Covid-19: une pandémie fantôme

Covid-19: une pandémie fantôme

Le président de la République s’est exprimé le mardi 9 novembre, notamment sur le covid. Il a affirmé que la France était « entrée dans la 5e vague ».

Yves Gary, maire de Turenne, localité de la Corrèze, a diffusé auprès de ses administrés, le « mot du maire » dans lequel il donne aux Viscomtins des informations sur le Covid.

Au début de sa lettre, il dit que tous espéraient que le Covid-19 tendrait à disparaître. Puis, il ajoute : « Il y a eu la quatrième vague ! »

Mehdi Belhaj Kacem, écrivain et philosophe franco-tunisien, pensionnaire de la Villa Médicis en 2015 dans la catégorie littérature, rétorque au maire de Turenne en ces termes :

« Vous commencez votre lettre en disant que nous espérions, au printemps, que le covid-19, si vous me passez l’expression, nous lâcherait un peu la grappe. Las ! Dites-vous : il y a eu la quatrième vague. Désolé de vous détromper : il n’y a pas eu de quatrième vague, parce qu’il n’y en a pas eu de troisième, qu’il n’y en a pas eu de deuxième, qu’il n’y en a pas eu de première ; et que, en réalité, il n’y a jamais eu de “pandémie” du tout, sauf dans quelques cerveaux malades, notamment ceux qui dirigent l’OMS, probablement l’organisation politique la plus criminelle de tous les temps.

Il n’y a pas eu de “pandémie”, et ce sont les chiffres officiels qui le disent. Tapez “morts covid” sur Google, vous tomberez sur le chiffre, au jour où je vous écris, de 4 800 000 au sein de la population mondiale, c’est-à-dire environ 0,04 % de celle-ci, ce qui est dérisoire. C’est d’autant plus dérisoire quand on connaît la moyenne d’âge des victimes : 84 ans. C’est-à-dire des gens qui ont largement dépassé leur espérance de vie. Je dis “largement”, car chez nous, pays occidentaux, l’espérance de vie est de 82 ans. Ceci pour simplement vous faire réaliser que, depuis un an et demi, beaucoup de monde, à commencer par les médias de masse centralisés, et vous à leur suite, “raisonnent” sur une chimère sémantique pure et simple : “Il existe un virus dévastateur qui atteint la planète entière, tuant 0,04 % de sa population, essentiellement des personnes ayant dépassé de très loin leur espérance de vie.” C’est une phrase littéralement vide de sens, et pourtant c’est sur elle que se fondent tous les “discours” du type de celui que vous tenez dans votre lettre, et dont on nous harcèle depuis plus d’un an et demi. Tout étudiant en philosophie de première année sait que, si la prémisse est fausse, le reste du discours est faux aussi. »

Puis, Mehdi Belhaj Kacem renvoie le maire de Turenne au compte rendu détaillé de SPF (Santé publique France), aussi connue sous le nom d’Agence Nationale de Santé Publique, dans lequel on peut lire : « Sur la centaine de milliers de supposés morts du covid, seuls 14 471 sont véritablement morts du seul covid. Les autres, en réalité, sont morts d’autre chose : cancer, leucémie, diabète, insuffisance cardiaque, etc. »

Belhaj Kacem en déduit que les 0,04 % de morts du terrible virus sont, en réalité, plus proches de 0,004 % : autant dire rien.

Les études réalisées par le « Centers for Disease Control and Prevention (CDC) », agence de santé publique américaine, aboutissent à un résultat similaire.

L’auteur en déduit que, en réalité, le Covid-19 ne tue quasiment personne. Il porte simplement l’estocade à des personnes qui avaient déjà dépassé leur espérance de vie.

En réponse à l’affirmation que seule la vaccination de masse permettra d’acquérir « l’immunité collective », Belhaj Kacem fait remarquer que l’injection des deux premières doses ayant « si bien marché », on en est arrivé à conseiller une troisième dose.

Et il ironise : à quand la quatrième, la cinquième, etc. Puis il affirme, non seulement qu’il n’y a jamais eu de pandémie, mais encore que les « vaccins » sont potentiellement dangereux. En effet, Astrazeneca, Pfizer, Moderna et Johnson écrivent sur leurs sites respectifs que les vaccins sont en phase 3 (essais qui ont lieu habituellement sur des rats de laboratoire), et que ces expérimentations prendront fin en 2022 ou en 2023. Ces « vaccins » n’auraient jamais dû être mis sur le marché avant 2023.

C’est la raison pour laquelle le docteur Benoît Ochs, médecin généraliste au Luxembourg, affirme que le risque du vaccin est 40 fois plus élevé pour les moins de 50 ans que le covid lui-même. Que dire de nos adolescents, qu’on vaccine en masse depuis la rentrée, contre une maladie pour laquelle ils ne risquent rien ? Et surtout de nos enfants, à qui on s’apprête à faire la même chose ?

Partager cette publication

(19) Commentaires

  • gellieba Répondre

    COVID-19: Read this powerful and meticulously researched book: “The Real Anthony Fauci” by trial lawyer RFK Jr. “Tragically for humanity, there are many, many untruths emanating from Fauci and his minions. RFK Jr. expose the decades of lies.” Luc Montagnier, Nobel Laureate.

    25/11/2021 à 23 h 03 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Fauci , un homme et un médecin honnête et particulièrement compétent, a eu bien du mérite , de l’ abnégation et de courage pour rester à son poste avec un abruti comme Donald Trump et cela pour sauver ce qui pouvait l’ être encore !
      enfin ce n’est là que l’ avis d’ un médecin c’ est à dire de quelqu’ un de particulièrement déplacé pour avoir un jugement sur la question

      26/11/2021 à 12 h 29 min
      • Jojo Répondre

        Les trumpistes fonctionnent sur le mode du « s’ils sont pour nous devons être contre ». Ce qui est particulièrement stupide en matière de santé publique ou de Sciences en général.

        Nous remarquerons que les trumpistes et la droite démago ne sont pas seuls sur ce terrain. Les méléchanonistes et une bonne partie des « verts » et autres décroissants raisonnent de même. Eux s’imaginent être contre la société capitaliste.

        26/11/2021 à 15 h 56 min
    • vozuti Répondre

      La plupart des français ne savent rien du scandal fauci et de ses mensonges à répétition. Les médias français censurent totalement toutes les informations qui permettent de comprendre la situation.

      26/11/2021 à 18 h 08 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    un nouveau  » VARIANT  » identifié en A.F.S. avec un NOMBRE CONSIDERABLE de  » VARIATIONS « 

    25/11/2021 à 19 h 56 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    voyons les choses de façon pragmatique , réaliste et disons le raisonnable

    Disons d’ abord que l’ AEROLISATION est le mode principal de la CONTAMINATION , ensuite que le vaccin par ARN messager ne protège que temporairement et selon le statut immunitaire de chacun et de ses comorbidités et en tout cas qu’ il n’ empêche pas le portage ) , que le SARS Cov 2 est un corona virus et que il nous faudra donc nous habituer à sa présence , en espérant que notre immunité s’ adapte rapidement elle aussi à lui … Rappelons en outre que chaque année quelques dizaines de personnes décèdent en France SUITE à infection à un des CINQ coronavirus les plus courants et que ceux ci sont devenus bénins pour la majorité d’ entre nous ( en particulier pour les enfants ) et puis arrêtons les fake-news, les propos chaotiques , et la recherche du gourou

    25/11/2021 à 11 h 27 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      ce jour même le …  » compteur  » indique plus de 1.500.000 de personnes décédées de la Covid 19 en Europe !

      25/11/2021 à 12 h 30 min
      • vozuti Répondre

        par contre quasiment pas de morts en afrique… pas de confinements, pas de vaccination, utilisation généralisée de la chloroquine, pas de carence en vitamine D.
        en sachant que les africains habitants en europe ont été 2 fois plus touchés que les blancs.
        il est peut-etre temps que les dirigeants européens demandent aux africains de leur expliquer comment gérer efficacement un problème sanitaire.

        25/11/2021 à 14 h 12 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          en Afrique on ne  » décompte  » pas les morts comme dans les pays  » développés  » ( au Congo vous mourrez en forêt ou bien en bidonville et bien vous êtes mort tout simplement ) et à part une épidémie d’ ebola surveillée de près par l’ O.M.S. parce qu’ il y a un risque de … pandémie ou les famines on n’ identifie pas les causes de la mort … même en A.F.S. : il faut connaître un peu l’ Afrique pour pouvoir en parler !

          25/11/2021 à 19 h 49 min
  • Jojo Répondre

    >Mehdi Belhaj Kacem, écrivain et philosophe franco-tunisien, pensionnaire de la Villa Médicis en 2015 dans la catégorie >littérature,

    Et en quoi ce pedigree le qualifie pour juger qu’une pandémie n’existe pas ?

    On voit bien l’incompétence de l’écrivain quand il commence à divaguer sur l’espérance de vie à 82 ans en France.

    82, c’est l’espérance de vie à la naissance. Les gens ayant atteint 82 ans n’ont pas une espérance de vie négative, mais d’environs 10 ans… la majorité des gens ayant 82 ans en France aujourd’hui ne vont pas mourir d’une minute à l’autre ou même dans l’année, mais plus probablement autour des 90 ans.

    Que vous jugiez qu’il faudrait choisir plus de morts et moins de confinements, pourquoi pas, après tout c’est un choix politique. La liberté implique aussi le risque et moins de sécurité.
    Mais inutile de jouer avec les chiffres pour dire que cette pandémie n’existe pas, c’est ridicule.

    24/11/2021 à 14 h 30 min
    • vozuti Répondre

      c’est vrai, ceux qui atteignent 82 ans ont heureusement encore une espérance de vie correcte. et il ne viendrait à l’idée de personne de les empêcher de prendre le vaccin ou les traitements. de meme qu’il ne viendrait à l’idée de personne de vacciner les jeunes en sachant que pour eux le bénéfice_risque est négatif… ah non pardon, c’est quand meme venu à l’idée des gouvernants d’interdire les traitements et de forcer la vaccination des jeunes… mais comme nous sommes de bons moutons, faisons malgré tout semblant de croire que nos dirigeants sont bienveillants et continuons à traiter d’abrutis ceux qui ne bêlent pas en rythme au son de la tv.

      25/11/2021 à 1 h 36 min
      • Jojo Répondre

        La vaccination des jeunes n’a-t-elle pas pour vocation de ralentir la circulation du virus et de protéger l’ensemble de la population y compris les plus fragiles donc.
        Si le virus continuent à massivement circuler parmi les moins de 70 ans, on voit mal comment les plus âgées et les personnes fragiles pourraient y échapper.

        De plus le risque du vaccin pour les « jeunes » reste inférieur au risque de mortalité/séquelles graves suite à la contraction du virus non ?
        (Jeune qui a la chance de ne pas être asthmatique, en surpoids, ou je ne sais quel « comorbidité »).

        25/11/2021 à 14 h 30 min
  • Docteur Benway Répondre

    Plus de 5 000 000 de morts. Et ce n’est pas encore terminé.
    5 000 000 et c’est un bilan sous-estimé : dans certains pays, les plus pauvres, il est difficile de compter les morts et de déterminer de quoi ils sont morts exactement.
    5 000 000 parce qu’on a réussi plus ou moins à limité la propagation du virus, par des soins, par la vaccination, par la distanciation, par les confinements, par les masques…
    Vous imaginer si on avait pas pris ces mesures, à combien on en serait.
    5 000 000 c’est l’équivalent de la population de Marseille, Lyon, Bordeaux, et Toulouse réunis. Imaginez vous ces 4 villes rayés de la carte en moins de 2 ans.
    Oui, beaucoup des morts étaient des personnes âgées et? Parce qu’elles sont âgées, elles n’ont plus le droit de vivre? Âgées ne veut pas dire mourantes. Des personnes jeunes et en pleine santé sont mortes aussi. Ces gens sont les pères et les mères de quelqu’un. Imaginez votre père ou votre mère mourir. Ça ne vous fait rien? Alors c’est que vous êtes un gros abruti.
    C’est marrant de voir ceux qui disent que le virus ne tue pas et qu’il ne faut pas en avoir peur, être aussi terrifié par un vaccin dont les effets secondaires ont fait 1000 fois moins de morts que le virus. Et avec ce genre d’abrutis, on est pas à une contradiction près.
    Ce genre de type n’est jamais entré dans un service de réanimation. Il n’a jamais eu à rendre visite à un membre de se famille intubé et en coma artificiel. Il n’a jamais reçu un appel en milieu d’après midi pour lui annoncer que son père était mort. Ces gens sont des crétins. Arrogants. Égocentrique. Qui croient posséder la science infuse alors qu’ils ont un mois chiche à la place du cerveau.
    Des gens crèvent, des familles sont en deuil et ces gens ne pensent qu’à leur petite personne. Je leur souhaite de s’étouffer dans leur vomi, c’est tout ce qu’ils méritent.

    24/11/2021 à 1 h 42 min
  • De Oliveira Répondre

    Moi sincèrement je suis sûr de rien a ce moment je sais qu’à faire je covid se passer rien je pris ingection pour rentré en espacées public pris la 2 injection?

    23/11/2021 à 14 h 13 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    et les millions de morts ce sont aussi des … fantômes ?
    la connerie génétique de cette droite, hostile à la Raison, nous tue politiquement

    23/11/2021 à 14 h 04 min
    • Gryzly Répondre

      Il vient de l expliquer, relisez

      23/11/2021 à 19 h 48 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        il n’ a rien EXPLIQUE du tout en tout cas pour un médecin
        c’ est le type même de l’ article  » non référencé  » qu’ on peut lire fréquemment dans  » Les 4 Vérités  » comme le sont les billets de Guy Millière

        25/11/2021 à 11 h 31 min
    • vozuti Répondre

      quinctius, il faut apprendre à relativiser. 5 millions de morts avec covid, comparés aux 160 millions de morts sans covid(mortalité normale sur 2 ans), cela représente 3% de la mortalité totale.
      pour 97% des morts, pas besoin de décompte morbide dans les médias, pas besoin de mesures coercitives décidées arbitrairement par un état totalitaire, pas besoin de violer l’intégrité physique des individus par des injections obligatoires, pas besoin de tirer sur les manifestants à balles réelles comme à Rotterdam.
      par contre les 3% estampillés covid justifient le trouble obssessionnel compulsif des autorités et toutes les folles décisions qui vont avec.
      le covid est un virus qui a emporté des personnes à la santé très fragile, mais pour les autres c’est avant tout une maladie mentale provoquée par les autorités politiques et médiatiques, pour des raisons qui nous échappent pour l’instant.

      24/11/2021 à 1 h 43 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        d’ abord on estime que le nombre de décès  » dus  » au seul SARS Cov 2 est sans doute le double sinon le triple ( cette dernière  » estimation  » car il ne s’ agit que d’ une estimation me semble excessif ) ; si on y ajoute les décès  » parallèles  » cela fait beaucoup de morts en plus … les chiffres sont là : la vaccination diminue par 8 ( certains disent 12 ce qui me semble également excessif ) la mortalité ( de façon peut être temporaire ) … sans elle voyez le chiffre qu’ aurait atteint cette pandémie ( il suffit de constater ce qui se passe en Russie, Ukraine, Slovaquie, Roumanie etc … ) … vous avez des CONVICTIONS IDEOLOGIQUES , vous n’ avez pas une approche du problème par la RAISON … c’ est d’ ailleurs la  » tare  » des lecteurs et de la majorité des intervenants sur  » Les 4 Vérités  »
        j’ aime répéter que Copernic n’ était pas certainement le plus  » savant  » de son temps mais lui utilisait sa RAISON et aussi cette idée d’ Albert Einstein  » au dessus de l’ Intelligence il y a l’ IMAGINATION  »
        Moi ce qui m’ intéresse dans l’ Histoire ce n’ est pas l’ histoire pour elle même mais la PHILOSOPHIE de l’ HISTOIRE

        24/11/2021 à 8 h 55 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *