est frappant de constater que les plus grands scandales depuis 30 ans ont impliqué la Franc-maçonnerie.Il est aussi frappant de constater que la corruption a véritablement explosé depuis 30 ans,coincidant ainsi avec l’arrivée aux manettes de la Franc-maçonnerie. Je finirais sur le risque que fait courir la Franc-maçonnerie dirigeante à notre pays.Une puissance étrangère pourrait très bien profiter de cet état de fait pour s’infiltrer dans ce qu’il faut bien appeler la secte dirigeante,et influencer des décisions vitales à l’encontre de notre pays (peut-être est-ce déjà arrivé) Chacun est libre de ses croyances,mais si la Franc-maçonnerie est ,comme elle le proclame,désintéressée,elle doit le prouver et se désinvestir des sphères dirigeantes,sans quoi elle continuera d’apparaitre pour ce qu’elle est objectivement (malgré la sincérité de la majorité de ses membres de base):une organisation sub-mafieuse.

    Répondre
  18. thierry

    26/01/2004

    La Maçonnerie ne peut être dangereuse pour personne car s’il est difficile , pour certains, d’y entrer , il est tres façile d’en sortir. / dixit oui et non, voir Mozart…

    Répondre
  19. ZEBULON

    25/01/2004

    Excellent article. La Maçonnerie ne peut être dangereuse pour personne car s’il est difficile , pour certains, d’y entrer , il est tres façile d’en sortir.

    Répondre
  20. KIT CARSON

    24/01/2004

    Ce qu’il y a de malsain dans la Franc-maçonnerie en France, c’est son côté occulte, qui alimente d’ailleurs maints fantasmes. Par ailleurs, il n’est guère contestable que les généreuses aspirations de départ des Francs-maçons se sont désormais, pour l’essentiel, muées en vulgaire « chasse aux places », notamment dans la Fonction publique. Il y a en France des administrations et des entreprises publiques – voire privées – où il est pratiquement impossible de faire carrière normalement si on ne relève pas de quelque obédience, et notamment de celle-là. C’est ce qui explique ces nominations parfois surprenantes (et qui ne s’expliquent pas par les seules sympathies politiques)à des postes-clés. Ce n’est pas le « copinage », au demeurant guère évitable, qui est le plus condamnable, mais son caractère secret et non tempéré par l’alternance au pouvoir de la Droite et de la Gauche. Or, lorsque la compétence est supplantée durablement par l’appartenance à une confrérie et que cela se généralise, on peut être inquiet pour l’avenir d’un pays.

    Répondre
  21. patrice

    24/01/2004

    bonjour, ex franc-macon, je souscris totalement à vos remarques sur la distinction entre les buts d’une association et ce qu’en font ses membres. C’est le cas partout, chez les frères comme dans les partis politiques ! Par contre, il me sembre que vous oubliez un élément : il existe des obédiences comme le grand orient que ne sont pas religieuses (dites a-dogmatiques). On n’y parle pas du grand architecte… De plus, je ne suis pas certain que le fait d’appartenir à une association où les nouveaux membres doivent se taire (et donc écouter les autres) soit si malsain dans notre société actuelle.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)